AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 365 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Villach, Autriche , le 25/07/1921
Mort(e) à : Palo Alto, Californie , le 31/03/2007
Biographie :

Paul Watzlawick est un psychologue, psychothérapeute, psychanalyste jungien et sociologue. Il est membre fondateur de l'École de Palo Alto.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Paul Watzlawick, prisonnier politique en Allemagne, s'évade et est recueilli par les britanniques. À la fin de la guerre, il est démobilisé en Italie et entre dans les services de police de la ville de Trieste.

En 1949, il obtient son doctorat en langues modernes et philosophie à Venise où il a étudié la logique (influence de Ludwig Wittgenstein, Gottlob Frege et Kurt Gödel). De 1949 à 1954, il se forme à l'institut Carl Jung à Zurich, puis obtient un poste pour les Nations Unies en Italie. Après un séjour à Bombay, il enseigne la psychologie analytique et la psychothérapie à l'université d'El Salvador de 1957 à 1959.

En 1960, il se rend à Philadelphie pour étudier l'approche thérapeutique de John Rosen à l'Institute for Direct Analysis. C'est là qu'il rencontre Ray Birdwhistell et Albert Scheflen. Ce dernier le présente à Donald D. Jackson et en 1961 Watzlawick rejoint le Mental Research Institute (MRI) of Palo Alto.

Vers la fin de l’année 2006, après 46 ans de labeur, il abandonna son bureau du MRI pour des raisons de santé liées à l’âge et il prit sa retraite.

Ses contributions à la théorie des systèmes et à la thérapie familiale sont nombreuses, elles ont été largement publiées et ont exercé une énorme influence. Il était internationalement connu pour ses apports à la théorie de la communication, à la pratique de thérapie brève, aux domaines de la cybernétique
appliquée aux interactions humaines ainsi que pour ses contributions à la théorie constructiviste.

Paul Watzlawick a publié 22 livres traduits dans plus de 80 langues.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Thérapie par le Toucher et le Piano. PRIX WATZLAWICK. Grand Auditorium. Biarritz, Juin 2011. Cette vidéo a reçu le PRIX WATZLAWICK qui récompensait le praticien de santé auteur de la meilleure vidéo d'interactivité thérapeutique dans le domaine de la psychothérapie ou dans le traitement de la douleur. 7 ème Forum de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves, Biarritz, 2-3-4 juin 2011.
Podcasts (1)


Citations et extraits (133) Voir plus Ajouter une citation
Valdimir   11 juillet 2017
Changements de Paul Watzlawick
Dans une large mesure, le processus de socialisation consiste à enseigner aux jeunes ce qu'ils ne doivent pas voir, ni entendre, ni sentir ou dire.
Commenter  J’apprécie          531
Valdimir   25 juillet 2017
Changements de Paul Watzlawick
Les utopies positives impliquent un monde « sans problèmes », les négatives un monde « sans solutions ». Les deux ont ceci de semblable qu’elles définissent les difficultés et plaisirs normaux de la vie comme des anomalies.
Commenter  J’apprécie          420
Storm   03 juillet 2009
Faites vous-même votre malheur de Paul Watzlawick
La maturité, telle que l'a définie l'un de mes collègues, est la capacité de faire quelque chose malgré le fait que vos parents vous l'ont recommandé.
Commenter  J’apprécie          370
Nastasia-B   10 février 2013
La réalité de la réalité de Paul Watzlawick
Pour se comprendre lui-même, l'homme a besoin d'être compris par un autre. Pour être compris par un autre, il lui faut comprendre cet autre.
Commenter  J’apprécie          341
Walktapus   12 novembre 2014
Faites vous-même votre malheur de Paul Watzlawick
Certes, le nombre de ceux qui paraissent naturellement dotés du talent de créer leur enfer personnel peut passer pour relativement élevé. Mais plus nombreux encore sont ceux qui, à cet égard, ont besoin d'aide et d'encouragement : c'est à eux que ce petit livre est dédié, dans l'espoir qu'il guidera leurs premiers pas après les avoir initiés.
Commenter  J’apprécie          200
michfred   03 novembre 2017
Faites vous-même votre malheur de Paul Watzlawick
On dispose d'exemples plus pratiques qui nous sont fournis par le cas de ces femmes , presque toujours intelligentes, responsables et prêtes au sacrifice, qu'anime la tentation fatale de racheter quelque alcoolique, joueur et autre délinquant par le suave pouvoir de leur amour et qui, jusqu'à la fin généralement tragique, réagissent au comportement immuable de l'homme sur lequel elles ont jeté leur dévolu par un surcroît d'amour, de compréhension et d'assistance. Du point de vue de leur capacité à engendrer le malheur, ces relations sont presque parfaites, car les deux partenaires s'y complètent d'une manière quasiment inimaginable dans des circonstances plus positives.
Commenter  J’apprécie          190
Krout   04 octobre 2016
L'invention de la realite : comment savons-nous ce que nous croyons savoir ? Contributions au constructivisme de Paul Watzlawick
Mais tout ceci ne nous dit encore rien sur la réalité que construit le constructivisme. Autrement dit, dans quel monde vit-on si accepte que l'on construit entièrement soi-même sa propre réalité ?

Avant tout, si on accepte cela, (...) on est tolérant. Si nous voyons le monde comme notre propre invention, nous devons admettre que tout un chacun en fait autant. Si nous savons que nous ne connaissons jamais la vérité, que notre vision du monde convient seulement plus ou moins, comment pourrions-nous alors considérer les visions des autres comme démentes ou mauvaises et rester attachés à la conviction manichéenne primitive "Qui n'est pas pour moi est contre moi ?" (...)

Ensuite, vivre dans un monde constructiviste, c'est se sentir responsable, au sens profondément éthique du terme, non seulement de nos décisions, de nos actes et de nos rêves, mais aussi, dans un sens beaucoup plus large de la réalité que nous inventons chaque fois que nous faisons des prédictions qui se révèlent d'elles-mêmes. Dans un monde constructiviste, il n'est plus question de confortablement rejeter la faute sur les autres ou sur l'environnement.

Cette totale responsabilité implique une totale liberté. Si nous avions conscience d'être l'architecte de notre propre réalité, nous saurions aussi que nous pouvons toujours en construire une autre, complètement différente. Nous serions, au sens premier du terme, des "hérétiques", c'est-à-dire des individus sachant qu'ils peuvent choisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          183
Krout   05 octobre 2016
L'invention de la realite : comment savons-nous ce que nous croyons savoir ? Contributions au constructivisme de Paul Watzlawick
Si la santé mentale et la folie existent, alors comment les distinguer ? Comment savoir ce qui les caractérise ? La question n'est pas superficielle, ni elle-même démente. Quelle que soit notre conviction personnelle de pouvoir définir le normal et l'anormal, la question n'en est pas pour autant résolue. [...]

Enfin, dès 1934, Benedict suggérait que la normalité et l'anormalité n'étaient pas universelles. Ce qu'on considère normal dans une culture peut au contraire être complètement anormal dans une autre.
Commenter  J’apprécie          193
Tomsoluble   11 septembre 2010
Faites vous-même votre malheur de Paul Watzlawick
Le psychologe Alan Watts a dit un jour que la vie est un jeu dont la regle numero 1 est la suivante: " Attention, ce n'est pas un jeu, soyons serieux."
Commenter  J’apprécie          200
Fleitour   18 septembre 2016
Faites vous-même votre malheur de Paul Watzlawick
Dans Les Possédés de Dostoïevski



"Tout est bien... Tout. L'homme est malheureux

parce qu'il ne sait pas qu'il est heureux.

Ce n'est que cela. C'est tout, c'est tout I

Quand on le découvre, on devient heureux aussitôt, à l'instant même..."



Bref, la situation est désespérée,

et la solution désespérément simple.

p114
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur