AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Editions de la Seine


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Editions de la Seine



Dernières critiques
Sandra3
  19 mars 2019
Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos
Un des mes livres favori, lu à plusieurs reprises au fil des ans.
Commenter  J’apprécie          00
Otohime
  18 mars 2019
Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos
Je suis partagée avec ce livre…Je l'aime ou je ne l'aime pas ?

Est ce que le fait qu'il soit un roman épistolaire et le rend ainsi un peu lourd et peu dynamique me fait ne pas l'aimer?

Ou alors, ces moments et ces réparties jouissifs, ces vraies pépites qui m'ont fait pouffer de rire, tellement c'était superbe, me font-il l'aimer?

Mais surtout, on assiste à ce qu'il y a de plus terrible dans la manipulation des sentiments et les passions extrêmes qui iront forcément jusqu'à l'inévitable. Quel carnage !

Enfin, le fait qu'ils ne soient pas foutus de faire autrement que s'adresser les uns aux autres par lettre, on se dit...Heureusement qu'on n'est plus comme ça nous aujourd'hui ! oh non !

Nous au moins...on a les SMS !
Commenter  J’apprécie          12
sylvl
  18 mars 2019
Frankenstein ou Le Prométhée moderne de Shelley Mary W.
On a énormément épilogué sur le roman de Mary Shelley et sur tous les films qui en ont été inspirés. Plus qu’un ouvrage littéraire, Frankenstein s’est hissé au niveau d’un mythe contemporain, loin de la fable philosophique qu’il était censé être au départ. Il s’agit aussi d’un des rares ouvrages fantastiques attribué à une femme. Et pas n’importe laquelle ! Mary Shelley, née Goodwin, a été la seconde épouse du célèbre poète britannique Percy Shelley. Douée d’un esprit vif, elle a toujours été tenue en estime par sir Francis Byron, un autre grand nom des lettres anglaises, qui la considérait comme une écrivaine de talent. Au cours de sa carrière, elle a accumulé des textes fort variés, parus pour l’essentiel dans des revues et oubliés de nos jours. Sa prolixité lui a naturellement valu une reconnaissance de son vivant. Outre « Frankenstein » et « Le dernier homme », elle s’est attachée à dresser une biographie de Pétrarque et de Machiavel, sans omettre une autobiographie bien utile pour affiner la connaissance de son œuvre et celle de son mari. Si le public le confond souvent avec sa créature, le baron Victor Frankenstein était le prototype de l’expérimentateur damné. Pas un fou ! Un idéaliste qui avait choisi de mettre la science au service de la vie. Plutôt les sciences, car il procédait de la chimie, de l’électricité et de la chirurgie. Le Frankenstein du roman n’a rien à voir avec certaines interprétations que les réalisateurs de films lui ont parfois prêtées. Il n’agissait pas par démence ou poussé par un quelconque vice. Il cherchait simplement à faire progresser la médecine en mettant ses capacités au service de la race humaine. Son objectif ? Créer la vie en laboratoire, défier la mort et engendrer un être vivant à partir de lambeaux pourrissants. Aujourd’hui, on le sait, des médecins sont parvenus à un résultat encourageant en activant des cellules dans des éprouvettes et les essais décrits par Mary Shelley ne relèvent plus de la fantaisie pure ou de l’horreur gratuite. Sous-titré : « Le Prométhée moderne », ce manuscrit fait figure de parabole. Quiconque essaie de s’identifier à Dieu subit un châtiment implacable. Dans la mythologie grecque, le protagoniste a vu son foie lacéré et dévoré chaque jour par un rapace, avant qu’il ne soit reconstitué pour être à nouveau mangé le lendemain. Frankenstein réussit son expérience au détriment de toute prudence élémentaire. Sa créature lui échappe, vient lui réclamer des comptes sur ses origines, sa raison d’exister et son avenir, l’entraîne dans une poursuite tourbillonnante à travers le monde et finit par le détruire avant de disparaître à son tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00