AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714478859
Éditeur : Belfond (25/01/2018)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 32 notes)
Résumé :
La glace a immortalisé sa jeunesse, sa beauté… et son mystère : qui était vraiment Andrea ? Victime ou manipulatrice ?

Encore marquée par la mort en service de son mari, l’inspectrice en chef Erika Foster découvre son nouveau poste dans un commissariat de Londres. Premier jour, première affaire et non des moindres : le corps d’Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche industriel, a été retrouvé dans le lac gelé du Horniman Museum de Forest Hill. Que fais... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Sharon
  16 janvier 2018
Si jamais vous commencez la lecture de ce livre, je vous conseillerai fortement de le faire si vous avez un peu de temps devant vous. Je ne l'ai pas lu d'une traite, non, parce qu'il est tout de même relativement épais, mais j'ai vraiment bien accroché et je n'ai pas ressenti le besoin, contrairement à ce qui m'arrive souvent, d'alterner sa lecture avec d'autres livres
Ce que j'ai aimé ? le personnage principal, Erika Foster. Elle ne cherche pas à être sympathique, elle n'est pas non plus misanthrope, elle est une femme blessée, qui retourne à son travail, un travail qu'elle aime, mais qui aurait pensé ne pas se retrouver immédiatement à enquêter sur un homicide sordide. Certains de ses co-équipiers acceptent mal sa présence, elle-même accepte mal les crimes impunis. Vaste sujet, pourtant.
La mort d'Andrea mobilise tout le monde puisqu'elle est issue d'une famille aisée et unie. Brillante, fiancée à un homme bien sous tout rapport en dépit d'un physique ingrat, qu'a-t-il bien pu lui arriver ? le lecteur en sait un tout petit peu plus que les enquêteurs - juste un peu. Pas suffisamment pour nous permettre de connaître l'identité du coupable - sinon, ce ne serait pas intéressant - mais assez pour se dire que la vie d'Andrea n'était pas aussi lisse que ses parents le pensaient, ou veulent le faire croire. Lire un roman policier, c'est aussi apprendre à douter des apparences.
Erika s'accroche - aux êtres, aux choses. Elle ne veut négliger aucune piste, et surtout, elle ne veut pas qu'on lui indique dans quelle direction regarder, quelle personne il faut ignorer parce qu'il est des personnes qui n'en valent pas la peine. "Valoir" - verbe qui ramène les êtres à leur valeur monétaire.
Le dénouement est surprenant, mais pas illogique. Même si le lecteur est surpris, le (la) coupable ne tombe pas du ciel, il est une logique dans la construction du récit.
La fille sous la glace ? Un roman qui plaira à tous les amateurs de polar.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
coco8466
  28 septembre 2017
Bon policier, le meurtre d'une jeune fille retrouvée sous la glace, à élucider, travail d'Erika une policière qui prend beaucoup de risques car la jeune fille était de bonne famille.
On ne connait le meurtrier que dans les dernières pages et j'avoue ne pas avoir penser à ce personnage.
Commenter  J’apprécie          170
LeslecturesdeKevin
  09 août 2017
Je tiens remercier France Loisirs pour ce nouveau roman. Dès que j'ai vu la couverture, j'étais tombé sous le charme et en lisant le résumé, mon choix était fait : oui, je désirais découvrir ce thriller. Je suis un grand amateur de frissons et ce roman a su m'en procurer quelques-uns. C'est un récit qui a su me faire passer le temps. Je vais vous expliciter ce que je pense dessus.
Tout d'abord, comme dans toute bonne enquête policière, nous avons du suspense et des rebondissements. Nous attendons certains éléments avec impatience pour essayer de trouver des indices qui permettent de découvrir l'identité de l'assassin et quand nous pensons avoir trouvé de qui il s'agit, un autre élément, un nouvel indice arrive et fait voler en éclats notre théorie et nous devons recommencer dès le début, avec les indices qui sont mis à notre disposition. Et plus nous avançons dans le récit, plus nous nous approchons de la fin, plus nous ressentons ce suspense s'imprégner en nous car nous voulons découvrir le coupable avant qu'il soit arrêté. Nous voulons trouver de qui il s'agit avant que les héros le découvrent. de plus, chaque rebondissement, chaque nouveau tournant dans l'enquête peut susciter une certaine angoisse, une certaine peur car nous nous rapprochons de la solution. C'est un peu comme si on était face à un casse-tête dont la résolution nous permettrait d'obtenir une récompense. Nous sommes à la fois excités et apeurés de découvrir ce qui se cache derrière ce mystère. Nous faisons tout pour réussir à déverrouiller cette énigme et en même temps, nous retardons sa découverte. Nous faisons tout pour découvrir qui est le coupable mais parallèlement, nous voulons que le livre ne se termine pas encore.

Ensuite, ce que j'ai relativement bien apprécié, c'est de me sentir dans l'histoire. Je n'avais pas vraiment l'impression d'être un spectateur assis et en train de regarder ce qui se passait autour de moi, au sein de récit. Lorsque j'étais sur les scènes de crime, je revêtais ma veste d'enquêteur et lorsque mes pas m'éloignaient de ces scènes, de ces indices, j'étais un spectateur suivant le personnage principal, caché dans le noir, témoin de tout ce qui pouvait se passer. C'était un sentiment très euphorisant. On se sent impliqué dans l'histoire, on fait attention au moindre détail. Comme je l'ai dit plus haut, chaque indice permet de monter théorie sur théorie, chaque rebondissement permet de relancer le suspense et l'intérêt. Chaque péripétie accroche le lecteur qui ne peut s'en défaire. C'est un peu comme être dans une montagne russe. On monte, on descend et on fait cela plusieurs fois de suite. Au début, cela va nous impressionner et au fil des montées et descentes, nous allons avoir l'habitude et anticiper cela et perdre intérêt à l'attraction. Ce roman, quand le lecteur pourrait perdre de l'intérêt met en place des loopings, rapproche ou écarte les descentes, crée des virages fourbes, monte des artifices. Ainsi, nous ne savons pas à quoi nous attendre et quand nous pensons savoir ce qui va arriver et quand, ça change et on se retrouve comme avec l'enquête, devoir tout recommencer. Et cela, c'est enivrant car on se sent vivre à l'intérieur du récit, comme si on en faisait partie.
Pour terminer cet avis, j'ai bien apprécié le caractère du personnage principal. Une enquêtrice absorbée par son travail et assez mystérieuse. Un caractère bien trempé pour une affaire bien complexe. Ce n'était pas évident de s'attacher à cette femme, ni même d'essayer de la cadrer, de la comprendre. Cette héroïne était un mystère des plus complets et j'ai vraiment voulu la percer à jour, la connaître, découvrir qui elle était. C'était une enquête en plus, une enquête plus humaine et plus complexe. de plus, son comportement des plus intéressants permettait au récit d'avoir plus de rebondissements et face à cela, je souriais. Cela apportait un nouveau tournant mais également un peu de gaieté même si les personnages n'étaient pas d'accord avec cela. Cela apportait quelque chose de supplémentaire. Par moments, nous étions comme un parent face à des enfants qui se chamaillaient. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, je n'ai pas trouvé cela rabaissant pour le roman. Ces petits moments permettaient un peu de souffler pour mieux se reconcentrer sur le meurtre après.
En conclusion, ce thriller est un bon petit livre à prendre sur la plage ou à lire sur la terrasse, pour faire passer le temps sans trop se prendre la tête.
Lien : http://leslecturesdekevin.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
claire5907
  12 janvier 2018

Tout d'abord merci aux éditions belfond pour ce service-presse et à l'auteur Robert Bryndza pour la découverte de son roman. Tout d'abord, je tiens à dire que j'adore la première de couverture elle est vraiment superbe et reflète bien ce qui arrive à cette pauvre fille. Et lorsque l'on lie le résume, on s'attend à avoir une histoire à 100 à l'heure. Nous faisons connaissance avec l'inspecteur Erika Foster pour son arrivée dans un nouveau service à Londres. Endeuillée par la perte de son mari mort lors d'une enquête ! Et pour son grand retour elle doit enquêter sur le meurtre d'une jeune fille de bonne famille. J'ai tout de suite était happé par l'histoire et pris tout de suite de sympathie pour la DCI Foster (Erika). le roman se lie très bien. L'écriture est fluide et addictive. Et pour ce qui est de la fin le tueur ne sera révéler qu'aux dernières pages et j'avoue que je ne penser pas du tout à ce protagoniste ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de livre ou mes méninges, on sans cesse gamberger ! Vous l'avez compris la manipulation sera au rendez-vous dans son très bon roman. Je terminerais en vous disant que le roman à était pour moi une belle découverte et que Robert Bryndza est un auteur à suivre.
Lien : https://lavisduneaccrodelale..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ReveursEtMangeursDePapier
  10 août 2017
Quelques jours après sa disparition, la belle Andrea Douglas-Brown est retrouvée morte, sous une couche de glace.

Alors qu'elle pensait être mise sur la touche pendant quelques mois suite à la perte de son mari, la DCI Erika Foster est chargée de l'enquête...

Erika endosse plus de responsabilités que prévu lors de cette enquête. Est-elle seulement prête à diriger une équipe? Erika ne pense pas en être capable et est la première étonnée lorsque la mission lui est confiée. Elle se révèle pourtant être une inspectrice déterminée, tenace et intuitive, qui se moque bien du protocole tant que ses recherches mènent quelque part. Un personnage que j'ai beaucoup apprécié. L'auteur a d'ailleurs choisi d'en faire un personnage touchant puisqu'elle est aussi cette femme au passé lourd. Erika est en plein deuil. Elle a perdu son mari lors d'une mission et se sent responsable. Elle a beau se consacrer à son travail et s'y impliquer plus qu'il ne le faudrait, on sent qu'elle va très mal et que sa reconstruction prendra du temps.

Côté enquête, l'avancée est particulièrement lente et les indices peu nombreux. On peut dire que le suspense est au rendez-vous. Les recherches de la police ne donnent rien, d'autant plus que le statut privilégié de la famille de la victime interfère et que la hiérarchie ET les médias s'en mêlent. Tout est mis en oeuvre pour ralentir l'avancée de l'enquête, ou au moins la détourner. Et ça donne l'impression que la police se laisse marcher sur les pieds. C'est frustrant. Autant pour Erika, que pour le lecteur qui veut le fin mot de l'histoire.

Dès le début, on sent que l'enquête va être difficile à mener et c'est bel et bien le cas. Erika enchaîne les fautes sans vraiment le vouloir, et surtout elle manque de pistes fiables. D'autant plus que la victime semblait vivre une double vie sur laquelle on s'interroge. Il est alors temps de se pencher sur les sombres secrets de la richissime et influente famille Douglas-Brown, dont l'image risque d'en prendre un coup...

Verdict : Cela faisait un petit moment que je n'avais pas lu de roman à suspense et celui-ci m'a donné envie de m'y remettre ! C'est un roman policier qui se laisse dévorer sans difficultés. En sachant qu'il s'agit du tout premier polar de l'auteur (qui jusqu'à maintenant écrivait dans un tout autre genre littéraire), c'est pas mal. Dès les premiers instants, on s'implique dans l'enquête et on s'y accroche, et ce même si les conditions d'investigation ne sont pas idéales. L'auteur a soigné le coté procédure/recherches, parfois un peu au détriment de l'action, mais le principal c'est que le mystère reste entier. Je n'avais pas trouvé l'auteur du crime avant les dernières révélations et c'est tout ce qui compte.

Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   10 août 2017
Erika s'éveilla, étranglée par l'angoisse. Elle chercha l'air. Une luminosité surnaturelle et oppressante l'enveloppait. Elle vida ses poumons longuement. Puis elle prit conscience de son environnement en voyant le volant. Elle était assise dans sa voiture. De retour dans le présent. Derrière son pare brise couvert d'une couche de neige fraîche.

Le rêve revenait souvent hanter son sommeil et elle se réveillait toujours au même moment. Quelque fois, la scène se déroulait en noir et blanc et, alors, le sang de Mark ressemblait à du chocolat fondu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AndreeLaPapivoreAndreeLaPapivore   29 juillet 2017
Mon boulot m'a déjà tout enlevé ou presque.[....] Le sens moral est la seule planche de salut qui me reste.
Commenter  J’apprécie          30
Milka2bMilka2b   19 décembre 2017
Elle pouvait regarder sans flancher des cadavres, affronter en interrogatoire des délinquants sexuels violents, garder son sang-froid face à la menace d'un couteau, mais vivre dans le monde ordinaire comme un être ordinaire, être membre de la société...ça, ça lui foutait une trouille bleue.
Commenter  J’apprécie          00
Milka2bMilka2b   19 décembre 2017
- Donc, selon-vous, Linda souffre de désordres psychologiques ?
- N'en faites pas un mal plus mystérieux ni exotique qu'il n'est. C'est une folle, voilà tout. Une folle banale. Seulement, comme la famille a de l'argent et que son père est influent...
Commenter  J’apprécie          00
Milka2bMilka2b   19 décembre 2017
« Descends de ta croix, quelqu'un a besoin du bois ! »
Commenter  J’apprécie          00
Video de Robert Bryndza (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Bryndza
"La Fille sous la glace", un roman noir de Robert Bryndza. Compulsive, intense, la première enquête de la super-flic londonienne Erika Foster à Londres. En savoir plus sur le livre : http://bit.ly/2mLBJzY
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1234 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .