AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


La mort parle espagnol d'Argentine au Mexique.

Liste créée par moravia - 53 livres. Thèmes et genres : amérique centrale , amérique du sud , romans policiers et polars , espionnage , exotisme , antilles , caraïbes

Les titres des romans policiers (parfois des traductions) sont faits pour attirer le lecteur. Quoi de mieux qu'un peu de rêve avec une destination exotique ? La chaleur, le sable chaud et une jolie fille... Cette seconde liste consacre l'Amérique centrale et du sud (ainsi que les îles satellites). Beaucoup de vintage.


1 Puzzle au Mexique
Patrick Quentin
2 critiques

Ajouter à mes livres
2 Dégâts à Cuba
Frédéric Art
Ajouter à mes livres
3 Requiem Caraibe
Brigitte Aubert
5 critiques 1 citation

Ajouter à mes livres
4 SAS, tome 31 : L'ange de Montevideo
Gérard de Villiers
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
5 Coplan, tome 95 : Bagarre à Bogota
Paul Kenny
1 critique 1 citation

Le Colombien, reprenant la carte des mains de Coplan, lui confie : Le dossier que vous allez emporter, ne mentionne pas l'essentiel. Nous voudrions que vous nous fournissiez cinq charges atomiques de 50 kilotonnes chacune. Coplan sourcilla, estomaqué. L'équivalent de 250.000 tonnes de trinitrotoluène, marmonna-t-il. Cela va vous revenir cher. - Deux cents fois moins que si nous procédons par dynamitages, opposa Hermega. Etes-vous d'accord, oui ou non ? Ajouter à mes livres
6 La nuit de Santa Cruz
Charles Exbrayat
1 critique 2 citations

Ajouter à mes livres
7 L'an prochain à Managua
Claude Rank
Ajouter à mes livres
8 Le Réseau de Rio
Claude Joste
Ajouter à mes livres
9 C'est loin Caracas
Julian Symons
Ajouter à mes livres
10 Coplan, tome 169 : La Guyane pour Coplan
Paul Kenny
Ajouter à mes livres
11 Samba militaire
Jean-Jacques Steen
Ajouter à mes livres
12 OSS 117 : Cavalcade à Rio
Josette Bruce
1 citation

Ajouter à mes livres
13 Boléros à La Havane
Roberto Ampuero
2 critiques

Ajouter à mes livres
14 OSS 117 : Surprise partie en Colombie
Josette Bruce
1 citation

Ajouter à mes livres
15 Émeute à Lima
Dick Barnett
Ajouter à mes livres
16 Poker d'as à Caracas
André Monnier
Ajouter à mes livres
17 Du rififi en Argentine
Auguste Le Breton
Ajouter à mes livres
18 SAS, tome 27 : Safari à la Paz
Gérard de Villiers
3 critiques 1 citation

Malko était étroitement ligoté sur le lit à l'aide de sangles de toile et d'une sorte de camisole de force. Un appareil étrange était posé sur son visage : une espèce de cagoule de cuir souple. tenue par des lacets, couvrait son nez et sa bouche. Des trous minuscules permettaient à l'air de passer. Il respira profondément. Le picotement glacial et acre de la cocaïne pénétra ses narines. On était en train de le droguer à mort. De le tuer scientifiquement. Ajouter à mes livres
19 Un thé en Amazonie
Daniel Chavarria
4 critiques 4 citations

Ajouter à mes livres
20 OSS 117 : Coup de masse aux Bahamas
Josette Bruce
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
21 Maria de Curacao
Janwillem Van de Wetering
1 critique 14 citations

Ajouter à mes livres
22 Matt Flambe à Caracas
François Chabrey
Et au même moment il y eut du bruit aux deux extrémités du salon, là où il y avait des portes-fenêtres. Quelque chose siffla aux oreilles de Frank qui s'apprêtait à bondir. Maria-Rita s'arrêta pile. Et Pedro ne réagit pas. II ne réagirait plus jamais, Pedro. Ce qui avait si désagréablement sifflé aux oreilles de Matt était un couteau de jet. Et ce couteau s'était planté en plein dans la gorge de Pedro. Il avait liché son flingue, il oscillait sur ses énormes pieds, et dans ses petits yeux de porc Il y avait tout l'étonnement du monde. Cela se passait à Caracas, au Venezuela, où Frankie Matthews, Mati, avait été envoyé par le C.U.S.I. (Continental United States intelligence) pour intoxiquer les révolutionnaires Llaneros qui, soutenus par Moscou, voulaient renverser le gouvernement et nationaliser tous les biens américains, ce que Washington ne pouvait tolérer, évidemment. Ajouter à mes livres
23 Le rêveur de l'Atacama
Roberto Ampuero
3 critiques

Ajouter à mes livres
24 Vous avez un passeport pour Caracas
André Caroff
Ajouter à mes livres
25 Piège à Cuba
Mark Banon
Ajouter à mes livres
26 Notre rousse de Montevideo
Claude Rank
Sur le Rio de la Plata, un étrange nouvel "attaché militaire" par trop acharné à "casser du Blanco" et à rapatrier des terroristes, disparaît un beau jour. En place, un peu plus tard on retrouve un cadavre sans tête ni mains que, faute de mieux, on place dans un congélateur au fond d'une cave, En Uruguay on est peu conformiste, olé ! Ajouter à mes livres
27 La dame de Valparaiso
Jean Bommart
Ajouter à mes livres
28 Flic de choc : A tombeau ouvert à Buenos Aires
Serge Jacquemard
1 critique

Carlos Starezza, le footballeur mondial n°1, l'égal de Pelé, venait de se faire kidnapper à Buenos Aires, au cours d'un match de football. Par qui ? Par les truands français de la nouvelle French Connection. La rançon ? Cinq millions de dollars Bianca, l'épouse, refusait de la verser. Mais, dans l'ombre, oeuvraient Beauclair et ses flics de choc. Pourquoi, si loin de leurs bases, s'intéressaient-ils tant au footballeur n°1 mondial ? Ajouter à mes livres
29 La libertad saute à Maracaïbo
Claude Rank
Ajouter à mes livres
30 Mission en Bolivie
Roger Maury
1 critique 2 citations

Ajouter à mes livres
31 Hallali à Haïti
Dominique Nennot
Ajouter à mes livres
32 Bolivia-Kern
Marc Revest
Ajouter à mes livres
33 OSS 117 : Coup de dingue à Saint-Domingue
Josette Bruce
1 citation

A la suite d'un attentat manqué de justesse contre le Président du Venezuela, Hubert Bonisseur de la Bath se trouve à Saint-Domingue pour découvrir les dessous politiques de cette affaire. Sur les traces d'un dangereux terroriste, OSS 117, de chasseur se retrouve brusquement gibier, avec toute la police de Santo-Domingo à ses trousses. C'est alors, en compagnie d'une très jeune étudiante, une course folle en voiture, puis à pied. L'escalade du mur de clôture d'une propriété privée met un terme momentané à cette fuite éperdue, mais de l'autre côté du mur, un autre danger les attend? Ajouter à mes livres
34 La Mort à Véracruz
Héctor Aguilar Camín
2 critiques 2 citations

Ajouter à mes livres
35 Train de nuit pour Fortaleza
Claude Rank
Dans leur palais blindé de Rio ou de Brasilia, les maréchaux tremblent. Le téléphone rouge branché sur la Maison-Blanche peut transmettre d'un jour à l'autre l'annonce d'une intervention militaire qui fera du Brésil un Viêt-nam géant à l'échelle tragique des temps nucléaires. L'attaque par les guérilleros d'un train-prison chargé de détenus en instance de déportation vers les îles (pénitenciers de la côte Atlantique) devient le symbole de la Révolution dans le sinistre Nord-Est desséché, polygone de la faim du continent, mals les maréchaux continuent à trembler et à hésiter. Jeter toutes les forces de police contre les Brigades Noires qui tiennent la gorge où est bloqué le train serait un jeu d'enfant. Mais la décision, lourde de conséquences, risque de mettre irréversiblement le feu aux poudres dans le Nord-Est, jeter à bas le régime, précipiter l'intervention américaine. Durant cinq jours et quatre nuits, les malheureux voyageurs du train pour Fortaleza, coupés du monde, sans eau ni vivres, auront, au milieu des cadavres qui s'amoncellent, un avant-goût de l'enfer. Ajouter à mes livres
36 Le rescapé de Mexico
Pierre Courcel
Des hommes étaient tombés, non seulement au Mexique, sur la côte du Pacifique, mais aussi aux Etats-Unis et en Colombie. Toute la filière, patiemment mise au point et fonctionnant sans le moindre à-coup, se trouvait démantelée sans nulle riposte possible. Mais il y eut un rescapé et la situation changea du tout au tout. Ajouter à mes livres
37 OSS 117 : Visa pour Caracas
Jean Bruce
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
38 Matt coiffe Panama
François Chabrey
Une corde à piano habilement maniée ne pardonne pas. Arc-boutés chacun derrière son bon-homme, Orondo et Samano tiraient, serraient, étranglaient. Les deux corps eurent un spasme presque en même temps puis s'affaissèrent, mous, sur les sièges. Les tueurs ne relâchèrent leur étreinte qu'à la prochaine lampe orange. Les cigares étaient tombés sur le tapis et déjà une odeur de brûlé se faisait sentir. Orondo se pencha par-dessus le dossier, les ramassa et les plaça tout allumés dans le cendrier. ? Commence, dit-il à son compagnon. C'est par ce double crime que commença la nouvelle aventure de Frankie Matthews, Matt, agent des Services Spéciaux du colonel Carlson, qui se trouva mêlé de très près à une étrange histoire de révolution à Panama. Ajouter à mes livres
39 L'Exécuteur, tome 196 : Razzia au Costa Rica
Don Pendleton
1 citation

Ajouter à mes livres
40 Les rescapés du Salvador
Georges-Jean Arnaud
Au Salvador ravagé par la guerre civile, une section d'informateurs d'Amnesty International est accusée par un hebdo français d'être infiltrée par Moscou et de divulguer de fausses nouvelles sur les assassinats de paysans et les crimes contre l'humanité. Ajouter à mes livres
41 Guatemala-City
M. G. Braun
L'Amérique centrale n'intéresse plus particulièrement les U.S.A. Mais la France ne peut pas se désintéresser du sort d'un de ses agents ! Dans une contrée aussi belle, aussi sauvage que ses mille variétés d'orchidées, Alex Glenne et Giulio Cavassa livreront un combat sans merci. Ajouter à mes livres
42 Coplan, tome 230 : Banco à Porto Rico pour Coplan
Paul Kenny
Ajouter à mes livres
43 SAS, tome 4 : Samba pour SAS
Gérard de Villiers
4 critiques 1 citation

Ajouter à mes livres
44 OSS 117 : SOS Brésil pour OSS 117
Josette Bruce
1 citation

Ajouter à mes livres
45 OSS 117 : Méli-mélo à Porto Rico
Josette Bruce
1 citation

Ajouter à mes livres
46 OSS 117 : OSS 117 à Mexico
Jean Bruce
1 critique 1 citation

Enlever un mystérieux ressortissant russe dans une ambassade d'Amérique latine n'est pas en soi une mince entreprise, mais lorsque ce drôle de transfuge commence à jouer les filles de l'air, l'affaire se corse. Seuls Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, et son fidèle Enrique Sagarra devraient pouvoir résoudre ce problème... Encore leur faudra-t-il arriver jusqu'à Mexico ! Ajouter à mes livres
47 Coup fourré en Colombie
Jerry Ahern
Ajouter à mes livres
48 Gâchis au Chili
Georges-Jean Arnaud
Ajouter à mes livres
49 Les momies de Mexico
Georges-Jean Arnaud
C'était un vieil autobus minable peuplé de fausses momies en cire. On y trouvait aussi bien Liz Taylor que John F. Kennedy. Hernan Matalias le visita un soir et, parmi les grands personnages et les stars, crut reconnaître le visage horriblement parcheminé de son plus cher ami Luis Panario. Ce dernier travaille pour la P.E.M.E.X., la société nationale des pétroles mexicains, et il a confié à Hernan qu'il se passe actuellement de curieux événements et qu'un complot semble dirigé contre la société nationale au moment où la crise de l'énergie fait tourner tous les regards vers le Mexique au sous-sol gorgé d'or noir. Ajouter à mes livres
50 Les cages de montevideo
Claude Rank
Des souterrains du temps de l'Inquisition espagnole, des nécropoles, des ossuaires de deux siècles. Non loin de là, des ateliers de fabrication d'armes et de faux uniformes de police, des Imprimeries d'où sortent des milliards de faux pesos, de petites cours secrètes où l'on prépare des cocktails Molotov. Et les cages aussi, comme sous Louis XI, les cachots-caveaux, les cellules où l'on viole. 1973, chez les Tupamaros d'Uruguay ! Des erreurs qui succèdent à bien d'autres. Un « Viscount » qui tombe dans le Rio de la Plata. Des trains fous sans mécaniciens qui foncent vers le canai stratégique Saltillodo. Au-dessus de Montevideo le pampéro du printemps uruguayen qui souffle dément, du Pôle, exacerbe les passions, brise les nerfs. Tupac Amaru, Vivat ! Juste un grain de sable : une petite garce française qui, par-delà un continent secoué par la fausse idéologie et la guérilla, parvient à faire parvenir une lettre. Pour où ? Je vous le donne en mille : La Garenne-Colombes. Force M. contre Tupamaros. C'était un titre. J'ai préféré « Les cages de Montevideo ». Ajouter à mes livres
51 Le soldat de La Aurora
Claude Rank
Un hasard tragique a voulu que Claude Rank arrivât le 16 janvier 1968 sur l'aéroport de La Aurora, au Guatemala, au moment précis où l'ami qu'il venait voir, le colonel américain Weber, était abattu sous ses yeux par des terroristes. Arrêté, interrogé, fouillé par la police guatémaltèque à la descente même du Boeing en provenance de Miami, via Cuba, il était bien près de renoncer deux heures plus tard à écrire ce récit de « politic-fiction » pour lequel pourtant il avait traversé l'Atlantique. A 14 heures, alors qu'incendies, explosions, attentats faisaient rage dans la ville, il rencontrait l'un des proches de Miss Guatemala 1959, assassinée la veille à coups de gourdin par des extrémistes. A 16 heures, il décidait d'écrire malgré tout ce roman : Le Soldat de La Aurora. C'est une femme. Diamante... Dure comme lui, résolue, Implacable, pilote de chasse à vocation de kamikaze. Une femme ? Mieux. Le symbole de la guerre sans pitié que mène actuellement l'Amérique centrale contre l'arbitraire de l'injustice des trusts, mais aussi contre la monstrueuse imbécillité d'un extrémisme bien opposé, certes, au premier mais trop politisé, féroce et vain pour qu'il apporte jamais autre chose que déception, misère, corruption et anarchie. Ajouter à mes livres
52 Coup de force à Cuba
Georges-Jean Arnaud
Ajouter à mes livres
53 La poudrière de Cuba
Joseph Rosenberger
Entre Castro et les Soviétiques, les relations ne sont pas aussi idylliques qu'on pourrait le croire. Les premiers veulent faire de Cuba la base de départ des activités révolutionnaires en Amérique du Sud, et le second refuse. Il fait même des ouvertures de paix en direction des Etats-Unis pour mieux résister à la pression croissante des Soviétiques sur son pays. Réaction du K.G.B : il faut liquider Castro et le remplacer par un sosie entièrement conforme qui ne sera qu'une marionnette entre les mains des hommes de Moscou. Pour réduire à néant ce plan fantastique, il faut un autre plan encore plus fantastique. Ce plan, le seul homme au monde à pouvoir le concevoir et l'appliquer, c'est Richard Camellion, le Marchand de Mort. Mais, cette fois, le Marchand de Mort n'est-il pas allé un peu trop loin dans l'audace et le mépris de la mort ? Ne va-t-il pas sauter en même temps que la poudrière de Cuba ? Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          1619

Ils ont apprécié cette liste