AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Steam Sailors tome 1 sur 3
EAN : 9782354887759
384 pages
Gulf Stream Editeur (26/03/2020)
4.39/5   604 notes
Résumé :
Il fut un temps où les Alchimistes nourrissaient le Haut et Bas-Monde de leurs inventions merveilleuses, produits de magie et de science. Un temps de machines extraordinaires, de prodiges électriques et d'individus aux pouvoirs fantastiques. Une époque révolue depuis que les Industriels ont éradiqué les Alchimistes et leur formidable savoir. Pourtant, on raconte qu'à l'aube de leur disparition, ils auraient caché leur fabuleux trésor dans une cité secrète...
... >Voir plus
Que lire après Steam Sailors, tome 1 : L'HéliotropeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (206) Voir plus Ajouter une critique
4,39

sur 604 notes
J'ai adoré ! J'en avais entendu beaucoup de bien lors de sa sortie, et j'avais gardé le roman dans un coin de ma tête, mais je ne m'étais pas encore penchée dessus. Après plusieurs lectures peu enthousiasmantes, je me suis dit qu'il était enfin temps de se lancer dans l'aventure, d'autant plus que le premier tome attendait dans ma bibliothèque depuis très longtemps. Je n'avais pas lu le résumé, j'avais un vague souvenir d'une histoire de pirates... et c'est tout. Et franchement, parfois partir dans l'inconnu a du bon. Mon premier coup de coeur de l'année est donc Steam Sailors ! Je commençais à désespérer, mais il est bien là.

J'ai tout de même eu un peu peur avec le prologue. Je ne l'ai pas trouvé très engageant, voire même un peu ennuyant. Mais ce n'était que le prologue, je me suis donc dis qu'il ne fallait pas perdre espoir (cf les précédentes lectures pas fameuses) et poursuivre. Et là, rapidement, je me suis prise au jeu. Prudence a ce je-ne-sais-quoi qui fait qu'on s'attache à elle tout de suite. Elle ne fait pas de vagues, elle est discrète autant physiquement que moralement, mais elle a aussi cette répartie et cette envie de trouver un sens à sa vie. Alors, oui, on a tous lu plusieurs romans où l'orpheline au passé trouble se révèle être bien (bien) plus que ce que l'on croit au premier coup d'oeil. Oui, certes, mais E. S. Green arrive à tirer son épingle du jeu avec son univers et sa bande de pirates à la quête mystérieuse. le départ est classique mais la suite est totalement addictive mêlant fantaisie, piraterie et steampunk.

L'Héliotrope, le bateau pirate sur lequel notre héroïne "embarque" a de quoi charmer. Certes, l'équipage est loin d'être tendre, et ils n'hésitent pas à passer par-dessus bord leurs ennemis. Ils volent, ne font pas de quartier, mais ils ont aussi un code d'honneur, et derrière leurs airs bougons, nous découvrons un groupe soudé aux personnalités hautes en couleur. C'est une famille originale et il est difficile de ne pas tomber sous le charme de Théodore, Ezekiel, Sergeï, Petrus et Gareth. Prudence arrive à se faire une place petit à petit parmi tous ces hommes et la quête des flibustiers devient bientôt la sienne. Et à partir de là, nous partons pour une aventure aux nombreux rebondissements. Entre un savant mélange d'actions, de péripéties, de francs moments de camaraderie, nous apprenons à connaître tout ce petit monde pour mon plus grand plaisir. C'est un peu comme enlever les couches d'un oignon tout doucement (sans les larmes !). Et en plus de s'attacher, on comprend la psychologie de tous ces personnages et la dynamique qui a pu les lier. On pourrait croire que la présence de notre jeune héroïne va être un grain de sable dans les rouages bien rôdés de l'équipage, mais il n'en est rien, elle permet même à tous de retrouver un sens à leur vie. C'est une très jolie histoire d'amitié.

Mais pas que ! L'univers de Steam Sailors est riche et bien rôdé. Nous n'apprenons pas tout, quelques mystères sont encore présents, mais on arrive à bien se faire une idée du monde dans lequel on a atterri avec ses codes, ses peuples, son histoire et ses légendes. Complexe mais tout à fait abordable, il est propice à l'aventure et à cette quête que tout le monde pense perdue d'avance. Comme je l'ai dit, on ne s'ennuie pas une seule seconde, et l'Héliotrope nous plonge dans une chasse aux trésors liée aux Alchimistes, êtres disparus depuis longtemps. C'est grisant. Trouver les indices, déjouer les pièges des ennemis que les pirates accumulent depuis longtemps, rencontrer des alliés, fomenter des plans périlleux... Un Indiana Jones piratesque qui fait rêver. Et puis, ce qui m'a le plus touché, ce sont les sentiments que E. S. Green manie avec sincérité et pudeur. Bien entendu, nous avons Ezekiel qui joue les fanfarons, mais pour le reste, les personnages ne sont pas une explosion de couleurs aveuglantes. C'est une bonne chose pour moi, d'ailleurs, je précise. L'extravagance à outrance, très peu pour moi. Je préfère avoir sous les yeux des protagonistes réalistes que je comprends. Et ici, c'est le cas, et je trouve que cela permet aux lecteurs de se sentir proches d'eux.

La seule chose avec laquelle, j'ai un peu de mal est l'âge de Prudence. Elle a 15/16 ans et pourtant la plupart du temps, on a l'impression qu'elle en a 12. Je n'arrive pas à la voir comme une jeune femme mais plus comme une enfant. Alors que pourtant, elle a le comportement d'une adulte à certains moments. Mais le fait que les pirates la couvent, et l'infantilisent de temps à autre avec notamment son surnom de "moucheron", que ceux qu'elle rencontre la traite gentiment comme une enfant, font qu'elle n'est pas pleinement représentée, pour moi, comme la jeune femme qu'elle est. C'est peut-être un choix de l'auteur, de faire coller son physique, sa naïveté aussi, et de marquer encore plus son évolution par ce procédé. Je me dis que quand Prudence aura trouvé sa voie, qui elle est vraiment, le changement sera alors plus révélateur.

Steam Sailors a donc été ce petit moment de bonheur que j'attendais depuis le début d'année. Un roman bourré d'aventures, d'émotions avec une bande de compagnons soudés et un brin vaurien qui fait que l'on ne s'ennuie jamais. J'ai été transportée dans un autre monde et j'ai hâte de m'y replonger pour en découvrir un peu plus sur tous les mystères entourant les Alchimistes et retrouver nos héros, bien entendu.

Commenter  J’apprécie          502
Début avril, après avoir fini la guerre de la faille je recherchais une nouvelle lecture qui tout en étant sympa ne me demanderait pas trop d'efforts ni de temps. Mon choix s'est porté sur le premier tome de Steam Sailors car cela faisait un petit moment déjà que j'avais repéré ce roman grâce aux avis positifs sur ce dernier. Il a aussi remporté le prix de l'imaginaire dans la catégorie jeunesse l'année dernière et a une couverture qui me rappelle un peu celle de la Passe-Miroir de Christelle Dabos.

Heureusement que je ne me suis pas plongé dans un roman plus conséquent car il m'a fallu une semaine pour finir ce dernier à cause d'un emploi du temps bien chargé. Heureusement on est ici sur une histoire efficace qui laisse peu de temps mort au lecteur, les péripéties s'enchaînent jusqu'au dénouement dans un style fluide très agréable. Même si ma lecture a été assez fragmentée je n'en ai pas moins à chaque fois que je reprenais ce roman passé un très agréable moment.


E. S. Green a visiblement une belle imagination et m'a très vite embarqué dans son univers de piraterie dans les aires voguant entre les arches de ce monde. On suit le personnage de Prudence, une adolescente de 15 ans, orpheline qui vit dans le Bas-Monde, la vie de la jeune adolescente n'a rien de très joyeuse, cette dernière vivant quelque peu en paria de la société ne survivant que grâce à ses connaissances en médecine. Par ailleurs elle tient secret depuis de nombreuses années le fait qu'elle a des rêves prémonitoires, une faculté qui mettrait sa vie en danger si les habitants du Bas-Monde l'apprenaient.

Sa vie va totalement basculer quand son village va se faire attaquer par un équipage de pirates venant du Haut-Monde. Enlevée bien malgré elle et gardée en vie pour ses compétences médicales, Prudence va devoir s'adapter à son nouvel environnement et à l'équipage du navire. Loin d'être des enfants de choeur, les pirates ne lui faciliteront pas la tâche mais Prudence parviendra au fur et à mesure que l'histoire avance à se trouver une place parmi eux.

Une fois dans les airs, chasse aux trésors, batailles, courses poursuites, mystères et découvertes s'enchaînent maintenant ainsi toujours l'intérêt du lecteur jusqu'à la dernière ligne du récit. Les personnages que nous présente E. S. Green sont loin d'être parfait mais aussi par certains aspects très attachants et suivre toute la petite troupe de pirate fut un véritable plaisir. Par ailleurs j'ai aimé que E. S. Green ne présente pas un récit totalement manichéen avec d'un côté les gentils pirates et de l'autre les méchants qui tentent de les arrêter. Non l'auteure apporte un peu de nuance à tout cela pour que finalement aucun des deux camps s'avère être tout blanc ou tout noir.

J'ai donc vous l'aurez compris passé un très agréable moment de lecture avec ce roman bien écrit, bien rythmé avec des personnages attachants et bien construits, une dose d'humour, d'aventure et de mystère le tout dans un univers vraiment chouette. Autant d'éléments qui laissent présager du bon voir très bon pour la suite que je lirai sans doute prochainement.
Commenter  J’apprécie          523
Vous ferez bien un petit tour à bord de l'Héliotrope ? La couverture promet un périple placé sous le signe de l'imaginaire et de l'aventure. Puis cartes à l'ancienne et plan du vaisseau annoncent la couleur steampunk, le ronronnement des machines et le cliquetis de fascinants mécanismes d'horlogerie ! Et par la magie des mots, nous voilà bientôt au coeur d'un univers follement romanesque, à l'intersection entre le monde de la Passe-Miroir, les romans de Jules Verne et L'île au trésor de Stevenson

Quatre siècles après la Grande-Fracture, la révolte gronde dans le Bas-Monde contre la misère et le joug de la caste industrielle. Qui peuplait le monde avant la fracture ? Comment ont-ils disparu ? Leurs inventions sont-elles perdues à jamais ? Nul ne semble le savoir : les vestiges de cette époque révolue ont été détruits, ne laissant subsister que d'obscures légendes. On en est également réduit à spéculer à propos de ce qui se trame dans les territoires suspendus du Haut-Monde. Un monde qui va se révéler à Prudence, enlevée à bord du navire pirate de l'Héliotrope…

À la suite de mon aîné (bientôt 12 ans) qui n'a fait qu'une bouchée de ce roman, son frère et moi l'avons parcouru à voix haute alors que par un concours de circonstances opportun, la tempête et l'orage se déchaînaient dehors. Un moment de lecture formidable qui n'a été terni que par un certain nombre de coquilles qui auraient manifestement demandé une relecture plus attentive. Nous nous sommes complètement laissé embarquer par l'intrigue, huilée comme les rouages de la salle des machines. Prudence est sympathique et mystérieuse, ses aventures nous ont captivés – comme d'ailleurs celles des Steam Sailors qui élèvent la piraterie, la chasse aux trésors et les courses-poursuites avec la flotte royale au rang d'art ! Leur audace (le mot est faible) donne au roman un souffle réjouissant. Mais leur navire, à bord duquel on rêverait tant d'embarquer, est aussi un refuge pour les âmes cabossées, un lieu d'entraide où autour d'une pinte de bière ou d'hydromel, les choses peuvent toujours s'arranger.

E.S. Green nous raconte tout cela d'une plume si alerte qu'on a du mal à croire qu'il s'agit d'un premier roman, entretenant le suspense, dosant l'humour, étoffant son univers de manière très cohérente. On sent qu'elle en a sous le pied : les prochains tomes pourraient notamment nous en apprendre plus sur la Grande fracture et la situation politique instable des différents mondes.

L'autrice a bien raison de citer en épigraphe G.W. Curtis qui disait que « l'imagination vaut bien des voyages et elle coûte moins cher ». Son livre nous a transportés et nous n'attendons que le deuxième tome pour repartir. Hisse et ho !
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
Commenter  J’apprécie          543
Cette BOMBE ! « L'Héliotrope » me faisait peur en raison de son genre steampunk cependant, les avis de certains jurés du PLIB comme les copines Amanda ou Callysse m'ont fait changer d'avis. J'ai donc acheté ce premier opus en espérant ne pas le regretter… Pour finalement commander la suite alors que je n'avais pas encore terminé ma lecture ! Quelle belle claque !!! Dès les premières pages, Ellie S. Green a sur m'embarquer avec sa plume fluide, agréable, pétillante, travaillée et dynamique. Ainsi, je n'ai pas pu lâcher ce roman… Si bien que je l'ai terminé le jour suivant. L'ensemble m'a convaincue : aventure, voyage, piraterie, camaraderie, combats, action, infiltration, complots, quête d'un trésor, magie, humour, etc. Un mélange savoureux qui plaira aussi bien aux lecteurs adolescents qu'aux adultes appréciant la SFFF et les pirates ! Vivement que je réceptionne le second opus et que je puisse retrouver Prudence et cette troupe de brigands…

L'univers proposé par l'auteure mélange plusieurs genres : le fantastique avec la magie, la science-fiction avec son côté steampunk et l'Aventure avec un rythme endiablé. Si vous appréciez le steampunk poussé, vous serez peut-être déçus, car c'est assez léger. Pour ma part, c'était juste parfait ! On distingue une poignée de personnes avec des membres mécaniques, quelques objets technologiques, des îles flottantes, mais surtout des navires qui naviguent dans les airs au lieu de sur l'eau. Et c'est merveilleux ainsi ! Pas d'ultra-technologies compliquées ou de descriptions trop poussées… Ellie S. Green a surtout mis l'accent sur ses personnages, sur le voyage et sur les différents rebondissements. de nouveaux éléments sur l'univers se greffent progressivement, au fil des haltes des pirates toutefois, c'est toujours sans nuire au rythme. Tout est donc compréhensible et fluide, si bien que l'on rentre facilement dans ce monde.

J'ai adoré faire la connaissance de Prudence, une jeune orpheline de quinze ans qui se fera remarquer pour son courage, sa débrouillardise, sa franchise, sa vivacité, son intelligence, sa dévotion et son côté altruiste. Une demoiselle avec des principes qui, même face à des assassins aux sales manières, ne se laisse pas démotiver. En outre, elle n'est pas une adolescente comme les autres. En plus d'avoir été formée aux rudiments de la médecine, elle a un don particulier : elle a des visions ainsi que des rêves prémonitoires. Un pouvoir magique qui se révèlera très utile pour le Capitaine Théodore Mousquet de Longval et sa troupe de flibustiers. Découvrir le navire et suivre Prudence tisser une relation avec les boucaniers m'a passionnée. Théodore, Ezekiel (mon favori), Sergeï, Petrus et Gareth furent des gaillards très intéressants et attachants. Ces bougres m'ont souvent fait rire. Ils forment une bien curieuse famille.

Recherche d'un trésor pour les pirates du ciel, traque des corsaires pour la flotte royale, petits profits et autres entourloupes pour la pègre, mystère autour de la magie de l'héroïne, … le scénario se dessine rapidement au fil des chapitres. Or, comme dit précédemment, l'action est constante, si bien que les choses avancent sans cesse. Pas de temps morts pour Prudence et ses nouveaux alliés ! Et aucun ennui pour le lecteur qui dévorera sans doute aussi vite que moi les pages de ce premier volet… Certes, je reconnais qu'il y a souvent des facilités scénaristiques et que certains individus sont un peu clichés toutefois, cela ne m'a pas dérangée. En outre, il ne faut pas oublier que ce titre s'adresse à un lectorat ado… L'essentiel n'est-il pas de vivre une aventure menée tambours battants ? Pour ma part, j'étais tellement captivée et prise d'affection pour les personnages que j'ai fait fi des éléments négatifs. Vous l'aurez compris : cet ouvrage m'a complètement séduite et divertie. Il sera assurément dans ma sélection des cinq finalistes du PLIB.
Lien : https://lespagesquitournent...
Commenter  J’apprécie          298
Steam Sailors était le roman des 5 finalistes du PLIB 2021 qui me tentait le plus, et sans grande surprise, je l'ai adoré, de la première à la dernière ligne. Quel plaisir de vivre cette aventure trépidante aux côtés d'une bande de pirates et de leur jeune captive qui se révèlera pleine de ressources !

Prudence, 15 ans, n'a pas une vie facile dans le Bas-Monde qui, depuis la Grande-Fracture ayant conduit à la disparition des Alchimistes, vit sous le joug de l'obscurantisme, tout en rêvant en secret à ce Haut-Monde inaccessible et fantasmé. Alors, si elle ne goûte guère d'être enlevée par des pirates du ciel, elle réalisera très vite que ce malencontreux évènement n'est peut-être pas aussi dramatique que cela. Certes, ses nouveaux compagnons n'auraient pas hésité à la jeter par-dessus bord si elle ne s'était pas montrée utile, mais ils ne la méprisent pas et ne craignent pas sa différence… Or, pour cette jeune fille, possédante des dons surnaturels, cela signifie beaucoup.

J'ai adoré suivre l'évolution de la relation entre Prudence et les pirates, bien loin de la relation captive/geôliers que l'on aurait pu attendre. Nos pirates sont bruyants, coupent des gorges sans sourciller, pillent avec entrain, arrosent leurs soirées de rhum, ont un langage fleuri, mais loin d'être des brutes assoiffées de sang et d'or, ils se révèlent prévenants à leur manière, savants, amusants, fidèles, respectueux de leur code d'honneur, taquins… Je me suis donc beaucoup attachée à cette bande de joyeux drilles : au capitaine plutôt mystérieux, implacable, mais courtois, à Petrus et son côté secret, bougon et la manière dont il sort souvent de ses gonds pour exprimer une inquiétude qu'il se refuse à nommer, à Ezekiel et son exubérance teintée d'espièglerie, à Gareth et sa gentillesse, à Sergeï et sa bonhomie… Chaque pirate possède sa propre personnalité, permettant aux lecteurs de très vite les différencier les uns des autres, et de se sentir bien parmi eux, malgré leur vie emplie de dangers et de pillages.

D'ailleurs, Prudence elle-même prendra ses habitudes et trouvera sa place à bord de l'Héliotrope, personnage à part entière du roman. J'ai adoré me promener à ses côtés dans les couloirs du navire, en parcourir les coins et recoins, tomber sur des trappes et des passages secrets, découvrir les instruments et différentes machines… le roman se pare ainsi de sympathiques et convaincantes touches de steampunk, qui se retrouveront même dans des endroits inattendus ! En plus de ce navire qui a la particularité d'évoluer dans les airs, j'ai apprécié d'assister à l'évolution et à l'émancipation de Prudence qui trouvera auprès des pirates quelque chose qu'elle n'avait jusqu'alors fait qu'effleurer…

Loin d'être une petite chose frêle et fragile, malgré son apparence physique, Prudence surprend par sa force de caractère, sa tendance à foncer dans la mêlée pour soigner ses camarades, sa détermination et son courage à toute épreuve, dignes des plus grands pirates. Pas étonnant donc qu'elle se forge avec naturel et simplicité une place dans le coeur des pirates, qui lui témoigneront leur confiance et, peut-être encore plus important, leur respect. Au gré des péripéties, la jeune fille prendra de plus en plus confiance en elle et en ses dons surnaturels que je vous laisserai le plaisir de découvrir. L'autrice fait, en outre, planer une certaine aura de mystère sur ce personnage dont on ne connaît pas encore toute l'étendue des pouvoirs, mais qui semble promis à un grand destin.

Qui dit pirates, dit chasse au trésor et à ce niveau, les lecteurs sont particulièrement gâtés ! Je vous laisserai le plaisir de la découverte, mais il est question ici d'un peuple disparu, d'une citée cachée, d'un trésor oublié, d'une langue qui n'est plus parlée, d'indices à trouver et à décrypter… le tout dans un univers original que l'on découvre avec plaisir au fil des escales sur différentes îles suspendues. Pour ma part, j'ai été captivée par l'univers développé par l'autrice, par cette dichotomie entre terre et ciel, par les multiples dangers qui attendront les membres de l'équipage dont fait maintenant partie notre héroïne, et par ce sens de l'amitié et de l'honneur si présent à bord du navire.

Quant à la plume de l'autrice, fluide, immersive et rythmée, elle sied à merveille à cette aventure menée tambour battant et non dénuée de mystère ! L'action est également bien présente avec des scènes de bataille réalistes, des opérations d'infiltration, des abordages, des parties endiablées d'un jeu que je n'aimerais personnellement pas tester, tenant à mes membres et à mon nez… Des scènes plus douces permettent néanmoins de souffler un peu et de vivre de beaux instants de complicité et de franche camaraderie, tout en nous offrant des informations utiles pour mieux comprendre les personnages, leur passé et les liens les unissant. En plus d'offrir une dynamique intéressante, cette alternance entre action et scènes plus calmes, mais jamais ennuyeuses, présente également l'avantage de nous rappeler la complexité de nos pirates du ciel, capables de massacrer des gens, mais aussi d'offrir à une jeune orpheline la chance d'être enfin elle-même.

En conclusion, roman d'aventure et de piraterie, avec des touches parfaitement maîtrisées de steampunk, Steam Sailors se révèle particulièrement percutant, divertissant et immersif. En plus d'un univers fascinant, qui se dévoile à nous progressivement, l'autrice nous propose une passionnante quête de trésor, empreinte d'une belle aura de légende et de magie, qui liera étroitement une jeune fille rejetée par tout le monde à une bande de pirates recherchés par beaucoup. Des pirates hauts en couleur auxquels on s'attache et dont on partage avec un plaisir non dissimulé la vie trépidante à bord de Héliotrope, personnage à part entière dont l'essence imprègne indéniablement les pages du roman. Membres de la flotte royale, tremblez, quant aux autres, sautez à bord de ce navire de légende pour suivre au plus près les dangereuses et périlleuses aventures d'une bande de pirates, qui a fait du ciel son élément, et de leur nouvelle recrue dotée de dons surnaturels.
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
Commenter  J’apprécie          170

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Prudence laissa échapper un cri de surprise lorsqu'un troupeau de dragons sortit à son tour de la brume. Il s'agissait en fait d'embarcations dont la carlingue avait été forgée de façon à donner cette illusion. Longs de trente pieds environ, ces dragons balançaient gracieusement leur tête et leur queue dans le vent, donnant un mouvement naturel aux animaux mécaniques. Le réalisme était encore accentué par leurs yeux luisants et les volutes de vapeur qui s'échappaient de leur gueule. Sur les flancs des machines volantes, de costauds boucliers de bois avaient été alignés et leur chevauchement formait une rangée d'écailles colorées. Les cavaliers des hippoléoptères pointaient des arbalètes pourvues de gros barillets sur les pirates, tandis que les dragons mécaniques avaient chacun un canon sortant de leur ventre prêt à faire feu sur le pont de l'Héliotrope.
- Baissez vos armes ! répéta Mousquet à ses hommes, qui s'exécutèrent enfin.
Aussitôt les visiteurs firent de même et les canons se replièrent à l'intérieur des dragons dans un raclement sourd.
L'un des hippoléoptères se posa lourdement sur le navire, soulevant un nuage de neige poudreuse. Son cavalier sauta lestement sur le pont.
D'une voix étouffée par le col de sa cape, il s'adressa au capitaine :
- Afevis din idenotit, netop dine henasigter.
- Venner ! Venner, at spise venner, répondit Mousquet, pataugeant dans les deux mots de nordish qu'il connaissait.
Le nouveau venu hésita. En effet, le capitaine venait de lui proposer de manger ses amis, ce qui n'était évidemment pas dans ses intentions.
Commenter  J’apprécie          70
On situe cette histoire au début du Ve siècle après la Grande-Fracture. La date exacte des événements sera laissée à la libre imagination du lecteur, qui devra souvent faire appel à sa fantaisie s'il suit ce récit. S'il ne goûte guère l'absurde, l'impossible, l'irrationnel, l'illogisme et le fantasque, alors il lui faut abandonner ici sa lecture.
Pour celui qui décide de continuer, entrons dans l'histoire sur la pointe des pieds, en ouvrant juste un peu la porte.
Commenter  J’apprécie          130
- Et alors petite, on ne connaît pas les couchettes surr terrre ? demanda le nouveau venu avec son drôle d’accent.
- Il y a un homme mort dans le placard, dit Prudence, hébétée, comme si cela expliquait la situation.
- Ha ? dit simplement Sergeï en redressant la chaise tombée au sol.
Commenter  J’apprécie          180
- Alors, où allons-nous maintenant ? demanda Prudence, espérant décrisper le lieutenant
- Nulle part, répondit Ezeckiel en mordant dans une brioche que Sergueï venait de sortir du four
- C'est agréable, grogna Prudence.
- Mais non, Andouille ! Nulle-Part, c'est le nom de notre destination ! Précisa Ezekiel en se moquant de la jeune fille.
Commenter  J’apprécie          110
- Votre cabine est-elle à votre convenance, très chère ?
- Il y a un cadavre dans le placard, dit Prudence en se demandant pourquoi diable était-ce la première réponse qui lui passait par la tête.
Mais les pirates ne semblèrent pas le moins du monde étonnés.
- Ah oui ? Et bien cela explique où était passé notre médecin de bord depuis tout ce temps, répondit Petrus. Ce tonneau de rhum ambulant a dû boire jusqu'à se noyer dans sa propre bouteille.
- On ne pouvait lui souhaiter plus belle mort, commenta Ezekiel. Certains parmi nous lui doivent les pires amputations et les balafres les plus laides de l'histoire de la piraterie. On pouvait rentrer chez lui pour un ongle incarné et en ressortir avec une prothèse jusqu'à l'épaule, continua-t-il.
- Quand on en ressortait vivant ! renchérit Petrus.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de E. S. Green (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de E. S. Green
A l'occasion du Salon du Livre de Montreuil 2021, Ellie S. Green vous présente son ouvrage "Steam sailors. Vol. 3. le passeur d'âmes" aux éditions Gulf Stream.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2574010/ellie-s-green-steam-sailors-vol-3-le-passeur-d-ames
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : steampunkVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (1364) Voir plus



Quiz Voir plus

Steam Sailors, tome1 : l'Héliotrope

Qui ramène Prudence sur le navire ?

Gareth
Ezekiel
Naeboh

9 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Steam Sailors, tome 1 : L'Héliotrope de E. S. GreenCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..