AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.42/5 (sur 112 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

John Howe a passé son enfance au Canada (en Colombie-Britannique) puis s'est installé en Europe. Il vit aujourd'hui en Suisse, à Neuchâtel. C’est en 1977, lorsqu’il avait vingt ans, qu’il a gagné la France et plus précisément Strasbourg. Formé à l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, il affectionne le monde du fantastique et du Moyen Âge cathédrale. Les années passées à Strasbourg lui ont permis de se construire un bagage d’images. C’est en explorant les musées, les livres, l’architecture et les sculptures exceptionnels de la ville qu’il s’est mis à la recherche d’un « réalisme fantastique » qui tienne ensemble, qui possède sa cohérence interne et qui suggère une réalité vraie, même hors de toute correspondance immédiate avec notre environnement quotidien. On retrouve ses thèmes favoris dans les ouvrages qu'il a illustrés : La Guerre du feu de J.-H. Rosny pour Gallimard en 1982, Cathédrale pour La Nuée bleue en 1994, Les Chevaliers pour Bayard en 1995, Le mystère de Greenwood de Malika Ferdjoukh pour Bayard en 1996, Dragons pour Casterman en 1997, Bilbo le Hobbit de John Ronald Reuel Tolkien pour Casterman en 1999 et les albums de Claude Clément chez Casterman (La Ville abandonnée, L'Homme qui allumait les étoiles)...

Peter Jackson entend parler de son travail : avec Alan Lee, il est chargé de la direction artistique du Seigneur des Anneaux, et participera à celle de Bilbo le Hobbit.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de John Howe   (26)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion de la parution de « Contes et légendes inachevés » de J.R.R. Tolkien, illustré par Alan Lee, nous lui avons posé quelques questions sur son parcours, son travail, sa collaboration avec Brian Sibley, son goût pour la musique classique... « Contes et légendes inachevés » de J.R.R. Tolkien Édité par Christopher Tolkier Traduction de Tina Jolas, révisée par Pauline Loquin Illustré par Alan Lee, John Howe et Ted Nasmith Réalisation vidéo : Agence La Bande

+ Lire la suite

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
John Howe
L'horreur est fréquemment ramenée à une narration intime, traînant trop souvent en longueur tandis que les sauvetages de justesse s'enchaînent jusqu'à un apogée inexplicablement favorable au camp humain. Lovecraft se refuse à tout compromise de ce type. Lorsque les portes de l'obscurité s'ouvriront devant les dieux de Lovecraft, la Terre sera nettoyée promptement et froidement.
Commenter  J’apprécie          343
John Howe
A l'évidence, les mondes et les dieux de Lovecraft défient tout catégorisation. Les illustrer signifie se défaire des pièges inhabituels de l'horreur conventionnelle pour adopter une approche de l'ordre du cosmique.
Commenter  J’apprécie          290
John Howe
Illustrer l'horreur revient trop souvent à s'appuyer sur des clichés qui provoquent ou créé le malaise, mais ne dépassent que rarement l'expérience individuelle. L'horreur est secrète et personnelle, une violation de l'espace intime et des certitudes établies.
Commenter  J’apprécie          250
John Howe
De façon générale et tout particulièrement en Fantasy, l'écrivain fait commerce d'images et les mots la monnaie de cet échange. Création d'univers convaincants, suspension d'incrédulité, vision créative débridée, évocation et réinterprétation des archétypes : la Fantasy exige du lecteur qu'il cesse de prendre du recul et abandonne tout jugement, reléguant les doutes au vestiaire du scepticisme avant de franchir le seuil de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          150
si vous suivez chacune des étapes, vous aboutirez réellement à un dessin et vous apprendrez à chaque fois quelque chose par vous-même, qui ne figure pas explicitement dans ces pages. Car ce livre n'est pas vraiment une méthode - de fait, je n'aime pas les méthodes et regrette toujours qu'elles constituent une fin en soi. Cet ouvrage se veut plutôt un guide, une sollicitation à garder votre personnalité.
Commenter  J’apprécie          90
Dans l'iconographie chinoise, seul le dragon impérial porte cinq griffes. Quatre griffes correspondent au rand de prince, les officiels de la cour ne pouvant prétendre qu'à trois. Les dragons sont souvent représentés jouant avec une balle ou une perle enflammée, symbole du tonnerre - ce jeu apportant la pluie.
Commenter  J’apprécie          80
L'hiistoire derrière cette carte et ce voyage commence au début des années 1930, tandis que J.R R. Tolkien, pofesseur de langue anglo-saxonne à l'université d'Oxford, corige des copies d'examen. Surgissant soudain de nulle pat, quelques mots lui viennent à l'esprit. Sur le coup, il ne saisit pas leur sens ; il grbouille néanmoins sur une feuille de papier laissée viege par unétudiant : " Au fond d'un trou vivait un hobbit."
Une lpongue période s'écoule avant que Tolkien ne trouve le temps de réfléchi à l'dentité de ce hobbit et à ce qui allait advenir de lui, mais une aventure finit par germer et se développer dans son esprit, avant d'être couchée sur le papier. [Noote de Pégase SHiatsu : encore plus de temps s'écoulà pouur qu'il fasse le lien avec la mythologie qu'il avait inventé avant...]
Commenter  J’apprécie          20
Tout voyage en Terre du Milieu s'accompagne d'intempéries brouillards et brumes, pluies et vent, blizzards et tempêtes orageuses, chaleur extrême ou froid glacial. Mais il faut aussi compter sur les terrains accidentés les obstacles et les dangers qu'ils imposent : marécages, fondrières et fanges, rivières, lacs et rapides ; hautes chaînes de montagnes infranchissables, dont l'unes, les Montagnes de Brume, avait déjà représenté un obstacle pour Bilbo et les nains. Cette épine rocheuse de la Terre du Milieu se révéla non moins dangereuse pour Frodo et ses compagnons. La neige des hauts cols les contraignit à rebrousser chemin pour emprunter une voie bien plus sinistre, à travers les tunnels sinueux de la Moria, ancienne mine des nains, profondément enfouie sous la montagne.
Commenter  J’apprécie          20
Dessiner la nature revient à s'approcher suffisamment pour communier avec son sujet.
Commenter  J’apprécie          40
"Laisser votre esprit vagabonder avec un crayon est, purement génial".
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de John Howe (187)Voir plus

Quiz Voir plus

Le faucon déniché de Jean-Côme Noguès

Comment se prénomme le jeune héros ?

Martin
Jacquou
Brichot
Guilhem

20 questions
810 lecteurs ont répondu
Thème : Le faucon déniché de Jean-Côme NoguèsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..