AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081314603
333 pages
Éditeur : Editions Arthaud (01/01/1900)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 11 notes)
Résumé :

« Je vis pour ces grands moments. Donnez-moi un challenge, un objectif, un combat et quelque chose se passe - je me révèle. Mes foulées s'allongent, mon corps se déplace plus vite.

Lancez-moi un défi et je le relève. Je gagne des courses et pulvérise les records depuis l'âge de 15 ans, mais pour y arriver, je me suis toujours battu. J'ai dû surmonter de nombreuses blessures, me reconstruire après un accident de la route et résister à la press... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
dido600
  01 août 2017
Un génie précoce et une taille XXL (1,96
m) ont porté la révolution qu.Usain Bolt,
le sprinter de tous les records qui clôt sa
carrière aux Mondiaux de Londres (4-13 août), a
fait souffler sur la vitesse pendant 10 ans. «A 15,
16, 17 et 18 ans, il était déjà en avance.
Des fibres (musculaires) trop parfaites»,
avaient lancé le placide Glen Mills quand son
élève surdoué avait encore descendu ses records
du monde sur 100 m (9.58) et 200 m (19.19) aux
Mondiaux 2009 à Berlin. « C.est la farine de
manioc », avait ajouté Wellesley Bolt, grand gabarit
également, à l.évocation de son fils prodige.
Pour les physiologues et bio-mécaniciens qui se
sont penchés sur l.homme et sa course, cet
incroyable talent sportif ne pouvait éclore nulle
part ailleurs qu.en terre de Jamaïque, où le
sprint est une école de vie. Mais le succès de la
révolution a tenu à peu de choses: à cette sévère
scoliose, source de problèmes physiques en début
de carrière, qui a pu être contenue. «Quand il est
arrivé dans mon groupe (début 2005, ndlr), le
moteur extraordinaire était là, mais il fallait
absolument renforcer la carrosserie», avait expliqu
é M. Mills lors des jeux de Pékin, où Bolt avait
ouvert son incroyable collection d.or en 2008.
Oeil averti - il l.entraîne depuis l.adolescence -,
M. Mills a imposé à son poulain des séances de
musculation et de gainage avec fermeté et conviction.
Même s.il reste discret sur sa méthode, l.entra
îneur de Bolt confie n.avoir rien inventé. « Il y
a eu une révolution au saut en hauteur, avec
Fosbury. Pas en sprint, que je sache », remarque
Pierre Carraz, entraîneur historique de
Christophe Lemaître, médaille de bronze du 200
m aux jeux de Rio. « Bolt a couru avec ses moyens
physiques, en respectant les fondamentaux de la
technique », ajoute Carraz qui, dans son panth
éon personnel, place « L.Eclair » en tête des
grands sprinters de l.après-guerre, devant la
«bête» Bob Hayes, impressionnant champion
olympique du 100 m sur la cendrée de Tokyo en
1964, et Tommie Smith, qui avait survolé la
finale du 200 m aux jeux de Mexico en 1968. « La
révolution, c.est plus dans la manière que Bolt a
eu d.aborder les courses. En dédramatisant, avec
décontraction », souligne pour sa part l.ancien
sprinteur sarde Salvino Tortu, pour qui
l.Américain Carl Lewis, le crack des années 80-
90, reste la référence technique. « Il a révolutionn
é l.athlétisme, car il a su impulser un autre
état d.esprit et changer même la mentalité des
coachs.
Avant lui, on orientait un gars d.1,96 m pour
94 kg vers le 400 m et pas vers le 100 m. Il a
imposé un nouveau morphotype », renchérit Guy
Ontanon, l.ex-entraîneur de Jimmy Vicaut, le cod
étenteur du record d.Europe du 100 m (9.86).
Pour le coach français, le Jamaïcain « a introduit
dans un univers de fauves les notions de partage,
d.échange, de fête ». Et d.ajouter: « Bolt est la
fusion de tous les grands sprinters passés, plus la
taille. Et il prend son temps (dans la construction
technique de sa course, ndlr). Pour moi, le successeur
de Bolt n.est pas encore né ». « J.espère
que j.ai mis la barre suffisamment haut pour que
personne ne puisse le refaire. J.ai prouvé que je
suis le plus grand de ce sport et, pour moi, c.est
une mission accomplie », avait soufflé Bolt, une
fois son troisième triplé olympique achevé à Rio.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Sea
  01 septembre 2020
Bon, il n'y aucun intérêt littéraire mais j'aime bien les biographies de personnages illustres ou des personnes qui sortent de l'ordinaire et ici c'est bien le cas. J'aime aussi les personnages historiques comme Winston Churchil, par exemple.
Et, je suis tombé sur la biographie de l'homme le plus véloce du monde, cela m'a donné envie d'aller plus en profondeur dans une partie de sa vie Olympique et héroïque et j'ai aimé ça, je vous invite à faire pareil que moi, si vous aimez le sport.
Usain bolt est un vrai champion qui a travaillé très dur pour obtenir toutes ses médailles. Pendant plusieurs années il tient en respect ses adversaires pour les disciplines athlétiques du 100 et 200 mètres et autres courses.
Pour conclure, je vous informe qu'Usain Bolt est un concentré de joie, de savoir-faire, d'exemplarité. A vous de connaître plus de détail sur ce phénomène avec ce document si cela vous tente.
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (1)
Bibliobs   18 décembre 2013
On savait que le sprinter courait moins vite que l'autruche et l'antilope. On découvre qu’il court plus vite que les préjugés les plus véloces, plus fort que tous les stéréotypes anabolisants.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SeaSea   01 septembre 2020
Anatomie de mon cent mètre :
« Pan » J’entre dans ma mise en action pendant les trente premier mètres de la course. Au moment où je quitte les starts et que je me propulse dans mon couloir, je place mon corps vers l’avant, la tête vers le bas, et je pousse à fond. Je peux ainsi entrer dans la course même si mes premières foulées sont médiocres.
Puis je me grandis. Je redresse la tête, je lève les genoux très hauts et je baisse mes épaules tout en courant. C’est alors que j’atteins ma pleine vitesse. Aux cinquante mètres, je jette un œil de chaque côté pour voir où j’en suis.
Puis je me transforme en montre. Je domine la compétition. Qui que vous soyez, quel que soit votre niveau, les quarante derniers mètres de ma course sont mon point fort, et, si je suis devant vous, c’est plié. Vous ne me rattraperez pas.
A dix mètres de la ligne, je jette un nouveau coup d’œil à droite et à gauche pour voir si je peux arrêter de courir. A ce stade, je sais déjà si j’ai gagné ou non, car il ne me reste que trois foulées et demie à produire pour parcourir les dix derniers mètres. Si personne ne me devance c’est terminé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SeaSea   22 août 2020
Moins de dix minutes plus tard, j'étais dans le même état lamentable, écroulé au sol, tenant ma jambe. Je m'étais déchiré un ischio-jambier en faisant un tour de piste rapide, et ça faisait un mal de chien. Mon muscle vibrait, et une douleur aiguë m'a saisi l'arrière de la cuisse et le genou. J'étais au supplice, à peine capable de sortir de la piste par es propres moyens, et, alors que je faisais signe pour que l'on vienne m'aider. Je bouillais de colère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SeaSea   22 août 2020
Que j'ai surmonté ma douleur et terminé la course plutôt que d'abandonner avait révélé une détermination dont il n'avait jamais été témoin auparavant. J'avais montré une volonté qu'il ne s'attendait pas à trouver en moi. Le coach a pris ça comme un signe, comme une révélation de mon potentiel au niveau mondial. Même si je ne le réalisais pas, Helsinki a été pour lui le premier indice que quelque chose d'énorme pourrait nous arriver à tous les deux. Je pensais qu’il était complétement fou. Dans mon esprit, il n’y a rien de glorieux à terminer dernier. « Plus jamais ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SeaSea   01 septembre 2020
Je ne m’étais pas préoccupé de mon temps. Comme Tyson au Grand Prix de New York, mon objectif était clair : gagner d’abord et me soucier du chrono ensuite. Je n’avais même pas encore regardé le système de chronométrage olympique : un écran géant placé en bout de piste. Maintenant je le voyais. Et là, à côté des images de mon visage au moment où je coupais la ligne d’arrivée, ravi, en nage, et hurlant de bonheur s’affichait mon temps : 9 secondes 69
Nouveau record du monde. Bon dieu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Usain Bolt (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Usain Bolt
Du poing levé de Tommy Smith à Mexico 1968 au « 10 parfait » de la jeune gymnaste roumaine Nadia Comaneci en passant par la fuite de Marie-José Perec de Sydney, ou encore le destin unique de Usain Bolt, vous saurez absolument tout sur la compétition majeure internationale que sont les Jeux Olympiques ! Grandes frasques et petits secrets en Docu-BD de la compétition sportive la plus célèbre au monde pour tout savoir des J.O !
autres livres classés : uniqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Usain Bolt (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1106 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre