AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

José Casatéjada (Autre)
EAN : 9782322235629
188 pages
Books on Demand (01/07/2020)
4.57/5   7 notes
Résumé :
Lacs, volcans, l'eau et le feu, termes évocateurs qui convainquirent Jean-Marc de tenter l'aventure pédestre avec moi, en Auvergne. L'itinéraire sillonne des territoires d'exception, traverse des étendues sauvages, des régions naturelles aux paysages remarquables: forêts, rivières, estives, tourbières, montagnes, crêtes, cascades, landes. Commençant à Saint-Nectaire dans les monts Dore, reliefs aux apparences de massifs alpins, il se poursuit dans les immensités her... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
kateginger63
  26 septembre 2020
Le volcan, cet ami qui vous veut du bien (si, si!)
*
Au moment même où j'écris ces quelques lignes, moi bien au chaud devant l'ordinateur, un thé fumant à mes côtés, le chat ronronnant à mes pieds et...la bourrasque refroidissant l'atmosphère. Brr, ce n'est pas aujourd'hui que je mettrais les pieds dehors. Et pourtant...Je lève les yeux et devant moi s'étend le splendide panorama de la chaîne des Puys, le géant emmitouflé dans son écharpe de nuage trône bien au milieu de ses congénères volcaniques. Eh oui, j'ai l'immense chance d'habiter dans cette contrée paradisiaque qu'est le Puy de Dôme.
Je disais donc, présentement, rien ne me donne envie de crapahuter les flancs de ces monts. Et pourtant, si vous saviez comme j'ai hâte de repartir traîner mes guêtres le long des chemins.
Vous ne connaissez pas l'Auvergne? Aimeriez-vous la découvrir comme moi-même je l'ai appréhendé il y a quelques années? Ouvrez ce carnet de voyage réalisé par l'auteur, compatriote de ma région d'adoption.
*
Accompagné de son ami rencontré sur le chemin de St Jacques de Compostelle, sillonneront durant 11 jours un itinéraire des plus grandioses.
Reconnaissant certains lieux (et balades inoubliables) tels St Nectaire, Orcival, Mazaye, la vallée de la Monne (ah c'est une de mes préférées), j'ai pû me délecter de leurs pérégrinations.
Tour à tour technique, pratique puis poétique, parfois métaphysique, le récit est sincère et se veut intimiste. de déboires parfois en rencontres chaleureuses, la pluie s'est invitée plus que de raison (en aparté : ils n'ont pas eu bcp de chance cette année-ci car je vous rassure, la météo est clémente la plupart du temps).
*
Et si vous n'arrivez pas à vous repérer, la carte succinte placée au début du livre vous orientera.
De toute façon je ne suis pas très objective, j'aime cette région à la folie. Un petit coup de blues, je me perche sur un volcan et tout de suite, je sens se déverser tout un boost d'ondes positives. Alors je comprends nos deux compères, on s'y sent bien, là, dans ce territoire d'exception. Les puydomois sont des gens accueillants et offrent l'hospitalité bien volontiers à qui propose son sourire et sa bienveillance. de plus, les mets riches sentent l'authenticité.
*
Vous ne savez pas encore où passer vos vacances l'été prochain? Une idée d'escapade? Une randonnée pas trop sportive ? Respirer, bien manger, rire, voir une autre perspective? José Casatéjada vous emmène dans son sac à dos :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4511
montmartin
  11 juillet 2020
José Casatejada nous invite à cheminer avec lui et son ami Jean-Marc à travers les étendues sauvages du parc naturel régional des volcans d'Auvergne. Entre forêts, lacs dans les cratères des volcans endormis, rivières, tourbières et landes.
Il nous conte leurs rencontres avec d'autres randonneurs, avec les hôtes des gîtes, avec des bûcherons, la discussion s'engage facilement. La beauté de la nature sauvage loin des hommes, où l'on croise parfois un renard, admire le vol d'un milan royal ou surprend un chamois.
Ils traversent des villages presque déserts aux maisons aux murs de pierres et les toits de lauzes. Au fil des pages et de la marche des deux randonneurs, voici les moulins à grains, les cascades bouillonnantes ; le sentier qui serpente au milieu des coulées de lave ou à travers des champs tapissés de jonquilles où des troupeaux de vaches sonnailles au cou, regardent passer les promeneurs. Les eaux limpides d'un ruisseau qu'on traverse sur une passerelle. Les croix en granite et les balises rouges et blanches qui indiquent la direction à suivre. Les roches façonnées par les éléments depuis des millénaires. Les sources dotées de vertus miraculeuses et le silence absolu.
L'air vif pique le visage, le brouillard et la pluie tant redoutée. Il ne faut pas songer ni sombrer dans des rêveries, car le chemin est caillouteux, on a vite fait de trébucher et c'est la chute.
José nous raconte les rites des marcheurs accomplis à la fin de l'étape, après la douche, le soin des pieds, faire la lessive et puis savourer enfin la traditionnelle bière en guise de récompense. Les soirées conviviales entre amis éphémères autour de la table commune. Et puis les photos prises pour garder les souvenirs des paysages, des émotions.
Mais ce récit est aussi l'histoire d'une solide amitié avec Jean-Marc rencontré sur le chemin de Compostelle, et depuis ils marchent ensemble douze à quinze jours par an, l'amitié se cultive telle une plante rare.
« Quel vif plaisir ressentirais-je à marcher plusieurs jours à ses côtés face aux splendeurs de la nature, à vivre en symbiose la sérénité que procure cette activité. »
Un récit simple et rempli d'humanité à l'image de José, ce livre est donc avant tout la rencontre avec un homme avec qui on aurait bien envie de partir randonner. Alors, prenez votre sac à dos et votre bâton de marche et partez sur les chemins arvernes pour découvrir ou redécouvrir la nature, la contempler, écouter et échanger avec autrui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
leolechat
  22 août 2020
Passionné de randonnée, José Casatejada fait connaissance de son ami Jean-Marc sur le chemin de Compostelle. Une amitié qui perdurera, les deux hommes se retrouvant chaque année sur les chemins balisés de grande randonnée, pour un périple d'une dizaine de jours.
Dans "Chemins Arvernes", les deux complices partent à la rencontre de l'Auvergne et des cimes des volcans endormis. Dans une nature âpre à la biodiversité stupéfiante, les deux hommes vont affronter les caprices du temps, partir à l'assaut de chemins escarpés, des tourbières et des bois touffus, découvrir des sommets impressionnants et s'émerveiller en découvrant des lacs aux eaux limpides ou en croisant la route d'un chamois.
José Casatejada nous décrit avec poésie et délicatesse la faune et la flore des contrées d'Auvergne, les paysages grandioses, la beauté pittoresque des villages traversés.
L'auteur nous raconte également de belles rencontres amicales dans les gîtes d'étapes, d'inoubliables moments de convivialité autour d'une table et il nous fait saliver en nous parlant des spécialités culinaires auvergnates dégustées tout au long de leur circuit touristique.
"Chemins Arvernes" est un récit de voyage coloré et authentique qui célèbre l'amitié, l'amour des grands espaces et la passion pour la randonnée. Au fil de cette lecture, on a l'impression de cheminer au côté des deux hommes, et de partager un peu de leurs pérégrinations sur le chemin des volcans d'Auvergne.
Ce carnet de voyage est une épopée pédestre riche en émotions et parfois ardue, qui se savoure comme un grand bol d'air frais !
Lien : https://leslecturesdisabello..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          177
soniaboulimiquedeslivres
  07 novembre 2021
José, qui sera notre narrateur, et son ami Jean-Marc décident de partir randonner dans le Massif Central. Ces deux férus de marche se retrouvent chaque année pour crapahuter en pleine nature durant une quinzaine de jours. Nous sommes en mai 2012, cette fois le départ aura lieu à Saint Nectaire (miam miam, le fromage !). Leur périple les emmènera jusqu'à la chaîne des Puys des Monts Dôme. En début d'ouvrage, José a judicieusement placé une carte afin que le lecteur puisse situer les lieux. J'habite non loin de l'Auvergne, cette région n'est donc pas méconnue pour moi, mais je trouve que la carte est indispensable pour les lecteurs ne connaissant pas les volcans d'Auvergne. Et puis, cela donne une idée de lieu de vacances !
Jean-Marc et José partent en duo, onze jours de marche en pleine nature, avec une halte chaque soir dans un hébergement différent, permettant de faire de belles rencontres, et surtout, de recharger les batteries avant chaque nouvelle journée. Car, même si nous sommes au mois de mai, le soleil se fait douloureusement attendre, et les caprices de la météo s'ajoutent à la fatigue cumulée.
« de retour dans le dortoir après la toilette, je m'habille, range mon matériel et plie la couverture avant de la placer au bout du lit : gestes machinaux du matin. Il est vrai que quatre jours se sont écoulés depuis Saint-Nectaire, réflexes et habitudes se sont installés. Jean-Marc s'active de la même manière. Nos sacs sont bouclés, nous sommes prêts, nous pouvons partir. »
Un mot sur le titre : les Arvernes étaient le peuple celtique occupant l'actuelle Auvergne. Je me suis régalée avec la page Wikipédia qui leur est consacrée, ou comment dévier d'une lecture en approfondissant le sujet, j'adore !
José nous fait partager son amour pour cette région magnifique, il nous emmène à la découverte du parc naturel régional des volcans d'Auvergne. Son paysage varié, alternant lacs, volcans endormis, forêts, landes, donne envie de chausser ses chaussures de marche et d'arpenter ces chemins, à la découverte d'une nature préservée et authentique.
En suivant José et Jean-Marc, le lecteur prend également une belle leçon d'amitié. Les deux hommes se sont rencontrés sur un chemin de Compostelle, et leur passion commune les a rapprochés et leur permet de se retrouver chaque année sur les sentiers de randonnée.
La plume est simple, détaillée et authentique ; elle apporte rêve et évasion. La présentation est agréable, chaque chapitre relatant une étape du périple, en indiquant la date, la météo et la distance parcourue. José raconte les paysages, on en prend plein les mirettes. Il nous explique les bienfaits de la randonnée : en effet, retrouver le contact avec la nature permet un ressourcement intellectuel et spirituel. Les difficultés rencontrées ne sont pas occultées, loin de là, histoire que le marcheur novice s'aperçoive que la randonnée pédestre n'est pas une petite balade dominicale. La gastronomie n'est pas en reste non plus ! Cette région riche est parfaitement mise en avant par José.
Un carnet de voyage à découvrir, qui donne une furieuse envie de partir en Auvergne prendre un bon bol d'air frais !
« le chemin descend vers la combe. La visibilité s'améliore, tandis que l'altitude décroît. le fond de la vallée, les burons, les bois de Pessade se dévoilent peu à peu. Les nuages se dégagent, le soleil apparaît et dessine de vastes zones lumineuses dans les pâturages. Au loin, la longue Chaîne des Puys émerge du brouillard, à l'exception du Puy de Dôme dont le sommet tutoie les nuages et s'échappe à la vue. »
Je remercie José pour cette lecture.
#cheminsArvernes #JoséCasatejada
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
DominiqueD_auteure
  22 février 2022
Vous connaissez le roman d'aventures ? Celui de José Casatéjada en est un, enfin… il s'agit plutôt du récit d'une aventure. Les personnages principaux ? Pourquoi pas l'auteur et son ami, mais pas que… aussi tous les autres, ceux qu'ils croisent sur le chemin de leur périple et puis la nature, les bourgs et villages qu'ils traversent. Tout a son importance car chaque chose est source de « jubilation ». La construction du livre obéit à une chronologie où le temps occupe une place importante. Chaque jour, donc chaque paragraphe, débute par le lever des deux marcheurs, se poursuit par leur journée de randonnée, leur casse croûte de midi, leur arrivée en gîte, le souper et enfin leur coucher. Et chaque soir, José s'endort en faisant le bilan de sa journée, se sentant reconnaissant des instants de bonheurs vécus : les paysages grandioses, son amitié avec Jean-Marc, son amour pour sa femme, la sensation d'avoir un corps bien vivant que la rudesse du climat, les pentes escarpées, la fatigue, mais aussi l'éveil de chaque sens rend vibrant d'existence.
Je ne peux m'empêcher de faire un lien entre "Chemins Arvernes" et le beau livre de David le Breton, "Eloge de la marche". « La marche est une réappropriation heureuse de l'existence » écrit-il. José Casatéjada en est un exemple probant et confirme que cette activité procure une satisfaction physique et spirituelle » qui permet, entre autres, un « silence intérieur heureux ». Les récits de cet auteur sont pour moi, un véritable enseignement : « Vis l'instant présent », semblent-ils me conseiller. Et le chemin des deux acolytes devient une métaphore : celle du parcours de notre vie sur terre. Chaque jour est un recommencement, mais chaque jour offre une aventure différente si l'on reste dans l'accueil de ce qu'elle t'offre. « Demain est un autre jour » lit-on. Chaque livre de José Casatéjada est une histoire de marche. Et chacune d'entre elles nous emporte dans une région différente au cours des itinéraires suivis: sur le chemin de Compostelle, dans les Cévennes… Et le lecteur côtoie avec plaisir, le temps de sa lecture, des paysages différents, des personnes uniques et enrichissantes, des moments conviviaux simples et chaleureux qui ne demandent à l'autre que d'être seulement lui-même. Et parfois même, l'envie d'aller visiter quelques lieux décrits devient pour moi un projet motivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
soniaboulimiquedeslivressoniaboulimiquedeslivres   07 novembre 2021
De retour dans le dortoir après la toilette, je m’habille, range mon matériel et plie la couverture avant de la placer au bout du lit : gestes machinaux du matin. Il est vrai que quatre jours se sont écoulés depuis Saint-Nectaire, réflexes et habitudes se sont installés. Jean-Marc s’active de la même manière. Nos sacs sont bouclés, nous sommes prêts, nous pouvons partir.
Commenter  J’apprécie          40
montmartinmontmartin   08 juillet 2020
Quel vif plaisir ressentirais-je à marcher plusieurs jours à ses côtés face aux splendeurs de la nature, à vivre en symbiose la sérénité que procure cette activité.
Commenter  J’apprécie          70
montmartinmontmartin   08 juillet 2020
- Alors comment te sens-tu ?
- A vrai dire, je ressens un sentiment ambivalent : suis-je heureux d'être épuisé ou épuisé d'être heureux ?
Commenter  J’apprécie          80
soniaboulimiquedeslivressoniaboulimiquedeslivres   07 novembre 2021
Le chemin descend vers la combe. La visibilité s’améliore, tandis que l’altitude décroît. Le fond de la vallée, les burons, les bois de Pessade se dévoilent peu à peu. Les nuages se dégagent, le soleil apparaît et dessine de vastes zones lumineuses dans les pâturages. Au loin, la longue Chaîne des Puys émerge du brouillard, à l’exception du Puy de Dôme dont le sommet tutoie les nuages et s’échappe à la vue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
montmartinmontmartin   08 juillet 2020
Après quelques jours de marche ; détente du corps et sens éveil, ouverture de l'esprit à l'introspection et à l'écoute des autres. Lorsque je suis parti sur le chemin de Compostelle, dix à douze jours s'écoulèrent avant que je connaisse cet état de pleine satisfaction physique et spirituelle.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : volcansVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Une citation : Trouvez le titre du livre (n°1)

" Savez-vous, Vicomte, que votre Lettre est d'une insolence rare, et qu'il ne tiendrait qu'à moi de m'en fâcher? Mais elle m'a prouvé clairement que vous aviez perdu la tête, et cela seul vous a sauvé de mon indignation."

Le Vieil homme et la mer (Hemingway)
Le Comte de Monte-Cristo (Dumas)
Quatre garçons dans la nuit (McDermid)
Les Liaisons dangereuses (Choderlos de Laclos)
Les Misérables (Hugo)
Si c'est un homme (Levi)
1984 (Orwell)
Les Trois Mousquetaires (Dumas)
Le Crime de l'Orient-Express (Christie)
La Peste (Camus)
La Liste de Schindler (Keneally)
Le Petit Chaperon rouge (Grimm)
Le Petit Poucet (Perrault)

10 questions
370 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , littératureCréer un quiz sur ce livre