AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.68 /5 (sur 2956 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Fareham , le 13/11/1954
Biographie :

Robert Goddard est un romancier anglais, auteur de romans policiers et de romans à énigme.

Élève à la Price School à Fareham, il a suivi ensuite des cours d'histoire à Cambridge. Journaliste puis enseignant, Robert Goddard a dirigé un établissement scolaire dans le Devon pendant plusieurs années avant de se consacrer entièrement à l'écriture.

Depuis 1986, il écrit des romans policiers.

Ses romans contiennent la plupart du temps des éléments historiques. Leur intrigue se situe dans des villes ou des bourgades anglaises et met fréquemment en scène un personnage central qui découvre une conspiration dont la révélation va bouleverser sa vie.

Trois de ses romans : "Into the Blue" (1990), (publié en français sous les titres "Les Ombres du passé" et "Heather Mallender a disparu"), "Out of the Sun" (1996) et "Never Go Back" (2006), bien que racontant des histoires indépendantes les unes des autres, forment une série chronologique avec un personnage principal récurrent, Harry Barnett.

Quelques unes de ses œuvres ont été nominées pour le prix Edgar Allan Poe et le prix Anthony de la meilleure parution poche. Il est lauréat du Prix Edgar Allan Poe 2011 de la meilleure parution en livre de poche pour "Long Time Coming" (2010).

Robert Goddard vit actuellement à Truro, dans les Cornouailles.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Robert Goddard   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

présentation du livre Le temps d'un autre, au poche, par Robert Goddard.


Citations et extraits (287) Voir plus Ajouter une citation
La duperie est cumulative : un mensonge en engendre une douzaine d’autres, qui à leur tour en engendrent chacun une douzaine.
Commenter  J’apprécie          540
Les gagnants, dans une guerre, sont ceux qui n'y ont pas participé.
Commenter  J’apprécie          410
Ceux d’entre nous qui vivent de leur matière grise ne peuvent se permettre de se détendre complètement. ... aiguillonné(s) par par la crainte de perdre [leur] temps.
Commenter  J’apprécie          330
L'argent est moins éphémère que la vérité et la beauté. Il fructifie, tandis qu'elles s'étiolent.
Commenter  J’apprécie          240
Dans son enquête pour retrouver Heather, Harry reproduisait fidèlement les mouvements de la jeune fille et par là même, sans doute aussi ses erreurs. S'il suivait les mêmes indices qu'elle, il y avait de grandes chances pour que leur destin soit le même.
Commenter  J’apprécie          230
La situation avait dégénéré dans la Somme - comment aurait-il pu en être autrement ? La liste quotidienne des soldats tombés au champ d'honneur ressemblait à une pétition contre les généraux inhumains.
Commenter  J’apprécie          230
Tout commence, donc, dans un paysage où l'inexpliqué et l'inexplicable se confondent, où les témoignages d'un lointain passé, construit par l'homme, se rient du monde réglé et ordonné que voudrait être l'insaisissable, l'éphémère présent.
Commenter  J’apprécie          210
Les souvenirs d'enfance suivent une logique complexe qui leur est propre et échappe à toute règle. Impossible de les faire se conformer à la version que l'on voudrait leur imposer. Ainsi, je pourrais dire que la richesse qui entoura mon enfance remplaça aisément le sourire de ma mère, que la beauté de la demeure où Lord et Lady Powerstock m'hébergèrent me fit oublier que j'étais une orpheline... Si je le prétendais, chaque souvenir de mes jeunes années viendrait me contredire.
Commenter  J’apprécie          160
Vivre dans le passé. Cette phrase est toujours employée de façon péjorative., comme si le passé était nécessairement inférieur au futur, ou en tout cas moins important [...] Mais la vérité, c'est que nous vivons bel et bien dans le passé, que ça nous plaise ou non. C'est là que notre vie prend forme. Quelque part devant nous, près ou loin, c'est la fin. Mais derrière, enveloppé dans les nuages de l'oubli, se trouve le commencement.
Commenter  J’apprécie          150
- Il est préférable de laisser des blancs.
- Mais pas toujours.
- Toujours... d'après mon expérience.
- Justement, c'est bien ça le problème avec l'expérience.
Elle fit volte-face et me dévisagea.
- Que voulez-vous dire?
- Elle ne nous prépare pas à l'inattendu.
Commenter  J’apprécie          140

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Robert Goddard Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Robert Goddard Voir plus

Quiz Voir plus

Robert Goddard, ce discret maître du suspense.

Livre a lire au coin du feu, Par un matin...

de printemps
d'été
d'automne
d'hiver

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Robert GoddardCréer un quiz sur cet auteur

{* *} .._..