AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.92 /5 (sur 218 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , le 8/09/1977
Biographie :

Daphné Collignon est née à Lyon en 1977, enfance nomade, entre Afrique et France. Elle réside maintenant près de Lyon.

Diplômée de l'école Emile Cohl, elle se lance dans divers projets : expositions, travaux de graphisme, design, illustrations pour livres et presse enfantine.

La rencontre avec Isabelle Dethan à Angoulême en 2001 est déterminante. Elle lui propose une histoire à dessiner et "Pétra" sortira 2 ans et demi plus tard. Dernier évènement en date, la parution d'un album solo en janvier 2006, "Noa", au dessin et scénario...Aujourd’hui, elle publie en solo, au dessin et scénario, le 2e tome Coelacanthes.

Elle est co-auteur avec Anne Nivat du "Correspondante de Guerre" (Soleil Productions, 2009).

Elle vit aujourd’hui à Essaouira (Maroc) où elle poursuit son travail en bande dessinée. Elle se partage aujourd’hui entre une activité de professeur d’illustration à l’École Supérieure des Arts Visuels de Marrakech, et ses projets de livres, d’expositions... Et de voyages...
+ Voir plus
Source : www.ventsdouest.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Daphné Collignon   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion du festival international de la bande dessinée 2022 à Angoulême, Mathieu Bablet vous présente son ouvrage "The midnight order" Collectif Label 619/ Rue de Sèvres, en collaborations avec huit autres auteurs de talent : Allanva, Isabelle Bauthian, Rours, Sumi, Thomas Rouzière, Claire Fauvel, Titouan Beaulin, Daphné Collignon et Quentin Rigaud Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2663852/mathieu-bablet-the-midnight-order Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat

+ Lire la suite

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Alors. Que peux-tu me dire de la méthode scientifique, Calpurnia? Hum, pas grand chose. Mais tu vas à l’école, non? Évidemment! Nous apprenons l’orthographe, la calligraphie, suivons des cours de savoir-vivre… J’ai eu « acceptable » pour le maintien , mais « insuffisant » pour l’usage du mouchoir et du dé à coudre. Mère n’était pas contente du tout. Seigneur. C’est encore pire que ce que je pensais. Pas de sciences? Pas de physique?!! J’imagine qu’on vous enseigne aussi que la Terre est plate et qu’il y a des dragons qui dévorent les bateaux tombant par-dessus bord!! Calpurnia, ça ne va pas du tout.

Alors Bon-Papa me raconta des choses stupéfiantes.
Commenter  J’apprécie          160
«  Dans la vie, il n’y a rien à craindre et tout à comprendre.
Il est temps de comprendre davantage pour avoir moins peur » .
Commenter  J’apprécie          100
Il faut un début et une fin à toutes les histoires, et pourtant je trouve cette idée absurde. Comme si une naissance, une mort, pouvaient délimiter un espace de sens et un territoire quand l'esprit revient sans cesse sur lui-même, part, se projette, et regarde pour la millième fois un moment oublié qui n'est pourtant jamais tout à fait le même.
Commenter  J’apprécie          80
Chanter c'était comme me cogner aux choses, aux êtres, aux émotions. Comme lancer un radar pour comprendre un peu mieux la forme du monde - laisser se perdre un flot dans l'océan créer une vague - un remous - il fallait que je sente mon espace pour avancer dans un scaphandre, protégée par ma voix ; c'était ça ou trop sentir, trop voir, ricocher sans cesse contre la vie des autres.
Commenter  J’apprécie          70
Pourquoi les filles doivent-elles toujours être jolies ? Dans la nature, ce sont pourtant les mâles qui font des efforts. Comme les colibris par exemple.
Commenter  J’apprécie          60
«  Dans la vie, il n’y a rien à craindre et tout à comprendre .
Il est temps de comprendre davantage pour avoir moins peur » .
Commenter  J’apprécie          60
Il faut un début et une fin à toutes les histoires, et pourtant je trouve cette idée absurde. Comme si une naissance, une mort, pouvaient délimiter un espace de sens et un territoire quand l’esprit revient sans cesse sur lui-même, part, se projette, recule, et regarde pour la millième fois un moment oublié qui n’est pourtant jamais tout à fait le même
Commenter  J’apprécie          40
Le lendemain, le soleil brillait dans un ciel pur, lavé, comme si la nuit avait voulu tout reprendre à zéro.
Commenter  J’apprécie          50
« Il y avait peut-être une place pour moi dans ce monde, après tout. Une place où je ne serais ni étrange ni égoïste, où je ne serais une déception pour personne. Qui pourrait être déçu par une femme qui découvrirait tant de merveilles scientifiques? Ma mère, sans doute. Mais je ne voulais pas y penser. »
Commenter  J’apprécie          30
On ne se souvient jamais du moment ou l'on s'endort.
Ça ressemble à une zone interdite, inatteignable- un coma;
une absence.
Peut-être est-ce la même chose quand on meurt?...
Peut-être qu'on ne se souvient de rien.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Daphné Collignon (456)Voir plus

Quiz Voir plus

Harry Potter à l'école des sorciers (très difficile)

Quel était le coffre où se trouvait la pierre philosophale ?

913
813
713
613

10 questions
3546 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur

{* *}