AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fred Le Berre (Traducteur)
ISBN : 235294290X
Éditeur : Bragelonne (21/05/2009)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 225 notes)
Résumé :
Vendue alors qu’elle n’était qu’une enfant, Phèdre nó Delaunay est devenue la propriété d’un noble qui a su reconnaître la marque rouge ornant son œil – le signe de Kushiel qui lui vaut d’éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance. Un don unique et cruel faisant d’elle la plus convoitée des courtisanes et une espionne exceptionnelle.
Puis, pour sauver sa patrie d’une sombre conspiration, Phèdre dut tout sacrifier, et les poètes chantent aujourd’hui ses e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
boudicca
  02 août 2012
Si le premier tome de la trilogie « Kushiel » m'avait déjà fort enthousiasmée de part son originalité et le talent incontestable de son auteur, « L'élue » parvient à faire plus fort encore. On retrouve ici le personnage de Phèdre que l'on commence déjà à bien connaître et dont on prend un réel plaisir à suivre les aventures tant elle se révèle attachante. L'intrigue mise en place dans le tome précédent suit son cours et notre héroïne aura encore une fois affaire aux dangereuses manigances de la redoutable et charismatique Mélisande, loin d'avoir dit son dernier mot après l'échec de son précédent coup d'éclat. Comme dans le premier volume l'auteur prend le temps de bien poser les bases de son récit ce qui implique peu d'action dans la première partie. Pourtant cela ne ralentit en rien la lecture et c'est avec beaucoup d'intérêt que l'on en apprend davantage sur les moeurs et les différentes subtilités de ce monde fascinant.
Car même si Jacqueline Carey choisi de réutiliser ici le même schéma scénaristique que précédemment (le départ pour une mission, la découverte d'une nouvelle région et d'une nouvelle menace pour le trône de Terre d'Ange), cela fonctionne tout aussi bien. le changement de décor nous permet d'explorer pour la première fois (et pas la dernière) la province des Caerdiccae Unitae (notamment la Sérénissima, une réplique de notre Venise) mais aussi des territoires comme Hellias ou encore Ephesium (la côte grecque, vous l'aurez compris). On voit également arriver sur le devant de la scène de nouveaux personnages hauts en couleurs qu'il sera difficile d'oublier et dont on devine que leur rôle dans cette aventure est loin d'être terminé. C'est aussi bien sûr avec plaisir que l'on retrouve ceux que l'on avait pu apprécier dans le tome précédent : Joscelin, dont la relation avec Phèdre se complexifie, Hyacinthe, Ysandre...
Un second volume qui tient toutes ses promesses et dont on ne peut qu'attendre la suite avec impatience. Jacqueline Carey s'impose incontestablement comme une auteur talentueuse et nul doute que son héroïne restera dans les annales de la fantasy !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
althea21
  16 novembre 2014
Mais pourquoi ne l'ai-je pas lu plutôt, pourquoi??? J'en ai presque honte de moi... Cela fait plus d'un an que j'ai ce livre, un an que je passe à côté d'une pure merveille, d'un coup de coeur monumental. Heureusement, il est sortit au Choix du Chapelier Fou de Mars, et ma copinaute Angélique du blog Quai des Amoureux m'a proposé de le lire en LC!
Si vous ne l'avez pas encore lu, jetez vous dessus sans tarder!
Autant le début du tome 1 m'avait paru difficile à lire, autant j'ai été happée dès les premières pages avec celui-ci. Même si ma lecture du premier volume datait d'il y a quelques années, tout m'est rapidement revenu en tête (à part quelques noms de perso que j'ai mis plus de temps à replacer) et j'ai pu embarquer pour Terre d'Ange avec joie.
On retrouve Phèdre, retirée sur son domaine de Montrève en compagnie de Joscelin et de la section de Phèdre. Mais la Ville lui manque, et les événements de la fin du tome 1 continuent de s'agiter dans sa tête. Naamah et son service lui manquent, elle décide donc de repartie pour la Ville d'Elua.
Rapidement, un nouveau complot va se faire apercevoir et Phèdre sait qui en est à l'origine. Elle va à nouveau tout entreprendre pour le déjouer et sauver sa reine. Et ceci passe encore par des aventures incroyables. On va suivre la jeune femme dans ses péripéties, ses rencontres (très nombreuses), ses découvertes, et surtout ses mésaventures et ses ennuis (très nombreux eux aussi). Sa relation avec Joscelin est très tumultueuse également, du fait du choix de Phèdre de reprendre le service de Naamah. Ca a parfois été un crève-coeur de les voir se déchirer là-dessus, mais je pense que la fin en vaut largement les moyens.
Je reste bluffée par l'imagination de l'auteur, avec la quantité de mystères, d'espions, de pions à jouer et à déjouer qu'elle place dans son intrigue. Jusqu'à ce qu'elle décide de nous révéler qui, ou, quand, comment, pourquoi, on ne se doute de rien!! On avance dans le flou autant que Phèdre et on profite de chaque pan de l'histoire que la jeune femme découvre pour les découvrir avec elle. Il faut une sacré subtilité et surtout un sacré talent pour écrire ce genre d'histoires, moi je dis, chapeau !!
Ses personnages sont absolument tous parfaits, que ce soit les principaux (Phèdre et Joscelin restent mes chouchous, cela va sans dire!!) ou les secondaires que Phèdre va rencontrer au cours de son périple. Ils sont si bien décrits que je les imaginais prendre vie dans mon salon et évoluer autour de moi pendant ma lecture.
Et j'ai retrouvé chez Phèdre toutes les caractéristiques qui m'avaient enchantée dans le premier tome : sa force et son courage, sa détermination, son esprit rusé, son intelligence... elle est loin, très loin, des petites héroïnes naïves et timides. Elle sait faire des choix difficiles et en assumer les conséquences. Moi je dis, respect! Elle est incontestablement une de mes héroïnes favorites!
Joscelin m'a encore plus touchée que dans le premier tome, terminé l'homme de glace froid et imperturbable, on sent poindre en lui l'homme vivant, qui ressent. Même si ça fait mal parfois. Il est prêt à tout, mais vraiment tout pour Phèdre. Il fait preuve de tant d'abnégation et d'amour pour elle que c'en est incroyable.
Et puis sans compter sur le voyage que nous faisons avec ce livre, dans une Europe remodelée par l'auteur, que ce soit dans des cités magnifiques ou des îles chatoyantes, on voyage! On en prend virtuellement plein les yeux, on découvre d'autres cultures, des mythes, des légendes, et un soupçon de magie aussi.
Au final, ce roman est juste PARFAIT, et surtout, à lire impérativement!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MorganeTryde
  20 décembre 2014
J'avais adoré le tome 1 et avais hâte de connaitre la suite des aventures de Phèdre, une courtisane au service de la reine de Terre d'Ange, le pays dans lequel elle vit.
La particularité de Phèdre est qu'il s'agit d'une anguisette.
Une anguisette, c'est quoi?
Tenez vous bien... Il s'agit d'une personne née pour supporter la douleur et pour l'apprécier. Autrement dit, elle prend son pied en souffrant.
Ce qui fait d'elle un être hors pair.
Elle est l'élue de Kushiel (le dieu de la douleur et de la punition) car elle porte une marque rouge dans son oeil.
En plus d'avoir été initiée au service de Naamah (la déesse des courtisanes), elle est également une espionne remarquable, douée d'un esprit supérieur au commun des mortels.
Ce personnage évolue dans un univers complètement inventé par l'auteur. Néanmoins, on a parfois l'impression qu'il s'agit d'une véritable histoire.
Dans le tome 2, Phèdre décide de partir à la recherche de l'ennemie du royaume, Melisande. Melisande fait partie de ces familles descendant du Dieu Kushiel, et qui donc aiment la souffrance (dans le genre sado-maso quoi).
Phèdre déteste autant qu'elle aime Melisande. Elle éprouve une attirance irrésistible pour cette femme.
Oui car une autre particularité de cette histoire est que, en Terre d'Ange, tout le monde a le droit d'aimer qui bon lui semble. Hommes, femmes, les deux, plusieurs en même temps. Chacun est libre de faire comme il le veut du moment que tout le monde est consentant dans l'histoire.
Phèdre est amoureuse de Joscelin, celui qui veille sur elle, un frère Cassilin. Il a fait le serment de la protéger jusqu'à la mort. Il l'aime aussi, seulement le souci est qu'il est prêtre et qu'il n'a pas le droit de faire zigouigoui avec Phèdre. Dans le tome 1, il finit par rompre son serment envers le Dieu Cassiel, ne pouvant plus contrer ses sentiments envers la jeune femme.
Tout allait pour le mieux, jusqu'au jour où Phèdre décide de redevenir une courtisane afin de découvrir où se cache Melisande.
Phèdre est une espionne et utilise son don, la marque de Kushiel, pour arriver à soutirer des informations importantes auprès de ses clients.
Elle finit donc par apprendre que Melisande se cache dans un pays lointain et décide de partir à sa recherche.
Elle sait que c'est dangereux et risqué mais elle tient à la retrouver car elle est certaine qu'elle prépare un coup d'état visant à liquider la reine. Or, Phèdre s'est liée d'amitié avec Ysandre, la reine de Terre d'Ange.
Phèdre part donc avec ses chevaliers et Joscelin pour la Serenissima.
Une fois là-bas, tout s'enchaîne. Elle se retrouve prise au piège et séparée de Joscelin.
Elle finit par en réchapper mais entame un long périple afin de prévenir sa reine des machinations en cours. Car la vie d'Ysandre est gravement menacée et seule Phèdre détient la vérité.
Y parviendra-t-elle?
Quelles sont les particularités du livre?
- du sexe, un peu hard mais pas trop. Je rappelle quand même que l'héroïne aime avoir mal, donc bon... Il y en a en tout cas moins que dans le tome 1 (moins expliqué dans les détails aussi).
- de la politique. Trop de politique. A tel point que l'on ne s'y retrouve pas toujours. Personnellement, j'ai tendance à mélanger les personnages secondaires. Il y a énormément d'intrigues et ce n'est pas toujours très clair. Néanmoins, il faut reconnaître que le scénario est bien ficelé.
- Beaucoup de personnages. Énormément même. Impossible de tous les retenir.
- Phèdre est un personnage très attachant. C'est l'héroïne principale qui raconte l'histoire. Personnellement, je l'aime beaucoup. Elle détient des qualités essentielles pour moi: le courage, la ténacité, la vivacité d'esprit, le sacrifice, etc. C'est une femme forte, incroyablement belle (tous les hommes se l'arrachent) et très intelligente. Elle parvient toujours à se sortir des pires situations.
- Il s'agit d'un livre fantastique mais tellement bien écrit que l'on a la sensation de lire des faits qui se sont vraiment déroulés. La plume de l'auteur est remarquable à ce niveau.
- C'est long, vraiment long. Il m'a fallu 4 mois pour en venir à bout (même si j'ai lu 3 autres livres endéans ces 4 mois).
- Il y a un peu de magie et de surnaturel dans ce tome mais ce n'est pas ce qui ressort en premier.
Finalement, j'en pense quoi?
Et bien, malgré le temps incroyablement long qu'il m'a fallu pour le terminer, j'ai adoré!
Mentalement, je me suis littéralement liée d'amitié avec Phèdre. Je l'adore! J'aime la femme qu'elle est. J'apprécie également Joscelin, l'homme idéal ou presque, loyal et fidèle à sa belle. Je les trouve touchants tous les deux et ai particulièrement été émue à la fin du tome 2.
J'ai hâte de lire le tome 3, le dernier de la saga Kushiel.
Je dois bien reconnaître que le monde fantastique que l'auteur a réussi à créer est vraiment incroyable! Quelle imagination! Grâce aux nombreuses descriptions, il est aisé de se projeter dans ce monde imaginaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Latulu
  19 novembre 2015
J'ai passé un très bon moment en compagnie des personnages de Kushiel ; une longue, très longue saga où se mêlent aventures épiques et intrigues politiques.
J'ai préféré ce tome au précédent. Phèdre, l'héroïne est tout de suite autonome, on évite les non-dits et phrases mystérieuses trop récurrents dans la première partie du tome 1. Cette fois, dès le départ, c'est elle qui mène la danse dans son rôle de courtisane et d'espionne.
Nous partons à La Serenissima (l'équivalent de Venise dans la cartographie imaginée par l'auteur) à la rencontre de la Petite Cour où logent les d'Angelins installés là-bas. L'auteur dépeint d'autres moeurs et de nouveaux personnages font leur apparition : nobles ou pirates, ainsi que d'autres dieux et déesse.
Les relations entre les protagonistes du premier tome évoluent également, parfois de façon tragique ou surprenante, dont l'histoire d'amour entre Phède et son chevalier cassilin.
Un tome très dense et riche. Heureusement, Jacqueline Carey possède un style des plus agréable et le récit ne tombe jamais dans le redondant ni l'ennuyeux.
Contrairement aux autres critiques, je n'ai pas trouvé que les scènes de sexe étaient dérangeantes et pour être tout à fait franche, je ne comprends pas trop l'étiquette "roman érotique" sur cette production. Hormis certains passages relatifs aux goûts marginaux de l'héroïne et de ses clients (et encore compte tenu du sujet, les descriptions sont vraiment softs), je n'ai pas trouvé que l'auteur rentrait dans les détails. Et c'est tout aussi bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
9004089
  25 avril 2016
J'étais très impatiente de connaître la suite des aventures de Phèdre et Joscelin ainsi que de toutes les personnes les entourant, et je suis loin d'avoir été déçue. Au contraire mes sentiments pour cette saga se sont renforcés et mon extrême attachement pour elle en font un énorme coup de coeur. (J'ignore pourquoi je n'avais pas classé immédiatement le premier volume en coup de coeur considérant toutes les bonnes choses que j'ai écrites à son sujet, mais mon erreur est à présent réparée.)
Dans ce second volet, on retrouve notre héroïne, Phèdre, qui est devenue comtesse de Montrève mais reprendra bien vite son service de Naamah après avoir reçu la preuve que Melisande n'a pas abandonné ses plans machiavéliques et a toujours l'intention de s'en prendre au trône. Cette décision, pourtant vitale pour pouvoir à nouveau sauver sa patrie va poser problème à Joscelin. Nos deux amoureux vont devoir oublier leurs sentiments car leur reine va avoir besoin d'eux. C'est ainsi que Phèdre, sa garde, et Joscelin prennent la route pour retourner en Terre d'Ange et s'en suit une nouvelle aventure parsemée d'embuches au cours de laquelle notre protagoniste et ses compagnons feront leur possible pour protéger la reine Ysandre du complot qui pèse contre elle.
Je ne vais pas entrer dans les détails car je trouverais dommage de vous en dire trop. Mais en résumé, au fil des pages les choses se dessinent, les ennemies d'hier deviennent des fidèles tandis que ceux en qui on croyait se révèlent être d'horribles personnages. Tout comme Phèdre, le lecteur va se méfier de tous et finir par douter de tout le monde. Quelqu'un veut sortir Ysandre de son trône, mais qui ? Et pourquoi ? C'est ce que les protagonistes de ‘Kushiel' vont tenter de découvrir, car Melisande n'a pas pu s'enfuir seule et il lui sera impossible de réaliser ses plans sans aide.
Je dois dire que si j'avais peur de ne pas autant accrocher qu'avec ‘La Marque', il n'en fut rien et j'ai passé un excellent moment. Je suis toujours aussi passionnée par l'histoire et l'univers créés par l'auteure. J'adore les différentes religions qu'elle a imaginées et j'avoue avoir été parfois tellement prise dans ma lecture que j'en ai prié Elua le béni ! C'est une preuve de mon immersion dans cette saga. Je suis charmée par le monde, les peuples, les dieux, les langues, les familles et tous ces éléments si bien pensés par Jacqueline Carey.
J'ai pris énormément de plaisir à retrouver tous les personnages que j'avais tant aimés dans le premier volume (hormis ceux qui sont morts, évidemment…) et surtout Phèdre et Joscelin. J'ai d'ailleurs un amour inconditionnel pour ce dernier qui subit une évolution captivante tout au long de l'histoire, et j'ai une affection sans bornes pour cette héroïne vraiment unique qui se démarque des autres de par sa marque, son intelligence mais aussi son éducation ! Ne l'oublions pas, sans l'enseignement de ce cher Delauney, notre anguissette n'en serait sûrement pas là. L'auteure veille d'ailleurs à nous le rappeler très souvent, nous obligeant également à nous souvenir qu'Alcuin et lui ne sont plus, et qu'ils nous manquent terriblement, à moi en tout cas.
Parmi les anciens personnages j'ai également été ravie de revoir la garde de Phèdre et tous les alliés qu'elle s'était fait au cours de sa première aventure. Cependant, les nouveaux caractères créés par Jacqueline Carey sont loins d'être en reste ! Elle nous offre encore de belles et puissantes personnalités, du côté des bons comme des mauvais. J'ai une petite préférence pour Favrielle, cette couturière au caractère bien trempé qui a un second rôle mais dont la personnalité brille très fortement, Nicola, qui sera un élément décisif du grand final, et Kazan, ce grand pirate courageux dont la peine passée m'a causé beaucoup de souffrance.
En d'autres mots, ce second volet est encore à un niveau élevé de qualité en terme de personnages. Mais Hyacinthe m'a énormément manqué et je suis vraiment impatiente de le retrouver dans le prochain tome parce qu'après Joscelin, c'est mon second coup de coeur.
Comme je le mentionne plus haut, j'adore Phèdre et je suis totalement éprise de Joscelin, je suis donc pleinement fan de leur relation, et même si j'ai été un peu attristée de les voir en grande partie se déchirer dans ce second tome, je dois avouer que j'apprécie la pointe de romance de leur idylle qui vient adoucir la dureté des événements de la saga. (Encore que dans ‘L'élue', on ne peut pas dire que la romance soit au rendez-vous… Mais que leur amour est beau et puissant ! Joscelin le résume bien : « Ce que je pourrais imaginer de pis que de vivre avec toi, ce serait de vivre sans toi. ») Je n'aurais pas assez de mots pour dire combien j'aime ce couple et combien j'ai peur qu'un d'eux perde la vie dans le prochain tome. Quoi qu'il en soit, même si Joscelin est mon coup de coeur au niveau des personnages, je trouve que Phèdre est une héroïne incroyable. Il se peut qu'elle ne plaise pas à tout le monde et que je sois sensible à sa personnalité ainsi qu'à ses choix juste parce que je les trouve très crédibles (même ceux liés à Melisande, car je comprends la métaphore avec le BDSM), mais on ne peut nier qu'elle est unique et incroyable.
Je termine les points positifs en mentionnant que je lis ce livre en version française et que je trouve la traduction d'excellente qualité. C'est fluide et naturel, vraiment bien fait. Je le dis car je suis la première à me plaindre des traductions que je trouve moyennes alors dans l'autre sens je me dois de reconnaître, apprécier et remercier le travail bien fait.
Je ne crois pas avoir un seul élément négatif à mentionner. Certains pourraient trouver le début un peu longuet car l'effet de nouveauté n'est plus présent, mais je ne me suis pas ennuyée, personnellement. C'est la première fois que je suis autant captivée par un livre contenant tant de pages (plus de 800 pour mon édition) et que je n'ai pas eu le moins du monde envie de m'arrêter dans ma lecture. Je trouve le tout tellement crédible en dépit de l'aspect fantastique, et les détails si bien travaillés, que je ne peux qu'être transportée par l'histoire.
Je vais terminer en mentionnant que la fin de cet ouvrage était juste parfaite et que je suis impatiente de pouvoir me plonger dans le prochain volume qui marquera partiellement la fin de l'aventure. (Il existe d'autres livres rattachés à cette même saga mais j'ignore si j'aimerai autant.) Enfin, je vous recommande vivement la trilogie ‘Kushiel' qui est pour le moment un énorme coup de coeur pour moi.
Lien : http://plumebleuee.com/2016/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
LatuluLatulu   16 novembre 2015
Mais que les guerriers clament donc leur foi dans des dieux de sang et de tonnerre ; l'amour est dur, plus dur que l'acier - et trois fois plus cruel. Il est inexorable comme la marée, et la vie et la mort marchent sur ses brisées.
Commenter  J’apprécie          170
AcherontiaAcherontia   12 janvier 2016
Personne ne pourra dire que je n'ai pas eu mon lot d'épreuves au cours de mon existence - bien courte au demeurant au regard de tout ce que j'ai accompli. Voilà quelque chose que je crois pouvoir affirmer sans forfanterie. Si je suis aujourd'hui comtesse de Montrève, et si mon nom figure parmi ceux de la noblesse de Terre d'Ange, je sais néanmoins ce que c'est que d'être dépossédée de tout. Cela m'est arrivé une première fois, lorsque j'avais quatre ans, le jour où ma mère me vendit comme esclave à la Cour des floraisons nocturnes. Puis une seconde fois encore, le jour où mon seigneur et mentor Anafiel Delaunay fut assassiné, et où Melisande Shahrizai me trahit pour me livrer aux Skaldiques.
J'ai traversé les immensités sauvages de la Skaldie au plus fort de l'hiver, puis affronté la colère du Maître du détroit sur les eaux déchaînées. J'ai été la chose d'un chef de guerre barbare et j'ai dû abandonner mon plus cher ami à une éternité de solitude. J'ai vu les horreurs de la guerre et j'ai vu périr mes compagnons. De nuit, je me suis glissée, seule, à pied, au cœur du camp ennemi, sachant parfaitement que j'allais au-devant de la torture et d'une mort certaine.
Mais tout cela fut bien moins difficile qu'annoncer à Joscelin que je voulais de nouveau servir Naamah.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DrunkennessBooksDrunkennessBooks   04 mai 2014
« Je sais ce que tu pensais de lui, mais il n’est pas si foncièrement mauvais. Sincèrement, il y a un certain mérite en lui. Et tu sais, Joscelin, il est parfois plaisant pour moi d’être courtisée pour moi-même, plutôt que pour un rendez-vous ; de connaître quelqu’un prêt à passer sa vie à mes côtés pour ce que je suis – et non pas en dépit de ce que je suis. Au fond, ajoutai-je, peu importe ce que son père aurait décrété à la fin.
Joscelin se tenait silencieux ; il n’avait écouté que la première partie de mes paroles.
- Ce n’est pas juste, dit-il d’une voix sourde. C’est autant ce que je suis, moi, que ce que tu es, toi. Le problème a toujours été quelque part entre les deux ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
eTemporeleTemporel   30 juin 2011
J'ouvris les yeux, le cœur battant à tout rompre, rassemblant mes esprits pour m'accroupir. Ce n'était pas le vent de la mer, ni la folie des prisonniers ; non. Ces bruits éveillaient des échos dans ma mémoire ; j'en avais déjà entendu de semblables. Des hommes en train de hurler des ordres et de rendre compte. La dernière fois que je les avais entendus, c'était à Sudfort, chez les Impardonnés, lorsque le capitaine Tarren d'Eltoine avait envoyé des cavaliers vers le nord pour aller quérir les gardes de Troyes-le-Mont. C'étaient les bruits d'une garnison sur le pied de guerre. Les lueurs d'une torche zébrèrent la nuit au-dessus de mon étroite fenêtre. Une voix appela en caerdicci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ataensicataensic   19 juin 2009
Comme il exécutait son salut cassilin, je criai son nom de toutes mes forces, haussant ma voix pour qu'elle couvrît autant que possible le bruit du vent et de la mer.
- Joscelin!
Je ne sais pas s'il m'entendit; mais il me vit en se redressant. Par-delà la distance, par-delà la vingtaine de gardes et de prisonniers qui s'empoignaient, nos yeux se rencontrèrent.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Jacqueline Carey (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacqueline Carey
Kushiel & Imriel : Promotion Canapé #17 : Jacqueline Carey .À l'occasion de la venue de Jacqueline Carey aux Imaginales 2010, l'auteure de la trilogie "Kushiel" a accepté de répondre à quelques unes de nos questions, et présente dans cette vidéo son nouveau livre, "L'Héritier de Kushiel', premier volume d'"Imriel".
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Kushiel (Tome 2) ?

Comment se nomment les chevaliers de Phèdre ?

Rémy, Gaspar et Thomas
Robert, Georges et Paul
Rémy, Fortun et Ti-Philippe
Régis, François et Philippe
Richard, Flavius et Severio

22 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Kushiel, tome 2 : L'élue de Jacqueline CareyCréer un quiz sur ce livre
.. ..