AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 197 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nancy , le 22/05/1969
Biographie :

Gérald Bronner est Professeur de sociologie à l’Université Marc-Bloch de Strasbourg depuis 2007.

Nommé maître de conférences en 1998 à l’Université de Nancy II, il y dirige le département de sociologie de 2000 à 2002 avant d’être nommé à la Sorbonne (Paris IV) où il codirige le CESS (Centre d’études sociologiques de la Sorbonne).

Il a publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques portant sur la formation et la disparition des croyances collectives (rumeur, idéologie, religion, magie etc.) et sur la cognition humaine : il a reçu, en 2004, pour "L’empire des croyances" (PUF, 2003) le prix Adrien Duvand de l’Académie de Sciences Morales et Politiques.

Il est membre du comité de rédaction de "L’Année Sociologique" et dirige la collection "Société et Pensées", aux éditions Hermann.


+ Voir plus
Source : www.puf.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le sociologue Gérald Bronner s'intéresse à l'épidémie comme à un"objet social total" révélateur, notamment, de nos modes de représentation. En outre, il compare les modes de lutte gouvernementale contre l'épidémie : basée sur la "vertu" en France, sur des moyens de coercition en Chine, aux des mesures, peut-être pas encore irrationnelles mais bien "maximalistes", en Italie... Spécialiste des croyances collectives et de la cognition humaine, il a participé à l'élaboration des centres de déradicalisation et est notamment l'auteur de "La démocratie des crédules" (PUF, 2013), "La planète des hommes. Réenchanter le risque" (PUF, 2014) ou encore de "La pensée extrême" (réed PUF, 2016). La Grande table Idées d'Olivia Gesbert – émission du 10 mars 2020 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020 Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤15DKToXYTKAQ5¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1 Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous

Citations et extraits (95) Voir plus Ajouter une citation
Harioutz   02 avril 2019
Crédulité et rumeurs de Gérald Bronner
Comme le racontaient déjà les proverbes sumériens aux premiers temps de l'écrit il y a plus de cinq mille ans, et comme l'a rapporté Ésope au VIe siècle avant J.-C. avec sa fable Le loup et l'agneau, les défenses argumentaires les plus justes ne peuvent rien contre les gens décidés à faire le mal.

L'histoire du loup accusant un agneau de l'empêcher de boire à la rivière car il trouble son eau date de la nui des temps et nous rappelle à quel point celui qui a une idée fixe ne changera pas d'avis, quand bien même on lui assénerait les plus éclatantes démonstrations lui prouvant sa méprise.

Dans la fable d’Ésope - comme dans celle reprise par La Fontaine - l'agneau aura beau démontrer avec logique au loup qu'il ne pourrait lui nuire, prouver qu'il n'aurait pu être celui qui a insulté son père un an auparavant car il n'était à cette époque pas encore né, tout ce discours logique et rationnel ne lui sera en définitive d'aucune utilité.

La fable, cruelle et sans morale, se termine invariablement de la même façon, c'est-à-dire par la décision du loup de dévorer l'agneau.

Ainsi, depuis les temps les plus reculés, l'homme sait que face aux gens décidés à avoir foi en quelque chose, la plus juste des défenses peut rester sans effet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Gérald Bronner
Alexein   18 janvier 2016
Gérald Bronner
Avec beaucoup de motivation, il est toujours possible de faire passer les faits pour des opinions. De ce point de vue, les obscurantistes jouissent à plein de la philosophie relativiste contemporaine, qui considère que le vrai est une construction sociale et que l’objectivité à laquelle le monde scientifique prétend n’est qu’illusoire. Une fois cela admis, tout n’est plus ensuite qu’un jeu d’influence dans l’espace public. La dérégulation du marché de l’information que constitue Internet a profité de ce relativisme en permettant la juste revendication du droit de chacun à donner son point de vue, mais en l’assortissant souvent d’une clause illégitime : tous les points de vue se valent. L’obscurantisme profite donc de cette confusion permanente sur nombre de sujets entre le vraisemblable et le vrai. Il dissimule une partie de l’arborescence des possibilités et biaise nos choix.
Commenter  J’apprécie          230
Under_the_Moon   30 octobre 2018
Crédulité et rumeurs de Gérald Bronner
[...] si tu maîtrise mieux les limites qui pèsent sur ton jugement, tu auras beaucoup moins à craindre des manipulations extérieures, qu'elles viennent d'Internet, des médias conventionnels ou de ta vie de tous les jours.
Commenter  J’apprécie          180
Achegoth   16 octobre 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
L’esprit humain est irrésistiblement attiré par les explications de type mono-causal. Il faut une certaine gymnastique mentale pour concevoir qu’un effet puisse être produit par plusieurs causes simultanées.
Commenter  J’apprécie          150
virgidoc2   23 août 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
Chacun des arguments, pris séparément, est très faible, mais l'ensemble paraît convaincant comme un faisceau d'indices peut l'être. C'est cela qui fait l'attractivité de ces produits "fortéens" sur le marché cognitif : il est difficile de contester terme à terme chacun de ces arguments car ils mobilisent des compétences qu'aucun individu ne possède à lui seul. De sorte que, sans entraîner nécessairement l'adhésion, il reste toujours une impression de trouble lorsque l'on est confronté, sans préparation, à ce type de croyances. C'est la meilleure définition de ce que l'on peut appeler un effet Fort.
Commenter  J’apprécie          100
virgidoc2   23 août 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
la facilité d'accès à l'information et la massification de sa diffusion sont favorables au biais de confirmation, qui est le socle fondamental de la pérennité de toute croyance. (...)

La recherche d'une information peut principalement se faire sous deux éclairages.

D'une part, sous celui du biais de confirmation : nous avons déjà une croyance et tendrons à chercher des informations pour l'affermir. C'est souvent ce que l'on observe sur les réseaux sociaux, par exemple. (...)

D'autre part, cette recherche peut se faire aussi sans idée préconçue (...) Ce cas de figure met en scène un individu irrésolu. Il est décisif car il y a des raisons de penser que c'est lui qui présente, statistiquement, le plus de chances de se laisser influencer par la structuration du marché cognitif qu'il va fréquenter.
Commenter  J’apprécie          90
virgidoc2   23 août 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
Ces processus d'agrégation des preuves est particulièrement utile à l'imaginaire conspirationniste car, contrairement aux autres systèmes de croyance qui se fondent sur des témoignages ou des "faits", ils suffit souvent au mythe du complot de débusquer des anomalies et des éléments énigmatiques pour générer un vide inconfortable qu'il se propose bien vite de combler par un récit. Ce récit sera fondé sur un effet de dévoilement, c'est-à-dire qu'il proposera de mettre en cohérence des éléments intrigants qui paraissent disparates jusque-là.

(...)

Internet apporte un soutien technique à tous ceux qui veulent agréger des éléments argumentatifs pouvant paraître minuscules séparément et facilement invalidés, mais qui, mutualisés, forment un corpus argumentatif qu'il devient coûteux, en temps et en énergie; de chercher à réduire à néant.
Commenter  J’apprécie          80
Tatooa   19 juin 2013
Vie et mort des croyances collectives de Gérald Bronner
Loi de l'offre sur le marché cognitif :

Il existe une variation inversement proportionnelle entre l'importance de l'offre cognitive et le prix du produit sur le marché.

Comprenez : plus les gens autour de moi sont nombreux à croire ceci, moins il me coûtera d'endosser aussi cette croyance (ce qui ne signifie pas que je l'adopterai finalement), de la même façon que, sur le marché économique, l'abondance de l'offre a tendance à en faire baisser le prix.
Commenter  J’apprécie          70
virgidoc2   23 août 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
Ce millefeuille argumentatif caractérise de plus en plus fréquemment les produits frelatés qui peuvent s'échanger sur le marché cognitif contemporain.
Commenter  J’apprécie          80
virgidoc2   23 août 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
Les hommes de science en général n'ont pas beaucoup d'intérêt, académique pas plus que personnel, ni de temps à consacrer à cette concurrence. On peut le comprendre, mais la conséquence de cette situation, c'est que les croyants réussissent à instaurer un oligopole cognitif sur Internet, mais aussi dans les médias officiels, devenus très sensibles sur certains thèmes aux sources d'informations hétérodoxes.
Commenter  J’apprécie          70
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur
.. ..