AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.48 /5 (sur 30 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Anne-Marie Cousin est spécialiste des voyages et de l'Asie. Elle participe depuis janvier 2002 à la série « Le goût de », de la collection « Le Petit Mercure » des éditions Mercure de France. Il s'agit d'anthologies littéraires consacrées à des villes, des régions, des pays.

Source : Mercure de France
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Tandarica   02 avril 2016
Le goût du Vietnam de Anne-Marie Cousin
Tous les soirs, dans un crépuscule de cendres, noyé de fumée et de poussière, nous traînions les cadavres de nos camarades hors d'un terrain trempé de sang et de chair en lambeaux, le sang et la chair déchiquetée de la journée des combats, ceux nauséeux des jours précédents, et ceux pourrissant déjà après une semaine dans la brume. Il régnait une odeur qu'aucune littérature ne saura jamais évoquer.

(Duong thu Huong, extrait de "Roman sans titre", traduit du vietnamien par Phan Huy Duong, page 35)
Commenter  J’apprécie          20
Marti94   30 avril 2018
Le goût de Shanghai de Anne-Marie Cousin
C'est seulement à partir du milieu du 19e siècle que Shanghai attise la convoitise des Occidentaux. À la suite de la guerre de l'Opium, les Anglais, suivis d'une véritable mosaïque de nationalités, s'installent alors dans le cadre des "concessions". On côtoie européens, américains, japonais, asiatiques des pays déjà colonisés par l'Occident (Annamites, Sikhs). Au contact de cette population étrangère et chinoise Shanghai prend l'essor qui en fait une immense métropole.
Commenter  J’apprécie          20
Marti94   19 mai 2018
Le goût de Shanghai de Anne-Marie Cousin
La passion ancestrale des Chinois pour les sauterelles et les grillons perdure aujourd'hui encore dans cette frénétique capitale. On peut encore les trouver au marché aux oiseaux et aux plantes, à proximité de la place du Peuple avec quelques infiltrations dans la vieille ville chinoise, rue Fang-bang.
Commenter  J’apprécie          20
Marti94   13 janvier 2018
Le goût de la Chine de Anne-Marie Cousin
Le voyageur s’émerveillera à la vue de ces gracieuses créatures ailées qui sillonnent le ciel de Chine en fin de journée. On fait remonter l'invention du cerf-volant en Chine au 4e siècle avant JC. À l'origine il avait des fins militaires : pour porter des messages, effrayer les ennemis, ou évaluer les distances. C'est à partir des Song que le cerf-volant eut un usage divinatoire et de divertissement. Lien magique entre le ciel et la terre, il peut aider le destin où célébrer les événements heureux.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94   10 janvier 2018
Le goût de la Chine de Anne-Marie Cousin
Le chinois se réfère moins à l'au-delà qu'à l'orchestration du monde. Lié à l'univers par les forces étranges et mystérieuses de la nature, il ne reconnaît pas de vérité absolue ou éternelle et parvient à l'harmonie en jonglant encore et toujours avec le yin et le yang et les souffles qui animent l'espace. Ces notions interfèrent dans toutes les sphères de la culture chinoise, qu'il s'agisse de cuisine, de médecine, de jade, de géomancie ou encore de jardin.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94   07 mars 2018
Le goût de Pékin de Anne-Marie Cousin
Dans une culture où l'accès à l'écriture passe par la connaissance de milliers de caractères et reste l'apanage des lettrés, la littérature orale jouit d'une grande popularité. Dans sa nouvelle, Un incident rue Qingteng, l'écrivain contemporain Liu Shaotang évoque le pouvoir de fascination qu'un compteur public exerce sur son auditoire.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94   07 mars 2018
Le goût de Pékin de Anne-Marie Cousin
Même si la réforme agraire de 1950 n'a pas été une partie de campagne, il règne encore en Chine une certaine innocence lorsqu'on 1953 Vercors assiste sur la place Tien’anmen à l’un de ces défilés de masse qui vont, en Occident, devenir l'image du régime maoïste.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94   12 janvier 2018
Le goût de la Chine de Anne-Marie Cousin
Écris au 18e siècle par Cao Xieqin, Le Rêve dans le pavillon rouge est l'un des cinq grands classiques de la littérature chinoise (avec Histoire des Trois Royaumes, Le Voyage en Occident, Au bord de l'eau et le Jin Ping mei).
Commenter  J’apprécie          10
Marti94   19 mai 2018
Le goût de Shanghai de Anne-Marie Cousin
En 1951, le régime maoïste ferme les bordels appelés "nids d'asticots". Transformé en dortoirs, ils contribuent à résoudre la crise du logement et leurs adresses se perdent avec les changements de noms des rues.
Commenter  J’apprécie          10
Anne-Marie Cousin
LoongAlain91   16 mai 2018
Anne-Marie Cousin
Pour jouir librement, à la fois du spectacle de la société européenne d'une part et de la société asiatique d'autre part, un observateur impartial doit s'efforcer de séparer nettement dans son esprit ces deux mondes : leur mélange ne donne rien à la réflexion que de chancelant, de précaire et de chaotique. Il vaut mieux, si l'on n'a rien d'autre à faire ici que de se promener, passer de l'un à l'autre... ...et autant que possible ne pas mêler ces deux mondes si différents : cela attriste l'âme comme tous les produits hybrides et mal équilibrés. !P. 57) Jean Tardieu
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur