AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.66 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Port-au-Prince , le 19/01/1969
Biographie :

Edwige Danticat est une écrivain francophone américaine d'origine haïtienne.

Parmi ses romans, on peut citer : "La récolte douce des larmes" ou "Le briseur de rosée".

Elle a été élevée par son oncle et sa tante jusqu'à l'âge de 12 ans, où elle a rejoint ses parents à Brooklyn (New York). Elle a été citée parmi les « 20 meilleurs jeunes écrivains américains » par la revue Granta en 1996. Finaliste au prestigieux "National Book Award" en 1995 pour son livre “Krik? Krak!”.

Elle a été recompensée, en 2008, par le "National Book Critics Circle Award", catégorie autobiographie, pour son ouvrage “Brother, I am dying”.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Edwige Danticat   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

A livre ouvert avec Edwidge Danticat. « C’est peut-être la cinquième fois que j’ai lu ce livre », nous dit Edwidge Danticat, sourire aux lèvres. Elle pense à « Beloved » de Toni Morrison, sa dernière lecture avant son passage en Haïti en juillet 2015. L’écrivaine américaine d’origine haïtienne, très attachée à ses racines, était de passage à FOKAL où elle a été reçue pendant une semaine du lundi 20 au vendredi 24 juillet. « Je suis en train d’écrire un long essai sur l’art d’écrire la mort dans la littérature ». Voilà ce qui explique pourquoi elle a tant de fois relu Beloved.

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Pecosa   21 octobre 2012
Haïti noir de Edwige Danticat
Il n'existe pas de pays plus respectueux de la loi qu'Haïti quand les fonctionnaires véreux veulent vous mettre des bâtons dans les roues.
Commenter  J’apprécie          150
Northanger   28 octobre 2012
Haïti noir de Edwige Danticat
Malgré l'histoire tragique d'Haïti (ou peut-être à cause d'elle), nous avons toujours été fiers de nos origines. La première république noire au monde. La seconde république du Nouveau Monde, après les Etats-Unis. Le premier pays créé à la suite d'une révolution d'esclaves, en 1804, et mis à l'index pendant des décennies pour éviter de donner de mauvaises idées à d'autres.
Commenter  J’apprécie          100
Annette55   09 août 2020
La récolte douce des larmes de Edwige Danticat
«  Les Haïtiens sédentaires , les non - vwayajè, vivaient dans des maisons de bois ou de ciment. Ils avaient des balcons circulaires peints de couleurs vives , des toits de zinc, des jardins spacieux , des baies de cactus avec des plantes grimpantes vertes qui serpentaient entre les tiges des cactées. Leurs cours étaient pleines d’arbres fruitiers ——-surtout des manguiers et des avocatiers —— qui fournissaient tout à la fois ombre, nourriture et ornement.

Nous les considérions comme des gens maîtres de leur destin »...
Commenter  J’apprécie          70
Annette55   09 août 2020
La récolte douce des larmes de Edwige Danticat
«  Nous devons parler pour nous rappeler chacun que nous ne sommes pas encore dans les ténèbres du sommeil qui sont une mort infinie, comme une caverne obscure. »
Commenter  J’apprécie          80
Caro29   11 décembre 2012
Haïti noir de Edwige Danticat
Mes bonnes notes au lycée m'avaient confirmé que l'éducation ne servait pas à grand chose lorsque la misère et la déveine vous font la guerre. Je me retrouvais avec mes certificats sous les bras, la bouche sèche et une longue avenue grise et sale devant moi. Il fallait utiliser les gens et les choses avant d'être soi-même utilisé puis rejeté. Telle était ma devise de survie. Aramis l'avait bousculée avec un grand rire.
Commenter  J’apprécie          70
Pixie-Flore   07 juin 2013
Adieu mon frère de Edwige Danticat
Il pensait à ces mères, ces pères qui se tenaient là, incapables de rien faire d'autre que de regarder. Une fois de plus le pays perdait une génération de jeunes, les uns violents, les autres spectateurs, mais tous dans la ligne de tir, mourants.
Commenter  J’apprécie          70
Pixie-Flore   06 juin 2013
Adieu mon frère de Edwige Danticat
Il évitait les nouvelles trop heureuses qui auraient pu renforcer l'angoisse de la séparation, les nouvelles trop tristes qui auraient pu nous inquiéter, et toute trace de jugement ou de désapprobation à l'égard de ma tante et de mon oncle, qu'ils auraient pu interpréter comme des sous-entendus signifiant qu'ils nous traitaient mal. Les lettres froides et sans émotions étaient son moyen d'éviter un champ de mines qu'il aurait pu déclencher de loin sans être en mesure de venir au secours des victimes.
Commenter  J’apprécie          50
Caro29   21 novembre 2012
Haïti noir de Edwige Danticat
Au final, il était impossible d'empêcher sa bonne étoile de tomber des cieux, si c'était ce qu'elle avait décidé de faire.
Commenter  J’apprécie          60
Northanger   28 octobre 2012
Haïti noir de Edwige Danticat
Des femmes au visage tanné par le soleil vendent d'énormes mangues et des croquants aux cacahuètes faits maison ; des petits garçons en jean coupé courent pour faire voler un cerf-volant rudimentaire, ou bien jouent avec des camions fabriqués à partir de bouteilles en plastique.
Commenter  J’apprécie          50
Caro29   07 mai 2020
Celimene. Conte de Fee pour Fille d'Immigrante de Edwige Danticat
« Je ne me souvenais plus à quel point les petits villages pouvaient être paisibles, songea Célimène. J'avais oublié à quel point la simple vue d'une goutte de rosée ou d'un papillon qui danse pouvait vous couper le souffle quand il n'y a rien pour vous en distraire. J'avais oublié la sensation d'être reçue comme un membre de la famille. »
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Croc Blanc

chapitre 1 : Combien les deux hommes ont ils de chiens ?

7
5
6

12 questions
225 lecteurs ont répondu
Thème : Croc-Blanc de Jack LondonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..