AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Malo , le 14/05/1950
Biographie :

Jean Lebrun, né le 14 mai 1950, est un journaliste français. Professeur agrégé d'histoire, il a rapidement préféré le journalisme à l'Éducation nationale. Après avoir collaboré à Combat, La Croix et Esprit, il est devenu producteur auprès de la chaîne radiophonique France Culture.

Sur ces ondes, il a produit et animé les émissions Culture Matin et Pot-au-feu avant d'animer Travaux publics, une émission diffusée du lundi au vendredi de 18 heures 30 à 19 heures 30. L'émission est enregistrée au café argentin "El Sur" sur le boulevard Saint-Germain à Paris les lundi, mardi et mercredi, et dans différentes villes de France les jeudi et vendredi. L'enregistrement a parfois lieu dans des festivals, ou à l'étranger. En 2008, Lebrun annonce arrêter sa participation à l'émission Travaux publics.

Il est l'auteur de Journaliste en campagne (octobre 2006) et de Le journalisme en chantier : chronique d'un artisan (octobre 2008), tous deux publiés par les éditions Bleu autour.

Le prix Goncourt de la biographie 2014 lui est attribué pour "Notre Chanel", publié par les éditions Bleu autour, un travail biographique sur la couturière entrepris des années plus tôt avec son compagnon Bernard Costa (décédé du sida en 1990).

Il entre au comité de rédaction de la Nouvelle Quinzaine Littéraire en 2015.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jean Lebrun - Mémoires de ma vie, 1814-1875 : du premier Empire à la République


Citations et extraits (6) Ajouter une citation
annelyon   30 août 2015
Les grands débats qui ont fait la France de Jean Lebrun
"Messieurs, faite pour rendre les hommes heureux et meilleurs par l'instruction, par la pratique des vertus, par la crainte ou l'espoir d'une autre vie, la religion chrétienne, bien différente de toutes les autres, devait méconnaitre les supplices et les accusations qui y mènent. Et pourtant combien de sang a été répandu sous des prétextes religieux, et par quelle fatalité se fait il qu'on vienne encore, au nom d'une religion de miséricorde, nous entretenir d'échafauds et de supplices? " Bourreau. 1825
Commenter  J’apprécie          50
annelyon   22 août 2015
Les grands débats qui ont fait la France de Jean Lebrun
"C'est l'effet ordinaire de l'innovation : elle commence toujours par étonner, et pour peu qu'elle contrarie de fortes habitudes, aisément elle révolte. Mais le législateur, à qui le peuple a confié le soin de le rendre heureux, doit il partager cette erreur? Dites à toute la France qu'elle vous a chargés de la félicité des générations futures, et que vous ne savez pas composer entre votre devoir et les pusillanimes objections de l'amour-pourpre ou d'une vaine frayeur. "Joseph Lequinio de Kerbay
Commenter  J’apprécie          50
annelyon   30 août 2015
Les grands débats qui ont fait la France de Jean Lebrun
"Le pays n'a pas été consulté. On lui a systématiquement caché la vérité. On essaie maintenant d'accommoder les faits à une doctrine inventée pour les besoins de la cause. Races supérieures, races inférieures, c'est bien tôt dit ! Pour ma part, j'en rabats singulièrement depuis que j'ai vu des savants allemands démontrer scientifiquement que la France devait être vaincue dans la guerre franco- allemande parce que le Français est d'une race inférieure à l'Allemand. Depuis ce temps, je l'avoue, j'y regarde à deux fois avant de me retourner vers un homme et vers une civilisation et de prononcer : homme ou civilisation inférieurs.

Race inférieure, les Hindous !Avec cette grande civilisation raffinée qui se perd dans la nuit des temps ! Avec cette grande religion bouddhiste, avec cette grande efflorescence d'art dont nous voyons encore aujourd'hui les magnifiques vestiges ! Race inférieure, les Chinois, avec cette civilisation dont les origines sont inconnues ! Inférieur, Confucius !

Je ne veux pas juger au fond la thèse qui a été apportée ici et qui n'est pas autre chose que la proclamation de la primauté de la force sur le droit. L'histoire de France depuis la Révolution est une vivante protestation contre cette inique prétention. C'est le génie même de la race française d'avoir généralisé la théorie du droit et de la justice, d'avoir compris que le problème de la visualisation était d'éliminer la violence de rapports des hommes entre eux dans une même société et de tendre à éliminer la violence des rapports des nations entre elles.

Vous nous dites : voyez, lorsque les Européens se sont trouvés en contact avec des nations que vous appelez barbares - et que je trouve très civilisées - n'y a t il pas eu un plus grand développement de moralité, de vertu sociale? En êtes vous bien sûr? Regardez l'histoire de la conquête de ces peuples que vous dites barbares, et vous y verrez la violence, tous les crimes déchainés, l'oppression, le sang coulant à flots, et le faible opprimé, tyrannisé par le vainqueur. Voila l'histoire de notre civilisation. Prenez la où vous voudrez et quand vous voudrez, et vous verrez combien de crimes atroces, effroyables, ont été commis au nom de la justice et de la civilisation. Je ne dis rien des vices que l'Européen apporte avec lui : de l' alcool, de l'opium qu'il répond partout, qu'il impose s'il lui plait. Et c'est un pareil système que vous essayez de justifier en France, dans la patrie des droits de l'homme?

On nous dit : le recueillement, l'abstention, l'effacement c'est la décadence, c'est la rien. Je commence par constater que c'est la première fois qu'on recommande à un peuple, comme un système, les expéditions guerrières continues. Tous les gouvernements, quel qu'ils fussent, ont préconisé la paix. C'est la première fois qu'un homme qui a été à la tête d'un gouvernement vient rétrospectivement faire la théorie de sa politique et dire : Ma politique, c'est la théorie, non pas du rayonnement pacifique, mais du rayonnement par la guerre. Ma politique,c 'est une succession d'expéditions guerrières aux quatre coins du monde. Ma politique c'est la guerre. (.....) Quand un homme d'état ose même regarder en face un pareille oeuvre, lorsqu'il ne trouve rien à conseiller à une nation, sinon de partir en guerre aux quatre coins du monde, s'il ne comprends pas que la première condition du progrès qu'il veut servir, c'est la paix, s'il formule une doctrine de guerre, c'est peut être un grand homme dans le sens vulgaire du mot, ce n'est pas un démocrate. " Clémenceau 1885.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
annelyon   23 août 2015
Les grands débats qui ont fait la France de Jean Lebrun
L'empire de l'opinion est assez vaste pour que chacun puisse y habiter en paix. Le coeur de l'homme est un asile sacré, où l'oeil du gouvernement ne doit point descendre. François Antoine Boissy d'Anglas. 1756-1826
Commenter  J’apprécie          50
annelyon   30 août 2015
Les grands débats qui ont fait la France de Jean Lebrun
"Encore, si cette loi, triste héritage de la barbarie de nos pères, vous avait été transmise d'âge en âge, et que des voix généreuses vinssent vous supplier de l'effacer de nos codes, on pourrait concevoir que les défenseurs des usages antiques, les admirateurs du passé, hésitassent à se prêter à sa réforme; mais aller à plaisir fouiller dans les décombres hideux du passé, mais exhumer de gaieté de coeur des coutumes atroces, heureusement oubliées ! Vous qui au 19ème siècle, prétendez ressusciter les lois du 13ème siècle, si vous voulez que je vous conçoive à votre tour, montrez nous donc la cendre ou reposent vos membres exténués par le jeune et la prière, montrez nous le calice hérissé de pointes qui vous déchirent les flancs ! Eh quoi ! Vous êtes comme nous des hommes du monde; vous avez toutes nos faiblesses,. Vous buvez comme nous dans la coupe des plaisirs et c'est vous qui demandez des supplices actroces, d'horribles mutilations, de hideuses avanies dites amendes honorables? Quelle horrible chose que des lois de sang rédigées au sortir d'un banquet fastueux ou des concerts de la volupté." Bertin de Vaux. 1825
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
annelyon   30 août 2015
Les grands débats qui ont fait la France de Jean Lebrun
"Tout être venant au monde a le droit de recevoir les moyens de donner à ses facultés un développement complet. La liberté et l'égalité sont à ce prix, elles ne seraient qu'une vain mot si l'éducation n'était pas un droit pour l'enfant; et ce droit crée un devoir correspondant et pour la famille et pou l'Etat. " Lafond de Saint Mur. 1881
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur