AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266241338
Éditeur : Pocket (02/01/2014)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 37 notes)
Résumé :
De l’Antiquité à nos jours, la grande et la petite histoire s’entremêlent, invitant à méditer sur la fragilité du destin.

La plupart de ces personnages disparus prématurément, pour des causes stupides, auraient peut-être modifié la marche du monde s’ils avaient vécu plus longtemps.

On parle souvent de l’ironie de l’Histoire : ce livre montre que, dans le genre grinçant, elle n’a pas de limites.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
gill
  27 juillet 2015
Ce livre, annoncé comme peu banal et premier du genre, est un ouvrage réalisé à quatorze mains : douze pour la plume et deux pour l'illustration.
Il s'ouvre, après une petite citation de Sacha Guitry - mais quel recueil n'a pas sa petite citation personnelle du maître ! -, sur une rapide présentation des auteurs.
Ces derniers s'annoncent comme des gens sérieux qui, une fois n'est pas coutume, ont pris parti de rire avec l'Histoire et avec la mort, en déclinant de courtes biographies comme autant de d'anecdotes saugrenues et drôles.
L'idée était tentante tant il est vrai que L'Histoire dissimule souvent la fin sordide, le trépas ridicule afin de conserver pour la postérité le poids politique de son héros disparu.
Mais très vite, la lassitude s'installe.
Le propos se transforme en une énumération fastidieuse et lourde.
De plus le ton, appuyé par un style souvent familier, par des raccourcis parfois trop approximatifs, quelquefois par des jugements de valeur personnels, ne m'a pas laissé une bonne impression.
Les illustrations réussissent à alourdir encore l'ensemble et ne retiennent l'attention qu'avec une caricature particulièrement laide et ratée de l'inégalable Fernand Raynaud.
Au final, la lecture rapide de ce livre, qui semble venir de la toile et s'y prolonger, s'achève sans qu'il n'en reste rien ou pas grand-chose d'autre qu'une impression d'ennui.
Pour l'éclat de rire, c'est raté !
Derrière un petit air prétentieux, l'ouvrage semble avoir été réalisé à la hâte, sans vraiment avoir mobilisé aucun des talents que l'on croit deviner derrière la présentation des auteurs.
La montagne n'aurait-elle pas accouché d'une souris ? ...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
stokely
  16 janvier 2016
Un petit livre qui se lit assez rapidement mais dont il faut picoré les anecdotes je lisais en général deux catégories par soir afin de ne pas me lasser. Seul une catégorie ne m'a pas plus intéressée que cela celle des "trop exposés" ou il est souvent question d'hommes politiques. On apprend pas mal d'anecdotes et avant d'évoqué la mort des personnes une mini biographie de celles-ci sont développées afin que le puissent comprendre le contexte.
Un livre qui au final nous apprends pas mal de chose et qui au début m'a juste séduite par son titre. Un beau travail de recherche de la part des auteurs.
Commenter  J’apprécie          140
fichetoux
  01 décembre 2012
Déception…
Je ne doute pas que les auteurs se soient bien amusés en récoltant et écrivant cet ouvrage mi bio mi nécro autour d'une table et d'un bon verre…ou deux, ou trois… (Maintenant, celui qui n'a jamais péché me jette la première pierre)
Hélas, les 120 bios/nécros furent pour moi un vrai chemin de croix…à part quelques stations un peu plus…cinglantes, j'ai trouvé ce bouquin très vite lassant, la plume des différents biographes n'étant pas ,à mon gout et au vu la thématique, assez caustique ou incisive. (Hormis les 2 citations postées, rien de bien transcendant).
Pour « briller » en société, pourquoi pas, ca fait toujours bien de sortir des noms compliqués et oubliés, sinon…
Vite lu ( en sautant des bios je l'avoue), vite oublié, au suivant…
Fred-Fichetoux-Beg mode live and let die activé
Commenter  J’apprécie          110
beatriceferon
  04 mai 2015
A l'époque d'Eschyle, les oracles et autres devins sont très écoutés. Aussi, quand une prédiction lui annonce qu'il mourra de la chute d'une maison , l'écrivain se hâte-t-il de passer à l'extérieur le plus clair de son temps. Or, ne voilà-t-il pas qu'un « rapace vole au-dessus de lui, cherchant un endroit approprié pour lâcher de très haut sa proie : une tortue dont il faut briser la carapace pour se repaître du contenu. de son oeil perçant, l'oiseau repère alors un magnifique rocher rond et clair : il lâche le reptile avec une grande précision, lequel vient s'éclater sur le crâne chauve du tragédien, qui meurt sur le coup. »
Vous connaissiez cette anecdote ? Sans doute saviez-vous aussi que le pauvre Roland Barthes, qui avait le trafic en horreur et bassinait ses amis de ses conseils de prudence, se fit écraser par une camionnette. Ou que l'intrépide Laurence d'Arabie, qui déjoua tous les pièges du désert et de la guerre perdit le contrôle de sa moto en voulant éviter des cyclistes dans la campagne anglaise. Bravo, vous êtes incollable à propos des célébrités. Ce livre n'est donc pas pour vous.
Pour ma part, je me suis régalée de ces anecdotes pleines de verve, qu'on déguste à petites doses ou parmi lesquelles on picore.
Bien sûr, je savais comment Lully, Vian, Goscinny ou Roi Stanislas Lesczynski avaient rencontré la faucheuse, mais j'en ai découvert tant d'autres : Anacréon, Louis Hémon, Fernand Raynaud ou Tycho Brahe.
Qui dit mort stupide ne dit pas toujours drôle (pour le lecteur s'entend). Mais toutes sont racontées avec beaucoup de vivacité par les six auteurs et chaque notice nous apprend quelque chose. C'est pourquoi j'ai beaucoup aimé ce livre que je recommande sans réserve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vexiana
  24 octobre 2017
Voici un ouvrage qui relate les morts 'stupides' de l'histoire.
D'entrée de jeu, l'association des termes "morts" et "stupides" m'a interpellée même si, au final, je ne suis pas certaine que le terme stupide soit bien adapté. Soit...
Certaines histoires sont bien connues, d'autres le sont beaucoup moins mais j'ai passé, dans l'ensemble, de bons petits moments. En effet, j'ai préféré ne pas lire ce livre d'un bout à l'autre en une fois et bien m'en a pris, je pense que cela doit vite relever de l'énumération lassante que de lire cet ouvrage d'une traite d'autant que le style des auteurs assez inégal. Toutefois le ton est léger, plein d'humour et de nombreuses histoires sont effectivement assez cocasses.
Je pense que je garderai de cette lecture quelques anecdotes à ressortir à l'occasion.
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (2)
Liberation   07 janvier 2013
Une bande d’amis, six précisément, se sont donné pour mission de répertorier les morts étranges, idiotes ou inattendues des personnages célèbres [...] ces destinées tragicomiques font l’objet d’un jubilatoire ouvrage
Lire la critique sur le site : Liberation
Culturebox   15 octobre 2012
Certes, ces histoires sont faciles à trouver sur la toile, mais reste à bien les raconter. C’est sans doute le plus apporté par la bande d’amis qui signe ce livre.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
fichetouxfichetoux   01 décembre 2012
Le philosophe, géomètre et astronome Thalès de Milet ( v. 625-547 av. J.-C.), l'un des Sept Sages de la Grèce, le premier à avoir donné une mesure juste du temps, se dit un jour de grand soleil qu'il fallait se reposer les méninges et alla voir une compétition athlétique : il mourut de déshydratation sur les gradins. On ne saurait trop combattre la croyance selon laquelle le sport entretient la santé: la natation, la course, le vélo et autres modalités de l'effort inutile sont à l'origine de nombreux drames, dont les protagonistes auraient vécu plus vieux s'ils n"avaient exagérément chercher à bouger, agir et s'activer. "La mort attrape d'abord ceux qui courent", disait Giono.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
gillgill   27 juillet 2015
... Il n'existait pas d'ouvrage sur le sujet, d'ailleurs, seulement des listes en ligne très approximatives, mêlant aux cas les mieux attestés d'invraisemblables légendes urbaines : il a fallu fouiller les dictionnaires et les biographies, vérifier, confronter, pour aboutir finalement à cent vingt destinées stupidement brisées ...
Commenter  J’apprécie          120
fichetouxfichetoux   01 décembre 2012
Le 13 décembre 1974, le groupe berlinois Tangerine Dream et Nico se produisent en la vénérable cathédrale de Reims. La belle Allemande interprète son répertoire en s'accompagnant à l'harmonium. L'effet produit est magnétique, lorsqu'elle chante "This Is The End", de son camarade Jim Morrison, ou encore une version bien à elle de "Deutschland Über Alles". Cinq mille personnes assistent à cette messe psychédélique. Un opaque nuage de fumées malhonnêtes stagne à mi hauteur de la nef. A la suite de cette prestation, l'archevêché renonce à organiser des concerts de musique profane dans l'édifice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AymricAymric   08 octobre 2014
J'ai été provoqué par deux patriotes... Je meurs victime d'une infâme coquette.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de David Alliot (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Alliot
Quand la science explore l'histoire : Médecine légale et anthropologie de Philippe Charlier et? David Alliot aux éditions Tallandier
De nouveaux experts, utilisant de véritables techniques de police scientifique, traquent dorénavant les moindres zones d'ombre du passé. Empoisonnements, meurtres, disparitions, filiations contestées... Plus rien n'échappe à la science. Philippe Charlier n'en finit plus d'exhumer des personnalités du passé. En 2013, son enquête pour identifier l'encéphale de Henri IV a fait les titres des journaux de la France entière. Il a récidivé avec une étude sur l'embaumement de Richard coeur de Lion. Dans cet ouvrage, il revient sur de nombreuses énigmes de l'histoire. Grâce aux nouvelles méthodes scientifiques, nous pouvons aujourd'hui savoir si une partie de la famille des Romanov a été sauvée ou si Toutankhamon est bien le fils d'Akhenaton. Entre autres performances, Philippe Charlier et son équipe ont pu prouver en 2009 que la présumée relique de Jeanne d'Arc appartenant à l'archevêché de Tours était un faux, renfermant les restes... d'une momie.
https://www.lagriffenoire.com/9507-entreprise-quand-la-science-explore-l-histoire.html
Vous pouvez commander Quand la science explore l?histoire sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : nécrologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1682 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre