AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.98 /5 (sur 602 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Mont-de-Marsan , le 04/08/1959
Biographie :

René Manzor, nom de plume de René Lalanne, est un réalisateur, scénariste et écrivain français.

Il est le frère de chanteur Francis Lalanne (1958) et de compositeur Jean-Félix Lalanne (1962).

Il débute sa carrière par la réalisation de quelques courts métrages, dont "Synapses" qui remporte le Grand prix au Festival international du jeune cinéma de Hyères. En 1986, il sort son premier long métrage, "Le Passage", un film fantastique avec Alain Delon (également producteur).

Après avoir participé à deux épisodes de la série télévisée "Sueurs froides", il met en scène son deuxième long métrage, le thriller "3615 code Père Noël" (1990).

À la télévision américaine, il a signé la réalisation de plusieurs épisodes de série comme "Le Voyageur" (The Hitchhiker), "Highlander", "Band of Brothers", "Les Aventures du jeune Indiana Jones".

Il revient en France et au cinéma avec la comédie fantastique "Un amour de sorcière" (1997), avec Vanessa Paradis, Jeanne Moreau et Jean Reno.

En 2003, il sort son quatrième film, "Dédales", avec Lambert Wilson et Sylvie Testud. Il travaille ensuite uniquement pour la télévision.

En 2012, il publie son premier roman "Les Âmes Rivales". Suivront "Celui dont le nom n'est plus" en 2014, "Dans les brumes du mal" en 2016 et "Apocryphe" en 2018.

site officiel : http://www.renemanzor.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Qui est René Manzor ? Réalisateur, scénariste, auteur, découvrez le portrait de cet homme aux multiples casquettes. Découvrez son nouveau thriller biblique "Apocryphe" en librairie: http://bit.ly/apocryphe Un sujet Racine Solaire. www.racinesolaire.com
Citations et extraits (169) Voir plus Ajouter une citation
marina53   17 juillet 2015
Celui dont le nom n'est plus de René Manzor
L'inexplicable n'existe pas. Même si, derrière chaque religion, des hommes essaient de nous le faire croire.
Commenter  J’apprécie          410
lyoko   17 septembre 2015
Celui dont le nom n'est plus de René Manzor
C'est fou comme l'esprit reste convaincu que le corps lui ment en permanence. On s'imagine avoir vingt ans à soixante, on s'offusque quand les jeunes vous appellent "monsieur" ou "madame" à cause de je ne sais quelle différence physique et, pendant ce temps, nos reves et nos fantasmes ne prennent pas une ride.
Commenter  J’apprécie          350
Tostaky61   21 mai 2015
Celui dont le nom n'est plus de René Manzor
Aujourd'hui, l'homme dépense des fortunes à soigner son apparence déclinante , de son vivant. Il y a cinq mille ans, il était obsédé par celle qu'il aurait après sa mort. Quand on y réfléchit, c'est plus logique. Un mort ça ne vieillit pas. Et l'éternité vaut bien un petit lifting.
Commenter  J’apprécie          300
marina53   31 mai 2018
Dans les brumes du mal de René Manzor
C'est fou comme on a du mal à admettre les différences énormes qui existent entre frères et sœurs sous prétexte qu'ils sont nés du même ventre. En fait, à la naissance, leur père et leur mère sont les seuls points communs qu'ils aient vraiment avec le foyer où ils résident. Et il arrive fréquemment que les amis qu'ils se choisissent plus tard leur ressemblent beaucoup plus que les membres de leur fratrie, justement parce qu'ils les choisissent en fonction d'affinités qu'ils partagent. Nos parents nous imposent un frère ou une sœur et il faudrait que l'on éprouve d'emblée des sentiments d'affection pour eux ? Aimeriez-vous vos amis si on vous les imposait ?
Commenter  J’apprécie          291
marina53   16 juillet 2015
Celui dont le nom n'est plus de René Manzor
Un chemin de croix s'empruntait toujours seul. Les personnes bien veillantes autour de vous ne pouvaient offrir que leur présence au supplicié: une main prête à le relever quand il tombe, à lui donner à boire ou à lui essuyer le front. Mais en aucun cas elles n'avaient la possibilité de faire cesser le martyre.
Commenter  J’apprécie          270
marina53   01 juin 2018
Dans les brumes du mal de René Manzor
La peau n’oublie jamais.

Le Mal que l’on nous fait y est tatoué plus durablement que le Bien.
Commenter  J’apprécie          281
marina53   16 juillet 2015
Celui dont le nom n'est plus de René Manzor
L'homme peut tout apprendre (…) sauf à accepter la mort.
Commenter  J’apprécie          281
marina53   01 juin 2018
Dans les brumes du mal de René Manzor
Est-ce que Dieu existe ?

S'il n'existait pas, pourquoi l'homme voulait-il à tout prix l'inventer ? Quel besoin avait la créature de se fabriquer un créateur ? À quoi lui servaient toutes ces divinités ? Leur rôle était-il d'endosser toutes les ignominies qu'on pratiquait en leur nom ?
Commenter  J’apprécie          260
marina53   31 mai 2018
Dans les brumes du mal de René Manzor
Les objets d'une maison exercent une curieuse influence sur ses occupants. On a l'impression de pouvoir en disposer, mais c'est souvent l'inverse qui se produit. Le possédant devient le possédé. Il n'arrive plus à se débarrasser des objets qu'il a acquis, comme si ceux-ci tiraient un pouvoir particulier de cette portion du passé qu'ils détiennent : les racines que l'on ne peut couper de peur que l'arbre ne dépérisse.
Commenter  J’apprécie          220
florencem   17 juin 2014
Celui dont le nom n'est plus de René Manzor
Il haussa les épaules. La presse serait toujours la presse. Son addiction pour le sensationnel était telle qu’elle ne se contenterait jamais du réel.
Commenter  J’apprécie          230
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..