AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2924242894
Éditeur : Éditions Laska (21/11/2013)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Édouard Beriley, duc de Grandsvale, est un libertin notoire. En route pour la demeure familiale, il est surpris par une averse. Par chance, il trouve refuge chez une jolie orpheline. S’il doit passer la nuit chez elle, Édouard a bien l’intention de la séduire... et de l’oublier aussitôt.

Jeune, naïve et seule au monde, Alexandra Blackwood veut croire aux belles paroles d’Édouard. Quand il l’abandonne le lendemain, la leçon est terrible... mais elle co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
AlouquaLecture
  14 novembre 2015
Une envie de romance historique?
Celle-ci est pour vous, une histoire digne des romans de Barbara Cartland.
Une histoire où l'on ne s'ennuie pas, des personnages uniques et hauts en couleurs.
Edouard est un Duc que l'on peut qualifier de libertin, il fait ce qu'il veut quand il veut, il a une maîtresse régulière ainsi que des aventures d'un soir. Alexandra, elle aussi, fera partie de ses aventures éphémères bien malgré elle.
Cependant, elle saura laisser une trace de son court passage dans la vie de notre Duc. Les aléas de la vie, vont faire qu'elle deviendra la dame de compagnie de la grand-mère d'Edouard.
J'ai vraiment passé un excellent moment en leurs compagnies, une histoire qui se lit facilement, qui vous permettra de vous évader loin de vos soucis du quotidien.
Une romance à découvrir sans attendre, si vous êtes amateurs du genre.
Commenter  J’apprécie          50
boulimiquedeslivres
  15 juin 2015
J'ai lu il y a quelques mois "Le bal de la dernière chance", qui est en fait le tome 2 de de cette saga et j'avais déjà beaucoup aimé le style de l'auteur (moderne et dynamique). du coup quand les Editions Laska m'ont demandé de chroniquer les autres tomes, j'ai dit oui sans hésiter et je ne le regrette pas car j'ai aussi passé un très bon moment avec ce tome 1 (et j'ai du coup compris quelques petites anecdotes du 2). J'adore lire les romances historiques qui se passent pendant l'époque victorienne, c'est vraiment une époque à laquelle j'aurai souhaité vivre: les robes, les bals, les hommes qui font la cour et c'est une époque romantique. Un an après avoir fait sa connaissance, nous retrouvons Alexandra dans un couvent où elle est hébergée: sa mère est décédée, elle déteste désormais les hommes et a gardé un souvenir de sa nuit avec Edouard. Elle va devenir la dame de compagnie de la Duchesse de Grandsvale qui s'avère être la grand-mère d'Edouard. Quand cette dernière va comprendre qui est l'homme qui a fait du mal à Alexandra, elle va s'empresser de le faire venir chez elle avec une idée derrière la tête. Malheureusement, non seulement ce dernier arrive avec sa maîtresse, Vivian, mais en plus il semble avoir totalement oublié Alexandra. Il y a quelque chose qui m'a beaucoup plu dans ce roman et que l'on ne retrouve quasiment jamais dans les romances historiques, c'est le fait que l'héroïne n'est pas issue d'une famille de noble; ici au contraire elle est pauvre et a donc appris à vivre face à l'adversité depuis qu'elle est toute jeune. Après avoir été blessée du fait de sa naïveté, Alexandra est désormais une jeune femme qui a beaucoup murie: elle est forte, courageuse et a un caractère bien trempé. J'ai beaucoup aimé son comportement face à Edouard, elle ne se laisse pas faire, lui envoie pique sur pique et n'hésite pas à lui dire ses quatres vérités. Les dialogues entre eux sont même à certains moments assez drôles car le pauvre Edouard la plupart du temps ne comprend rien aux allusions d'Alexandra. Quant à Edouard, j'ai apprécié de le voir évoluer au fur et à mesure de l'histoire: d'abord libertin notoire sans coeur, on se rend compte de l'affection qu'il a pour sa grand mère et on découvre les sentiments qui naissent en lui pour Alexandra. Il n'hésitera pas à se dévoiler entièrement dans le but qu'elle lui fasse confiance. Je n'oublierai pas de mentionner celle pour qui j'ai eu un gros coup de coeur: la duchesse, cette dernière est loin de l'image que l'on connait des douairières de l'époque: elle est affectueuse et n'hésite pas à aider ceux qui en ont besoin; elle ne prend pas les gens de haut et elle est aussi très maligne. Fabiola CHENET nous offre une belle romance que l'on dévore en quelque heures. J'ai trouvé sa plume toujours aussi rafraichissante; ses personnages sont charismatiques et elle leur donne vie en narrant une histoire pleine de rebondissement. Je ne peux que vous conseiller de lire au plus vite ce premier tome mais aussi la suite de la saga qui porte sur le personnage de Georges comte de Filsbury (tome 2) et sur Vivian (tome 3).

Lien : http://boulimiquedeslivres.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ihopes
  22 juin 2015
Alexandra est une jeune fille du peuple qui vit seule avec sa mère malade. Un jour le duc de Grandsvale et son ami Filsbury lui demande l'hospitalité, la jeune fille naïve accepte donc.. Elle ne se doutait pas avoir affaire à des libertins notoires et se laissera séduire par le beau duc, qui l'abandonnera le matin même. Sa haine contre lui grandira jusqu'à leur prochaine rencontre.

J'ai bien aimé ce roman, bien que l'histoire n'est pas si originale que ça, elle possède des personnages vraiment attachant.
Alexandra est au début du livre une jeune fille naïve qui pense que tous le monde est gentils. Mais elle deviendra amer après sa rencontre avec le duc. On l'a comprend très bien, à chaque fois qu'elle repousse Edouard on repense à ce qu'il lui a fait et on se dit qu'elle a raison.
le duc de Grandsvale est un personnage qui va beaucoup évolué au court du récit. Au début je ne l'aimais pas vraiment, il prenait les femmes pour des jouer jusqu'à ce qu'il rencontre à nouveau Alexandra. Il va vraiment changer du tout au tout, limite il ne voit plus la vie de la même manière.
Filsbury, je l'ai vraiment adoré ! Il a un caractère léger et attachant. Bien qu'il soit lui aussi un libertin, il a plus de sentiment et d'empathie.
Enfin il y a Vivian, c'est un personnage que j'ai trouvé horripilante. le pire c'est que dans un sens je la comprend très bien ! Une jeune fille arrive et lui "vole" l'homme qu'elle aime, c'est normal qu'elles ne soient pas devenues les meilleures amies du monde.

L'histoire est bien menée et vraiment addictive, on se demande vraiment si Alexandra va craquer. L'écriture est fluide et agréable et le texte et pile à la bonne longueur, on n'a pas le temps de s'ennuyer et on ne ressort pas frustré de cette lecture.

Les quelques points négatifs sont que je trouve que Alexandra accorde beaucoup trop de chose à la duchesse. Certes cette dernière l'a beaucoup aidé mais il ne faut pas abuser non plus.
J'ai aussi trouvé la fin de Vivian un peu naïve et cliché.

