AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.33 /5 (sur 531 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Neuilly-sur-Seine , le 16/12/1957
Biographie :

Alix de Saint-André est une journaliste et écrivain française.

Son père, le colonel Jean de Saint-André, est écuyer en chef du Cadre Noir, un corps de cavaliers d’élite, instructeurs à l’Ecole nationale d’équitation (ENE) de Saumur. Elle est élevée dans des pensions religieuses dont elle a gardé un intérêt pour la religion catholique,

Elle a fait des études littéraires et accède au monde du travail par la voie du journalisme. Elle devient grand reporter, journaliste pour plusieurs magazines dont Elle, Le Figaro Magazine ou L’Express.

De 1993 à 1997, elle travaille comme chroniqueuse pour Canal+, avec entre autres Frédéric Taddeï dans l'émission "Nulle part ailleurs" lors de la première partie de l'émission, présentée par Jérôme Bonaldi.

En 1994, elle publie son seul polar, "L'ange et le réservoir du liquide à freins", puis un essai, une angiographie, "Archives des anges" (1998) dans lequel elle enquête sur l'existence de ces créatures aériennes aussi bien dans la Bible, le Talmud que le Coran.

Saint-André revient à la fiction avec "Papa est au panthéon" (2001), et "Ma nanie" (2003), Prix Terre de France. En 2007, elle concrétise à l’écrit son amour pour l’œuvre du célèbre écrivain André Malraux avec "Il n'y a pas de grandes personnes".

En 2010, le récit de ses trois pèlerinages à pied vers Saint-Jacques de Compostelle est publié dans "En avant, route !" En 2013, paraît son roman "Garde tes larmes pour plus tard" paru chez Gallimard à l’occasion du dixième anniversaire de la mort de Françoise Giroud.

Elle fait encore des reportages mais se consacre de plus en plus à l'écriture dans sa petite maison bretonne.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le 7 mars 2013, François Busnel reçoit : Benoîte Groult, Ainsi soit Olympe de GougesAlix de Saint-André, Garde tes larmes pour plus tard, à propos de Françoise Giroud, Histoire d'une femme libre : un manuscrit retrouvé par Alix de Saint-André à l'IMEC et publié par cet écrivaine à titre posthume. Andreï Makine, Une femme aiméeClaude Pujade-Renaud, Dans l'ombre de la lumière La Grande Librairie France 5 #LGLf5 -- François Busnel propose en direct chaque jeudi à 20h35 sur France 5, un magazine qui suit de près l'actualité littéraire avec pour seul mot d'ordre, le plaisir. Retrouvez toutes les informations sur les invités et leur actualité sur notre site : http://www.france5.fr/la-grande-librairie Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux pour suivre notre actualité : https://www.facebook.com/pages/La-Grande-Librairie/512305502130115 https://twitter.com/GrandeLibrairie Et réagissez en direct pendant l?émission avec le hashtag #LGLf5.

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (98) Voir plus Ajouter une citation
Ode   12 février 2013
Archives des anges de Alix de Saint André
Dire qu'un séraphin a douze ailes, c'est une assez grosse blague, mais elle risque fort de tomber à plat : bien trop de gens ignorent que les séraphins ont six ailes ! Beaucoup d'autres, et l'on ne peut pas les en blâmer, ne savent même pas ce qu'est un séraphin – pour la bonne et simple raison qu'ils n'en ont jamais vu.

Et c'est une très bonne raison.

Les anges sont invisibles, voilà l'embêtant.
Commenter  J’apprécie          270
plotin   31 octobre 2010
En avant, route ! de Alix de Saint André
"C'est quoi cette connerie de Trinité ?" questionne Carlos

"- Dieu n'est pas un vieux barbu sur son nuage, Carlos, il est partout, en trois dimensions. Regarde autour de nous, l'horizon immense, la nature, c'est Dieu le Père.Toi, moi, les pèlerins, c'est Dieu le Fils, frère de tous les hommes, habitants dans tous les hommes. Et la voix de ta conscience, le Dieu intérieur, c'est le Saint-Esprit.

- On ne m'avait jamais dit çà"

A moi non plus. En enseignant Carlos, je redécouvrais la foi

Commenter  J’apprécie          200
Sophie_Bazar   19 septembre 2011
En avant, route ! de Alix de Saint André
La foi, c'est croire qu'il y aura un bar au prochain village, l'espérance qu'il sera ouvert, et la charité que tu m'y paieras un verre.
Commenter  J’apprécie          210
Ode   17 février 2013
Archives des anges de Alix de Saint André
Dès la maternité, l'ange opère au bloc de chirurgie esthétique. En effet, avant sa naissance, dit le Talmud, l'homme est un pur esprit et sait tout ; mais au moment où il voit le jour, un ange lui met le doigt sur la bouche et il oublie la Torah. La petite rigole que nous avons entre le nez et la bouche est la trace du doigt que l'ange posa sur notre lèvre de nourrisson pour que nous taisions les secrets divins – et qui nous les fit oublier...
Commenter  J’apprécie          191
Ode   16 mars 2013
Archives des anges de Alix de Saint André
Les traditions sont nombreuses, les anges innombrables, et leur histoire a commencé bien avant l'homme ; difficile, quand on n'est pas poète, de prétendre avoir lu tous les livres ! Par nature, les archives des anges semblent destinées à être survolées.
Commenter  J’apprécie          190
Ode   14 février 2013
Archives des anges de Alix de Saint André
« Les armées bienheureuses des esprits célestes sont nombreuses, dépassant la limite faible et restreinte de nos nombres matériels. » En effet, comme la création divine a pour but principal la perfection de l'univers, plus les êtres sont parfaits, plus Dieu les a créés en abondance.

Ce raisonnement lumineux permet aussi de comprendre pourquoi les hommes sont plus nombreux que les teckels à poil dur – et de s'en féliciter !
Commenter  J’apprécie          180
fanfanouche24   09 octobre 2013
En avant, route ! de Alix de Saint André
Gérard est bavard, mais il ne bavarde pas; il ne s'intéresse qu'à l'essentiel: il veut comprendre pourquoi les gens croient en Dieu, ça lui semble à la fois beau et idiot. Beau parce que ça fait faire de grandes et bonnes choses, qu'il a fait route avec des croyants apparemment aimables, plutôt intelligents et agréables à fréquenter. L'architecture religieuse qu'il visite depuis un mois l'ébahit, mais en même temps, comment tous ces pèlerins ne se rendent-ils pas compte que le pouvoir religieux a toujours manipulé, que l'Eglise est du côté des puissants, que la foi est grevée d'invraisemblances et de supercheries, que et que et que...(p.39-40)
Commenter  J’apprécie          150
billette   21 mars 2011
En avant, route ! de Alix de Saint André
"C'est quoi cette connerie de Trinité?

- Dieu n'est pas un vieux barbu sur son nuage, Carlos, il est partout, en trois dimensions. Regarde autour de nous, l'horizon immense, la nature, c'est Dieu le père. Toi, moi, les pèlerins c'est Dieu le fils, frère de tous les hommes, habitant de tous les hommes. Et la voix de ta conscience, le Dieu intérieur, c'est le saint Esprit.

- On ne m'avais jamais dit ça."

A moi non plus. En enseignant Carlos, je découvrais la foi.
Commenter  J’apprécie          150
Neigeline   04 février 2011
En avant, route ! de Alix de Saint André
"Tu as la montre, et moi j'ai le temps", avait dit un berger du Mali, il y a vingt ans, à un copain photographe qui me l'avait rapporté. C'était très juste.
Commenter  J’apprécie          160
Giwago   01 octobre 2008
Il n'y a pas de grandes personnes de Alix de Saint André
"Il n'existe plus de religieuses à l'école Saint-André ni ailleurs dans l'enseignement privé. Les bonnes soeurs y sont une race en voie d'extinction que personne n'a songé à protéger" (p.63)
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..