AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782754817295
104 pages
Futuropolis (08/02/2018)
3.38/5   21 notes
Résumé :
Deux personnages se rencontrent à trois reprises. Un homme commence à parler avec une femme dans le hall de son hôtel et, quand celle-ci a un malaise, il l'héberge dans sa chambre. Leur conversation se poursuit, l'homme s'ouvre à elle mais mal lui en prend. Un portier d'hôtel aide une jeune cliente à s'enfuir afin d'échapper à son compagnon, un individu violent et dangereux. Plus âgé qu'elle, il lui révèle qu'il a passé treize ans en prison à la suite d'un meurtre. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  26 avril 2020
Ce n'était pas encore le jour, ni tout à fait la nuit. Une lumière douce enveloppait la ville qui s'éveillait tout juste. Dans cet hôtel d'un charme suranné, Paul aperçut la jeune femme y entrer, visiblement un peu éméchée. S'approchant de lui, elle lui demanda un peu de compagnie, le questionnant sur son métier, avant de vomir au pied du canapé sur lequel elle s'était allongée. Il la conduisit alors dans la chambre qu'il venait juste de quitter...
Une rencontre, à l'aube, à l'hôtel Ambassador... Et une autre, dans un hôtel et à une époque différents...
L'aube, un entre-deux, une parenthèse, un instant suspendu. Un moment propice aux rencontres hasardeuses. "3 fois dès l'aube", ce sont trois rencontres entre un homme et une femme qui, toutes, se terminent alors que le soleil pointe ses rayons. Adapté du roman éponyme d'Alessandro Baricco, cet album, sensuel et un brin mélancolique, dépeint des destins croisés. Des rencontres qui, de prime abord, ne semblent avoir aucun lien entre elles mais que l'on comprend au fil des pages. Surprenant et habilement construit, cet album nous plonge dans une ambiance languissante, troublante et mystérieuse de par, notamment, le travail remarquable d'Aude Samama. Ses planches ne sont pas sans rappeler les peintures de Edward Hopper.
Une lecture envoûtante...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          640
Roggy
  23 mars 2022
Ce roman graphique possède un trait inimitable, aéré, simple et languissant.
Les cases carrées et rectangulaires bien ordonnées et les gros plans avec peu de décors et de perspectives, permettent de poser un regard quasi cinématographique sur les personnages avec insistance, dans une sorte de brume étrange et mélancolique.
C'est presque glauque, tellement ces personnages sont mystérieux et solitaires et les rencontres sont plutôt invraisemblables.
Aude Samana et Denis Lapière adaptent ces nouvelles d'Alessandro Baricco avec une justesse soignée, minimaliste et poétique qui en quelques traits disent tout.
Le pastel gras permet d'aller à l'essentiel des traits qu'on veut prêter aux émotions des personnages.
Le rythme est volontairement lent, ralenti et plein de non-dits.
Cela ne se termine jamais vraiment clairement, laissant planer « l'obscurité qui précède l'aube ; ni encore la nuit ni déjà le matin »
Commenter  J’apprécie          420
beatriceferon
  25 avril 2020
Trois hôtels, la nuit, où se rencontrent un homme et une femme. Ils passent un moment ensemble, à parler, qui se termine lorsque point l'aube.
J'ai été attirée par le graphisme somptueux de cet album. Mais, en le refermant, je suis restée perplexe, de sorte que je me suis procuré le livre d'Alessandro Baricco, qui a servi de base aux auteurs.
Après sa lecture, je suis revenue vers la bande dessinée et j'ai eu l'impression de mettre des images sur les mots, car Aude Samama et Denis Lapière sont très fidèles à l'original, reprenant des parties du texte ou les paroles des protagonistes. Ils ont pourtant changé les noms choisis par Baricco. Je ne saurais dire pourquoi.
J'ai été enchantée par les dessins d'Aude Samama, au pastel gras (je pense, car je suis loin d'être une spécialiste!), qui créent une ambiance magique. Dès l'ouverture du volume, on tombe sur un hôtel pleine page. Deux lampadaires encadrent cette « belle porte à tambour en bois », focalisant l'attention sur ce détail si important, sur lequel on va zoomer à la planche suivante.
Chaque vignette est un petit tableau en soi, dont tous les détails sont significatifs : j'aime, par exemple, ce coin de comptoir sur lequel sont posés une lampe dont l'abat-jour blanc diffuse un halo de lumière nacrée et un vase avec un bouquet de glaïeuls. Dans le fond, on aperçoit le gardien qui profite du calme nocturne pour se reposer un peu.
Parfois, quelques bandes en noir et blanc nous projettent dans la nuit d'enfer que vit l'adolescent de la troisième partie ou dans l'histoire racontée par le portier.
Ce qui frappe aussi, c'est l'extrême solitude. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser aux tableaux de Hopper, un de mes peintres préférés. Quant à l'aube qui termine chaque séquence, elle se traduit par du blanc et des couleurs franches, claires, sauf à la fin, où c'est plutôt l'aurore qui embrase le ciel de ses traits orange et pourpre.
Un vrai bijou à lire et à relire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mesechappeeslivresques
  08 mars 2018
Cet album, déconcertant au premier abord, se décompose en trois histoires. Trois rencontres fortuites avec deux personnages identiques, un homme et une femme, dans des contextes à chaque fois différents.
Comme nous le précise d'emblée Alessandro Baricco, même si ces histoires semblent vraisemblables, elles ne pourraient en aucun cas avoir lieu dans la réalité, du fait notamment d'une temporalité perturbée.
Chacune de ces rencontres a pour dénominateur commun le lieu où elles se déroulent, un hôtel dans une ville inconnue. Des histoires qui, en apparence, n'ont aucun lien entre elles. Pourtant, au fur et à mesure de la lecture, l'ensemble prend forme de façon inattendue.
Des entrevues qui s'achèvent au lever du jour et marquent un tournant dans la vie des personnages, symboles d'un nouveau départ.
N'ayant pas lu le roman d'Alessandro Baricco, il m'est impossible de juger la qualité de cette adaptation.
D'autre part, j'ai particulièrement apprécié le charme des peintures à l'acrylique de l'illustratrice Aude Samama qui collent à merveille à l'atmosphère troublante de ce livre.
Le dénouement reste ouvert et chacun est libre d'interpréter l'ensemble comme il l'entend. J'avoue avoir ressenti un léger sentiment de frustration en achevant ma lecture. Néanmoins, l'originalité de la construction de cet album est vraiment réussie.
Une lecture envoûtante avec ces fragments de vie qui s'entrecroisent de manière subtile.
Lien : https://mesechappeeslivresqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Rhl
  18 décembre 2019
Trois histoires de rencontres, la nuit, dans un hôtel et qui chaque fois se terminent au lever du jour. Des rencontres impossibles qui pourtant prennent vie dans ce récit envoûtant.
Je ne connais pas le roman de Barrico à l'origine de cette adaptation mais j'ai maintenant très envie de le découvrir...
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
ActuaBD   11 mai 2018
On a l’impression d’avoir fait des rencontres inédites en refermant cet album, et in fine, la certitude de retenir le nom de l’auteur et découvrir ensuite ses textes, même sans les images.

Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   28 février 2018
Intense, pictural, sensible et sensuel, son dessin à l’acrylique envoûte et charme. Un nouvel album du duo Lapière/Samama qui, décidément, fonctionne très bien.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   26 avril 2020
Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?
(Lamartine – Le lac)
Commenter  J’apprécie          260
marina53marina53   28 avril 2020
En ce matin d'été, l'aube se déployait dans le ciel pur avec une telle ardeur que même ces faubourgs sans prétention paraissaient surpris, finissant par céder à une quasi-beauté pour laquelle ils n'avaient pas été construits.
Commenter  J’apprécie          130
marina53marina53   28 avril 2020
La vie fantasque
Fait des amants à contretemps
Et remplit les âmes
De désirs inconcevables
Commenter  J’apprécie          230
marina53marina53   26 avril 2020
De garde à la poupe du bateau
le passé disparaît
dans le sillage
et les sombres rouleaux.
(J. Harrison – Suite de la déraison)
Commenter  J’apprécie          160
marina53marina53   26 avril 2020
Le temps est aigu
et les destins pas plus
ne s'accomplissent entièrement
Et pourtant
Et pourtant
(D. Delaney – Le temps aigu)
Commenter  J’apprécie          150

Videos de Denis Lapière (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis Lapière
L'adaptation en BD de la quadrilogie phénomène du roman young adult est disponible en librairie.
autres livres classés : lynchVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.._..