AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gabrielle Vincent (Illustrateur)
ISBN : 2203551674
Éditeur : Casterman (15/11/2006)

Note moyenne : 4.73/5 (sur 22 notes)
Résumé :

La longue errance d'un chien que ses maîtres ont abandonné sur la route. Tout est dit, montré, exprimé, sans un trait inutile, sans la moindre fausse note de sensiblerie. Une œuvre qui ne ressemble à aucune autre, par Gabrielle Vincent, la créatrice d'" Ernest et Célesine ".

Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
MonsieurHyacinthe
  12 mars 2018
Voilà bien un livre à offrir, à s'offrir, à prêter. Quelle leçon de dessin ! De quoi générer des passions. Si votre entourage s'oriente vers les beaux arts, n'hésitez pas ! Conseillez-le, offrez-le, chipez-le ! Les prisons sont pleines de voleurs de "Un jour, un chien", et c'est la moindre des choses !
L'on se penche sur le volume, un peu surpris, la première lecture des pérégrinations du chien dure trois minutes. Puis, on reprend l'ouvrage, conquis, encore et encore, tel un livre de chevet, on se baigne dedans, on savoure chaque esquisse, on observe le trait, la technique d'une dessinatrice d'exception, qui avec rien, trois coups de crayon, façonne un monde, suppose des sentiments, sous-entend les errements d'un animal (qu'elle doit drôlement aimer pour nous l'offrir avec tant de précision et d'émotion).
Tantôt lointaine silhouette, tantôt en gros plan, le chien existe sous nos yeux de la souplesse d'un poignet, du savoir-faire d'une ligne, de l'adresse d'un coup de crayon. C'est confondant. La finesse du tracé révèle une telle richesse, mais par une économie de moyens dans chaque motif, c'est bluffant de technicité. Et pourtant, tout cela a l'air si simple ! A l'heure des dessins préfabriqués sur logiciels, des pâles copies, il est bon de se dire que mince, avec un simple trait, griffonné dans un carnet de voyage, une personnalité s'exprime. Un talent opère. Celui de Gabrielle Vincent. Un regard. Un geste. Une habileté folle.
Pour ceux qui se posent la question, ça n'a rien d'enfantin (on la connaît pour Ernest et Célestine, je précise donc). Voilà l'oeuvre d'un grand dessinateur, mâture, en maîtrise dans ses croquis et ses effets, subtil et humain. A titre informatif, mon ouvrage emprunté est une deuxième édition de 1982 signée Monique Martin, le vrai nom de Gabrielle Vincent (dont elle usera plus tard), il est donc possible de se procurer ce poétique album aux éditions Duculot. Il témoigne de dessins faits en 1974.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Omegane
  05 août 2013
Album au trait et sans paroles, Un jour, un chien raconte l'errance d'un chien jeté par la porte d'une voiture. Distancé, malgré ses efforts, par ceux qui viennent de se débarrasser de lui, il cherche à retrouver leur piste sur une route inconnue. Un automobiliste cherche à l'éviter. Il fait un écart qui finit par provoquer un gigantesque carambolage, auquel assiste le chien, dépassé par cette scène. Complètement perdu, il continue d'avancer vers l'immensité d'un paysage où se noie sa solitude. Mais un nouvel horizon apparaît, et après la traversée d'une ville où on ne veut pas de lui, c'est une rencontre, celle d'un enfant, qui lui redonne l'espoir d'une amitié.

Il serait vain de tenter de restituer par des mots la puissance émotionnelle de cette histoire sans paroles. Gabrielle Vincent, l'auteur d'Ernest et Célestine, met son immense talent en oeuvre pour faire de chaque scène un tableau qui prend le lecteur à témoin : ni les sentiments ressentis par cet animal abandonné, ni les conséquences tragiques d'un acte lâche et inconsidéré ne peuvent lui échapper. Il faut un sens de l'observation et une sensibilité hors normes pour restituer avec une telle justesse les expressions de ce chien en plein désarroi, mais aussi le vide autour de lui en laissant parler le blanc de la page. du grand art !

Lien : http://libr.animo.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Noctenbule
  23 avril 2013
Pas de texte, juste un simple trait de crayon qui raconte l'histoire d'un chien. Une famille abandonne leur animal de compagnie en le laissant sur le jetant sur la route. L'animal ne comprend et essai de rattraper la voiture de ces maîtres qu'il aime tant. Il ne comprend pas ce rejet et erre sur la route en causant un accident.
Un jolie album qui parle de ce comportement immoral des gens qui abandonnent leurs animaux de compagnie au bord de route. Immonde comportement qui se reproduit toujours trop tous les ans au moment des vacances. Une dessinatrice découverte grâce à Pennac qui lui rend hommage dans le roman d'Ernest et Célestine.
Commenter  J’apprécie          30
lesmiscellaneesdepapier
  27 mai 2016
Résumé : Un jour, un chien est abandonné sur la route. Sans doute celle des vacances. Il tente de rattraper ses maîtres, mais en vain. Errant, il provoque un accident. Il finit par retrouver les bras tendres d'un enfant.
Le mot de la fin : Un sujet une nouvelle fois difficile est abordé par l'auteur. Gabrielle Vincent utilise toujours son trait simple mais poétique et termine son histoire avec beaucoup d'espoir.
Lien : http://www.lesmiscellaneesde..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   12 mars 2018
"Ces dessins ont été réalisés en 1974.
Monique Martin".
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gabrielle Vincent (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gabrielle Vincent
Retrouve les héros de ta série animée en librairie ! D'après les albums de Gabrielle Vincent.
autres livres classés : chiensVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
957 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre