AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00JOWVEAU
Éditeur : Chapitre.com - Impression à la demande (01/01/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Vingt-neuf voyageurs de toutes classes sociales (prêtre, abbesse, noble, marchand, clerc, etc.) se retrouvent dans une auberge après une journée de voyage au mois d'avril. Après dîner, l'aubergiste leur propose de prendre la parole chacun leur tour. Celui qui racontera le plus beau conte, de l'avis de l'aubergiste, se verra offrir le souper.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gloubikgloubik   30 octobre 2016
« Or quand vous dites que je suis immonde et vieille
Eh bien ! tant mieux pour vous, ne ferez point cocu
Car vieillesse et laideur, et ce n'est pas merveille,
Sont les plus sûrs veilleurs, dit-on, de la vertu.
Toutefois connaissant vos goûts et vos délices
Je dirais même vos caprices
Je ne décline pas votre appétit mondain,
Et le satisferai dans ce qu'il a d'humain.
Choisissez maintenant une de ces deux choses,
De m'avoir vieille et laide, et ce, jusqu'à la mort,
Mais fidèle et soumise en tout état de causes,
Et ne vous donnant jamais tort,
Ou bien de m'avoir jeune et belle,
Et de prendre chance, » dit-elle,
« De recevoir chez vous des gens qui, par ma foi,
Viendront très peu pour vous, viendront beaucoup pour moi :
Je vous donne à choisir, choisissez, mon beau sire,
Et de votre pensée au moins daignez m'instruire. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gloubikgloubik   30 octobre 2016
La pauvreté contente est une honnête chose,
Qui fait vivre de peu, de soi-même dispose ;
Qui s'estime content malgré sa pauvreté
Est riche, quand bien même il n'aurait de chemise ;
Mais celui dont la vie est une convoitise,
Et qui voudrait en vérité
Avoir tout ce qu'il voit, ce n'est qu'un pauvre hère
Dont la richesse même est abjecte misère.
Commenter  J’apprécie          30
gloubikgloubik   30 octobre 2016
Les richesses jamais ne furent des vertus !
Certes de nos aïeux recevant l'héritage
Nous pouvons nous targuer d'être de haut parage,
Mais dites-moi, ces bons aïeux,
Peuvent-ils les léguer à leurs petits neveux,
Ces vertus, qui, vivants, en firent de grands hommes,
Et qui les fit depuis appeler gentilshommes ?
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : classes socialesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
393 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre