AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.57 /5 (sur 897 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Namur , le 08/08/1958
Biographie :

Denis Lapière est un scénariste de bandes dessinées signant également sous le pseudonyme de Delaney.

Licencié en sociologie à l'Université Catholique de Louvain, mais surtout passionné de bande dessinée (et de vélo), il ouvre une librairie spécialisée à Charleroi et, au milieu des années 80, se lance dans l'écriture de scénario.

Il travaille d’abord dans "Le Journal de Spirou", puis crée Mono Jim en 1987 dans "L'Écho des Savanes", magazine où il publie, en compagnie du dessinateur Jean-Philippe Stassen, Bahamas et Bullwhite.

Il collabore avec de nombreux dessinateurs : Michel Constant (pour la série "Mauro Caldi" ), Peter Pluut (pour "Jerry et Line" ), Olivier Wozniak (pour "Alice et Léopold"), d’Alain Sikorski (pour "Tif et Tondu" et "La clé du mystère"), Gilles Mezzomo (pour la série "Luka"), Jean-Christophe Chauzy (pour "Ludo")…

"Charly", "Le bar du vieux français", "Un peu de fumée bleue" et "Le tour de valse" ont été primées de nombreuses fois.

Il s'est tourné vers le cinéma, en participant notamment au scénario de "L'Avion" (2005) de Cédric Kahn (inspiré de la série "Charly") et à celui du film "Comme tout le monde" (2006) de son ami Pierre-Paul Renders.

Il est également directeur des collections Punaise et Puceron chez Dupuis.
En 2012, Futuropolis publie sa seconde collaboration avec Aude Samama, "À l'ombre de la gloire" et en 2016 - "Martin Eden d'après le roman de Jack London".

Marié et père de trois enfants, il vit en région liégeoise.

site officiel : http://www.lapiere.be/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Denis Lapière   (138)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Michel Vaillant : la référence du sport automobile


Citations et extraits (152) Voir plus Ajouter une citation
Fandol   18 janvier 2021
Le convoi, tome 1 de Denis Lapière
Maman, pourquoi les Italiens nous bombardent ?

- Parce que Mussolini est un fasciste comme Franco, ma chérie, et que les salauds s’entraident. (page 29)
Commenter  J’apprécie          330
Cancie   10 décembre 2020
Le convoi, tome 1 de Denis Lapière
De voir et d'entendre rire les policiers, de les voir s'amuser à nous réduire à l'état d'animal, j'ai eu envie de vomir.
Commenter  J’apprécie          310
marina53   07 avril 2017
L'impertinence d'un été, tome 1 de Denis Lapière
Il n'est pas tout de conquérir ses libertés, encore faut-il être capable d'en faire quelque chose.
Commenter  J’apprécie          310
Verdorie   12 septembre 2014
Charly, tome 7 : L'innocence de Denis Lapière
[...] qu'est-ce qu'on a en nous ? D'la fatigue, d'la maladie, des microbes, d'la transpiration, on fait des pipis et des cacas, hein ? [...]

Parfois, on a des désirs, mais c'est toujours des trucs qu'on peut pas réaliser... on veut toujours c'qu'on peut pas avoir... pas terrible tout ça, j'trouve ! Dans l'fond, la seule chose de bien à notre disposition, en nous-mêmes, c'est les rêves...
Commenter  J’apprécie          280
Verdorie   10 septembre 2014
Le piège de Denis Lapière
Comment faire comprendre au monde que les cauchemars, les mauvais rêves, peuvent être un jour terriblement réels ?...
Commenter  J’apprécie          272
marina53   26 avril 2020
3 fois dès l'aube (BD) de Denis Lapière
Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,

Dans la nuit éternelle emportés sans retour,

Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges

Jeter l'ancre un seul jour ?

(Lamartine – Le lac)
Commenter  J’apprécie          260
Cancie   08 décembre 2020
Le convoi, tome 1 de Denis Lapière
- Maman, pourquoi les Italiens nous bombardent ?

- Parce que Mussolini est un fasciste comme Franco, ma chérie, et que les salauds s'entraident.
Commenter  J’apprécie          250
Cancie   23 décembre 2020
Le convoi, tome 2 de Denis Lapière
Tu sais comment j'ai survécu ? Parce qu'avec José et Andrès, des hommes de bien, nous sommes restés solidaires jusqu'au bout. Je ne les oublierai jamais... On partageait tout.
Commenter  J’apprécie          240
Fandol   21 janvier 2021
Le convoi, tome 1 de Denis Lapière
C’est tout de suite à la fin de la guerre que vous avez appris pour ton père ?

- Pardon… ?

- … sur sa déportation à Mauthausen… sur sa mort, là-bas…

- Il a fallu du temps. D’abord, personne ne pouvait nous dire où il était. Puis un courrier officiel nous a expliqué très succinctement ce qui s’était passé. Le convoi des Espagnols pour les camps de concentration nazis, ceux qui en étaient revenus et puis les autres… J’ai beaucoup pleuré… (page 56)
Commenter  J’apprécie          230
Verdorie   12 septembre 2014
Le tueur de Denis Lapière
Et les enfants...nous sommes toujours coupables de ce qui leur arrive et de ce qu'ils deviennent... Ceux qui n'en ont pas ne comprennent pas cela... Coupables, n'est-ce pas !... pas uniquement responsables... C'est ce qu'il nous faut accepter...
Commenter  J’apprécie          230

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..