AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,89

sur 100 notes
5
13 avis
4
22 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis
iris29
  22 septembre 2021
J'avais aimé la Fille sous la glace, 1° tome des aventures de la DCI Erica Foster, je rempile dans la foulée avec ce personnage, pour son deuxième voyage : Oiseau de nuit parce que c'est beau , une ville la nuit, surtout Londres...
A la tête d'une brigade à la Criminelle de Londres, Erica se voit confier une affaire qui semble être un meurtre homophobe.
Oui, mais voilà, Erica elle a du flair, plus que ses gros benêts de supérieurs, toujours à lui chercher des poux... Elle pressent plus que ça, et elle a raison, il s'agit de meurtres en série : même mode opératoire, par contre ,pour le motif, c'est flou... Tour à tour dans la vie d'Erica ( en deuil mais en voie de guérison, si, si , un peu...) , puis dans celle du coupable , surnommé l'Oiseau de nuit par les journaleux, le lecteur ne s'ennuie pas une seconde. Nerveuse, rythmée, cette série est très agréable à lire, surtout quand on prend le temps de découvrir ce personnage par le commencement, ce qui est raté pour moi, qui ait commencé par le quatrième ( Jolies Filles ), par hasard...
Allez, si j'ai un reproche à faire, c'est sur le scénario, un peu répétitif. Erica comprend tout mais ses méchants supérieurs lui confisque l'enquête, pour une raison X ou Y. Erica va jusqu'au bout et dans les deux tomes, le meurtrier prend contact avec elle , d'une façon ou d'une autre...
He, Mr Bryndza, faudrait voir à pas répéter ce shèma, sous peine de lasser le lecteur !
A part ça, série sympa, et puis héroïne endeuillée, donc fragile, et donc, ♫ je ne vais pas la laisser tomber, parce qu'être une femme libérée , tu sais, c'est pas si facile ♫ ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5413
Bazart
  10 mars 2019
Oiseau de nuit de Robert Bryndza est le second opus d'une série d'enquête avec la même équipe d'enquêteurs londoniens dirigée par Erika Foster.

Après le froid glacial qui avait marqué le premier volet intitutlé La Fille sous la glace introduction parfaite au personnage d'Erika, on la retavec son équipe à Londres, sous le poids d'une étonnante canicule

Notre héroïne, doit gérer une enquête particulière: on a retrouvé le cadavre d'un médecin généraliste dans un appartement étouffé par un sac plastique, avec des revues gay dans un tiroir à coté. Erika Foster. ne se satisfera pas du motif du crime homophobe, et pense vite à un serial killer d'autant plus que d'autres crimes similaires vont frapper.

Qui est l'oiseau de nuit, le surnom donné à ce sérial killer et quelles sont ses motivations ? Si le lecteur découvre l'identité du meurtrier assez tôt dans le roman, ce n'est pas son identité qui intéresse ici mais plus son cheminement et la façon dont Erika va tenter de le coincer

Deux points de vue sont donc présents, celui d'Erika et celui du tueur. le lecteur est donc dans la peau du coupable et comprend petit à petit ses intentions, ses motivations d'un personnage bien glaçant.

Robert Bryndza nous dresse une fine psychologie de l'héroïne Erika. Foster, personnage particulièrement attachante, opiniâtre et qui doit faire face à pas mal de meurtrissures de son passé.

