AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757809288
Éditeur : Points (19/06/2008)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Montségur fut autrefois, sur la cime de sa montagne, comme la dernière porte terrestre avant le ciel. Les hommes qui vécurent là ne furent pas plus purs ni moins pesants que les autres. Ils s'étaient simplement hissés jusque là-haut pour échapper aux malheurs de leur temps.

« Parfaits », pauvres gens ou chevaliers perdus, ils étaient hérétiques. Ils ne croyaient pas aux vérités du pape et de ses évêques. Pour punir ce crime, et ramener aux raisons de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
dupuisjluc
  02 août 2012
Magnifique! Henri Gougaud nous donne une vision romancée subtile de cette fameuse nuit ou quelques hommes ont le rêve fou de pouvoir reconquérir leurs terres confisquées, et de pouvoir imposer à nouveau le catharisme dans une région en proie à la reconquête par les Seigneurs catholiques soutenus par le Pape à grand renfort d'inquisiteurs...
L'écriture de Henri Gougaud est tout en finesse et ce roman se savoure comme une exquise douceur...
A savourer d'urgence par tous les amateurs de cette prériode de l'histoire qui a vu apparaitre puis disparaitre les Cathares!
Commenter  J’apprécie          70
Funrider
  28 novembre 2017
Les guerres de religions ont contribué à construire la France telle que nous la connaissons. L'histoire des Cathares, cette frange orthodoxe du christianisme jugée hérétique par l'Eglise de « Rome », en fait partie. L'Expédition, de Henri Gougaud, relate un événement de cette période, l'expédition de quelques chevaliers de Montségur, en quête de révolte populaire contre les Inquisiteurs catholiques qui les ont chassés de leurs terres.
Le château de Montségur fût un des plus importants pôles de résistance cathare du 13ème siècle, un refuge fortifié et quasiment imprenable pour les « Parfaits », les ecclésiastes cathares, jusqu'à son siège et la réédition de ses occupants en 1244. L'auteur nous fait ainsi revivre cette période du moyen-âge où les Cathares faisaient trembler l'Eglise de Rome.
Il s'agit aussi d'un roman d'amour. L'auteur y tisse l'histoire d'amour entre un jeune chevalier dépossédé de ses terres et réfugié à Montségur (Jourdain Villar) et Jeanne, une jeune tisserande elle aussi réfugiée à Montségur. Leur histoire est un peu le fil rouge du roman, une histoire qui se construira petit à petit, au fil de leurs pérégrinations à travers les forêts et landes de l'Ariège, entre Toulouse et Montségur.
On retrouve aussi, dans les envolées lyriques de certains passages, le poète, conteur, chanteur et parolier derrière l'auteur Henri Guigaud.
L'Histoire des Cathares n'étant que survolée dans ce roman (bien sûr car ce n'est qu'un roman), on est tenté de se plonger dans « Les Cathares et l'éternité », autre oeuvre du même auteur (mais là plus documentaire).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Loba21
  04 octobre 2019
Raymond VII de Toulouse monte une coalition pour récupérer son autonomie. Il demande à pierre-Roger de Mirepoix, co-seigneur de Montségur de déclencher la revolte en éliminant deux inquisiteurs à Avignonet. le personnage principal de ce roman participe à l'expédition.
Le destin d'un homme simple que ce massacre interroge.
Une écriture sublime.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
dupuisjlucdupuisjluc   29 juillet 2012
Quand apparu au loin entre les arbres la longue lueur pourpre et pâle de l'aurore, la première pensée qui germa dans l'esprit de Jourdain fut pour la rivière. "Dans l'ombre ou la lumière, se dit-il, elle court avec la même foi".
(...)
Etre en vie dans ces herbes, même pour le renard avec l'oiseau saignant au travers de la gueule, c'est être simplement dans la confiance de Dieu.
(p.83)
Commenter  J’apprécie          30
dupuisjlucdupuisjluc   29 juillet 2012
Parfois ils (les inquisiteurs) condamnaient au bûcher, au cachot, ou à courir à Compostelle. Et quand ils repartaient avec leurs chants de grâces ne restaient derrière eux, dans les fumées d'encens, que haine inexprimabloe et désemparement. (p.16)
Commenter  J’apprécie          50
dupuisjlucdupuisjluc   02 août 2012
Dieu n'attend rien de nous, lui répondit jourdain. ni au ciel, ni ailleurs il n'est de tribunal. En nous seuls sont nos juges, et nos propres bourreaux, et nos mauvais larrons. (p.200)
Commenter  J’apprécie          70
dupuisjlucdupuisjluc   02 août 2012
Le regret du passé, la peur de l'avenir nous égarent sans cesse. Nous cherchons obstinément des chemins dans ces inexistences. Et pendant ce temps là la vie émerveille le monde et nous attend, infiniment patiente. (p.197)
Commenter  J’apprécie          20
dupuisjlucdupuisjluc   29 juillet 2012
Prendre une vie n'est ni bon ni facile, fils. Rien ne nous jusifie à le faire, sauf de risquer la notre. (p.36)
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Henri Gougaud (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Gougaud
Henri Gougaud P2
autres livres classés : catharesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1746 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre