AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.87 /5 (sur 313 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nancy , le 22/05/1969
Biographie :

Gérald Bronner est Professeur de sociologie à l’Université Marc-Bloch de Strasbourg depuis 2007.

Nommé maître de conférences en 1998 à l’Université de Nancy II, il y dirige le département de sociologie de 2000 à 2002 avant d’être nommé à la Sorbonne (Paris IV) où il codirige le CESS (Centre d’études sociologiques de la Sorbonne).

Il a publié de nombreux ouvrages et articles scientifiques portant sur la formation et la disparition des croyances collectives (rumeur, idéologie, religion, magie etc.) et sur la cognition humaine : il a reçu, en 2004, pour "L’empire des croyances" (PUF, 2003) le prix Adrien Duvand de l’Académie de Sciences Morales et Politiques.

Il est membre du comité de rédaction de "L’Année Sociologique" et dirige la collection "Société et Pensées", aux éditions Hermann.


+ Voir plus
Source : www.puf.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Gérald Bronner   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Apocalypse cognitive de Gérald Bronner aux éditions PUF https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067701&id_rubrique=29 • La beauté du ciel de Sarah Biasini aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067491&id_rubrique=12 • Je suis Jeanne Hébuterne de Olivia Elkaim aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=109376&id_rubrique=12 • le choix de revivre de Clare Mackintosh aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1070144-article_recherche-le-choix-de-revivre.html • J'ai séquestré Kim Kardashian de Yunice Abbas et Thierry Niemen aux éditions L'Archipel https://www.lagriffenoire.com/1071599-article_recherche-j-ai-sequestre-kim-kardashian.html • le lapin shérif de Olivier Norek et Marcel Pixel aux éditions Michel Lafon https://www.lagriffenoire.com/1071191-albums-le-lapin-sherif.html • L'invité de Charlotte Ameling aux éditions Paja https://www.lagriffenoire.com/1071600-article_recherche-l-invite.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionspuf #editionsstock #editionspoints #editionslivredepoche #editionslarchipel #editionsmichellafon #editionspaja

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (155) Voir plus Ajouter une citation
Gérald Bronner
Bookycooky   21 janvier 2021
Gérald Bronner
Au départ, ce constat : notre monde se caractérise par une « disponibilité mentale » de ses habitants qu’aucune autre société n’a connue. Depuis un siècle, la durée du temps que nous pouvons chaque jour consacrer à nous instruire, nous distraire ou réfléchir a été multipliée par huit. Ce trésor inestimable, qu’en faisons-nous ? Nous le dilapidons allègrement en millions d’heures consacrées au porno, aux jeux, à quantité de satisfactions immédiates addictives… au détriment d’élaborations plus durables et, à terme, plus utiles.
Commenter  J’apprécie          5813
Harioutz   02 avril 2019
Crédulité et rumeurs de Gérald Bronner
Comme le racontaient déjà les proverbes sumériens aux premiers temps de l'écrit il y a plus de cinq mille ans, et comme l'a rapporté Ésope au VIe siècle avant J.-C. avec sa fable Le loup et l'agneau, les défenses argumentaires les plus justes ne peuvent rien contre les gens décidés à faire le mal.

L'histoire du loup accusant un agneau de l'empêcher de boire à la rivière car il trouble son eau date de la nui des temps et nous rappelle à quel point celui qui a une idée fixe ne changera pas d'avis, quand bien même on lui assénerait les plus éclatantes démonstrations lui prouvant sa méprise.

Dans la fable d’Ésope - comme dans celle reprise par La Fontaine - l'agneau aura beau démontrer avec logique au loup qu'il ne pourrait lui nuire, prouver qu'il n'aurait pu être celui qui a insulté son père un an auparavant car il n'était à cette époque pas encore né, tout ce discours logique et rationnel ne lui sera en définitive d'aucune utilité.

La fable, cruelle et sans morale, se termine invariablement de la même façon, c'est-à-dire par la décision du loup de dévorer l'agneau.

Ainsi, depuis les temps les plus reculés, l'homme sait que face aux gens décidés à avoir foi en quelque chose, la plus juste des défenses peut rester sans effet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Gérald Bronner
Alexein   18 janvier 2016
Gérald Bronner
Avec beaucoup de motivation, il est toujours possible de faire passer les faits pour des opinions. De ce point de vue, les obscurantistes jouissent à plein de la philosophie relativiste contemporaine, qui considère que le vrai est une construction sociale et que l’objectivité à laquelle le monde scientifique prétend n’est qu’illusoire. Une fois cela admis, tout n’est plus ensuite qu’un jeu d’influence dans l’espace public. La dérégulation du marché de l’information que constitue Internet a profité de ce relativisme en permettant la juste revendication du droit de chacun à donner son point de vue, mais en l’assortissant souvent d’une clause illégitime : tous les points de vue se valent. L’obscurantisme profite donc de cette confusion permanente sur nombre de sujets entre le vraisemblable et le vrai. Il dissimule une partie de l’arborescence des possibilités et biaise nos choix.
Commenter  J’apprécie          260
BurjBabil   09 janvier 2021
Apocalypse cognitive de Gérald Bronner
Excepté ceux qui ont la chance d'exercer leur profession comme une passion, les êtres humains accepteraient de travailler moins à revenu constant. De même et plus unanimement encore, ils applaudiraient à l'idée de voir leur activité professionnelle allégée de toutes les tâches abrutissantes qui gâchent leur quotidien.
Commenter  J’apprécie          210
4shgoth   16 octobre 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
L’esprit humain est irrésistiblement attiré par les explications de type mono-causal. Il faut une certaine gymnastique mentale pour concevoir qu’un effet puisse être produit par plusieurs causes simultanées.
Commenter  J’apprécie          210
Under_the_Moon   30 octobre 2018
Crédulité et rumeurs de Gérald Bronner
[...] si tu maîtrise mieux les limites qui pèsent sur ton jugement, tu auras beaucoup moins à craindre des manipulations extérieures, qu'elles viennent d'Internet, des médias conventionnels ou de ta vie de tous les jours.
Commenter  J’apprécie          180
BurjBabil   14 janvier 2021
Apocalypse cognitive de Gérald Bronner
Cette tension que nous connaissons tous entre le confort de la sécurité et l’appétit pour la découverte peut aussi être interprétée comme profondément inscrite dans notre histoire évolutionnaire. Peu d’organismes peuvent survivre s’ils ne sont pas capables d’apprécier les coûts et bénéfices potentiels de l’inconnu.
Commenter  J’apprécie          160
virgidoc2   23 août 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
la facilité d'accès à l'information et la massification de sa diffusion sont favorables au biais de confirmation, qui est le socle fondamental de la pérennité de toute croyance. (...)

La recherche d'une information peut principalement se faire sous deux éclairages.

D'une part, sous celui du biais de confirmation : nous avons déjà une croyance et tendrons à chercher des informations pour l'affermir. C'est souvent ce que l'on observe sur les réseaux sociaux, par exemple. (...)

D'autre part, cette recherche peut se faire aussi sans idée préconçue (...) Ce cas de figure met en scène un individu irrésolu. Il est décisif car il y a des raisons de penser que c'est lui qui présente, statistiquement, le plus de chances de se laisser influencer par la structuration du marché cognitif qu'il va fréquenter.
Commenter  J’apprécie          120
virgidoc2   23 août 2015
La démocratie des crédules de Gérald Bronner
Chacun des arguments, pris séparément, est très faible, mais l'ensemble paraît convaincant comme un faisceau d'indices peut l'être. C'est cela qui fait l'attractivité de ces produits "fortéens" sur le marché cognitif : il est difficile de contester terme à terme chacun de ces arguments car ils mobilisent des compétences qu'aucun individu ne possède à lui seul. De sorte que, sans entraîner nécessairement l'adhésion, il reste toujours une impression de trouble lorsque l'on est confronté, sans préparation, à ce type de croyances. C'est la meilleure définition de ce que l'on peut appeler un effet Fort.
Commenter  J’apprécie          120
lrntv   03 mai 2021
Apocalypse cognitive de Gérald Bronner
Il se trouve que le vide et l’ennui sont comme des tortures pour notre esprit. Ainsi, une stupéfiante étude, publiée dans la revue Science en 2014, a montré que les individus préféraient s’administrer des chocs électriques plutôt que d’être contraints de supporter un moment de silence (de 6 à 15 minutes) qu’ils auraient pu consacrer à simplement réfléchir. Dans ces conditions, on comprend mieux l’attraction qu’exercent ces outils que sont nos téléphones, tablettes et ordinateurs, qui offrent à tout moment le sentiment artificieux d’un événement possible. Or, il est essentiel de préserver dans notre vie mentale des moments de lenteur et d’ennui. Notre créativité, qui constitue le domaine cognitif où nous surpassons non seulement toutes les autres espèces mais encore les intelligences artificielles, a besoin de pouvoir régulièrement s’extraire des cycles addictifs de plaisirs immédiats. C’est à partir de cette créativité que l’humanité a fait émerger ses plus belles œuvres, dans le domaine artistique, technologique ou scientifique. Toute amputation de ce temps de rêverie à explorer le possible est une perte de chances pour l’humanité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Grande Vadrouille pour les connaisseurs

Quel personnage est campé par Bourvil ?

Lucien Pouvet
Augustin Pouvet
Augustin Bouvet
Stanislas Lefort

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..