AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782764430644
154 pages
Éditeur : Les Éditions Québec Amérique (10/02/2016)
3.68/5   11 notes
Résumé :
La Nouvelle-Orléans, 1842. Là où se retrouve à la fois esclavage, vaudou et psychose meurtrière. Avec ses copains, Napoléon est musicien dans les casinos où il tabasse les clients à la sortie. Du moins, c'est la vie de l'adolescent jusqu'au jour où il croise Marinette Amande, jolie prostituée, chasseuse de primes à ses heures, experte du poignard si nécessaire et grande prêtresse vaudou malgré elle. Leur destin les mettra en présence de la richissime veuve Duromarin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Shaynning
  18 novembre 2019
"Zazur", de son vrai nom , Napoléon Trouvé, est le narrateur de ce livre. Suspecté à tort d'un crime horrible, il se défend devant un jury qui le condamne déjà. Littéralement. Il raconte au jury, avec son humour et son sens du théâtre, l'histoire qui l'a mené devant le juge. Ce drôle de personnage contraste avec l'horreur de son récit, car il n'y a rien de drôle dans son aventure. Elle prend place en Nouvelle-Orléans, en 1842, ville damnée et criminelle qui voit les racines africaines et vaudou croiser celles de la bourgeoisie raciste blanche et distinguer les autres par leur degré de mélange éthique. Dans ce contexte, Napoléon survis de menus larcins avec ses amis. Lorsqu'il croise la route d'une superbe "négresse" ( au sens d"Africaine") Marinette Amande, prostituée, forte de caractère et experte de la lame, il devient le complice d'une chasse à l'homme. Seulement, lorsque Marinette et lui ramène l'esclave enfuis à sa propriétaire, les deux jeunes gens découvrent avec horreur qu'elle pourrait bien être le mal incarné.
Cette histoire est en partis basé sur la célèbre criminelle meurtrière Delphine Lalaurie, responsable de la mort de centaine d'esclaves africains sous son toit, en Nouvelle-Orléans. Selon l'auteur, si l'aventure de Napoléon et Marinette est fictive, le contexte historique et social est réel. Et pour avoir fait personnellement des recherches sur Lalaurie, ce livre passe sous silence certains détails de torture vraiment horribles. Toutefois, pour moi, compte tenu de son lectorat jeunesse, c'est une histoire à classer "Horreur".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gayane
  04 octobre 2016
1842, Nouvelle-Orléans, Napoléon est un jeune homme, orphelin, métisse, musicien et bandit à ses heures.
Lorsqu'il rencontre Marinette Amande, magnifique prostituée noire et occasionnellement chasseuse de prime, il a l'opportunité de gagner plus d'argent et ainsi améliorer son quotidien.
Cependant, ce bon plan va leur faire croiser le chemin de la veuve Duromarin, bourgeoise blanche, bien sous tout rapport et de bonne réputation qui se révèle être, dans l'intimité, une véritable désaxée.
Un roman très intéressant ne serait-ce que pour la base historique du récit. le parlé des personnages est raccord à leur situation sociale, leurs origines et leur époque, tout comme leur caractère.
Au delà de cela, le style d'écriture est plutôt soutenu mais reste accessible.
L'action se passe très rapidement, sur quelques jours. Les sujets sensibles et l'horreur sont assez peu développés rendant les choses plus abordable pour les ados...
De mon regard d'adulte et de grosse lectrice, j'aurai cependant voulu plus de développement.
Je recommanderai cette lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MOMO123
  03 juillet 2016
Selon moi, ce n'est pas le meilleur de l'auteur. le sujet est intéressant mais j'ai été dérangé par le style de l'écriture. Napoléon, le personnage principal de cette histoire, témoigne d'un meurtre où il campe tous les personnages même celui du juge et de l'avocat. Un long monologue.
Commenter  J’apprécie          10
CelineOnline
  07 octobre 2016
J'ai voulu partir à la découverte d'auteurs francophones canadien. Et bien je ne regrette pas mon choix avec Camille Bouchard. Quel style ! Une histoire qui se dévore d'une traite : originale et captivante.
Lien : http://www.celineonline.fr/n..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Ricochet   23 septembre 2016
Ecrit avec passion et rigueur historique, l'ouvrage flirte du côté de l'horreur, sans jamais oublier d'une part son élégance liée à la vieille ville, d'autre part sa verve très naturelle à travers Napoléon.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
En réalité, nous avons rendu un fier service à monsieur Wellington, car sa femme croyait qu’il s’était fait tabasser par des voyous après avoir passé la nuit dans un bordel de la ville. Nous avons eu le bonheur de lui servir de témoins, mes amis et moi – enfin, plus mes amis que moi, vu que je suis en prison. Ils ont eu le bonheur, dis-je, d’expliquer à madame Wellington que nous avions observé son cher époux jouer seul toute la nuit, sans aucune fille pendue à ses basques. La vérité est toujours récompensée, Monsieur le Juge, vous le savez mieux que quiconque, et c’est pourquoi madame Wellington a pardonné à son mari et que monsieur Wellington a aimablement retiré sa plainte nous concernant, Furie, Clément et moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
Même si la fille valait son pesant de piastres à cause de sa beauté et de sa virginité. Il y avait des commerçants des bayous qui… Oui, oui, certains les qualifient de pirates, mais bon, moi, ce que j’en sais est que, à ce moment-là, ces marchands maraudaient autour de Saint-Domingue. Ils ont acheté la virginité de Marinette en même temps qu’un lot d’esclaves, mais celle-ci a conservé son statut d’affranchie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
Ça arrive souvent dans la vie, pas vrai ? On a beau faire les meilleures prédictions possible, il y a toujours un détail qui accroche et qui met le foutoir dans les projets les mieux planifiés.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
Je n’aime pas entendre une femme hurler. Ça me rappelle les soirées de mon enfance quand madame Pipe se faisait malmener par ses amants d’une nuit.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   03 avril 2018
« Je ne trouve de noblesse que dans la canaille […]
et de canaille que dans la noblesse. »
Napoléon Bonaparte
Commenter  J’apprécie          00

Video de Camille Bouchard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Camille Bouchard
Camille Bouchard. Prix du Québec 2014.
autres livres classés : nouvelle-orléansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2329 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre