AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.91 /5 (sur 234 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Clonmel, Irlande , le 24/11/1713
Mort(e) à : Londres , le 18/03/1768
Biographie :

Laurence Sterne est un romancier et ecclésiastique britannique.

Envoyé à l'école près de Halifax (Yorkshire) à l'âge de dix ans, il ne voit plus jamais son père. En 1733, on l'admet comme étudiant chargé d’un travail en échange de la gratuité des cours au Jesus College de Cambridge. Il obtient le grade de Bachelor of Arts (licence) en janvier 1737 et revient pendant l'été 1740 pour recevoir le titre de Master of Arts.

Après l’échec de son mariage, il obtient, en 1744, la responsabilité de la paroisse de Stillington et s'investit dans la vie politique, publiant des pamphlets et des textes religieux. Mais, victime de polémiques publiques, il doit renoncer à son espoir d'obtenir un jour l'archevêché de York.

En 1759, stimulé par le succès de ses premiers articles, il commence à écrire "Tristram Shandy". Le succès est immédiat et énorme. Le baron Fauconberg le récompense en le nommant à la cure de Coxwold, dans le nord du Yorkshire.

À la recherche d'un climat qui lui permettrait de soigner sa tuberculose, il fait un long séjour en France en 1762, puis en Italie en 1765. En France aussi, Sterne est acclamé comme l'auteur de génie de "Tristram Shandy".

Après une liaison brève et intense avec l'épouse d'un employé de la Compagnie des Indes orientales, Sterne publie, en 1768, les deux premiers tomes du "Voyage sentimental", inspirés par son voyage sur le continent. Il meurt la même année de la tuberculose, à l'âge de 54 ans.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Laurence Sterne   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Santiago Amigorena le Premier Exil - éditions P.O.L : où Santiago Amigorena tente de dire de quoi et comment est écrit "Le Premier Exil", et où il est question notamment d'Uruguay et d'Argentine, d'autobioencyclopédie et d'ironie, d'un premier exil et d'un deuxième exil, de l'enfance et de la langue, de Don Quichotte de Cervantès et de Tristram Shandy de Laurence Sterne, du silence et de l'amour, du "Ghetto intérieur" et de la "Première défaite", de Marcel Proust et de James Joyce, à l'occasion de sa parution aux éditions P.O.L - Paris le 11 mai 2021

+ Lire la suite
Podcasts (6) Voir tous


Citations et extraits (127) Voir plus Ajouter une citation
Laurence Sterne
Nastasia-B   22 août 2021
Laurence Sterne
Nous perdons quelquefois le droit de nous plaindre en nous abstenant trop longtemps de le faire, — mais le plus souvent le gain est immense : nous triplons l'effet des premières plaintes que nous proférons.



LA VIE ET LES OPINIONS DE TRISTRAM SHANDY : Livre II, Chapitre IV.
Commenter  J’apprécie          780
Laurence Sterne
palamede   05 octobre 2018
Laurence Sterne
Chaque fois qu'un homme sourit et mieux encore lorsqu'il rit, il ajoute quelque chose à la durée de sa vie.





(I am persuaded that every time a man smiles - but much more so when he laughs - it adds something to this fragment of life.)
Commenter  J’apprécie          571
Laurence Sterne
palamede   11 octobre 2018
Laurence Sterne
Le respect de soi conduit aux valeurs morales, le respect des autres conduit aux bonnes mœurs.





(Respect for ourselves guides our morals ; respect for others guides our manners.)
Commenter  J’apprécie          560
palamede   03 octobre 2018
La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme de Laurence Sterne
Les trous de serrure sont l'occasion de plus de péchés et de méchancetés, que tous les autres trous du monde.





(Keyholes are the occasions of more sin and wickedness, than all other holes in this world put together.)
Commenter  J’apprécie          502
Nastasia-B   20 août 2021
La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme de Laurence Sterne
Ce dont je suis certain c'est que, de tous les maux qui tourmentent, le plus torturant est bien de rester dans l'incertitude ; et s'il faut se résoudre au pire, qu'au moins nous en ayons le cœur net !



Livre IV, Chapitre XXII.
Commenter  J’apprécie          430
Laurence Sterne
palamede   09 octobre 2018
Laurence Sterne
Les libres penseurs sont généralement ceux qui ne pensent jamais.





(Free thinkers are generally those who never think at all.)
Commenter  J’apprécie          425
Nastasia-B   09 août 2021
La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme de Laurence Sterne
Il n'est rien en ce monde […] qui ne soit farci de virtualités farcesques, et ne détienne en son fonds matière à franche rigolade, — ou qui ne recèle en puissance intelligence et instruction, — pour peu que nous sachions les découvrir.



Livre V, Chapitre XXXII.
Commenter  J’apprécie          410
Laurence Sterne
Nastasia-B   20 août 2021
Laurence Sterne
Définir — c'est se défier.



VIE ET OPINIONS DE TRISTRAM SHANDY, Livre III : chapitre XXXI.
Commenter  J’apprécie          422
Bobby_The_Rasta_Lama   05 octobre 2022
Voyage sentimental à travers la France et l'Italie de Laurence Sterne
Smelfungus revenoit de ses voyages, et je le rencontrai encore à Turin… Il n’eut que de tristes aventures sur la terre et sur l’onde à me raconter. Il n’avoit vu que des gens qui s’entre-mangent, comme les anthropophages… Il avoit été écorché vif, et plus maltraité que Saint-Barthelemy, dans toutes les auberges où il étoit entré.



Oh ! je veux le publier dans tout l’univers, s’écria-t-il. Vous ferez mieux, lui dis-je, d’aller voir votre médecin.



Mundungus, homme dont les richesses étoient immenses, se dit un jour : allons, faisons le grand tour. Il va de Rome à Naples, de Naples à Venise, de Venise à Vienne, à Dresde, à Berlin… et Mundungus, à son retour, n’avoit pas retenu une seule anecdote agréable… ou qui portoit un caractère de générosité… Il avoit parcouru les grandes routes sans jeter les yeux ni d’un côté ni de l’autre, de crainte que l’amour ou la compassion ne le détournât de son chemin.



Que la paix soit avec eux, s’ils peuvent la trouver !
Commenter  J’apprécie          392
Bobby_The_Rasta_Lama   13 janvier 2021
La vie et les opinions de Tristram Shandy, gentilhomme de Laurence Sterne
Les digressions sont incontestablement la lumière, la vie, l’âme de la lecture. — Ôtez-les par exemple de ce livre, il serait aussi bon de mettre le livre tout-à-fait de côté. — Une langueur accablante, une monotonie insipide régneraient à chaque page ; il tomberait des mains. — Rendez-les à l’auteur ; il brille, il amuse, il se varie, il chasse l’ennui.

Le seul point est de savoir les manier adroitement, pour qu’elles soient utiles au lecteur et à l’auteur. On ne conçoit pas l’embarras qu’elles causent ordinairement à un écrivain. — Son sort est digne de pitié. — J’en vois qui commencent une digression, et j’observe que l’ouvrage dès ce moment est arrêté. — Continuent-ils le sujet principal : il n’y a plus de digression.
Commenter  J’apprécie          386

Acheter les livres de cet auteur sur
FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Jumeaux

Dans l’Ancien Testament: Isaac et sa femme Rebecca ont eu des jumeaux. Ils se nomment Esaü et ..…... ? (indice: plat de lentilles)

Abraham
Jacob
Joseph

10 questions
92 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur