AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.37 /5 (sur 59 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Périgord , 1953
Biographie :


Jean-Noël Mouret est spécialiste d'objets ethnographiques.
==========================================
Né en 1953 dans le Périgord, Jean-Noël Mouret vit actuellement entre Brest et Paris. Il se partage entre la communication culturelle et l’écriture. De sa curiosité pour l’urbanisme, les voyages et l’histoire des techniques sont nés plusieurs ouvrages, consacrés en particulier à la révolution des transports au début du XXe siècle (dont Il y a un siècle… le vélo, Ouest-France 2005, et Louis Renault, Gallimard/Folio Biographies 2009), et la série des guides touristiques littéraires « Le goût des villes » (Mercure de France). D’autre part, il collabore au site Internet Gallimard, pour lequel il réalise des entretiens avec les écrivains, et il est responsable, depuis 2000, du contenu rédactionnel du site professionnel Infolibraires/Gallimard.

Jean-Noël Mouret est diplômé de Sciences Po Bordeaux (section « Politique, société & communication ») et des Arts & Métiers (« Valorisation du patrimoine scientifique, technique et industriel contemporain »).



+ Voir plus
Source : Wordpress
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo

Jean Noël Mouret : Les outils de nos ancêtres
Olivier BARROT feuillette les pages du livre consacré aux "Outils de nos ancêtres" paru chez Hatier. Certains anciens outils sont exposés en plateau.

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosse   19 juin 2018
Le goût de Lisbonne de Jean-Noël Mouret
Lisbonne flottante comme un mirage, qui se dérobe dès qu'on tente de l'approcher, se fractionne en une multitude de détails, microcosmes emboîtés à l'infini. Les murs tapissés d'azulejos sont autant de trompe-l'oeil, et même les mosaïques des trottoirs, aux motifs de vagues, donnent l'impression de marcher sur la mer.

p10
Commenter  J’apprécie          380
manU17   02 novembre 2016
Les objets de nos campagnes de Jean-Noël Mouret
Tourisme vert, vacances à la ferme, gîtes ruraux... la campagne est incontestablement à la mode, et bien des citadins se souviennent, aux beaux jours, de leurs racines rurales encore proches.
Commenter  J’apprécie          110
andman   12 janvier 2013
Le goût de Lisbonne de Jean-Noël Mouret
Vu de l'extérieur, la tour de Belém fait l'effet d'un splendide joyau de pierre, et c'est avec une stupeur mêlée d'admiration croissante que le visiteur contemple sa beauté si particulière. Car cette tour est une véritable dentelle, et une dentelle de qualité supérieure ; qui plus est, c'est un délicat entrelacs de pierre dont le blanc étincelant se voit de loin et attire aussitôt les regards de tous ceux dont les embarcations remontent le Tage. Au-dedans, elle n'est pas moins belle, et de ses balcons et terrasses on peut admirer une vue du fleuve et de la mer, au loin, que l'on n'oubliera pas de sitôt.

Fernando PESSOA
Commenter  J’apprécie          60
LeFeuilleteurDeLivres   02 août 2016
Le goût de Lisbonne de Jean-Noël Mouret
Il n'a plus rien à faire ici, ce qu'il a fait n'est rien, dans le caveau gît une vieille folle qu'on ne peut laisser seule, et qui veille sur le corps pourri d'un faiseur de vers qui a laissé au monde sa part de folie, la grande différence entre les poètes et les fous est dans la destinée de leur folie.

Extrait de L'année de la mort de Ricardo Reis de José Saramago
Commenter  J’apprécie          20
LeFeuilleteurDeLivres   02 août 2016
Le goût de Lisbonne de Jean-Noël Mouret
Le temps, comme la fortune, est inconstant, dit le correcteur, conscient de la stupidité de sa phrase. Le serveur ne répondit pas, la femme non plus, attitude la plus prudente devant les phrases définitives, écouter et se taire, en attendant que le temps lui-même les fasse tomber en morceaux, encore que très souvent il les rende encore plus définitives, comme les sentences des Grecs et des Latins, finalement elles-aussi vouées à l'oubli quand le temps se sera entièrement écoulé.

Extrait de Histoire du siège de Lisbonne de José Saramago
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibri   27 septembre 2018
Darwin de Jean-Noël Mouret
Plus les mois passent, et plus Charles s'éloigne de la médecine pour se consacre à la géologie et à la zoologie. Il fréquente assidûment la Plinian Society, fondée en 1823, et dont il est élu membre le 5 décembre 1826 : "Composée d'étudiants, elle se réunissait dans un sous-sol de l'université pour lire et discuter de communications sur les sciences naturelles; (...) ces réunions avaient un bon effet sur mois, stimulant mon zèle et me procurant des relations dont je partageais les goûts."

Dans ces lignes écrites un demi-siècle plus tard, Darwin oublie de préciser que ces étudiants sont aussi, pour la plupart, des libres-penseurs, appelant à une science débarrassée de toute superstition et de toute explication par l'intervention surnaturelle d'un " Créateur ". Autant dire qu'il y règne une atmosphère résolument anticléricale,à une époque où les églises officielles, Eglise d'Ecosse et Eglise anglicane, ont la haute main sur la vie quotidienne des britanniques, monopolisant le pouvoir et écrasant les autres communautés religieuses - (...). Charles, qui n'a pas oublié sa formation unitarienne initiale, entretenue par ses conversations avec Oncle Jos, ne peut, avec la fougue de ses dix-sept ans, que souscrire à ces prises de positions radicales.



Médecin malgré lui
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeFeuilleteurDeLivres   02 août 2016
Le goût de Lisbonne de Jean-Noël Mouret
La pleine lune brillait d'une façon silencieuse et sereine. Une traînée étincelante courait, tremblotait sur l'eau, comme une tache ou un filigrane fluctuant. Tout le reste de l'eau prenait une vague nuance de bleu clair, qui vers le large, s'éclaircissait encore, d'un éclat tranquille. Une brume lumineuse estompait l'horizon de l'autre rive. Les flancs des navires, les mâts, avaient comme un air effacé et léger.

Extrait de La tragédie des Fleurs de Éça de Queiros
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibri   03 septembre 2018
Darwin de Jean-Noël Mouret
Pour sa prochaine expédition, dont le départ est prévu à la fin de l'année 1851, FitzRoy est bien décidé à s'adjoindre un compagnon de voyage cultivé, dont la présence et la conversation l'aideront à surmonter la solitude du commandement. En août 1831, il se lance à la recherche de l'oiseau rare qui voudrait bien se lancer dans une circumnavigation d'au moins deux ans dans les mers les plus inhospitalières de la planète. Cet inconscient s'appellera Charles Darwin, jeune dilettante fortuné et naturaliste amateur à peu près inconnu. l'expédition durera en fait près de cinq ans ; et des notes et observations accumulées par Darwin surgira une vision neuve du fonctionnement de la nature.

Voilà comment, dans le droit fil de l'effet papillon, une balle maladroitement tirée dans les solitudes de Patagonie en 1828 déclenche trente ans plus tard, en 1858, une révolution intellectuelle. Les " vieux panneaux indicateurs de la science ", plantés depuis des siècles, seront renversés par le darwinisme, ce nouveau cadre conceptuel qui va bouleverser les sciences du vivant et ébranler le monde scientifique et philosophique.



Prologue : Suicide à Port Famine
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuroraeLibri   27 septembre 2018
Darwin de Jean-Noël Mouret
Cette mère très tôt disparue a eu le temps de laisser une forte empreinte intellectuelle sur Charles : bien qu'il ait été baptisé à l'Eglise anglicane, elle l'amenait avec elle chaque dimanche à la chapelle unitarienne de High Street, à Shrewsbury, dont le ministre, le révérend George Case, était également directeur d'un externat où l'enfant va entrer peu après son huitième anniversaire. Cette formation unitarienne, antidogmatique par essence, lui sera toute sa vie d'un grand secours lorsque ses observations viendront contredire les théories alors communément admises;



L'école buissonnière ou le poco curante
Commenter  J’apprécie          00
AuroraeLibri   27 septembre 2018
Darwin de Jean-Noël Mouret
(...), Erasmus veut bien admettre l'existence d'un créateur originel, mais récuse toute influence directe de sa part dans l'évolution de la nature et a fortiori dans notre quotidien -ce qui revient à dénier tout pouvoir aux institutions qui se présentent comme des intermédiaires, des intercesseurs, entre les hommes et Dieu. Bien qu'il ne se soit jamais déclaré athée -(...), son scepticisme envers les religions et sa méfiance envers les religieux ne feront que s'aggraver avec le temps.



Le chromosome du non-conformisme
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..