AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 106 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 08/01/1973
Biographie :

David Alliot est un écrivain français.

Spécialiste de l'écrivain Louis-Ferdinand Céline et du poète martiniquais Aimé Césaire, il est Coordinateur pédagogique des BTS à l'Asfored (Le centre de Formation du Syndicat national de l'Édition) et formateur à l'Institut National de Formation de la Librairie (INFL).

David Alliot travaille également comme éditeur indépendant auprès de différentes maisons d'édition.

Depuis 2012, il est directeur de la collection "L'œil du prote" aux éditions bibliophiliques Le Regard du texte. Cette collection publie de courts textes inédits, imprimés par des presses typographiques sur des grands papiers. 6 titres par an, tirés chacun à 50 exemplaires.

Il est auteur de plusieurs livres sur Céline.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations

David Alliot et ses lectures


Quel est le livre qui vous a donné envie d`écrire?


Difficile de répondre. Quand vous découvrez un grand auteur, Céline dans mon cas, mais je peux en citer d`autres, comme Tolkien, Aimé Césaire, Antonin Artaud, etc. Ils vous donnent forcément envie d`écrire, mais ils vous montrent des sommets littéraires inaccessibles. Donc, il faut rester humble et travailler encore.


Quel est l`auteur qui vous a donné envie d`arrêter d`écrire (par ses qualités exceptionnelles...) ?


Céline ! Quand on lit du Céline, on se dit que forcément, à côté de lui, soit on fait un mauvais texte, soit une pâle copie du maître.


Quelle est votre première grande découverte littéraire ?


J`ai presque envie de dire, tous ceux que je n`ai pas lus à l`école… Barbey d`Aurevilly m`a emballé. Céline bien sûr, découvert à dix-huit ans. Tolkien aussi, Le Silmarillion, et Le Seigneur des anneaux sont des livres formidables… Il y a aussi les romans gothiques anglais, Le Moine de Lewis, Melmoth de Maturin… Plus près de nous, la « Trilogie de Gormenghast » par Mervyn Peake


Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?


Le Cahier d`un retour au pays natal d`Aimé Césaire… Une œuvre très profonde que l`on ne finit pas d`explorer.


Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?


Je n`ai pas honte de ne pas avoir lu un livre. J`ai travaillé naguère dans une librairie, et chaque jour, un tombereau de livres nouveaux venait envahir les étagères du magasin… On ne peut pas tout lire. Comme tous les êtres humains, je n`ai que deux yeux, et je ne peux pas tout faire. Donc forcément, il faut faire des choix, et passer à côté de certains chef-d`œuvres. N`oubliez pas aussi qu`il y a beaucoup de gens qui parlent de livres qu`ils n`ont jamais ouvert… Et ceux-là n`éprouvent aucune honte !


Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?


Il faut lire Mervyn Peake, c`est un très grand auteur, injustement méconnu ! Là je suis en train de lire Ultramarines du poète surréaliste Philip de Villetheart, c`est fabuleux !!!!


Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?

?

Émile Zola. C`est lourd. C`est indigeste. On ne peut plus écrire comme ça, on ne peut plus lire ça… Dans le même genre, il y a aussi les auteurs du « Nouveau Roman » Alain Robbe-Grillet, Claude Simon, Marguerite Duras, ça me tombe des mains. Plus près de nous, même si ce n`est pas un classique (et fort heureusement), il y a Christine Angot.


Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?


Une citation de Pierre Desproges, qui me fait rire : « Marguerite Duras n`a pas écrit que des conneries, elle les a filmé aussi ».


Et en ce moment que lisez-vous ?


Je sors de la rédaction d`un livre de 1200 pages sur Céline… J`ai besoin d`évasion… En ce moment je relis avec grand plaisir Le Seigneur des anneaux de Tolkien. Et j`ai un petit Maxime Chattam qui m`attend.



Mots pour mots : David Alliot répond à ses lecteurs


Dans le cadre de notre opération Mots pour mots, ce sont les lecteurs yann-frat, wictoria, Couperine, et Caligari, qui ont réalisé l`interview de David Alliot pour « D`un Céline l`autre ». Voici leurs questions :

A quel âge avez-vous découvert Céline ? Et qui vous l`a recommandé ? Parents ? Ami ? Professeur ?


J`ai découvert Céline en 1991, il y a vingt ans, et j`en avais dix-huit… Je travaillais en librairie, et ce sont mes collègues libraires qui m`ont incité à lire Céline. Personnellement, j`avais des lectures très marquées par le XIXe siècle, Barbey d`Aurevilly, Stendhal, Flaubert, Zola, etc. Et un jour, j`ouvre le Voyage au bout de la nuit et ce fut une révélation. J`ai lu ensuite Mort à crédit, la biographie de Me François Gibault, et les lettres à la N.R.F. qui sortaient cette même année chez Gallimard.


Avez-vous tout de suite su que Céline allait être l`un de vos principaux sujets d`écriture avec Aimé Césaire, ou la chose s`est-t-elle avérée progressivement ?


Progressivement. Quand j`ai découvert Céline, c`était d`abord une découverte littéraire. Ensuite, après la lecture des biographies de Céline, j`étais persuadé que tout était fait, et qu`il n`y avait plus rien à découvrir ! Erreur ! En fait, ce qui est intéressant dans une biographie, ce sont les zones d`ombres, les pistes peu explorées. C`est comme ça que c`est venu. Petit à petit, et avec l`aide d`autres céliniens bien sûr.


Qu`est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?


À force de travailler sur un écrivain, on est obligé d`organiser un peu sa documentation. J`avais un nombre considérable de photocopies, d`articles, coupures de presse, etc. Et j`ai tout réorganisé par ensembles. Or j`avais beaucoup de témoignages. Je les ai regroupés dans un dossier, et je les ai classés. D`abord par ordre alphabétique de témoin. Par la suite j`ai réorganisé le tout par ordre chronologique, et c`est en lisant les divers témoignages accumulés que je me suis rendu compte qu`il y avait un riche matériau qui n`était pas assez mis en valeur. C`était il y a six ans, et depuis cette date j`ai travaillé cette anthologie de témoignages comme un projet à part entière. le D`un Céline l`autre ne pouvait pas être une simple compilation, aussi j`ai cherché des témoignages rares, et retrouvé les dernières personnes qui avaient connu Céline.


Combien de temps avez-vous mis à rassembler tous les témoignages et les anecdotes ?


J`ai commencé à travailler le projet en 2005. J`ai signé mon contrat avec Robert Laffont en 2008. Depuis cette date, c`est non-stop. Soirs, week-ends, vacances et jours fériés. C`est très long et fastidieux à faire comme livre. Mais c`est passionnant !


Diriez-vous que les romans de Céline sont des romans "populaires" ? Si oui, dans quel sens ?


Cela dépend de ce que vous entendez par « populaire ». Si c`est en termes de ventes, Céline est très « populaire ». Chaque année, il se vend 50000 ex. de Voyage au bout de la nuit en poche. Céline fait également partie des meilleures ventes de la prestigieuse collection de « La Pléaide ». Enfin, Céline fait partie des auteurs les plus étudiés à l`université, et qui suscite le plus de publications et de recherches. En ce sens, Céline est « populaire ».


Dans son livre, André Rossel-Kirschen soutient la thèse que l`argent (en tout cas son accumulation) a joué une place prépondérante dans la vie de Céline. Que pensez-vous de cette thèse ? Qu`en pensent les témoins vivants ?


Céline est le fils d`un petit commerçant. Pour les gens de sa classe l`argent représente quelque chose : « Bon serviteur, mauvais maître ». Dans sa famille, l`argent n`est pas une fin en soi. Mais un statut. Céline n`a jamais couru après l`argent, mais il n`a pas craché sur le succès et les droits qu`ont générés ses livres. Céline n`a pas dépensé cet argent, il l`a thésaurisé en prévision d`un avenir beaucoup plus sombre. Il était féroce sur les questions d`argent, certainement un peu radin, mais il aurait pu en gagner beaucoup plus. Par exemple, s`il avait été opportuniste, il aurait fait de la médecine libérale, qui lui aurait permis de gagner beaucoup plus qu`en dispensaire, et pendant l`Occupation, il aurait pu devenir richissime grâce aux Allemands… Mais il n`en a rien été. le livre de Rossel-Kirschen est d`une mauvaise foi évidente. On ne va pas trop l`accabler — son auteur n`est plus de ce monde, et donc, ne peut pas se défendre — mais sa haine envers Céline l`aveuglait un peu. Que Céline n`était pas un ange, je peux le concevoir, mais de là à l`accuser de toutes les plaies de l`Égypte, il y a un pas…


Un certain doute subsiste quant au caractère autobiographique de "Mort à crédit". Doit-on comprendre ce livre comme une sorte d`autobiographie déguisée ?


Indéniablement, Mort à crédit est autobiographique. Mais Céline invente et en rajoute toujours un peu. C`est une constante chez lui, il part d`un élément réel, historique ou biographique, et il brode autour en exagérant.


Que pensez-vous de toute la polémique qui tourne autour de Céline et notamment la censure de Frédéric Mitterrand ?


Cette histoire tient plus du Grand Guignol que du débat idéologique. Que M. Klarsfeld n`aime pas Céline, c`est son droit le plus strict, mais ce qui est le plus consternant dans cette histoire, c`est l`attitude du ministre de la Culture qui a capitulé en rase campagne (et en un temps record) en enlevant Céline des « Célébrations nationales ». Mais le plus important n`est pas là. La vraie célébration d`un auteur, ce sont ses lecteurs. Et cinquante ans après sa mort, Céline est l`un des auteurs les plus lus et les plus étudiés. C`est un signe de bonne santé littéraire. Assez paradoxalement, le retrait de Céline des « Célébrations nationales » a été la cause d`un passionnant débat autour de sa vie et de son œuvre. Et force est de constater que la position de M. Klarsfeld n`est pas majoritaire. Mais je pense qu`on devrait le remercier. Grâce à lui, on a parlé de Céline quasiment toutes les semaines, que ce soit à la radio, dans les kiosques, dans les librairies… Grâce à M. Klarsfeld, l`année 2011 a été plus que jamais « L`année Céline ».


Même si l`antisémitisme de Céline n`est pas contestable, ne voyez-vous pas également une certaine dose "d`opportunisme à courte vue" dans la publication de ses pamphlets dans le contexte spécieux de l`avant-guerre puis de l`occupation ?


Céline a toujours été antisémite. Il est issu d`un milieu pas particulièrement progressiste. Il est né peu après l`affaire Dreyfus, son père lisait la très antisémite Libre parole de Drumont, etc. de temps en temps, son antisémitisme transparaît (dans L`Église notamment), mais l`éruption a lieu en 1937, dans Bagatelles pour un massacre. Je ne dirais pas que c`était opportuniste. Céline fait partie de cette génération qui a été traumatisée par la guerre de 1914-1918. Après la guerre, Céline n`est plus le même homme. Il devient pacifiste par conviction, et redoute l`arrivée d`un nouveau conflit avec les Allemands. Et quand il se rend compte que le conflit est inéluctable, il s`en prend au bouc émissaire le plus commode depuis plus de deux mille ans, les juifs. C`est comme ça que sont apparus les pamphlets. Opportuniste, je ne pense pas. Convaincu de la justesse de son combat, oui.



Merci à lyann-frat, wictoria, Couperine, et Caligari pour leurs questions et merci à David Alliot pour ses réponses et sa disponibilité !






étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Quand la science explore l'histoire : Médecine légale et anthropologie de Philippe Charlier et? David Alliot aux éditions Tallandier De nouveaux experts, utilisant de véritables techniques de police scientifique, traquent dorénavant les moindres zones d'ombre du passé. Empoisonnements, meurtres, disparitions, filiations contestées... Plus rien n'échappe à la science. Philippe Charlier n'en finit plus d'exhumer des personnalités du passé. En 2013, son enquête pour identifier l'encéphale de Henri IV a fait les titres des journaux de la France entière. Il a récidivé avec une étude sur l'embaumement de Richard coeur de Lion. Dans cet ouvrage, il revient sur de nombreuses énigmes de l'histoire. Grâce aux nouvelles méthodes scientifiques, nous pouvons aujourd'hui savoir si une partie de la famille des Romanov a été sauvée ou si Toutankhamon est bien le fils d'Akhenaton. Entre autres performances, Philippe Charlier et son équipe ont pu prouver en 2009 que la présumée relique de Jeanne d'Arc appartenant à l'archevêché de Tours était un faux, renfermant les restes... d'une momie. https://www.lagriffenoire.com/9507-entreprise-quand-la-science-explore-l-histoire.html Vous pouvez commander Quand la science explore l?histoire sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
palamede   01 septembre 2019
Iran : La Révolution de David Alliot
Le jeudi 7 septembre [1978] les Téhéranais manifestent une nouvelle fois. Les cortèges des hommes sont séparés de ceux des femmes. Tous demandent la tête du roi. À ce moment-là, noyé dans la foule, je ressens la force d’un peuple prêt à aller jusqu’au bout. Ils ne savent pas encore que le lendemain ils mourront sous les balles.
Commenter  J’apprécie          200
palamede   03 septembre 2019
Iran : La Révolution de David Alliot
Au début du mois de mars 1979, l’ayatollah Khomeyni se réinstalle à Qom, ville mère de l’insurrection où il a enseigné autrefois. ... À Téhéran comme à Ispahan et à Qom, les mosquées deviennent des lieux de pouvoir, où l’on décide, juge et arrête les « éléments suspects ».
Commenter  J’apprécie          170
fichetoux   01 décembre 2012
La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire de David Alliot
Le philosophe, géomètre et astronome Thalès de Milet ( v. 625-547 av. J.-C.), l'un des Sept Sages de la Grèce, le premier à avoir donné une mesure juste du temps, se dit un jour de grand soleil qu'il fallait se reposer les méninges et alla voir une compétition athlétique : il mourut de déshydratation sur les gradins. On ne saurait trop combattre la croyance selon laquelle le sport entretient la santé: la natation, la course, le vélo et autres modalités de l'effort inutile sont à l'origine de nombreux drames, dont les protagonistes auraient vécu plus vieux s'ils n"avaient exagérément chercher à bouger, agir et s'activer. "La mort attrape d'abord ceux qui courent", disait Giono.
Commenter  J’apprécie          140
gill   27 juillet 2015
La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire de David Alliot
... Il n'existait pas d'ouvrage sur le sujet, d'ailleurs, seulement des listes en ligne très approximatives, mêlant aux cas les mieux attestés d'invraisemblables légendes urbaines : il a fallu fouiller les dictionnaires et les biographies, vérifier, confronter, pour aboutir finalement à cent vingt destinées stupidement brisées ...
Commenter  J’apprécie          120
alberthenri   14 juillet 2016
Céline vivant de David Alliot
Tu t'es pas vu Ferdinand ? T'es devenu fou ? Pourquoi pas télévisionner ? Avec ta poire ? Avec ta voix ? Tu t'es jamais entendu ?...

Tu t'es pas regardé dans la glace ? ta dégaine ?



"Entretien avec le professeur Y", Cité par Emile Brami
Commenter  J’apprécie          90
GuillaumeTM   17 août 2013
D'un Céline l'autre de David Alliot
Georges Geoffroy : "Durant toute cette période, jamais Louis ne m'a parlé d'écrire et je ne l'ai vu prendre aucune note. Seulement, il lisait beaucoup et me réveillait souvent à 6 heures quand il ouvrait la lumière pour achever un bouquin, en général de la philosophie ou de l'histoire. Il me lisait alors à haute voix des passages de Hegel, Fichte, Nietzsche, Schopenhauer. Cela dura des mois, puis un beau jour, il fut réformé, vers fin 1915 je crois, et il quitta Londres."
Commenter  J’apprécie          50
fichetoux   01 décembre 2012
La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'histoire de David Alliot
Le 13 décembre 1974, le groupe berlinois Tangerine Dream et Nico se produisent en la vénérable cathédrale de Reims. La belle Allemande interprète son répertoire en s'accompagnant à l'harmonium. L'effet produit est magnétique, lorsqu'elle chante "This Is The End", de son camarade Jim Morrison, ou encore une version bien à elle de "Deutschland Über Alles". Cinq mille personnes assistent à cette messe psychédélique. Un opaque nuage de fumées malhonnêtes stagne à mi hauteur de la nef. A la suite de cette prestation, l'archevêché renonce à organiser des concerts de musique profane dans l'édifice.
Commenter  J’apprécie          40
superfouine   06 août 2014
Perles de la librairie de David Alliot
Bonjour, je cherche un livre. Je ne me souviens plus du nom de l'auteur, je ne me rappelle pas du titre, mais je suis sûr qu'il était rouge et de format plutôt rectangulaire,,,
Commenter  J’apprécie          50
luocine   07 septembre 2011
Céline : idées reçues sur un auteur sulfureux de David Alliot
Quand parait « Mort à crédit » en 1936, l’évolution stylistique est importante. Encore classique dans « Voyage au bout de la nuit », la structure du roman est désormais complètement chamboulée. La grammaire et la syntaxe volent en éclat pour mettre en valeur le « rendu émotif ».
Commenter  J’apprécie          40
luocine   07 septembre 2011
Céline : idées reçues sur un auteur sulfureux de David Alliot
Dans ce pamphlet, tout y passe, et Céline aligne tous les poncifs de son époque. Si l’antisémitisme n’est pas une rareté dans la société de son temps, il est le seul écrivain d’envergure à avoir mis son talent au service d’une cause aussi contestable.
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
138 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur