AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 73 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Courbevoie , 1951
Biographie :

Bruno Léandri, dit Léandri, est un écrivain et humoriste né en 1951 à Courbevoie. Il est l'auteur de chroniques, nouvelles et photos-bande dessinée, notamment pour le magazine Fluide glacial depuis le numéro 5 en 1976.

Après une période en tant qu'animateur au Club Méditerranée où il se rend compte de son potentiel comique, il tente sa chance en envoyant ses textes au journal satirique Hara-Kiri et au jeune magazine humoristique Fluide glacial en 1976.
Pris par les deux, il restera à Hara-Kiri quelques années mais c'est chez Fluide Glacial qu'il fera la majorité de sa carrière en tenant le rythme d'offrir une nouvelle par mois pendant 30 ans, en plus des rubriques comme « Les grands dossiers Fluide Glacial » (avec Gotlib et Frémion), des chroniques du dérisoire et de quelques éditos. Il écrit aussi des scénarios pour ses collègues tandis qu'il finit par illustrer ses propres articles lui-même, et dirige les hors-série.
Outre ces deux journaux, il écrit également pour Lard-Frit, Alerte, L'ara guindé, mais seul une partie des textes est disponible en anthologies.
En 1995 sort son unique roman « En votre aimable règlement ».
Mais son œuvre la plus importante reste la Grande Encyclopédie du Dérisoire (5 tomes), compilation loufoque mais sérieuse de chroniques sur les petits mystères et anecdotes de l'existence. En fait une compilation des rubriques de Fluide Glacial commencée dès 1977 sous le nom de « La face cachée de la une », suivies par les « Palinodies » en 1982, et les « Chroniques du dérisoire » plus tard.
Il a également renouvelé le concept du roman-photo, le sortant de ses éternelles histoires sentimentales pour en faire un outil humoristique.
Dans le milieu de la télévision, il travaille pour La Sept, puis son successeur Arte, avec Philippe Truffault. « La Grande Encyclopédie du Dérisoire » est adapté par Arte avec Bernard Haller un moment et, depuis fin 2005, est diffusée « La minute de Léandri » dans l'émission "Matière Grise" sur la RTBF en Belgique. À la radio, il s'essaye dans « Les maîtres du mystère » puis « Le fou du roi » en 1987.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Bruno Léandri   (32)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Bruno Léandri a donc fait son (brillant) conférencier au festival Quai des Bulles et, plus précisément, à la grosse expo Fluide Glacial organisée là-bas par Terreur Graphique et Nicoby entre les 23 et 25 octobre 2015.

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Pecosa   16 février 2018
La grande encyclopédie du dérisoire, tome 1 de Bruno Léandri
Les gens célèbres ont parfois la mauvaise idée de côtoyer des gens pas célèbres. Alors, s'il y a une catastrophe, forcé, leur cadavre se retrouve entouré d'anonymes, et un peu de leur aura illumine le massacre. Grace à leur célébrité, la catastrophe restera un peu dans l'histoire (le paquebot où est mort Albert Londres, l'avion où est mort Cerdan...), mais c'est pas sûr. Par exemple, le destin s'en est payé une bonne tranche avec Dumont d'Urville, explorateur du XIXè siècle, à qui l'on doit, pour le moins, l'acquisition de la Venus de Milo, et pour plus, la reconnaissance d'une grosse partie de l'Antarctique. Le navigateur qui aurait pu crever cent fois entre les icebergs, les blizzards, les banquises et les tempêtes, est venu mourir en banlieue parisienne, dans la toute première catastrophe de l'histoire des chemins de fer, celle du train Paris-Versailles en 1842!
Commenter  J’apprécie          450
Pecosa   15 février 2018
La grande encyclopédie du dérisoire, tome 1 de Bruno Léandri
Le téléphone

Quand j'étais petit, je me demandais toujours pourquoi ces gens qu'on voyait vivre au cinéma ne faisaient jamais ni pipi ni caca alors qu'on les voyait dormir ou manger. Depuis j'ai grandi et que j'ai pu constater la diérèse diachronique du langage cinématographique sous un autre angle, il n'empêche qu'il y a une chose qui n'a jamais changé: les coups de téléphone.

Quand le héros dit: "Je dois appeler Olivia de toute urgence!" et se jette sur le téléphone, il a huit chiffres à composer. Et là: problème. C'est long, huit chiffres: cassure de rythme, blanc inutile, perte d'intérêt. (...) Eh ben, dans tous les films, le héros a à peine fini de taper le dernier bouton qu'il s'exclame: "Olivia, mon amour, c'est toi?"
Commenter  J’apprécie          254
Eric75   08 avril 2014
101 curiosités scientifiques cocasses et stupéfiantes pour avoir quelque chose à raconter en toutes circonstances de Bruno Léandri
Gloire, célébrité, reconnaissance... Il ne manquait à Ötzi qu'une seule chose pour accéder au rang de véritable mythe : une malédiction. Peut-être parce que sa momification avait été naturelle, et qu'il ne s'agissait pas d'une tombe, les amateurs de fantastique n'avaient d'abord pas jugé bon d'affubler l'unique momie européenne d'une légende à la hauteur. Mais, depuis, ils se sont rattrapés.

C'est que, en octobre 2004, le découvreur d'Ötzi, Helmut Simon, disparaît lors d'une randonnée, non loin de l'endroit de sa découverte. Après une semaine de recherches, un secouriste découvre son corps gelé, comme lui-même avait trouvé Ötzi. Et l'on prête une oreille plus attentive à la rumeur qui prétend que, depuis l'apparition de la momie néolithique, cinq personnes mêlées de près à son analyse sont mortes de manière inexplicable. Comme le sortilège de Toutankhamon, qui avait tué ses découvreurs ! Nous y sommes !

Enfin, presque. Car en réalité, ces morts sont parfaitement explicables et, en treize ans, sur les centaines de personnes qui ont eu affaire à Ötzi, leur nombre est tout à fait normal. Adieu la légende.

Sauf que... Sauf que, quelques heures après les funérailles d'Helmut Simon, le sauveteur qui a trouvé son corps, le découvreur du découvreur, meurt d'une attaque cardiaque. Alors moi, je sais plus.

Enfin, ce qui est sûr, c'est que je n'ai jamais connu Ötzi, que je ne l'ai jamais approché, et d'ailleurs, je n'ai même jamais rien écrit sur lui. Oubliez tout ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Wyoming   06 septembre 2020
L'île de Marlon Brando de Bruno Léandri
Les plages, les lagons topaze, les fleurs, les danses, les chants, les seins nus, surtout les seins nus, tout lui plaît.
Commenter  J’apprécie          70
bibliophage   24 janvier 2011
Ne pas gêner l'ouverture automatique des portes de Bruno Léandri
Liste des nouvelles :



Histoire du PDG qui ne savait pas planter un clou

Histoire du crémier qui se faisait du beurre sans en faire un fromage

Histoire du vieux scientifique qui guettait fébrilement une fissure dans un barrage

Histoire de la machine qui ne faisait que chatouiller

Histoire de la sonde extraterrestre qui s'appelait Charlotte

Histoire du CMEE (Conservatoire des Motivations Existentielles Etranges)

Histoire du policier qui criait "Vive la délinquance !"

Histoire du chef de service qui céda sa place à plus fort que lui

Histoire de l'homme qui fut tué à coups de pelle en plein désert

Histoire de l'archange qui faisait des expériences sur les humains

Histoire du chimiste qui devint aide-cuisinier dans un fast-food

Histoire de la famille qui savait entretenir des rapports conviviaux

Histoire du cadavre qui ne voulait surtout pas se faire remarquer

Histoire d'une fan légèrement envahissante

Histoire du cadeau que vous êtes fou fallait pas non vraiment fallait pas

Histoire de l'égyptologue amoureux d'une beurette

Histoire du mari qui ne reconnaissait plus sa femme

Histoire de la frontière imaginaire qui un jour devint réelle

Histoire du riche industriel qui un jour disparut mystérieusement

Histoire du traître qui était parti juste avant l'arrivée de la Gestapo

Histoire du créateur de mode et des langouste pomponnées

Histoire du régiment qui fut démasqué à cause de son uniforme

Histoire des sous-mariniers qui ne savaient plus où ils en étaient

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PostTenebrasLire   06 février 2013
La grande encyclopédie du dérisoire, tome 1 de Bruno Léandri
aux Jeux Olympiques, dans lesquels la France ne gagne jamais à la course, au saut, au poids, à tous les jeux de balles, bref dans les sports honnêtes et normaux, on s'en console très bien grâce aux médailles d'or qu'on obtient toujours dans des trucs comme le pentahtlon dodécaédrique, ou le 27 mètres nage libre à brasse papillon inversée
Commenter  J’apprécie          30
PostTenebrasLire   06 février 2013
La grande encyclopédie du dérisoire, tome 1 de Bruno Léandri
c'est les meufs qui vont au charbon, les hommes ils causent politique, surtout que concernant leurs Balkans natals, c'est un sujet assez difficile à épuiser
Commenter  J’apprécie          30
Wyoming   06 septembre 2020
L'île de Marlon Brando de Bruno Léandri
Voici la Tahitienne qui parcourt les premiers pas du calvaire que sera son existence, car la vie conjugale avec Brando, c'est le Grand huit du frisson, le Toboggan de la mort et la Soucoupe du vertige réunis.
Commenter  J’apprécie          10
Wyoming   04 septembre 2020
L'île de Marlon Brando de Bruno Léandri
Si Eve a perdu son paradis, c'est à cause d'un fruit succulent, la pomme. Si Marlon Brando a trouvé le sien, c'est aussi à cause d'un fruit, mais fadasse et bourratif, le fruit à pain.
Commenter  J’apprécie          10
Wyoming   06 septembre 2020
L'île de Marlon Brando de Bruno Léandri
Détail étrange, si l'atoll a connu pas mal d'avatars au long des siècles et jusqu'à l'élitisme présent, nul n'a jamais pensé à y planter un arbre à pain.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

L’anglais sans peine avec les écrivains

Pride and Prejudice (1813)

Jane Austen
Elizabeth Bennet
Walter Scott
Mary Shelley

16 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature anglaise , 19ème siècle - 20ème siècle , langue anglaiseCréer un quiz sur cet auteur