AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Johan-Frédérik Hel-Guedj (Traducteur)
ISBN : 2221107071
Éditeur : Robert Laffont (10/01/2008)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 106 notes)
Résumé :
Bombay est un monde. Cruelle aux misérables, douce aux corrompus, elle grouille, vibre, enfle et dévore les imprudents qui gênent sa croissance. Pourtant, ceux qui goûtent trop longtemps à l'air vicié de ses rues défoncées ne peuvent plus s'en passer. Bombay est une drogue. Et le lieux de tous les possibles. Là, vivent deux hommes qui ne se connaissent pas : Ganesh, un gangster, roi de la pègre - le seigneur de Bombay - Sartaj, flic de quartier sur le retour, ancien... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  06 janvier 2014
Un énorme coup de coeur pour ce pavé indien.
Il m'a beaucoup fait penser à "Shantaram" de Gregory David Roberts, dans le sens où il s'agit d'une grande fresque qui nous entraîne dans des milieux très différents : les bidonvilles, la mafia, le milieu du cinéma bollywoodien, le monde des mannequins ou des prostituées, celui des policiers qu'ils soient intègres ou totalement corrompus et celui d'un tas de gens tout à fait ordinaires ...
Il y a une histoire centrale mais elle nous permet de découvrir des dizaines de personnages tous très intéressants, j'ai vraiment eu la sensation d'être entrainée dans les villas des gros trafiquants, dans les ruelles sales dégoulinantes d'ordures, dans les studios de cinéma, dans les rafiots de contrebande, dans les coulisses d'un commissariat...
Sous couvert d'une enquête policière, nous pénétrons les dessous de la société indienne, à la fois traditionaliste et moderne.
Les personnages sont extrêmement attachants, leur personnalité est décortiquée et les rend sympathiques...pourtant certains sont de vrais "pourris".
En résumé, un énorme bouquin très dense et très lourd (question poids, ça ne rigole pas !) qui m'a procuré beaucoup de plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Cronos
  12 janvier 2018
Sacré pavé avec Bombay/Mumbai au coeur de ce roman… je ne sais pas trop comment le qualifier, il y a une ambiance de film noir, des gangsters, des flics, de la corruption, la quatrième de couverture résumé très bien le livre « Bombay est un monde ».
La première chose que je fais quand je commence un livre c'est livre la première page et voir combien de pages me sépare du prochain chapitre. La première page, simplement la première phrase, est très évocatrice de la cruauté auquel j'ai été confronté tout au long du livre. 17 pages pour le premier chapitre, c'est long je trouve, donc non seulement c'est un univers cruel mais en plus ça va durer. le premier chapitre vous plaît ? Ca ne fait que commencer.
J'ai accroché assez rapidement au livre, et à partir de là, je pense que ça a été un déclencheur pour être pris dans l'intrigue, je pense que sans ça, je n'aurais pas dépassé les cent premières pages. Pas que la suite soit mauvaise, au contraire, ça va crescendo, seulement il y a beaucoup de personnages, de lieux, de faits, un peu comme dans le trône de fer. J'ai bien aimé qu'il y ai quelques termes non traduit dans le texte (dont la définition figure en glossaire, quand même), ça ajoute à l'immersion.
1201 pages (chez pocket), je trouve cette page assez symbolique, c'était une aventure éprouvante pour tous mais dans ce un, c'est comme si une porte restait ouverte, l'intrigue est terminée mais la ville réserve encore d'autres choses tout aussi folles et chaotiques. J'ai passé d'excellentes heures de lecture et je le recommande pour quiconque n'a pas peur d'aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
euphemie
  04 février 2014
Que prendre pour partir en vacance? Tiens il est bien gros celui là, un polar à l'indienne...une couverture dorée trouée de balles...Allez hop, je le prend. Pas déçu du voyage, c'est le moins que je puisse dire.....
Dans un polar la moindre des choses, c'est le suspense, il est tenu tout le long, bien que la fin soit connue dés le début... comment les deux protagonistes sont arrivés là, le résultat semble improbable tout le long, et pourtant....
Les différents personnages, leur aspirations profondes, leurs inquiétudes, si éloignés par leur modes de vie.... Les castes, les religions, les sexes, tous différents et semblables cependant par leur extrême humanité.
Ce polar, nous fait un raccourci sur la vie des indiens d'aujourd'hui, confronte les traditions et la modernité de l'inde ( devoir filial et concours de miss univers etc...)
Ce livre, je l'ai lu vitesse grand V, j'ai plongé dans l'inde d'hier et d'aujourd'hui, il m'a surpris, il m'a appris, il m'a séduit. C'est, il parait, ce qu'il se passe lorsque l'on met les pieds en Inde, surprise, connaissance sur soi, sur l'autre et pour finir séduction. Ce livre nous y emporte, on n'en reviens pas tout a fait pareil après l'avoir refermé.
Si reflète l'énorme potentiel de ce 'sous continent", le XXI siècle sera indien ou ne le sera pas....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
flottie
  14 juin 2019
J'avoue avoir eu beaucoup de mal avec cette fresque renversante de plus de mille pages qui met en évidence de manière impitoyable l'ascension et la chute de Ganesh Gaitonde, un parrain de Bombay tout-puissant. Il y a du bon et du moins bon dans cette saga indienne qui part dans tous les sens et qui aborde, au-delà de l'image implacable de la mafia, une multitude de thèmes tels que le travail de la police, la condition des femmes, l'industrie de Bollywood, l'indépendantisme, ou encore la foi et le terrorisme. Je me suis souvent perdue dans la masse labyrinthique d'intrigues secondaires. C'est long, très long, je pense que ce roman gagnerait en clarté et en fluidité s'il n'était pas si chronophage, encombré de détails superflus qui freinent la compréhension et la chronologie. Dommage car l'analyse psychologique des personnages est très subtile, et à travers toutes la galerie de protagonistes présentés, nous avons là une très bonne peinture de la société indienne et de ses us et coutumes.
Commenter  J’apprécie          20
caro64
  08 avril 2009
Plonger dans ce livre fleuve est un régal, on ne retient pas son souffle ni son plaisir. Vikram Chandra offre une histoire palpitante dans un décor idéal pour scruter les mille visions de la nature humaine, dans une ville de tous les fantasmes de beauté et de dèchèance: Bombay.
C'est d'abord un roman policier puis un incroyable roman de moeurs, une comédie humaine colorée et captivante.
L'auteur a eu la bonne idée d'offrir un glossaire des personnages alors c'est sans craindre de se perdre qu'on se laisse captiver par une galerie de figures pittoresques.
Un grand roman !!!
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
flottieflottie   27 mai 2019
Ne cède pas à l'insouciance. Observe, surveille. Les chiffres tombent juste, mais le tapis bouge. Ce qui est blanc sera noir. Grimpe haut et vite, les longs reptiles attendent couchés. Joue ta partie.
Commenter  J’apprécie          10
SpilettSpilett   22 décembre 2009
Paisa phek, tamasha dekh. "Jette l'argent par les fenêtres, et admire le spectacle"
Commenter  J’apprécie          30
cvd64cvd64   16 février 2018
Paisa phek, tamasha dekh : Jette l'argent par les fenêtres, et admire le spectacle.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Vikram A. Chandra (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vikram A. Chandra
Le Seigneur de Bombay - Vikram Chandra
autres livres classés : littérature indienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
79 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre
.. ..