En conclusion, une très bonne lecture, douce et romantique qui me donne envie d'être au printemps.
Lien : http://ihopes-lecture.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lessorcieres
  04 août 2015
Merci aux éditions Laska pour cet envoi.
Par un soir de tempête, Alexandra Blackwood ouvre sa maison au duc de Grandsvale, son ami lord Filsbury et leur majordome Calvin. Son père étant décédé, elle s'occupe seule de sa mère gravement malade. Alexandra est une jeune paysanne pauvre et lorsqu'Edouard qui s'avère être un grand libertin londonien, semble s' intéresser à elle, la jeune fille, qui ne connait rien aux hommes et est un peu naïve, lui offre sa vertu. le lendemain Edouard part au petit matin sans même la réveiller, lui laissant juste un mot: « Adieu ».
Un an plus tard Alexandra qui a perdu sa mère peu de temps après le départ du duc, a été recueilli par les soeurs du couvent sainte Augustine. Catherine Beriley généreuse bienfaitrice du couvent cherche une nouvelle dame de compagnie. La mère supérieur lui propose les services d'Alexandra. Elle part donc s'installer au château avec son fils de quelques mois Gavin, fruit de sa nuit avec Edouard. le destin ( ou plutôt Catherine) lui fait alors retrouver le duc. Pourtant Edouard ne se souvient plus du tout d'elle et il souhaite alors la reconquérir mais elle n'est pas prête à lui pardonner.
Si Alexandra parait des plus naïve au début de l'histoire, un an plus tard c'est une jeune femme pleine de haine envers cet homme qui a abusé de ses faiblesses que l'on retrouve. Elle reste sensible et soucieuse de bien faire mais ne peut cacher son animosité envers le duc. Alexandra ne se laisse plus désarmer et à le sens de la répartie notamment devant Vivian qui ne l'impressionne guère. Elle est déterminée et souhaite faire au mieux pour son fils. Elle saura pardonner à ceux qui lui ont fait du mal . C'est une jeune héroïne qui traverse des épreuves mais s'en sort la tête haute tout en restant fidèle à qui elle est . On ne peux que l'apprécier pour cela.
Edouard est un libertin notoire. Son attitude au début du roman est des plus méprisable. Pourtant à la fin c'est un tout autre homme que l'on quitte. Lorsqu'il trouve le véritable amour il fera tout pour le conquérir. Il fera énormément d'effort et de concession pour prouver que pour elle il pourrait être un homme bien. Moi aussi il m'a conquise
Lien : https://memelessorciereslise..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Jupsychokiller
  02 juillet 2015
Aujourd'hui, je vais vous parler de Passions et Conséquences par Fabiola Chenet, édité chez Laska. Ce roman appartient à l'univers du Prix du Pardon et se déroule avant les événements ayant lieu dans Une Nouvelle vie. J'ai donc appris à faire plus ample connaissance avec des personnages, qui ne m'avaient pas forcément paru très sympathiques aux premiers abords…

D'ailleurs, je n'ai pas eu le coup de foudre pour Édouard dont le comportement est loin d'être irréprochable avec les femmes. Plusieurs fois, j'ai eu envie de l'étrangler ou de l'étriper, que ce soit dans sa manière de traiter Vivian ou Alexandra. Bon Vivian n'est pas forcément très sympathique, mais le fait d'avoir lu Une Nouvelle vie m'a permis de voir ses actes autrement. J'ai vu la femme blessée par un homme qui aurait mérité de se faire tuer par sa maîtresse. Oui, je le reconnais, Edouard n'a pas totalement acquis mon pardon ! (Mais il était touchant quand il s'inquiète pour Alexandra...)

Quant à Alexandra… je l'ai plainte plusieurs fois. Naïve, elle se prend une claque magistrale au début du roman, qui revient brutalement lorsque sa route croise à nouveau celle d'Édouard. Qu'est-ce que j'étais contente de la voir tenir tête à cet idiot durant une bonne partie du roman ! Elle l'a bien fait ramer pour obtenir son pardon, surtout qu'elle se retrouve à céder à un chantage affectif à un moment donné, qui ne m'a pas forcément plu. A côté de ça, elle doit composer avec une rivale jalouse, blessée par la façon dont Edouard qui la rejette avec sa classe habituelle. Non, vraiment, Alexandra s'en prend quand même plein la figure, mais parvient à rester digne et à trouver le bonheur. J'aurais préféré que ce soit avec quelqu'un d'autre, mais le coeur a ses raisons que la raison ignore…(Et puis ça fait plaisir de voir la grand-mère d'Edouard heureuse )

En tout cas, j'ai passé un bon moment de lecture. J'ai beaucoup aimé le fait que le héros se heurte aux conséquences de ses actes. Bien trop souvent, il réussit à faire succomber l'héroïne d'un claquement de doigts, mais pas cette fois. Oh bien sûr, tout n'est pas parfait. Des défauts existent, mais rien d'assez important pour gâcher le plaisir d'une lecture idéale pour oublier la canicule !
Lien : http://encore-un-chapitre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : oubliVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Gamer

Quel est le jeu favori de l'héroïne ?

Fortnite
The Legend of Zelda
La Ligue des Mercenaires

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Gamer, tome 1 : Nouveau port de Pierre-Yves VilleneuveCréer un quiz sur ce livre