AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

P.O.L.

Les Éditions P.O.L sont une maison d`édition française créée en 1983 par Paul Otchakovsky-Laurens (« P. O.-L. »), aujourd`hui détenue à 88 % par le groupe d`édition Gallimard. Les éditions P.O.L proposent un catalogue éclectique de haute tenue littéraire, de la littérature expérimentale au roman plus traditionnel. La maison est reconnue pour sa production importante de pièces de théâtre ou de recueils de poésie

Livres les plus populaires voir plus


Dernières parutions chez P.O.L.


Dernières critiques
colimasson
  26 mai 2020
L'Acte inconnu de Valère Novarina
Voici une pièce de théâtre qui sent bon la folie lémanique – et Valère n’en est pas à sa première monture. On l’a déjà vu maintes fois s’amuser à contrefaire les vieux mécanismes théâtraux en pétant le quatrième mur, en soulevant le masque des acteurs, en mettant en abîme la parole théâtrale, en la réduisant à quelques maigres mots portés sur des pancartes, et en rappelant sans cesse l’existence du dramaturge comme on chuchoterait le nom du démiurge sur l’autre scène (celle de la vie).





Même dans la démolition des traditions et des valeurs classiques, une certaine forme de routine finit par se mettre en place. Après quelques pièces de Novarina, la surprise s’épuise. On peut certes continuer de spéculer sur le fond théorique de ces actes antithéâtraux mais n’est-ce pas aller à l’encontre de sa démarche de destitution de l’idole du Nom ? Valère, c’est un peu comme de la psychanalyse lacanienne mise en scène. Dévoilement de la façade symbolique des mots, des gestes et des identités pour révéler notre néant ontologique.





Je me souviens de l’intense réjouissance qui accompagna mes premières lectures de Novarina. Un peu de lassitude à présent. Pour la défense de Novarina, je n’ai pas vu ses pièces jouées sur scène. Je ne suis qu’une critique incomplète qui brasse de l’air dans le petit univers clos de son imaginaire. Bye.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
snoopy29
  26 mai 2020
L'adversaire de Emmanuel Carrère
Un bon livre, époustouflant de réalité.
Commenter  J’apprécie          00
Minomana
  26 mai 2020
Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena
Je suis désolée, j’avais mis cette critique en citation.



Je suis allée au bout de ce livre mais ce fut un vrai pensum.

Un petit fils raconte l’enfermement progressif de son grand père dans le silence pendant la guerre et après alors que sa mère, son frère et sa sœur sont restés, par choix, en Allemagne , alors que lui s’est exilé en Argentine.

Ce fut long, plat, sans fin.

J’en ai voulu à cet homme qui n’a pas pu, voulu, je ne sais pas, assumer son choix de l’exil. Il s’est enfermé seul, et il a oublié sa femme et ses enfants qui eux n’avaient rien décidé.
Commenter  J’apprécie          30