AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.65 /5 (sur 302 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Zurich , le 20/12/1969
Biographie :

Alain de Botton est un journaliste, philosophe et écrivain suisse.


Alain de Botton a sa propre société de production, Seneca Productions qu'il a fondé en 2003. La société édite régulièrement des émissions basées sur ses œuvres. En 2008, il a également fondé The School of Life.

Il vit actuellement à Londres avec sa femme, Charlotte Neser (qu'il a épousée en 2003) et leur fils, Samuel (né en octobre 2004). Il écrit régulièrement dans la presse anglaise et voyage beaucoup pour promouvoir son œuvre.

En 2011, de Botton a été élu Fellow de la Royal Society of Literature (Société royale littéraire en français).

Source : wilipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Alain de Botton   (23)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Splendeur et misère du travail Marque-page 01-04-2011

Podcasts (1)


Citations et extraits (119) Voir plus Ajouter une citation
Apoapo   19 juin 2021
Petite philosophie de l'amour de Alain de Botton
3. « Les terroristes ordinaires, cependant, ont une supériorité manifeste sur les terroristes romantiques, en ce sens que leurs exigences (et même les plus exorbitantes) n'incluent pas l'exigence la plus démesurée de toutes : l'exigence "d'être aimé". Je savais que le bonheur que nous connaissions, ce soir-là à Paris, était illusoire, car l'amour dont témoignait Chloé manquait de spontanéité. C'était l'amour d'une femme qui se sent coupable d'avoir cessé d'éprouver de l'affection mais qui n'en essaie pas moins de faire preuve de loyauté (autant pour se convaincre, elle, que pour convaincre son partenaire). C'est pourquoi cette soirée ne me rendait pas heureux. Ma bouderie avait eu de l'effet mais son succès restait vain. » (p. 237)
Commenter  J’apprécie          20
Apoapo   19 juin 2021
Petite philosophie de l'amour de Alain de Botton
1. « "Je t'aime, donc je te tourmenterai. Je te fais l'honneur de t'indiquer comment tu devrais te comporter, donc je te blesserai".

[…]

C'est cette mutation de l'individuel au général qui est véritablement tyrannique : le moment où le jugement personnel est universalisé et rendu applicable à son petit (sa petite) ami(e) ou à tous les citoyens d'une nation, le moment où "je trouve ça bien" se change en "je trouve ça bien pour toi aussi".

[…]

Le rapprochement entre la politique et l'amour pourra paraître incongru mais n'est-il pas permis de déceler dans la sanglante histoire de la Révolution française et dans celle des expériences fascistes et communistes le phénomène d'une structure amoureuse identique ? N'y retrouve-t-on pas le même idéal opposé à une réalité divergente avec pour résultat une impatience (l'impatience du bourreau) devant le croissant du cercle de l'inégalité ? La politique amoureuse a pris son essor infamant au cours de la Révolution française lorsqu'il a été proposé (avec autant de liberté que dans le viol) que l'État ne se contente pas seulement de gouverner mais aussi d'aimer ses citoyens, lesquels ne pourraient plus, s'ils voulaient échapper à la guillotine, que lui rendre la pareille. Le début des révolutions est, sur le plan psychologique, curieusement comparable à celui de certaines relations intimes : l'accent est mis sur l'amitié, la croyance en la toute-puissance du couple (de la nation), le besoin de rejeter l'égoïsme antérieur, d'abolir les frontières du moi, l'ambition de supprimer les sectes (la crainte du contraire débouchant sans plus attendre sur la paranoïa des amants et (ou) la création d'une police secrète). » (pp. 107-110)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Apoapo   19 juin 2021
Petite philosophie de l'amour de Alain de Botton
2. « Bien que les chances fussent en faveur de l'inexistence de Dieu, Pascal défendait l'idée que notre foi en Dieu trouve suffisamment de justification dans le fait que les joies qu'elle apporte pèsent, en dépit de leur minceur, infiniment plus lourd que les horreurs – fussent-elles plus probables – de l'autre branche de l'alternative. Et sans doute en va-t-il de même avec l'amour. Les amants ne peuvent rester philosophes longtemps. Il leur faut céder à l'impulsion religieuse, laquelle est faite de croyance et de foi, contrairement à l'impulsion philosophique qui se traduit par le doute et les remises en question. Il leur faut parier pour le risque d'avoir tort et d'être amoureux au lieu d'être dans le doute et sans amour. » (pp. 151-152)
Commenter  J’apprécie          00
Yggdrasila   05 juin 2010
L'architecture du bonheur de Alain de Botton
La maison semble prendre plaisir à sa solitude temporaire. Elle se rajuste après la nuit, désengorgeant ses conduits et faisant craquer ses articulations. Cette digne et mûre créature, avec ses veines de cuivre et ses pieds de bois enfouis dans un lit d'argile, a beaucoup enduré: ballons rebondissant sur ses flancs, portes furieusement claquées, enfants essayant de faire le poirier dans ses couloirs, le poids et les soupirs des appareils ménagers et les mains de plombiers inexpérimentés dans ses entrailles.
Commenter  J’apprécie          150
Sirenna   11 août 2015
Petite philosophie de l'amour de Alain de Botton
Mon identité s’était depuis si longtemps concentrée autour d'un "nous" que le retour à un "je" impliquait une réinvention presque totale de mon moi.Il me fallut beaucoup de temps avant de voir s'estomper les centaines d'associations accumulées entre nous deux.
Commenter  J’apprécie          130
Yggdrasila   06 juin 2010
L'architecture du bonheur de Alain de Botton
C'est dans un dialogue avec la souffrance que beaucoup de belles choses acquièrent leur valeur. Une certaine expérience du chagrin s'avère être une des conditions les plus insolites de l'appréciation de l'architecture. Nous pouvons, en dehors de tout autre condition requise, avoir besoin d'être un peu tristes pour que des bâtiments nous touchent vraiment.
Commenter  J’apprécie          120
Apoapo   13 juin 2021
Comment mieux penser au sexe de Alain de Botton
6. « Sans doute un engagement beaucoup plus circonspect que les platitudes habituelles, voire délibérément pessimiste [augmenterait les chances de fidélité mutuelle]. Par exemple : "Je jure de n'être déçu(e) que par toi et toi seul(e). Je jure de faire de toi l'unique confident(e) de mes regrets et de ne pas les claironner dans mon entourage en ayant de multiples liaisons et en menant une vie de don Juan (ou de Messaline). J'ai passé en revue les différentes options qui s'offrent aux adultes pour être malheureux, et c'est avec toi que je m'engage à l'être." Voilà le genre de compromis, assez peu romantique, convenons-en, que devraient peut-être signer les couples devant l'autel ou à la mairie. » (p. 132)
Commenter  J’apprécie          10
Apoapo   13 juin 2021
Comment mieux penser au sexe de Alain de Botton
4. « L'idée qu'un excès de réflexion est incompatible avec le sentiment persiste envers et contre tout, comme s'il n'était pas évident que penser et repenser constamment sa relation à l'autre était le seul moyen d'éviter de se détruire mutuellement.

Il y a dans notre culture un consensus écrasant en vertu duquel la principale difficulté relationnelle consiste à trouver la personne "idéale", alors que nous savons très bien que celui ou celle que nous devrons apprendre à aimer est un être réel, inévitablement "imparfait". Nos réticences à nous faire violence intellectuellement pour mener à bien une liaison amoureuse s'expliquent par notre vécu affectif. Dès la naissance, nous sommes choyés par des adultes qui ne peuvent pas nous révéler l'étendue du travail auquel ils consentent pour exprimer leur affection, des gens qui nous aiment sans rien en retour, qui montrent rarement leur propre vulnérabilité, leurs angoisses ou leurs besoins, des gens qui, en un sens, se comportent bien mieux en tant que parents qu'ils ne pourraient le faire en tant qu'amants. Avec les meilleures intentions du monde, ils créent ainsi une illusion lourde de conséquences dans la mesure où elle ne nous prépare aucunement aux efforts indispensables à l'équité et donc à la réussite de nos futures relations amoureuses. » (p. 101)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Apoapo   13 juin 2021
Comment mieux penser au sexe de Alain de Botton
3. « Remarquons d'abord […] que la privation de sexe dans le cadre d'une relation établie est typiquement liée à la transition difficile entre le registre quotidien et celui de l'érotique. Les facultés mises en jeu dans l'amour physique sont en opposition notoire avec celles que réclame la conduite de nos autres activités. La vie maritale implique tôt ou tard l'organisation d'un ménage et l'éducation d'un ou plusieurs enfants, tâches qui ne sont pas sans ressemblance avec l'administration d'une petite entreprise et qui demandent souvent les mêmes compétences professionnelles, gestion du temps, autodiscipline, autorité, aptitude à imposer un certain nombre de règles aux réfractaires, pour n'en citer que quelques-unes.

Le sexe, qui met au contraire en valeur nos capacités d'expansivité, d'imagination, de pétulance, qui valorise la perte de contrôle, impose, par sa nature même, une rupture avec cette routine contraignante et menace donc de nous laisser inaptes, ou du moins peu enclins, à reprendre le fardeau de nos responsabilités domestiques une fois nos désirs satisfaits. » (pp. 76-77)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sirenna   11 août 2015
Petite philosophie de l'amour de Alain de Botton
Peu de choses peuvent à la fois être réconfortantes et terrifiantes que la constatation de l'amour qu'on inspire à quelqu'un d'autre car,à partir du moment où l'on n'est pas soi-même totalement convaincu de son aptitude à être aimé,les marques d'affection vous donnent à penser que l'on vous fait un grand honneur sans que l'on discerne très bien pourquoi.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui suis-je ? 🦇 🦉

Turlututu ...

le père ubu
c'est incongru
chapeau pointu

12 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : personnage feminin , contes , Autoportraits , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..