AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Des moralistes aux tribuns de la Révolution

Liste créée par madameduberry - 13 livres. Thèmes et genres :

A la Cour,où l'on on pouvait faire périr sur un bon mot, l'esprit de la conversation le disputait au mot d'esprit. Les épigrammes, les satires, l'art de la conversation,furent autant le fait des beaux esprits du faubourg Saint Germain, que celui des aristocrates ou des membres du clergé entassés à Versailles et prêts à tout pour une faveur ou une pension. Toujours à la Cour, mais en marge de la vie mondaine,on trouve en contrepoint l'art des moralistes du 17ème: La Fontaine, La Bruyère.. puis du 18ème: La Rochefoucauld, Chamfort. Ces derniers sont contemporains des philosophes des Lumières, et des orateurs de la Révolution, dont les phrases souvent ramassent de façon percutante beaucoup de questions toujours brûlantes plus de deux siècles après. République, démocratie, citoyenneté, liberté, gouvernement, intérêt commun, violence, Etat, vous avez dit actualité? Allons à la source des textes, citoyens, et même aux sources, puisque les Grecs, déjà..
+ Lire la suite


1 Fables de Jean de la Fontaine
Jean de La Fontaine
107 critiques 308 citations

+Jean de La Fontaine(1621-1695)+ "Chacun a son défaut où toujours il revient." L'ivrogne et sa femme (1668)++++++++++++++++++ "C'est double plaisir de tromper le trompeur." Le coq et le renard (1668) De tout temps, les petits ont pâti des sottises des grands. Jean de La Fontaine ; Deux taureaux et de la grenouille (1668) Ajouter à mes livres
2 Les caractères de Théophraste
Jean de La Bruyère
2 critiques 1 citation

+Jean de La Bruyère (1645-1696) "C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire" "L'on veut faire tout le bonheur, ou, si cela ne se peut ainsi, tout le malheur de ce qu'on aime." "S'il est ordinaire d'être vivement touché des choses rares, pourquoi le sommes-nous si peu de la vertu?" Ajouter à mes livres
3 Oeuvres complètes : Saint Just
Louis-Antoine de Saint-Just
3 citations

+Antoine de Saint-Just - 1767-1794+ On lui reproche son apologie de la Terreur, résultat logique de sa position politique et morale.. Quelques citations permettent tout de même de mesurer la profondeur de l'enjeu :là où tout était à créer sur le plan politique, la pensée doit se confronter aux paradoxes, sans certitude de les surmonter. ""Chez les peuples vraiment libres, les femmes sont libres et adorées." -( L'esprit de la Révolution)+ "Tout le monde veut gouverner, personne ne veut être citoyen. Où est donc la cité ?"+ "La servitude consiste à dépendre de lois injustes ; la liberté de lois raisonnables." - (Théorie politique) Et bien sûr le fameux: "Pas de liberté pour les ennemis de la liberté." Mis à toutes les sauces ces derniers temps. Ajouter à mes livres
4 Lettres à Sophie Volland
Denis Diderot
1 critique 8 citations

Denis Diderot - 1713-1784 "Ces dissidents persécutés deviendront persécuteurs, lorsqu'ils seront les plus forts." - (Salon de 1767)+ "Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander les autres." - (Encyclopédie)+ "Le consentement des hommes réunis en société est le fondement du pouvoir. Celui qui ne s'est établi que par la force ne peut subsister que par la force." -( Encyclopédie)+ "L'homme est le terme unique d'où il faut partir et auquel il faut tout ramener." Ajouter à mes livres
5 Dictionnaire philosophique
Voltaire
13 critiques 49 citations

+Voltaire - 1694-1778 + "Un républicain est toujours plus attaché à sa patrie qu'un sujet à la sienne, par la raison qu'on aime mieux son bien que celui de son maître." -( Pensées sur le gouvernement - 1752) "Une république n'est point fondée sur la vertu ; elle l'est sur l'ambition de chaque citoyen, qui contient l'ambition des autres." - (Politique et législation) "Le droit de dire et d'imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse. Ce privilège nous est aussi essentiel que celui de nommer nos auditeurs et nos syndics, d'imposer des tributs, de décider de la guerre et de la paix ; et il serait déplaisant que ceux en qui réside la souveraineté ne pussent pas dire leur avis par écrit." -( Questions sur les miracles) "Il est très vrai que, pour faire un puissant ministre, il ne faut qu'un esprit médiocre, du bon sens et de la fortune ; mais, pour être un bon ministre, il faut avoir pour passion dominante l'amour du bien public. Le grand homme d'État est celui dont il reste de grands mouvements utiles à la patrie." - (Le Siècle de Louis XI) "Les préjugés sont la raison des sots." - (Poème sur la Loi Naturelle) "Pour savoir qui vous dirige vraiment il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer." Ajouter à mes livres
6 Oeuvres Complètes - Les 7 Oeuvres Majeures (dont les Confessions, Du Contrat Social, Emile ou de l'éducation, Julie ... Nouvelle Heloïse)- Edition Spéciale Kindle
Jean-Jacques Rousseau
1 citation

Jean-Jacques Rousseau - 1712-1778 "Je conçois dans l'espèce humaine deux sortes d'inégalités. L'une que j'appelle naturelle ou physique... L'autre que l'on peut appeler inégalité morale ou politique." - (Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes )- 1755 "Il faut bien distinguer la liberté naturelle qui n'a pour bornes que les forces de l'individu, de la liberté civile qui est limitée par la volonté générale, et la possession qui n'est que l'effet de la force ou le droit du premier occupant, de la propriété qui ne peut être fondée que sur un titre positif." - (Du Contrat Social) I,8 - 1762 "En effet, s'il n'est pas impossible qu'une volonté particulière s'accorde sur quelque point avec la volonté générale, il est impossible au moins que cet accord soit durable et constant ; car la volonté particulière tend, par sa nature, aux préférences, et la volonté générale à l'égalité." Jean-Jacques Rousseau - 1712-1778 -( Du Contrat Social, II.1 )- 1762 Ajouter à mes livres
7 Les Pensées, maximes, et réflexions morales de François VI, Duc de la Rochefoucauld
François de La Rochefoucauld
3 critiques 49 citations

François de La Rochefoucauld - 1613-1680 "Tout le monde se plaint de sa mémoire, et personne ne se plaint de son jugement." - Réflexions et sentences morales Ajouter à mes livres
8 Luc de Clapiers, Marquis de Vauvenargues : Oeuvres complètes
Luc de Clapiers marquis de Vauvenargues
1 critique 5 citations

"Il est bon d'être fort par tempérament et flexible par réflexion" Ajouter à mes livres
9 De l'esprit des lois
Montesquieu
10 critiques 88 citations

Montesquieu - 1689-1755 "L'amour de la démocratie est celui de l'égalité." -( L'esprit des lois - 1748) "Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle qui l'on exerce à l'ombre des lois et avec les couleurs de la justice." -( Considérations sur les causes de la grandeur des Romains) "Les politiques grecs ne reconnaissent d'autre force que celle de la vertu. Ceux d'aujourd'hui ne vous parlent que de manufactures, de commerce, de finances, de richesses et de luxe même." Ajouter à mes livres
10 Maximes et pensées / Caractères et anecdotes
Sébastien Roch Nicolas de Chamfort
3 critiques 73 citations

"Le vice ne serait pas tout à fait le vice, s'il ne haïssait pas la vertu." (Maximes et pensées 1795) "L'estime vaut mieux que la célébrité, la considération vaut mieux que la renommée, et l'honneur vaut mieux que la gloire". "Apprendre à mourir et pourquoi? on y réussit très bien la première fois." Ajouter à mes livres
11 L'âge de la conversation
Benedetta Craveri
1 critique 9 citations

De la Cour de Louis XIII à la Révolution: la société de la conversation. Ajouter à mes livres
12 Quand l'Europe parlait francais
Marc Fumaroli
2 critiques 1 citation

A la mort de Louis XIV Paris s'éveille, bruissant d'idées nouvelles, de salons, de cénacles, de débats, d'une vie intellectuelle et mondaine étincelante. Pour des décennies, la capitale française va devenir le point de mire de l'Europe civilisée, et le français s'imposer comme la langue de l'esprit, de l'intelligence et de la conversation. De cette fascination envers la France et notre langue, mille personnalités témoignent monarques comme Frédéric Il et Catherine de Russie ; princes et grands seigneurs tels Eugène de Savoie ou le maréchal de Saxe ; voyageurs lettrés comme l'Anglais Hamilton, l'Italien Caraccioli ; écrivains, savants, diplomates comme Franklin, Galiani, Grimm ou Beckford.(editeur) Ajouter à mes livres
13 Le siècle des moralistes
Bérengère Parmentier
Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          80

Ils ont apprécié cette liste