AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 0765375257
Éditeur : Tor Books (12/01/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
"You ain't gonna like what I have to tell you, but I'm gonna tell you anyway. See, my name is Karen Memery, like memory only spelt with an e, and I'm one of the girls what works in the Hôtel Mon Cherie on Amity Street. 'Hôtel' has a little hat over the o like that. It's French, so Beatrice tells me."

Set in the late nineteenth century-in a city a lot like what we now call Seattle Underground-when airships plied the trade routes, would-be gold miners w... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
lianne
  04 novembre 2016
Une bonne histoire qui malgré quelques défauts arrive vraiment à nous entrainer jusqu'à la fin !
J'ai déjà montré cette quotte à pas mal de personnes, se sont les toutes premières lignes du livre et je voulais vous faire découvrir le ton du livre :
You ain't gonna like what I have to tell you, but I'm gonna tell you anyway. See, my name is Karen Memery, like “memory” only spelt with an e, and I'm one of the girls what works in the Hôtel Mon Cherie on Amity Street. “Hôtel” has a little hat over the o like that. It's French, so Beatrice tells me.
Some call it the Cherry Hotel. But most just say it's Madame Damnable's Sewing Circle and have done. So I guess that makes me a seamstress, just like Beatrice and Miss Francina and Pollywog and Effie and all the other girls. I pay my sewing machine tax to the city, which is fifty dollar a week, and they don't care if your sewing machine's got a foot treadle, if you take my meaning.
Nous suivons donc Karen, et si vous ne l'aviez pas deviné dans l'extrait, il s'agit d'une prostituée. Elle nous raconte sa vie et les événements qui se sont passé, comme si elle nous les racontait à l'oral, faisant de temps en temps de remarque du genre "si j'avais su ..." ou "ce n'était pas une bonne idée mais je n'en avais aucune idée à l'époque" en se remémorant les évènements. Elle a vraiment un franc parlé, et comme c'est de l'oral on a souvent des contraction qui font penser à un accent prononcé, ainsi que de nombreuses fautes de grammaires qui sont bien sur fait exprès.
Karen travaille donc dans l'hôtel de Madame Damnable, un bordel propre de luxe de la ville de Rapid City ou les filles sont bien traités, gagnant suffisant pour mettre en quelques années ce qu'il leur faudra pour vivre le reste de leur vie de leurs investissement, ce que compte bien faire Karen en économisant de quoi racheter un ranch comme celui ou elle a grandit.
Au contraire de certains établissements bas de gamme qui font de la traite d'étrangères, obligé de travailler pour rembourser les frais de leur rapatriement, le plus souvent battue en plus car non coopératives.
Un jour l'une d'entre elle arrive blessée à l'hôtel, une indienne (d'Inde), elle a réussi à se sauver avec l'aide d'une amie asiatique qui aide les femmes en détresse.
Elle est donc accueilli et soignée sur place. Mais ce n'était apparemment pas une bonne idée, car son mac, le candidat à la mairie Peter Bantle, trafiquant de chair de son premier métier et membre éminent d'un des parti les plus populaire en ville est bien déterminé à la récupérer. Mais Karen, tombée amoureuse de la nouvelle n'a pas l'intention de la laisser partir et réussi à convaincre madame de la garder sur place et de lui offrir un travail.
Et c'est la que les événements partent en vrilles pour la première fois, car il apparait que grâce à un gantelet mécanique Bantle arrive à contrôler les esprits des personnes qu'il souhaite influencer ...
Commence alors une bataille rangée, d'abord politique, avec la candidature de Bantle à la marie, puis réelle à coup de feu et de machines entre les filles de Madame, aidée par un Marshall noir, et le camp des esclavagistes.
Parallèllement une tueur en série commence à sévir dans les rue et les filles commencent à se demander si la machine de Bantle et les assassinats n'auraient un lien ...

La première partie du livre est assez lente en fait. On fait la connaissance du monde, et on a toute la partie bataille d'influence et politique ou Madame et les filles résistent en faisant jouer tout leurs contacts. C'est la partie que j'ai eu le plus de mal à lire. le style est vraiment particulier et je devais souvent reprendre des phrases plusieurs fois pour vérifier que j'en comprenais bien le sens, il m'a fallu donc un certain temps pour vraiment réussir à rentrer dans l'histoire.
Surtout que pendant tout ce passage il n'y a quasiment aucune action et donc je trouvais que c'était très lent. Mais heureusement dans la seconde moitié tout c'est bien recoupé, j'avais enfin réussi à me faire à l'écriture et l'action est enfin arrivée. Ce qui fait que j'ai vraiment pu apprécier ma lecture.
Bon je dois dire que je n'ai pas été particulièrement touchée par l'histoire d'amour mais je salue son originalité car on a rarement ce genre d'histoire dans la fantasy de nos jour.
Dans son ensemble ce livre est vraiment une ode à la diversité, on a des protagonistes vraiment très variés, venant de tous les background possible, des l'indiens aux l'asiatiques en passant par les noirs, les filles de fermes aux française, transgender, gay et plein d'autres.

Dans l'ensemble ça n'a pas été une lecture facile, mais je suis vraiment contente d'avoir persévéré car seconde partie du roman était vraiment fun.
Je pense que je me ferais un plaisir de tenter d'autres livres de l'auteur qui en a écrit pas mal d'autres !
16/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Elizabeth Bear (3) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2779 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre