AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Geneviève Coulomb (Traducteur)
EAN : 9782845382930
328 pages
Éditeur : Panini France (30/11/-1)

Note moyenne : 3.28/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Le professeur Charles Xavier poursuit un rêve. Il espère voir un jour les hommes et les mutants vivrent ensemble dans la paix et l'harmonie. Pour mener à bien son œuvre, il réunit autour de lui une équipe de héros dotés d'un gène X qui fait d'eux des êtres supérieurs, les X-Men. Mais la route vers la paix est longue et difficile... Dans ce cinquième tome, Chris Claremont et John Byrne mettent un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
hellrick
  07 août 2019
Cette intégrale s'ouvre sur ce qui reste sans doute une saga les plus connue et célébrée des X-Men, “Days of future past”, adapté à l'écran de fort belle (quoique lointaine) manière. Nous sommes plongés dans une réalité future alternative où, suite à un l'assassinat politique par la Confrérie des Mauvais Mutants, les Etats-Unis sont devenus une dictature soumise aux redoutables robots Sentinelles. Tenant sur deux épisodes (aujourd'hui une telle intrigue donnerait certainement lieu à un crossover de dizaines de numéros), cela reste un classique absolu de Marvel en dépit de sa brièveté qui empêche tous les développements souhaités d'un tel récit.
La suite du recueil suit les destinées parallèles de Cyclope (qui a précédemment quitté l'équipe) et des X-Men menés par Tornade. Une équipe rapidement privée d'Angel opposé à la présence du trop violent Wolverine. Les intrigues vont ainsi se développer sur deux arcs principaux.
Dans le premier (« Kidnapped », « Murderworld » et « Rogue Storm ») les X-Men se confrontent à Victor von Fatalis et à Arcane. Ils sont faits prisonniers et subissent diverses épreuves visant à tester leur intelligence tandis que Tornade, statufiée par Fatalis, se paie une crise de claustrophobie carabinée assortie d'un déchainement de ses pouvoirs.
L'autre arc se développe lentement, avec une apparition de L'Homme Chose (dans « Even in death ») et suit Cyclope (et une de ses amie) échoués sur une île qui s'avère le repère de Magneto. Ce-dernier, au cours du double épisode « I, Magneto » décide une nouvelle fois d'imposer la paix mondiale par la force mais les X-Men viennent à la rescousse de leur ancien chef aux yeux de braise. L'épisode aborde quelques dilemmes moraux de manière rudimentaire (Tornade doit elle tuer un Magneto désarmé, la fin justifie t'elle les moyens, Magneto a-t-il raison de vouloir sauver le monde à l'insu de son plein gré ?).
Le reste du recueil nous fait assister au retour du Club des Damnés (X Men minus one / the hellfire gambit) et propose un annual centré sur les Fantastic Four.
Par rapport à l'exceptionnel intégrale précédente, celle-ci marque un net recul. Les scénarios sont, en effet, beaucoup moins intéressants et innovants. Après un départ en fanfare avec « Days of future past » (qui justifie l'achat mais qui a été fréquemment réédité depuis) le reste manque de punch même si la confrontation entre Fatalis et les X-Men demeure plaisante.
Du coup les défauts apparaissent plus évidents et, quoique typiques de cette période des comics, ils sembleront sans doute rédhibitoires aux lecteurs d'aujourd'hui. Les couleurs flashy et les costumes assez ringards (mention à celui dont Magneto affuble inexplicablement Cyclope) paraissent désuets mais le plus problématique reste une narration infantile où chaque décision semble devoir être précédées d'un combat sans importance et sans conséquences. A cela s'ajoute des dialogues d'une grande lourdeur et souvent terriblement niais sans oublier des kilos d'explications redondantes qui reprennent simplement, sous format texte, le contenu des cases dessinées.
Heureusement, l'attachement que l'on porte aux personnages (le bourru Wolverine, l'espiègle Kitty qui craque pour le Russe musclé, l'émouvant Nightcrawler, l'ambigu Magneto), les dessins globalement très réussis et des intrigues au-dessus du tout-venant super-héroïque de l'époque compensent en partie les nombreux défauts et rendent, au final, cette lecture plaisante.

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Chris Claremont (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Claremont
LES NOUVEAUX MUTANTS Bande Annonce VF (2020)
autres livres classés : comicsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Comics : Les héros de Marvel

Elle peut se dématérialiser, et ainsi traverser les objets solides, les murs, les plafonds ... Il s'agit bien sûr de ...

Kate Winslet
Kitty Pryde
Hello Kitty
Katy Perry

10 questions
196 lecteurs ont répondu
Thèmes : comics , super-hérosCréer un quiz sur ce livre