Une intrigue classique dans son déroulement, mais un thriller efficace avec une héroïne qui vaut la peine d'être découverte, et qui séduit plus que dans la jeune fille sous la glace,.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
celine85
  11 janvier 2020
Ce roman est la suite de « La fille sous la glace ». On retrouve dans ce deuxième opus l'enquêtrice Erika Foster.
Une mère qui venait nourrir le chat de son fils médecin généraliste pendant son absence fait une découverte macabre à l'étage de la maison. Elle retrouve son fils nu, allongé sur le dos, avec la tête enveloppée dans un sac plastique et les poignets attachés à la tête de lit. Quelques jours plus tard, c'est un animateur de téléréalité/journaliste qui est retrouvé mort dans ces circonstances. Les meurtres vont continuer à s'enchainer… Erika Foster et son équipe mène l'enquête pour arrêter ce sérial killer.
Il s'agit d'un roman policier dont l'intrigue est « classique ». La plume est agréable. Si vous aimez les romans où l'on prend son temps où il n'y a pas de surenchère dans le glauque, le trash, il est fait pour vous. Il se démarque par le fait que l'on connait rapidement l'identité du meurtrier, on suit le cheminement d'Erika jusqu'au coupable. J'ai passé un moment agréable mais pas mémorable. J'ai pris plaisir à retrouver le personnage d'Erika. Une femme dans ce rôle change un peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Eroblin
  12 janvier 2019
Je voudrais d'abord remercier les Editions Belfond et Netgalley qui m'ont permis de lire le deuxième opus des enquêtes d'Erica Foster. J'avais découvert avec plaisir cette femme de tête, déchirée par la mort de son mari, dans une première affaire policière se déroulant en plein hiver « La fille sous la glace ». Et je dois dire que le retour d'Erica Foster m'a beaucoup plu. Nous sommes toujours à Londres, c'est l'été, la canicule s'est abattue sur la ville, et un tueur mystérieux traque des hommes et les tue, essayant vaguement de faire passer ces morts pour des suicides. Erica Foster hérite de ces meurtres et, avec son équipe, se lance dans une course à la montre pour retrouver le tueur…Ou la tueuse ? le problème c'est que l'inspectrice est un peu tête brûlée et que son comportement agace ses supérieurs, à commencer par le superintendant Marsh qui a du mal à lui faire confiance. de plus, lorsque une troisième victime est découverte et que celle-ci s'avère être l'amant d'un ami de Foster, on lui enlève l'enquête. Décider à aider son ami, sûre de son fait, elle va continuer seule à enquêter.

J'ai beaucoup aimé l'intrigue, bien menée, sans temps mort. J'ai beaucoup aimé retrouver Erica Foster toujours aussi tenace, intelligente, obligée de lutter contre la méfiance, voire la bêtise d'inspecteurs de police. Et je dois dire que je partage son indignation quand elle voit une promotion lui passer sous le nez car elle ne rentre pas dans les cases. le personnage du tueur est aussi intéressant car les raisons de ses meurtres sont liées à son passé et sa psychologie. On sent que le cas de ce tueur trouble beaucoup Erica Foster, je n'en dirai pas plus pour ne pas tout révéler de l'intrigue. Je vous recommande vivement ce roman et cet auteur !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
alexb27
  11 février 2019
La lecture de « la fille sous la glace » en janvier m'a donné envie de découvrir la suite des aventures d'Erika avec cet « oiseau de nuit ». C'est chose faite grâce à Netgalley et aux éditions Belfond que je remercie. Je n'ai pas été déçue par cette nouvelle histoire, qui nous met rapidement dans la tête du tueur et dans les pas d'Erika. Seul bémol : j'ai retrouvé dans la progression du récit des éléments communs à la première histoire. J'aurais apprécié, je crois, davantage de diversité (c'est mon côté tatillon). Néanmoins ce texte reste un polar efficace, sans temps mort, dont je lirai volontiers la suite. #OiseauDeNuit #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          200
Sevlipp
  12 septembre 2021
Un polar efficace et bien construit.
L'enquêtrice, Erika Foster, est toujours en deuil de son mari tué lors d'un raid qu'elle dirigeait.
Un tueur en série avec une méthode de meurtre pour le moins originale croise sa route.
La tension monte et la chasse au tueur est lancée.
Les personnages secondaires notamment ses équipiers, Moss et Peterson, donnent du sel à l'histoire.
J'ai également apprécié les dialogues particulièrement ceux d'Erika avec sa soeur.
Les chapitres sont courts, l'écriture est fluide et l'action est rythmée.
Une intrigue qui se lit à toute vitesse.
Commenter  J’apprécie          180
adtraviata
  04 juillet 2020
J'ai vraiment eu plaisir à retrouver la DCI Erika Foster, qui va commémorer bientôt les deux ans du décès de son mari Mark, et ses deux collègues préférés Moss et Peterson. Tous trois vont être confrontés à une série de meurtres commis sur des hommes connus, asphyxiés à l'aide d'un sac plastique particulier, ce qu'on appelle un « kit de suicidé » alors que le tueur ne laisse aucun indice derrière lui. Des meurtres soigneusement préparés, planifiés, froids et choquants. (Petite erreur dans la quatrième de couverture : le docteur Munro est la première victime de la série.) le troisième meurtre touche une relation d'Erika mais l'enquête lui est retirée parce que cela ne s'est pas passé sur son « territoire » et que ses supérieurs s'engouffrent dans une piste, certes évidente, mais pas du tout compatible avec l'instinct de l'enquêtrice. Erika sera même écartée de l'enquête mais elle réussira bien sûr à la résoudre.

