AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.97 /5 (sur 318 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Glasgow, Écosse , le 28/04/1936
Biographie :

Kenneth White est un poète et penseur contemporain.

Étudiant à l’université de Glasgow, il est inscrit en langues anciennes, langues modernes (français et allemand) et philosophie. Dès ses diplômes obtenus, muni d’une bourse d’études, il part pour Paris où il obtient son doctorat à l'Université de Paris (1959-1963).

Décidé de quitter la Grande-Bretagne, il démissionne de son poste à l’université de Glasgow et vient s’installer en France, dans les Pyrénées-Atlantiques en 1967.

Lecteur d'anglais à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, il y a participé activement aux événements de mai 1968.

En 1979, il soutient une thèse de doctorat d’État sur "Le nomadisme intellectuel", qui est reconnue comme ouvrant un champ de recherches inédit. En 1981, il publie son premier livre d’essais : "La Figure du dehors".

Inventeur du concept de "géopoétique", il développe une œuvre fondée sur le rapport à la nature, à la terre et aux animaux, une cosmogonie dans laquelle l’homme n’est qu’un élément parmi d’autres. À la recherche d’un langage pour communiquer avec cette nature, White combine dans son écriture la poésie (des haïkus), récits de voyages et essais.

Kenneth White reçoit le prix ARDUA (ville de Bordeaux) pour l’ensemble de son œuvre en 2002 et le prix Édouard-Glissant décerné par l’Université de Paris-VIII pour son "ouverture aux cultures du monde" en 2004.

Il est auteur de plusieurs dizaines d'ouvrages dont "Les affinités extrêmes", pour lequel il reçut le Prix Maurice Genevoix de l'Académie française en 2009 et "La route bleue" - Prix Médicis étranger 1983.

Naturalisé français en 1979, il réside à Trébeurden en Bretagne depuis 1983. Sa femme Marie-Claude est sa traductrice de l'anglais au français.

site officiel : http://www.kennethwhite.org/accueil/index.php
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Kenneth White   (86)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le grand paysage de l'esprit, conférence de Kenneth White Dans cette conférence, Kenneth White dresse la carte de son itinéraire et retrace l’évolution de son œuvre, depuis ses débuts sur la côte ouest de l’Écosse jusqu’à sa situation actuelle sur la côte nord de la Bretagne, en passant par d’autres territoires et paysages en Europe, en Amérique et en Asie. Il parle de la nature de son travail – pourquoi il sent le besoin d’écrire à la fois des essais, de la prose narrative et des poèmes. Pour finir, il évoque ses travaux sur l’art (ses livres sur Van Gogh, Atlan, Hokusaï) et ses collaborations avec des artistes (Karel Appel, Chan Ky-Yut, Jean Miotte, Yasse Tabuchi, Richard Texier, Zao Wou Ki…).

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (218) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   05 juin 2018
Le grand rivage de Kenneth White
LA BEAUTÉ EST PARTOUT



la beauté est partout

même

sur le sol le plus dur

le plus rebelle

la beauté est partout

au détour d’une rue

dans les yeux

sur les lèvres

d’un inconnu

dans les lieux les plus vides

où l’espoir n’a pas de place

où seule la mort

invite le coeur

la beauté est là

elle émerge

incompréhensible

inexplicable

elle surgit unique et nue –

à nous d’apprendre

à l’accueillir

en nous
Commenter  J’apprécie          411
Kenneth White
sabine59   30 août 2021
Kenneth White
Par-delà ce tumulte

qu'est vivre, aimer et mourir

le ciel soudain s'éclaircit



balayé par un grand vent blanc



(" Un monde ouvert: anthologie personnelle")
Commenter  J’apprécie          402
Kenneth White
sabine59   21 septembre 2018
Kenneth White
J'ai tout retiré de ma chambre

hormis quelques images



il reste trois fois rien



l'aile d'un goéland

un bloc de pierre glacée

la photo d'une fille nue



au centre de ce vide

mon être danse
Commenter  J’apprécie          340
cardabelle   10 novembre 2017
La maison des marées de Kenneth White
Je ne pense pas que l'attirance pour les lieux déserts , les conditions élémentales et la pierre brute soit inhumaine , je pense au contraire que cela donne à l'être humain une base authentique.

Il existe quelque chose comme un ton de base , parlé, joué ou écrit, que l'on peut entendre tout autour de la terre .

Une fois que l'on s'est accordé à sa longueur d'onde, une grande part de ce que l'on appelle "culture " se révèle de peu d'importance , pour ne pas dire futile ,et sonne creux .

Peut-être toute vraie culture se fonde-t-elle sur ce ton de base et s'élabore-t-elle à partir d'une dimension fondamentale qui est le lieu d'une austère jouissance.
Commenter  J’apprécie          293
Kenneth White
sabine59   20 septembre 2018
Kenneth White
Après-midi d'automne



Grand silence

ici sur la côte

à quelques milles au nord

de la Rivière-au-Tonnerre



je bois ce qui reste de whisky

en regardant les feuilles d'érable

brûler dans la froide lumière



Je dis au revoir à quelque chose

mais je ne sais pas à quoi.



(Golfe du Saint-Laurent)
Commenter  J’apprécie          280
GeraldineB   06 mars 2022
Les Cygnes sauvages de Kenneth White
Les montagnes donnent refuge à toutes sortes de personnages asociaux, et puisque tout un chacun a besoin d'un peu d'asocialité de temps à autre, le pèlerinage dans la montagne est une très ancienne tradition.
Commenter  J’apprécie          281
Piatka   08 juin 2018
Le passage extérieur : Edition bilingue anglais-français de Kenneth White
LE PHILOSOPHE SUR LA PLAGE



Le philosophe baroque

marche sur la plage rocailleuse



se parlant à lui-même

comme un lézard détraqué



observe une sterne huppée

et pense : Schopenhauer…



aperçoit un oiseau de paradis

et s’écrie : Nietzsche !



mesure les ondes de son cerveau

tout au long de l’après-midi



met de la métaphysique dans son gin

quand le soleil se couche



quand le soleil existentiel

se couche
Commenter  J’apprécie          240
Kenneth White
sabine59   04 avril 2018
Kenneth White
Merci pour cette poignée de jours d'avril

pour le vent blanc qui souffle

pour la terre sombre et les herbes entremêlées

et la fille qui marche à mes côtés



( au pays des douze collines, Irlande)
Commenter  J’apprécie          233
Kenneth White
Annette55   30 octobre 2019
Kenneth White
«  En plein Atlantique

à mi chemin

entre les Bahamas et les Açores

une zone de calme





Immenses étendues d’eau

couvertes d’algues à perte de vue



un navigateur y a beaucoup songé

un poète aussi

le grand songe se poursuit. »
Commenter  J’apprécie          220
nadejda   28 avril 2016
Les affinités extrêmes de Kenneth White
Les dix écrivains que Kenneth White évoque dans ces affinités extrêmes, dont il dit "Ce sont les habitants clairvoyants d'une atopie dont on peut énumérer les régions, les "climats" comme ceci :

-- l'anarchie géographique de Reclus ;

-- l'asocialité rayonnante de Rimbaud ;

-- l'ascension ontologique de Segalen ;

-- l'animisme cosmique de Saint-John Perse ;

-- l'automatisme surréalisant de Breton ;

-- l'absolutisme jusqu'au-boutiste de Céline ;

-- l'annihilation méditative de Michaux ;

-- l'alexandrinisme pérégrin de Cingria

-- l'australité lyrique de Delteil ;

-- l'aporie pyrrhonienne de Cioran.
Commenter  J’apprécie          210

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2874 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur cet auteur