AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.71 /5 (sur 158 notes)

Nationalité : Inde
Né(e) à : New Delhi , le 23/07/1961
Biographie :

Vikram Chandra est un écrivain, scénariste, journaliste et professeur d'écriture créative à l'Université de Californie, Berkeley, États-Unis.

Issu d'une famille d'artistes, il obtient son licence en anglais, spécialisation écriture créative, magna cum laude au Pomona College à Claremont, Californie, puis il suit des cours au film school de la Columbia University à New York, qu'il quitte pour écrire son premier roman. En 1987 il passe son agrégation pour The Writing Seminars au Johns Hopkins.

Vikram Chandra est l'un des plus grands romanciers indiens de la langue anglaise. Le seigneur de Bombay, son chef-d'œuvre a obtenu le Hutch Crossword Book Award en 2006 (le " Goncourt " indien).

Geek Sublime (2014) est son premier ouvrage de non fiction, où il nous raconte une passionnante histoire de l’informatique, tout en revenant sur son propre parcours.

Vikram Chandra partage son temps entre Mumbai et la Californie. Il est marié à Melanie Adams, également écrivain et professeur d'écriture créative à Berkeley.


+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Vikram A. Chandra   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le Seigneur de Bombay - Vikram Chandra


Citations et extraits (8) Ajouter une citation

Et le début de la vie est violence. Sais tu d'où nous vient notre énergie ? Du soleil dis-tu. Tout dépend du soleil. Nous vivons à cause du soleil. Mais le soleil n'est pas un lieu paisible. C'est un lieu d'une violence incroyable. Une explosion énorme, une explosion en chaîne. Quand la violence cesse, le soleil meurt, et nous mourrons.

Commenter  J’apprécie          90

Paisa phek, tamasha dekh. "Jette l'argent par les fenêtres, et admire le spectacle"

Commenter  J’apprécie          60

Ask him why there are hypocrites in the world.'

'Because it is hard to bear the happiness of others.'

'When are we happy?'

'When we desire nothing and realize that possession is only momentary, and so are forever playing.'

'What is regret?'

'To realize that one has spent one's life worrying about the future.'

'What is sorrow?'

'To long for the past.'

'What is the highest pleasure?'

'To hear a good story.

Commenter  J’apprécie          40

Then what in your opinion is a good story?'

'What it's always been, monkey,' Ganesha said. 'One dhansu conflict. Some chaka-chak song and dance. Grief. Love. Love for the lover, love for the mother. Love for the land. Comedy. Terror. One tremendous villain whom we must love also. All the elements properly balanced and mixed together, item after item, like a perfect meal with a dance of tastes. There you have it.

Commenter  J’apprécie          30

Ne cède pas à l'insouciance. Observe, surveille. Les chiffres tombent juste, mais le tapis bouge. Ce qui est blanc sera noir. Grimpe haut et vite, les longs reptiles attendent couchés. Joue ta partie.

Commenter  J’apprécie          10

La mort était le terrain qu’il arpentait, le pays de son existence. Il vivait à l’intérieur de la mort, et donc il ne la remarquait plus.

Commenter  J’apprécie          10

Paisa phek, tamasha dekh : Jette l'argent par les fenêtres, et admire le spectacle.

Commenter  J’apprécie          10

Ces idiots biens intentionnés bavardent sur le progrès du genre humain, mais ils ne comprennent pas que le progrès ne peut survenir sans la destruction.

Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Harry Potter à l'école des sorciers

La famille Dursley vit à Privet Drive, à quel numéro exactement?

3
4
6
8

15 questions
6148 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur