AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.9 /5 (sur 489 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nancy , le 22/05/1969
Biographie :

Gérald Bronner est un sociologue français, professeur de sociologie à Université de Paris.

Nommé maître de conférences en 1998 à l’Université de Nancy II, il y dirige le département de sociologie de 2000 à 2002 avant d’être nommé à la Sorbonne (Paris IV) où il codirige le CESS (Centre d’études sociologiques de la Sorbonne).

En 2003, il publie, aux Presses universitaires de France (PUF), "L'Empire des croyances", qui est couronné d'un prix par l'Académie des sciences morales et politiques.

En 2007, il est nommé professeur à l'université de Strasbourg. En 2008, il est nommé membre junior de l'Institut universitaire de France, et poursuit ses travaux sur le continent américain.

En 2010, il reçoit le prix européen d'Amalfi pour la sociologie et les sciences sociales pour son livre "La Pensée extrême" (Denoël, 2009).

Depuis 2012, il est professeur à l'Université Paris-Diderot devenue Université de Paris, où il est codirecteur du Laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain (LIED) et assure un enseignement de "sociologie cognitive des enjeux énergétiques".

Il a publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques portant sur la formation et la disparition des croyances collectives (rumeur, idéologie, religion, magie etc.) et sur la cognition humaine.

Il est membre du comité de rédaction de "L’Année Sociologique" et dirige la collection "Société et Pensées", aux éditions Hermann.

Le 26 septembre 2017, il est élu membre de l’Académie nationale de médecine. Le 13 février 2018, il y fait une conférence intitulée : "Résultats scientifiques et phénomènes d’opinion".

En janvier 2021, il publie "Apocalypse cognitive" aux PUF.

+ Voir plus
Source : www.puf.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Gérald Bronner   (28)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Gérald Bronner : "Faisons de l'esprit critique une grande cause nationale"

Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (232) Voir plus Ajouter une citation
Gérald Bronner
Bookycooky   21 janvier 2021
Gérald Bronner
Au départ, ce constat : notre monde se caractérise par une « disponibilité mentale » de ses habitants qu’aucune autre société n’a connue. Depuis un siècle, la durée du temps que nous pouvons chaque jour consacrer à nous instruire, nous distraire ou réfléchir a été multipliée par huit. Ce trésor inestimable, qu’en faisons-nous ? Nous le dilapidons allègrement en millions d’heures consacrées au porno, aux jeux, à quantité de satisfactions immédiates addictives… au détriment d’élaborations plus durables et, à terme, plus utiles.
Commenter  J’apprécie          6213
Harioutz   02 avril 2019
Crédulité et rumeurs de Gérald Bronner
Comme le racontaient déjà les proverbes sumériens aux premiers temps de l'écrit il y a plus de cinq mille ans, et comme l'a rapporté Ésope au VIe siècle avant J.-C. avec sa fable Le loup et l'agneau, les défenses argumentaires les plus justes ne peuvent rien contre les gens décidés à faire le mal.

L'histoire du loup accusant un agneau de l'empêcher de boire à la rivière car il trouble son eau date de la nui des temps et nous rappelle à quel point celui qui a une idée fixe ne changera pas d'avis, quand bien même on lui assénerait les plus éclatantes démonstrations lui prouvant sa méprise.

Dans la fable d’Ésope - comme dans celle reprise par La Fontaine - l'agneau aura beau démontrer avec logique au loup qu'il ne pourrait lui nuire, prouver qu'il n'aurait pu être celui qui a insulté son père un an auparavant car il n'était à cette époque pas encore né, tout ce discours logique et rationnel ne lui sera en définitive d'aucune utilité.

La fable, cruelle et sans morale, se termine invariablement de la même façon, c'est-à-dire par la décision du loup de dévorer l'agneau.

Ainsi, depuis les temps les plus reculés, l'homme sait que face aux gens décidés à avoir foi en quelque chose, la plus juste des défenses peut rester sans effet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Jean-Daniel   13 janvier 2022
Cabinet de curiosités sociales de Gérald Bronner
Avant-propos

Les cabinets de curiosités furent l’une des passions de la Renaissance. Seuls les Européens les plus fortunés pouvaient s’adonner à cet engouement pour l’accumulation des choses étranges et rares qui étaient de nature à susciter l’étonnement. Ces collections trouvaient refuge dans une armoire vitrée ou une salle toute entière pour les plus ambitieux. Les cabinets de curiosités avaient pour but d’exposer certaines des marges du monde tel qu’il était connu à cette époque : les étrangetés de la nature relevant aussi bien de la vie animale par des œuvres de taxidermie, des squelettes ou des insectes séchés, que du monde minéral par des fossiles dont la découverte allait bientôt bouleverser la science, ou encore des morceaux de ce que l’on ne nommait pas encore des météorites. Mais le monde humain n’était pas en reste car ces cabinets proposaient aussi la découverte d’antiquités ou encore d’objets ethnographiques.
Commenter  J’apprécie          300
Gérald Bronner
Alexein   18 janvier 2016
Gérald Bronner
Avec beaucoup de motivation, il est toujours possible de faire passer les faits pour des opinions. De ce point de vue, les obscurantistes jouissent à plein de la philosophie relativiste contemporaine, qui considère que le vrai est une construction sociale et que l’objectivité à laquelle le monde scientifique prétend n’est qu’illusoire. Une fois cela admis, tout n’est plus ensuite qu’un jeu d’influence dans l’espace public. La dérégulation du marché de l’information que constitue Internet a profité de ce relativisme en permettant la juste revendication du droit de chacun à donner son point de vue, mais en l’assortissant souvent d’une clause illégitime : tous les points de vue se valent. L’obscurantisme profite donc de cette confusion permanente sur nombre de sujets entre le vraisemblable et le vrai. Il dissimule une partie de l’arborescence des possibilités et biaise nos choix.
Commenter  J’apprécie          280
Jean-Daniel   20 mai 2022
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
Il est temps que chaque acteur compétent, à quelque niveau qu'il se trouve, engage la bataille d'influence sur le marché cognitif en faveur de la démocratie de la connaissance et de la pensée méthodique pour faire reculer, partout, les savants d'illusion.
Commenter  J’apprécie          140
Jean-Daniel   08 janvier 2022
Cabinet de curiosités sociales de Gérald Bronner
Curiosités de la vie quotidienne

Quatre chercheurs en sciences de l’information des universités allemandes de Humboldt et de Darmstadt ont mené une étude dont les résultats ont suscité de nombreux commentaires. Elle montre notamment que l’utilisation de Facebook, le réseau social en ligne qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs, crée beaucoup de frustration et de jalousie. Pourquoi ? Parce que sur ce réseau social, comme sur d’autres, chacun a tendance à se mettre en scène et donner de sa vie un aperçu souvent flatteur. Cette exhibition peut créer chez celui ou celle qui en est le témoin un sentiment d’insatisfaction. Cette personne peut facilement avoir l’impression, par comparaison, que sa vie est moins intéressante en moyenne que celle de ses amis.Parmi les 600 personnes sur lesquels portait cette expérience, près de 40 % d’entre elles avaient le sentiment d’être plus malheureuses après s’être connectées au célèbre réseau, et ce sentiment était encore plus fort parmi les personnes qui ne publiaient rien sur leur mur. Elles ressentaient, plus que les autres, solitude, colère, ressentiment. Parmi toutes les informations qui les blessaient, les premières causes de cette frustration étaient les photos de vacances de leurs amis ! Ce type de sentiment n’a certes pas attendu l’apparition d’Internet pour exister, mais il est vrai que le web peut l’amplifier lorsqu’il donne une plus grande visibilité à la mise en scène de la « réussite » des autres.

Ces résultats sont amusants, mais ils n’ont rien d’étonnants pour qui a lu Alexis de Tocqueville…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233
Jean-Daniel   15 janvier 2022
Cabinet de curiosités sociales de Gérald Bronner
Curiosités de notre crédulité

Produire un miracle n’est pas chose facile. On peut même dire que ça devient de plus en plus dur. Si l’on prend l’exemple de Lourdes, on constate qu’il y a près de quatre fois moins de guérisons miraculeuses reconnues par an à partir des années 1960. La raison en revient à une rigueur accrue de la commission scientifique de Lourdes. Tout individu postulant au statut de miraculé doit désormais en passer par une série de contrôles exigeants. Il faut d’abord s’entretenir avec le docteur Theillier, président de l’Association médicale internationale de Lourdes. C’est lui qui opère un premier tri parmi les quelque 50 personnes qui postulent en moyenne chaque année au titre de miraculé : pas même 1 % de ces dossiers aboutiront à une reconnaissance officielle de l’Église. Ensuite, le dossier est examiné par une commission de médecins qui, si elle le juge suffisamment intéressant, avertit l’évêque de son diocèse. Dès lors, le dossier est entre les mains du Comité médical international de Lourdes. Un spécialiste de la pathologie considérée se penche sur le dossier en profondeur avant de soumettre à la commission la poursuite de son étude. Il s’agit prioritairement de voir si cette guérison, supposée miraculeuse, ne peut pas s’expliquer par les voies normales de la science, ce qui nécessite de se familiariser avec les recherches les plus pointues dans le domaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
BurjBabil   09 janvier 2021
Apocalypse cognitive de Gérald Bronner
Excepté ceux qui ont la chance d'exercer leur profession comme une passion, les êtres humains accepteraient de travailler moins à revenu constant. De même et plus unanimement encore, ils applaudiraient à l'idée de voir leur activité professionnelle allégée de toutes les tâches abrutissantes qui gâchent leur quotidien.
Commenter  J’apprécie          210
4shgoth   16 octobre 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
L’esprit humain est irrésistiblement attiré par les explications de type mono-causal. Il faut une certaine gymnastique mentale pour concevoir qu’un effet puisse être produit par plusieurs causes simultanées.
Commenter  J’apprécie          210
OverTheMoonWithBooks   30 octobre 2018
Crédulité et rumeurs de Gérald Bronner
[...] si tu maîtrise mieux les limites qui pèsent sur ton jugement, tu auras beaucoup moins à craindre des manipulations extérieures, qu'elles viennent d'Internet, des médias conventionnels ou de ta vie de tous les jours.
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Vendredi ou la vie sauvage

Quel est le nom du navire où Robinson voyage ?

Le Whitebird
La Virginie
L'Ouragan
L'Océan

20 questions
147 lecteurs ont répondu
Thème : Vendredi ou La Vie sauvage de Michel TournierCréer un quiz sur cet auteur