AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.83 /5 (sur 990 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Carcassonne , 1936
Biographie :

Henri Gougaud est écrivain, auteur de chansons, homme de radio, poète, chanteur français mais aussi occitan, pionnier du renouveau des contes.

Il a grandi à Carcassonne dans une famille d'anarcho-syndicalistes, agnostiques et pacifistes. Lui-même fit neuf jours de grève de la faim pour ne pas revêtir l'uniforme militaire. Il soutint également Louis Lecoin pour la reconnaissance du statut d'objecteur de conscience (obtenu en 1963).

Il se rend à Paris dans les années 1950 où il entreprend d'écrire et de chanter. Dés 1977, il reçoit le prix Goncourt de la nouvelle pour "Départements et Territoires d'Outre-Mort".

Révélé en tant que romancier avec "Belisbaste" (1982), il poursuit son œuvre alternant nouvelles fantastiques, romans, recueils de conte et de légendes.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels : "Le Grand Partir" (roman, Grand prix de l’humour noir, 1978), "L’Arbre à soleils" (1979), "La Bible du hibou" (1993), "Les Sept Plumes de l’aigle" (1995), "L’Homme qui voulait voir Mahona" (2008), "Le Trouveur de feu" (1980), Prix Jouvenel 1981 de l'Académie française. Il publie "Le roman de Louise" en 2014.

Parallèlement, il dirige les collections "La Mémoire des sources" et "Contes des sages" aux éditions du Seuil

Henri Gougaud a été le parolier de Jean Ferrat, de Juliette Gréco et de Serge Reggiani. Il a collaboré à plusieurs émissions de France Inter ("Le Grand Parler", "Ici l'ombre", "Marche ou rêve" de Claude Villers) et animé sur TF1 "Histoire d'homme" dans le cadre de l'émission "d'Hier et d'aujourd'hui".

son site : http://www.henrigougaud.info/
+ Voir plus
Source : Le Monde des Religions, /www.carnetsnord.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Henri Gougaud P2
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (322) Voir plus Ajouter une citation
Malaura   06 septembre 2013
Le rire de l'ange de Henri Gougaud
Sais-tu bien ce qui nous force à vivre comme des pauvres sous la pluie? Je sais, moi, je découvre. J'étais aveugle. Enfin je vois. La peur, elle seule frérot, la peur à l'haleine puante, la peur et ses finasseries de vieille putain au cul lourd, la peur qui fait de toi un mendiant en hiver au moindre cri d'oiseau dans une église vide.

Regarde-moi. La peur, je m'en défais. Je m'en lave et m'en déshabille. Je la dépose. Je l'écrase. Je la foule à grands coups d'orteils. Je l'émiette, je la dépiaute. Et maintenant, je me redresse.
Commenter  J’apprécie          530
Malaura   07 septembre 2013
Le rire de l'ange de Henri Gougaud
Les hommes partent au loin chercher je ne sais quoi, conquérir Dieu, faire la guerre. Et nous, qu'attendons-nous, là, comme des mendiantes? Tu le sais? Moi, je sais. Un amant chaud comme un manteau, un gaillard, un roc, un amour. Et certes, nous savons nous battre. Mais nos batailles à nous ne sont pas pour l'honneur, ni pour le roi d'ici, ni pour celui du Ciel, elles sont pour préserver le feu, le feu d'espoir, là, dans le creux. S'il s'éteint, nous mourons aussi.
Commenter  J’apprécie          440
brigittelascombe   05 mars 2012
Les Sept Plumes de l'aigle de Henri Gougaud
Entrer dans l'âge adulte est une naissance.C'est un passage difficle.Beaucoup le refusent parce qu'ils ne veulent affronter ni la souffrance d'être seuls,ni la liberté d'inventer leur propre vie.Jusqu'à ta mort et même au delà tu devras grandir,grandir encore,devenir toujours plus adulte.
Commenter  J’apprécie          390
Marple   25 août 2013
Le Livre des amours : Contes de l'envie d'elle et du désir de lui de Henri Gougaud
En amour comme au jeu d'échecs

Les fous sont les voisins des rois.
Commenter  J’apprécie          400
sagesse66   29 avril 2019
Les voyageurs de l'aube de Henri Gougaud
Quand vient un monstre sur ta route ou quand tu imagines sombre un temps pas encore accouché, ce n’est pas la vie que tu vois, c’est le théâtre de ta peur. Alors ferme les yeux et ris de ta panique, ou résiste, car elle fait de toi un enfant effrayé par l’ombre d’un loup sur un rideau de saltimbanque.
Commenter  J’apprécie          310
Henri Gougaud
sabine59   19 octobre 2017
Henri Gougaud
Le plus beau de moi n'est pas dans ma peau

mais dans la rocaille adoucie de lierre

mais dans le soleil la menthe l'air chaud

Le plus beau de moi vit dans la lumière



Le plus doux de moi n'est pas dans ma peau

mais s'endort au soir sans crainte ni larme

brûlant longuement au profond de l'eau

Le plus doux de moi tout hiver désarme



Le meilleur de moi n'est pas dans ma peau

Il est en prison pardon messieurs dames

mourant de vouloir le monde plus beau

Le meilleur de moi me déchire l'âme





(" Je n'éteins jamais la lumière")
Commenter  J’apprécie          292
TheWind   07 décembre 2015
Le Voyage d'Anna de Henri Gougaud
Savez-vous bien que l'on tue un peu partout dans le pays, que l'on s'étripe et se torture, que l'on embroche des enfants, que l'on pille et brûle des villes en croyant que l'on fait la volonté du Ciel ? N'est-ce pas, dites-moi, la plus diabolique des absurdités ? Allons, pas de quartier ! Il faudrait raser les lieux saints, tous les les lieux saints de ce bas monde, que les gommes n'aient plus la moindre citadelle; ni la moindre Jérusalem, ni le moindre temple où tenir Dieu emprisonné. Qu'Il aille nu sur les chemins !
Commenter  J’apprécie          280
latina   26 juillet 2015
L'enfant de la neige de Henri Gougaud
Voyez-moi ce lion péteux ! Il rugit, il râle, il enrage, mais en vérité il se plaint. C’est un geignard. Et ses tirades ! Naïves, ronflantes, ampoulées à se pisser sur les orteils. Sont-elles pas belles, mes larmes ? Et mon malheur, sonne-t-il bien ? Ce phraseur ne vaut pas le prix d’un feuillet de parchemin vierge.

Je n’aime pas les pleurnicheurs. Si je n’étais pas pacifique, je leur ferais des cours pratiques de fouet ferré, de vraie douleur, à ces regarde-moi-je-meurs.



Commenter  J’apprécie          274
Ode   15 juin 2014
L'enfant de la neige de Henri Gougaud
Le bruit du monde use l'oreille et sa folie pourrit le coeur.
Commenter  J’apprécie          290
Ode   09 juillet 2014
L'enfant de la neige de Henri Gougaud
— Avant ta naissance, Pourcel, quand dans le ventre de ta mère tu n'avais encore rien vu, si quelqu'un t'avait dit : « Dehors sont des villages, de vastes forêts, des déserts, un ciel, des étoiles, un soleil, des gens sans nombre, des chemins », aurais-tu cru cela possible ? De même je dis que là-bas est une vie toute nouvelle que tu ne peux imaginer, pas plus que tu ne pouvais croire, quand tes yeux n'étaient pas ouverts, à ce monde d'où tu t'en vas.

— Bonne parole, dit le vieux. Bonne parole de prêtre. Hé, je m'en souviendrai peut-être.
Commenter  J’apprécie          260
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

quyz ou quiz ?

Qu'est-ce qu'on s'ennuie à l'hôpital quand on doit subir une

dyalise
dialyse
dialise

11 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , mots , lettre , langue française , humourCréer un quiz sur cet auteur
.. ..