AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 4893 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Botz-en-Mauges , le 19/10/1965
Biographie :

"Je suis né en 1965 dans les Mauges ( c’est une région du Maine & Loire dont le nom viendrait étymologiquement de "Mauvaises Gens" en latin, vous voyez le tableau). J’y ai passé une enfance formidable . Elle a principalement consisté à me balader avec mes copains dans les champs, à tirer à la fronde d’innocents moineaux puis à ricaner bêtement sur ma mobylette devant les filles.

Partie sur une courbe idéale qui faisait la fierté de mes parents, ma scolarité a reçu en pleine gueule une adolescence tourmentée. S’en est suivi un piqué en flammes assez spectaculaire. Quand je me suis réveillé au milieu des débris , ma main droite cramponnait un document noirci. Il fallait bien me rendre à l’évidence : J’avais mon bac.

À Rennes, je me suis inscrit à la fac, section Arts Plastiques pour une raison qui m’échappe encore. J’y ai étudié (un peu) et dessiné (beaucoup). Avec quelques gaillards qui nourrissaient le même intérêt que moi pour la bande dessinée, nous avons fondé le studio Psurde, modeste association qui nous permit de publier nos premiers travaux, heureusement aujourd’hui introuvables.
Qui étaient ces vaillants pionniers ? Olivier Maunaye, créateur du présent site, Fred Simon (Rails, Le Poisson clown, Popotka), Jean-Luc Simon (coloriste et dessinateur, pour qui j’ai écrit La Gagne), Joub avec qui j’anime Max & Zoé, ainsi que Christophe Hermenier et Thierry Guyader qui ont lâchement abandonné la bande dessinée pour la peinture et la presse.

Après quelques années d’études approximatives mais fort poilantes, j’ai cédé aux encouragements de la femme de ma vie et j’ai écrit le scénario de ce qui allait devenir mon premier livre. Intitulé L’homme qui n’aimait pas les arbres, il s’est niché comme il a pu dans le catalogue Dargaud en 1992.

Avec Joub, nous terminons la suite des aventures de Geronimo, que nous avions lâchement abandonné, à la fin du tome 3, caché au fond d’un cargo en partance pour… vous verrez bien. Un volume publié par les éditions Vents d'Ouest en mai 2014.

Avec Benoît Collombat, journaliste à France Inter, je prépare une enquête sur les coulisses sanglantes de la Ve République dans les années 70. "Cher pays de notre enfance" ( Prix du public à Angoulême - 2016) est publié par Futuropolis fin 2015, et vous pourrez en lire deux chapitres dans La Revue Dessinée fin 2014."

Lulu, femme nue, a été adaptée au cinéma par Sólveig Anspach avec Karin Viard dans le rôle titre.
+ Voir plus
Source : http://www.etiennedavodeau.com/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le dessinateur Etienne Davodeau publie une BD sur la cinquantaine. Il explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner Yvan, le personnage principal des "Couloirs aériens". Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/emissions/la-lecon-de-dessin/bande-dessinee-les-couloirs-aeriens-la-lecon-de-dessin-d-etienne-davodeau Plus de BD : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (352) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89   18 septembre 2013
Les ignorants de Etienne Davodeau
La première chose qui frappe quand on entre dans son grand atelier, c’est la présence d’un lit.

- C’est pour la sieste ?

- Tu rigoles ? C’est pour écrire ! Moi, j’écris couché.

- Ah le beau métier…



Commenter  J’apprécie          490
Dionysos89   24 septembre 2013
Les ignorants de Etienne Davodeau
Quelques jours plus tard, nous passons à proximité d’un gars qui désherbe ses vignes chimiquement. Je ne peux pas m’empêcher de constater que…

- C’est quand même vachement moins fatigant que votre technique, hein ?

- Tu as remarqué ? Dans sa cabine, avec sa combinaison et son masque, aujourd'hui, ce mec-là ne va sans doute toucher ni sa terre ni sa vigne. La proximité physique et donc mentale, du vigneron avec son travail… Pense à ça quand tu bois ton vin.



Commenter  J’apprécie          440
Dionysos89   04 novembre 2013
Les ignorants de Etienne Davodeau
Faut pas déconner ! Le vin, c’est un truc pour se détendre ! C’est un point de rencontre, un lien entre les gens !



Commenter  J’apprécie          449
manU17   11 mars 2013
Les ignorants de Etienne Davodeau
Se chamailler sans fin au sujet des vins bus et des livres lus ... [...] C'est le moment où la mauvaise foi est la bienvenue, si elle contribue à la vigueur des débats. Peut-être que ça sert aussi à ça, le vin et les livres : s'engueuler tranquillement.
Commenter  J’apprécie          423
ninosairosse   07 octobre 2017
Les ignorants de Etienne Davodeau
Et aux lecteurs qui auraient perdu de vue les cours du collège, je rappelle respectueusement qu'un hectare, c'est cent mètres sur cent mètres, c'est dix mille mètres carrés.



P76
Commenter  J’apprécie          415
BurjBabil   04 juin 2020
Les couloirs aériens de Etienne Davodeau
Nos vies ne font que dévier, les lignes droites n'existent pas
Commenter  J’apprécie          210
Dionysos89   20 août 2013
Les ignorants de Etienne Davodeau
Marche lente. Bras gauche pompant verticalement, dans un concert de gargouillis et de grincements métalliques. Bras droit balayant le paysage d’un large balancement horizontal.

C’est la chorégraphie biodynamique.



Commenter  J’apprécie          370
marina53   19 septembre 2014
Il s'appelait Geronimo de Etienne Davodeau
Grands admirateurs de Pierre Desproges, nous n'hésitons pas à enterrer la mère de Manu à sa place au Père-Lachaise. Où qu'il soit, nous espérons que le grand Pierre ne nous en tiendra pas rigueur.

(Préface)
Commenter  J’apprécie          360
Dionysos89   28 mai 2014
Rural ! Chronique d'une collision politique de Etienne Davodeau
Heureusement une nouvelle recrue arrive. Voici Pipo, un jeune border-colie. Olivier m'explique qu'une fois dressé, Pipo emmènera seul le troupeau à la salle de traite pendant qu'eux prendront leur petit déjeuner.

Pour l'instant, Pipo veut surtout des papouilles.
Commenter  J’apprécie          350
Dionysos89   15 août 2013
Les ignorants de Etienne Davodeau
Depuis septembre, là-dedans [dans la cave], ça pétille, ça mousse, ça travaille, ça déborde.

C’est le moment de l’année où le vin est un animal. Plein de sève et de fougue, il emplit les lieux de ses humeurs.

Elle est fascinante, cette énergie vitale, qui semble s’être librement mise en mouvement.



Commenter  J’apprécie          340
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Douce France

L'histoire commence à Lyon, devant le 89 montée de l'Observance, "c'est donc ici, devant chez lui qu'il s'est fait tuer (...) le 3 juillet 1975, à 2h42 du matin. (...) " dit l'un des personnages faisant référence au juge...............?............ surnommé "le Sheriff".

François Michel
François Fayard
François Renaud
François Courrières

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Cher pays de notre enfance: Enquête sur les années de plomb de la Ve République de Etienne DavodeauCréer un quiz sur cet auteur
.. ..