AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2711823768
Éditeur : Réunion des Musées Nationaux (01/10/1991)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Géricault est encore un artiste maudit : prisonnier de son mythe. L'imagerie romantique parasite ce destin posthume de poncifs tenaces, génie, dandysme, passion, tragédie. Mort à trente-trois ans, peu montré, mal connu, Géricault - bien à tort - passe pour l'homme d'un seul tableau : le Radeau de la Méduse.
Ce catalogue qui accompagne l'exposition du bicentenaire - la plus importante à ce jour - se veut un livre de synthèse : essai de biographie intellectuell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AlzieAlzie   18 décembre 2014
Une tradition vivace, mais aveugle, tend à faire de Géricault le chantre de l'épopée impériale, poète de l'uniforme, héraut de la guerre. On croit rêver. Cette imposture n'a rien d'innocent : il s' agit de couvrir sous la diane des casernes la vraie tonalité de ces images militaires qui est plutôt celle du requiem. Il y a pour simplifier beaucoup, trois types de soldats dans l'oeuvre de Géricault : les cavaliers philosophes de ses débuts, qui n'ont de guerrier que l'apparât et dont l'activité s' avère exclusivement cogitative ; les artilleurs belliqueux du retour d'Italie, vrais prolétaires des armées, dont la nature n'est pas héroïque mais agonistique : c'est leur violence qui fascine l'artiste ; et les éclopés sinistres de convois funestes, qui prodiguent à l'envi les fastes douteux de leurs panoplies infirmières, pansements, bandages, béquilles, et ne sont jamais que les héros mutilés d'hôpitaux ambulants. (P.172)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
AlzieAlzie   29 mars 2015
"C'EST UN NEGRE qui est peint au sommet de la toile, s'épuisant à faire des signaux avec des lambeaux de draperies. Mais quoi ! ce nègre n'est plus à fond de cale, et c'est lui qui sauvera l'équipage ! N'admirez-vous pas comme ce grand malheur a tout à coup rétabli l'égalité parmi les races !" Des glossateurs de Géricault, Charles Blanc, sauf erreur, est le seul à relever cette évidence apodictique : un nègre est le héros (s'il en est un) du Radeau de la Méduse. L'intention politique de l'artiste n'est pas douteuse. La négritude - on oubliera l'anachronisme du vocable - est, chez Géricault, de nature héroïque, au contraire d'un Orient rêveur, qui se repaît de nostalgie.
(Libéralisme et négritude, p.236)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AlzieAlzie   17 avril 2015
Mais la guerre selon Géricault ne se résume pas à cette noire théorie de héros mutilés aux moignons ostensibles, où l'auteur paraît prendre un plaisir cruel. Elle a un autre caractère que la douleur ou l'infirmité : la violence. l'artiste en exalte les deux motifs, le cheval et le feu. D'où sa prédilection manifeste pour les combats d'artillerie, qui associent souvent l'un et l'autre, le galop et le tir. D'où son recours massif aux techniques picturales qui saturent la feuille d'illusions chromatiques, pour exalter l'intensité de la lutte (p.172).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AlzieAlzie   17 avril 2015
Mais toute monographie est aussi une imposture. Car elle donne de l'artiste une version officielle qui s'autorise de cautions publiques, musées ou autres. Elle se prévaut implicitement de cette entité naïve dont on espère éteinte, depuis Nietzsche, l'illusion maléfique : la vérité (préface, Régis Michel).
Commenter  J’apprécie          50
AlzieAlzie   17 avril 2015
L'Esthétique de la touche, où s'exalte l'égo, s'oppose à l'esthétique du glacis, où se complaît le classicisme, qui nie la matière au nom de l'idéal (p.30).
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : esquissesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Bruno Chenique (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
404 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre