AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.17 /5 (sur 151 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 16/10/1945
Mort(e) à : Limoges , le 09/05/2008
Biographie :

Né d'un père chauffeur de taxi communiste et d'une mère couturière espagnole, Pascal Sevran, de son vrai nom Jean-Claude Jouhaud, ne montre que très peu de goût pour les études et s'intéresse davantage à la chanson.

Au début des années 1960, il fréquente avec assiduité l'émission télévisée du Petit Conservatoire de Mireille, où il apprend l'art du spectacle. Il est alors garçon-coiffeur, mais l'écrivain et philosophe Emmanuel Berl le prend sous son égide et guide son parcours intellectuel.

Pascal Sevran est entré en littérature avec Le Passé supplémentaire, roman paru chez Orban en 1979, récompensé par le prix Roger-Nimier. En 1980, il sort Vichy dancing, suivi en 1982 d'Un garçon de France, adapté au cinéma par Guy Gilles. La carrière d'animateur de télévision absorbera ensuite Pascal Sevran. Il sort plusieurs 45-tours (Les Petits Français, disques Orlando), des albums (Succès français, 1991), se produit sur scène (notamment à l'Olympia) et il est plusieurs fois décoré (Officier des Arts et des Lettres, chevalier puis officier de la Légion d'honneur, etc.).

Il revient au livre en 1995 avec Tous les bonheurs sont provisoires, chez Albin Michel. En 1998, il fait paraître Mitterrand, les autres jours, récit de son amitié avec l'ancien président de la République française. À partir de l'an 2000, il publie à chaque début d'année un volume de son journal intime. Cela lui vaut de conquérir un vaste public. Le 8e et dernier tome de son Journal s'arrêtait en novembre 2006.

Pascal Sevran, malgré sa maladie, continuait d'écrire. La Vie sans lui (2001), dans lequel il raconte la mort en 1998 de son compagnon Stéphane, et le deuil qui a suivi, reste son best-seller (104 000 exemplaires vendus), les sept autres volumes approchaient les 60 000 ventes.

Il est aussi l'auteur de paroles de chansons, notamment de Il venait d'avoir 18 ans, Ta femme, Ma vie je la chante, Comme disait Mistinguett pour Dalida.

Il a animé les émissions La Chance aux chansons, Surprise Party, Sevran en chantant puis Chanter la vie et Entrée d'artistes de 1984 à 2007 (d'abord sur TF1, puis sur France 2 à partir de 1991).

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Pascal Sevran   (18)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (86) Voir plus Ajouter une citation
cicou45   28 juillet 2012
Souvenirs particuliers de Pascal Sevran
"C'est bien joli les souvenirs, mais ils s'embrouillent aussi, comme le ciel."
Commenter  J’apprécie          150
babounette   11 août 2009
Tous les bonheurs sont provisoires de Pascal Sevran
«Le téléphone portable est un signe extérieur de détresse.»

Commenter  J’apprécie          142
julienraynaud   21 juin 2015
Journal, Tome 4 : Lentement, place de l'église de Pascal Sevran
Morterolles, 22 avril [2002]

Soirée électorale distrayante au possible la nuit dernière. Nous avons bu de la vodka et mangé des blinis au saumon de Norvège avec Françoise qui n'avait pas eu le temps, la pauvre, d'aller voter pour... Corinne Lepage. Ce qui n'est pas dramatique.
Commenter  J’apprécie          90
julienraynaud   04 juillet 2015
Journal, Tome 4 : Lentement, place de l'église de Pascal Sevran
Que les dimanches paraissent longs quand il n'y a pas d'enterrement pour se changer les idées.
Commenter  J’apprécie          100
marlene50   08 juillet 2020
Souvenirs particuliers de Pascal Sevran
S'il suffisait de faire le mariolle autour d'un flipper scintillant avec des lycéens pour être heureux ce serait trop simple.

Je reste l'insupportable spectateur de ma vie, celui qui veut sans cesse prolonger le premier acte.
Commenter  J’apprécie          90
julienraynaud   05 juillet 2015
Journal, Tome 4 : Lentement, place de l'église de Pascal Sevran
Une brocante à Guéret hier après-midi (...). Pas d'enfants ni de musique barbare, pas de musique du tout. La paix ! Un dimanche arrêté comme il m'en faut (...). Quand le temps s'emballe et que de toute façon on ne le rattrapera pas, il n'y a rien de mieux à faire que d'aller acheter des pendules à Guéret. (...) On dirait vraiment qu'on est en France ici, comme on l'aime...
Commenter  J’apprécie          80
nelly76   11 avril 2019
Les petits bals perdus de Pascal Sevran
Philippe dîne ce soir avec Bertrand D.quelque part sur le port de la Rochelle où se tient un pince -fesses socialiste très chic,baptisé me semble t-il : université d'été. On ne sait pas très bien à quoi ça sert ,mais ça amuse la galerie.

Philippe adore ce genre de manif, gauche bobo,ou son intelligence ,son rire font merveille .Il se laisse aimer ,mais n'est dupe de rien.Je le soupçonne même de prendre des notes au cas où ....

J'ai perdu .Son prochain roman s'appellera UN HOMME ACCIDENTEL,l'éditeur l'a décidé .Dommage .De toute façon ce sera un succès.
Commenter  J’apprécie          60
julienraynaud   17 juillet 2015
Journal, Tome 4 : Lentement, place de l'église de Pascal Sevran
Mon père (...) se lève la nuit en douce et mange tout ce qui lui tombe sous la main (...). Ma mère est obligée de cacher les fruits dans le lave-linge.
Commenter  J’apprécie          70
julienraynaud   01 août 2019
On s'ennuyait le dimanche de Pascal Sevran
Il y a parmi mes proches des hommes et des femmes qui ne lisent qu'un livre par an, le mien. Je suis gêné de les voir s'obliger à un tel pensum.
Commenter  J’apprécie          60
julienraynaud   02 août 2019
On s'ennuyait le dimanche de Pascal Sevran
La bonté en sautoir est un bijou en toc.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..