AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782080687449
127 pages
Éditeur : Flammarion (01/02/2006)
4.25/5   4 notes
Résumé :

De retour dans le village qu'il a quitté à l'adolescence, un célèbre bijoutier new-yorkais se retrouve partagé entre le désir et la crainte de revoir celle qui fut sa maîtresse et l'initia à l'amour alors qu'il avait dix-neuf ans. Il entreprend une étrange remontée dans le temps pour se retrouver dans les bras d'une jeune fille qui lui rappelle inexplicablement ce premier amour. Mais loin de le faire reven... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
brigittelascombe
  09 septembre 2011
Le petit jour new-yorkais se meurt et les souvenirs s'en viennent.
Formé dans l'atelier d'horloger-bijoutier de son oncle Eloy, le narrateur, devenu un célèbre joailler, se rappelle Célia, une modiste dont "les yeux couleur de bière" sont semblables "aux topazes du Brésil, à l'éclat d'une lumière vespérale cristallisée".
Villesenta.Il a 19 ans, il est puceau. Elle est une superbe femme mûre,aux sublimes boucles d'oreilles, hantée par le souvenir d'un autre.
A "la fois fragile et forte", elle ressemble à "une actrice de film noir", "étoile tombée dans la boue d'un cinéma de province"(lieu de leur première rencontre).
Surnommée "la veuve noire" car abandonnée le jour de ses noces, leur amour est voué à l'échec.Et puis, elle a "le guignon" le prévient sa mère.
Une rencontre des années plus tard avec une jeune modiste prénommée Célia lui fait revivre la rupture de la première Célia avec son premier fiancé.
Tout se mêle,tout se croise, limite littérature fantastique.Remontée dans le passé pour le reécrire?A moins qu'il ne se fasse son cinéma ?
A moins que je ne me sois emmélée les pinceaux?
Le temps n'existe plus.Et le voilà, à créer des "topazes douces comme ses yeux,des topazes bleues montées sur platine,des perles fines...tous les visages de Célia".
L'amour résiste-t-il au temps? La différence d'âge tue-t-elle l'amour? Les souvenirs d'amour sont-ils si forts qu'ils imprègnent une vie à jamais sans lui laisser d'autres possibilités de bonheur?Peut-on effacer les regrets et revenir en arrière?Peut-on se pardonner ses erreurs de jeunesse?
C'est un peu le bilan d'une vie qui s'établit ici entre un amour à jamais perdu laissant au coeur un amer constat d'échec et une fulgurante réussite professionnelle guidée par les yeux de l'amour.
Le secret de l'orfèvre(succés international traduit en cinq langues), un livre bien ciselé, où l'on se perd parfois.De belles images couleur topaze. Beaucoup d'émotions et de sensations.
Elia Barcelo,auteur espagnol de science fiction est également l'auteur de romans fantastiques, d'ouvrages jeunesse et d'un essai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lali
  02 décembre 2011
Et si tout cela était plausible? Et si la vérité n'était pas si loin du fantastique? Et si le fantastique était au coeur de nos vies sans que nous nous en rendions compte? C'est la question qu'on peut se poser quand on pose le secret de l'orfèvre de l'écrivaine italienne Elia Barceló, après avoir dévoré son roman. Non sans, au cours de la lecture d'un chapitre, avoir regardé derrière soi, après avoir cru entendre des bruits suspects. Non sans se rappeler des impressions de déjà vu, de déjà vécu, quand le narrateur, en retournant sur les lieux de sa jeunesse, se trouve propulsé dans une époque précédant sa propre naissance.
Vous comprendrez que j'ai aimé le secret de l'orfèvre, roman qui entremêle l'impossible et le plausible, le temps d'une histoire où un homme a peut-être l'occasion de changer le cours de l'histoire en retrouvant celle qu'il a aimée bien des années avant qu'il ne la rencontre. Mais lui est-il possible de faire en sorte de changer de vie alors qu'il n'est pas certain d'être celui dont il a endossé le corps?
Tissé de main de maître, le roman d'Elia Barceló est un bijou du genre. On bascule dans le fantastique sans s'en trouver perturbé le moins du monde tant l'auteure a su créer un climat qui se prête à la chose. Et sitôt qu'on a accepté de se trouver, au même titre que le personnage principal, dans une zone floue et dans une situation inexplicable, on se prend au jeu de cette écriture efficace. Et jusqu'à la dernière page, le lecteur est tenu en haleine. Un livre que je recommande sans aucune hésitation pour le climat et pour l'écriture.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
sibullesibulle   25 mars 2013
Envoûtée ! Voici l'effet procuré par la lecture de ce roman. L'auteure nous offre une magnifique, et triste, histoire d'amour, qui laisse en suspend la question du destin amoureux, des âmes soeurs. La forme donnée au roman, un retour dans le passé du héros, permet de donner de la force et de l'émotion sous couvert de fantastique, "d'impossible". Une partie de la magie opérée à la lecture de ce livre vient probablement de la manière dont le lecteur va se laisser emporter par l'histoire, va s'évader et vivre avec le héros.
Cet homme, d'une cinquantaine d'année, décide de retourner sur les lieux de sa jeunesse. Il n'y a plus mis les pieds depuis qu'il y est tombé fou amoureux. C'était un amour impossible, celui pour une femme qui aurait pu être sa mère, meurtrie par le souvenir d'un amour de jeunesse. Alors l'incroyable survient...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sibullesibulle   25 mars 2013
Pourtant, toute cette beauté juvénile n'était qu'une annonce, une simple ébauche de ce que j'avais connu vingt-cinq ans auparavant, et bien que son corps fût lisse et ferme, ses seins durs, chaque fois que je l'embrassais, chaque fois que, dans une grange déserte des environs où nous avions trouvé refuge, j'entrais en elle, celle avec qui je faisais l'amour, c'était toujours l'autre Célia, celle qui m'avait appris à aimer de nombreuses années plus tard, dans un lit aux montants de fer, la femme marquée, vieillie et mystérieuse qui m'avait à jamais fait sien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   09 septembre 2011
Je ne sais pas combien de temps nous trestâmes là à nous embrasser devant la porte fermée,dans l'obscurité.Un moment qu'aucune horloge ne saurait mesurer parce qu'il ne s'écoulait pas en ce monde.
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   09 septembre 2011
Ici, le temps file comme une flèche,en ligne droite,toujours en avant;il ne s'attarde pas en cabrioles,en boucles et en pirouettes.Ici,il n'est pas possible de retourner en arrière.
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   09 septembre 2011
Les souvenirs accourent furieusement, rivalisent pour s'imposer à mon esprit confus et se confondent en un amas vitreux qui laisse à peine entrevoir les contours de ce qui fut.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4253 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre