AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.95 /5 (sur 169 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Annecy
Biographie :

Journaliste au journal Le Monde, Marie Charrel a grandi à Annecy et Grenoble.

Diplômée de l’IPJ, elle a déjà remporté trois prix décernés par la profession : les prix Prisma, Bayard et Ajis.

En 2006, Marie Charrel, tout juste diplômée de l'IPJ, devient lauréate de l'académie Prisma. Elle intègre ainsi la rédaction du magazine Capital.

En 2010, Plon publie son premier roman "Une fois ne compte pas". Le roman reçoit un accueil enthousiaste de la critique.

En 2013, elle rejoint Le Monde pour suivre la politique monétaire internationale.

En 2014, Plon publie "L'enfant tombée des rêves".

En 2016, Les Editions Rue Fromentin publie "Les enfants indociles".


Source : www.plon.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Marie Charrel   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Présentation des Danseurs de l'aube


Citations et extraits (94) Voir plus Ajouter une citation
Marie Charrel
oran   03 février 2021
Marie Charrel
Le secret d'une vie heureuse réside dans l'amour de soi, pas dans la haine des autres.
Commenter  J’apprécie          461
Ladybirdy   15 août 2019
L'enfant tombée des rêves de Marie Charrel
À force de tourner trop vite les mots deviennent tranchants comme des rasoirs. Quand on ne les laisse pas sortir, ils se transforment en fardeaux malfaisants.
Commenter  J’apprécie          424
Ladybirdy   15 août 2019
L'enfant tombée des rêves de Marie Charrel
Je m’enroule dans le plaid et zappe Julien Lepers pour un épisode d’Amour, gloire et beauté, l’un des soaps américains lobotomisants dont raffolait mamie. Je l’entends encore se justifier : « Et alors ? Dans la vie il faut savoir se détendre avec des idioties, les gens trop sérieux finissent par se tuer avec des cancers. »
Commenter  J’apprécie          317
Ladybirdy   15 août 2019
L'enfant tombée des rêves de Marie Charrel
Les terres désolées n’existent que pour aider les âmes perdues à distinguer l’essentiel.
Commenter  J’apprécie          280
jeunejane   29 avril 2016
L'enfant tombée des rêves de Marie Charrel
Sauf sa moustache, bien sûr. Je la déteste celle-là. Pas à cause des poils piquants et attrape-miettes, mais parce que mon père l'utilise pour dissimuler sa bouche afin que l'on ne puisse pas déterminer s'il sourit jaune, noir, sarcastique ou pas du tout. Elle est la pièce maîtresse de son masque. Elle dissimule les émotions volcans.
Commenter  J’apprécie          200
zabeth55   02 août 2016
L'enfant tombée des rêves de Marie Charrel
Que sont les adultes, au fond, si ce n'est des enfants dont les blessures ont mal cicatrisé ?
Commenter  J’apprécie          170
PLUMAGILE   19 juin 2010
Une fois ne compte pas de Marie Charrel


*La mémoire a la subjectivité des rêves. Elle maquille les souvenirs. Par omission et reconstruction, elle habille a posteriori les faits des justifications nécessaires.





Commenter  J’apprécie          100
PLUMAGILE   19 juin 2010
Une fois ne compte pas de Marie Charrel




*Elle s’est trompée comme le font les jeunes femmes à qui les années n’ont pas encore offert la protection confortable de l’expérience et dont les choix sont aveuglés par l’urgence de vivre.

Commenter  J’apprécie          90
SeriallectriceSV   10 décembre 2019
Une nuit avec Jean Seberg de Marie Charrel
Le problème noir aux Etats-Unis pose une question qui le rend pratiquement insoluble : celui de la Bêtise. Il a ses racines dans les profondeurs de la plus grand puissance spirituelle de tous les temps, qui est la connerie. (Romain Gary)
Commenter  J’apprécie          70
Bazart   26 janvier 2021
Les danseurs de l'aube de Marie Charrel
Lui, Sylvin Rubinstein, ni juif, ni catholique, ni russe, ni polonais, a survécu à la révolution de 1917, au ghetto de Varsovie, à Krosno ; il survivra au bombardement de Berlin, il est immortel. Là, sur le toit de l' immeuble, il danse pour piétiner sa peur. Pour fêter la victoire. Il frappe furieusement le zinc, accélère, fouette la fumée des bras, il hurle, frappe encore comme un enfant fou. Berlin tombera mais lui tiendra encore debout, la vie pulse en lui comme jamais car Maria l' accompagne, Hannah, Rachel valsent avec lui sur le toit ; pour elles, il ne cessera jamais de danser.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le parler des Ardennes

Ce n'est pas sur Babelio que je rencontrerai un dabaud

un poète
un amateur de bons livres
un gars un peu sot
un esprit curieux

18 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : Régionalismes , Français (langue) , patoisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..