AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.65 /5 (sur 116 notes)

Nationalité : France
Biographie :

D’origine bretonne, elle est née à Lyon, à vécu en Angleterre, jusqu’à 7 ans, puis est entrée en France pour apprendre le français ! En Angleterre son père dirigeait une usine de textile qui faisait partie de l'affaire familiale qui comptait plusieurs usines dans le monde. A leur retour en France, sa mère atteinte d'un cancer mourut. C’est à partir de là, qu’Inès se mit à écrire, elle avait alors 11 ans. Depuis elle n’a cessé d’écrire.
Historienne, Inès de Kertanguy a déjà publié plusieurs biographies consacrées à Elisabeth Vigée-Lebrun, Madame Campan et la reine-mère d'Angleterre. Elle est également romancière.


Source : amazon et France inter
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   11 avril 2015
J'ai douze ans... et je vis enfermé dans la soupente de Inès de Kertanguy
"Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes."
Commenter  J’apprécie          232
tchouk-tchouk-nougat   26 juillet 2018
Intimes confidences de Inès de Kertanguy
-Vous êtes une singulière femme! Savez-vous qu'il y a de l'homme en vous?

-Croyez-vous me faire un grand compliment? Une femme ne vaut-elle pas un homme?
Commenter  J’apprécie          90
patatarte2001   10 juin 2014
J'ai douze ans... et je vis enfermé dans la soupente de Inès de Kertanguy
Pour m'occuper, je prends mon dictionnaire. Je cherche le mot "heureux" et je m'aperçois qu'il compte trente-cinq synonymes. Maintenant je cherche le mot triste; il se définit par chagrin, sombre, découragé, maussade....La liste est longue, très longue, il compte à lui seul quatre-vingt-huit synonymes. J'en conclus que sur la terre, on parle plus de malheur que de bonheur
Commenter  J’apprécie          80
tchouk-tchouk-nougat   24 juillet 2018
Intimes confidences de Inès de Kertanguy
Moi je serais le magicien duquel surgira une gigantesque fresque humaine. J'insufflerai à mes personnages la vie, entendez par là la vraie vie. Celle qui se cache derrière les beaux sentiments, celle qui se murmure mais ne se dit pas! J'ai aussi pour dessein de parler de la femme. N'est-ce pas un beau sujet de réflexion? Son rôle est immense : fille, épouse, mère, amante! Aussi lui donnerai-je sa vraie place dans la société.
Commenter  J’apprécie          60
NancyCeleste   29 mars 2021
J'ai douze ans... et je vis enfermé dans la soupente de Inès de Kertanguy
Je pense que ma mère est mon enfer et que moi, je suis l’enfer de ma mère.
Commenter  J’apprécie          00
ludi33   11 juillet 2018
Intimes confidences de Inès de Kertanguy
La déclaration d'amour directe, presque brutale, l'avait flattée. Mais une fois de plus, Laure se dit que, chez un homme aussi jeune, tout cela n'était que fantaisie sans lendemain.
Commenter  J’apprécie          40
fab65   21 février 2016
Les héritiers de Kervalon de Inès de Kertanguy
" l'âme est secrète et la bravoure se vit, elle ne se raconte pas"
Commenter  J’apprécie          40
zazimuth   19 février 2021
J'ai douze ans... et je vis enfermé dans la soupente de Inès de Kertanguy
Et soudain je comprends, oui je comprends que ma mère préfère la prison plutôt que de regarder la vérité en face.

Pour la première fois, ce n'est plus de l'amour que je ressens pour ma mère mais de la pitié. Pour la première fois, je me dis que ma mère est malade et soudain, pourquoi ? comment ? je remarque que je ne souffre plus. (p.150)
Commenter  J’apprécie          20
brinvilliers   25 juin 2018
Intimes confidences de Inès de Kertanguy
- Je serais un romancier comme il n'en existe pas encore. Mon oeuvre sera colossale ... Oui colossale!

Laure avait écouté, subjuguée, le flot de paroles qui s'était déversé à flux tendus. Quand la voix puissante cessa de mugir, elle resta quelques secondes sans parler, toute mauvaise humeur évanouie. Le jeune homme, lui, semblait ailleurs. Pour le sortir de ses rêves, elle lui dit avec la douceur de ton qu'elle aurait prise pour tirer un enfant du sommeil:

- Mon cher, je vous en prie, prenez place et faisons la paix. Dans ce but, je vous propose d'établir les règles du jeu je vous parle de Napoléon si, en contrepartie vous me parlez de vous.

- Soit, fit-il, désarçonné.
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth   19 février 2021
J'ai douze ans... et je vis enfermé dans la soupente de Inès de Kertanguy
Même si j'avoue que j'ai encore peur des gendarmes, même si je pense qu'on doit laver son linge sale en famille, la vraie raison, la vraie de vraie, celle que je ne veux pas dire parce que ce serait avouer que je suis un lâche, c'est que je ne veux pas que ma mère souffre par ma faute (elle a déjà suffisamment souffert comme ça à cause de moi), c'est que je ne veux pas que ma mère soit mise en prison, et c'est parce que j'espère encore et toujours qu'elle m'aimera un jour. Et même si elle ne doit jamais m'aimer, elle est ma mère, elle est ce qui est le plus important au monde pour moi. Qu'est-ce que je deviendrais sans elle ? (p.137-138)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quizz Rosa Candida

Comment s'appelle le personnage principal?

Arnol Tharniljuifs
Arnljotur Thorir
Arnoldiu Tharak
Arnold Thyrolior

15 questions
228 lecteurs ont répondu
Thème : Rosa Candida de Auður Ava ÓlafsdóttirCréer un quiz sur cet auteur

.. ..