Chez Robert Bryndza, on sent le désir de faire place à tous les « profils » dans la police métropolitaine : Erika est redoutable mais un peu tête brûlée, Moss est homosexuelle, Peterson est noir (et a bien du mal à résister aux provocations racistes d'un suspect). Il y a du féminisme aussi, non seulement pour Erika mais aussi dans les meurtres (je ne veux pas vous en dire plus, ce serait « divulgâcher »). Comme dans le premier roman de la série, l'enquête est enlevée, Erika a l'esprit acéré, le rythme est soutenu même quand l'enquête semble piétiner, et le suspense est bien ficelé. Bryndza a une écriture très visuelle, très évocatrice donc et cela fait partie du plaisir de lecture. Une troisième enquête est déjà traduite en français, tant mieux !
Lien : https://desmotsetdesnotes.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
cecile13
  20 mai 2020
Deuxième enquête de la DCI Erika Foster. Une intrigue intéressante à suivre, c'est plutôt bien écrit. Les personnages sont sympathiques. Je suis ravie de suivre ce nouvel auteur et continuerai à lire les autres enquêtes.
Commenter  J’apprécie          170
NatachaMNEA
  22 novembre 2021
Seconde enquête de la DCI Erika Foster.
Des hommes sont retrouvés morts, des hommes à la vie plutôt bien rempli.
Une enquête loin de tout repos, loin d'être simple. Qui pouvait en vouloir à ses hommes ? Qu'ont ils en communs ? Mais y a t'il seulement un lien ?
Malgré les difficultés Erika va mettre tout en oeuvre pour retrouver l'auteur de ses horribles crimes !

Il y a quelques temps, j'ai lu le premier, je l'avait beaucoup apprécié, j'avais adoré le personnage d'Erika. Celui-ci ne déroge pas ma première opinion !
Ce livre est additif, un tueur qu'on ne voit pas venir mais aussi un tueur qui nous fait nous poser des questions...
Une Erika très attachante.
Bref cette série est pour le moment un véritable régal !
Commenter  J’apprécie          133
Cristina21
  05 mai 2019
J'avais adoré "La fille sous la glace". Il était annoncé comme étant le premier tome d'une série consacrée aux enquêtes de la DCI Foster.

Nous retrouvons donc Erika et son équipe pour une nouvelle enquête très prenante et sans temps mort, avec une intrigue bien ficelée. Femme forte avec ses douleurs et ses failles, Erika est attachante, tout comme ses deux coéquipiers Moss et Peterson. J'aime voir l'évolution des personnages au fil des tomes.

J'ai hâte de découvrir "Liquide inflammable", le troisième tome de la série à paraître chez Belfond en septembre prochain.
Commenter  J’apprécie          130


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2214 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre