AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.7/5 (sur 182 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Tokyo , le 09/02/1937
Biographie :

Hiroshi Hirata naît à Tokyo le 9 février 1937. Victime des bombardements, sa famille part s'installer à Nara où son père ouvre une boutique de pompe à eau. Hiroshi a six frères et sœurs et doit souvent sacrifier ses après-midi de classe pour aider son père au magasin.

Il n'a que 17 ans lorsque, à la mort de son père, il doit abandonner ses études pour subvenir aux besoins de sa famille. Il commence alors à travailler dans une entreprise d'équipement. Grâce à un ami du collège, il publie sa première histoire en 1958 Le Sabre tueur d'amour et de haine (Aizô-hissatsuken) dans la revue Mazô des Éditions Hinomaru-Bunko. La collaboration se révélant fructueuse, il fait paraître six autres histoires dans le magazine.

Fin des années 50, un libraire l'incite à lire "Endiguement de Horeki" qui raconte l'histoire du fief de Satsuma. Intrigué par cet épisode de l'histoire du Japon, il approfondit ses recherches et fréquente librairies et bibliothèques pour étoffer ses connaissances sur l'histoire du Japon. En 1965, il part pour Tokyo à la recherche de travail. Trois livres paraissent : "Zatoichi", "Histoire de Nisha" (Nisha-den) et "Rivière du Sang" (Chishio-gawa). Fin des années 1960, le gekiga est à la mode au Japon et deux de ses publications, "Misère de la voie du samouraï" (Bushidô muzan den) et "École de sabre kanzashi" (kanzashi kenpô) remportent un grand succès.

Au début des années 1970, la carrière de Hiroshi Hirata prend un tournant décisif. Il devient l'incontournable auteur de gekiga, spécialiste de l'histoire du Japon et des samouraïs. Il commence notamment la série L'âme des samouraïs en 1969, Épouse à vie en 1972 et Prêteur de vie en 1973. Au début de l'année 1973, il voit deux de ses histoires édités en livres reliés et destinés à la vente : "L'âme du Kyudo" et "Prêteur de vie". C'est dans ce même mouvement qu'il s'attèle à une nouvelle série, "Satsuma Gishiden" en 1977 (série qu'il achève en 1982).

En 1978. il voit son œuvre exposée au Comic Convention de Saint Diego aux États-Unis Son travail sur "Satsuma gishiden" l'épuise et en 1983, il décide de faire une pause. Après une année de pause pendant laquelle il exerce le métier d'électricien, il commence une nouvelle série "36 stratégies de Kuroda". Depuis 1983, il ne cesse de travailler sur de nouveaux projets, il signe son autobiographie en 1990, "Histoire d'un père", et pousuit aujourd'hui son métier de gekiga-ka avec "36 stratégies de Kuroda" et "Le Nouveau prêteur de vie".

+ Voir plus
Source : /www.akata.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Hiroshi Hirata   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Hiroshi Hirata à Angoulême 2009 - partie 4


Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
Ceci est un combat contre l’infini !
Ce n’est pas une lutte pour dépasser les autres concurrents !
Tant que l’archer garde ce genre de pensée limitée dans son cœur, il sera incapable de réaliser un grand record !!
Commenter  J’apprécie          111
Hiroshi Hirata
En comparant votre vie actuelle à celles des samouraïs de Satsuma, je voudrais que vous réfléchissiez aux conditions dans lesquelles les hommes du 21e siècle vivent et ce qu’il faudrait faire pour améliorer notre époque.
Commenter  J’apprécie          250
J'ai eu mes mille ryô ... en échange de douze têtes ... je les trouve bien lourdes ces pièces d'or ...
(les onze salopards)
Commenter  J’apprécie          220
- Allez-vous laisser mourir votre épouse. Elle qui est reçue par la maison de votre seigneur ?!
- Crois-tu que j'irai salir le valeureux nom de Doï pour une femme ?!
- Là vous m'étonnez ... si votre épouse, une fille Doï, devait expirer, après avoir subi les derniers outrages de la part d'une bande de chiens sauvages ... je doute que vous puissiez conserver votre position actuelle !
- ARGH
Commenter  J’apprécie          192
- Nous trouvions ennuyeuse la corvée annuelle de maintenance de la digue... sans nous rendre compte qu'il s'agissait là de notre véritable guerre, que notre ennemi était l'eau... Et nous voilà vaincus.
(Les dix guerriers subordonnés d'Ôba dans "Fief Ôgaki : des samouraïs contre l'eau")
Commenter  J’apprécie          120
Mon nom ne lui dira probablement rien, mais il comprendra si vous lui dites que je suis envoyé par Fukazawa Sune'Emon.
C'est ça, il ne peut l'avoir oublié ce nom, parce qu'il concerne sa tête.
Commenter  J’apprécie          110
Nous n’avons pas d’autre choix que de faire les efforts nécessaires pour vivre dans ce monde.
Commenter  J’apprécie          110
"- Si nous attaquons les Shimazu, il y aura des morts et des blessés chez nos alliés, , nous ne gagnerons qu'une terre pauvre et la guerre engendrera des survivants assoiffés de vengeance.
Nous devons les apprivoiser et leur faire perdre leur mordant en les traitant gentiment. Cela assurera la paix de la famille Tokugawa. Ne dit-on pas que " La souplesse maîtrise la dureté"?
Son projet est sur le point de se réaliser.C'est comme dresser un lion pour qu'il devienne aussi doux qu'un chien.
Commenter  J’apprécie          90
- Cela me paraît être un billet à ordre délivré sur le champ de bataille
- C'est exact
Toutefois je ne parviens pas à retrouver le payeur malgré mes recherches
C'est pourquoi je me suis permis de vous déranger Messire, en tant qu'inspecteur des vassaux de ce clan, vous devriez pouvoir m'aider à élucider cette affaire
(le sceau de la main)
Commenter  J’apprécie          80
- Quel crime avons-nous commis ? Ce sont les militaires français qui doivent être châtiés pour vandalisme et violation du traité ! Pourquoi nous outrager et nous considérer comme des criminels ? (Les samouraïs qui ont tué les soldats français dans "L'incident de Sakaï")
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Hiroshi Hirata (147)Voir plus

Quiz Voir plus

Le Colonel Chabert

Quelle est la femme du colonel Chabert ?

Madame d'Espard
Madame de Bargeton
La comtesse Ferraud
Marie de Verneuil

10 questions
313 lecteurs ont répondu
Thème : Le Colonel Chabert de Honoré de BalzacCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}