AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782356875983
Éditeur : Le Bord de l'eau (20/09/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Ce livre est le premier ouvrage documenté sur le discours d’Alain Soral, qui prend pour base empirique ses interventions publiques, à travers notamment le visionnage de milliers d’heures de vidéo disponibles sur Internet. Le livre restitue et analyse les propos de l’idéologue, interroge et éclaire la nature de son antisémitisme, et lève ainsi l’énigme sur le renouveau du discours d’extrême droite en France ainsi que sa banalisation.

Depuis la fin des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
aschrodaschrod   25 juillet 2020
La logique soralienne est une systématique : tout phénomène collectif, bien que local et contingent, nécessite d'être articulé au mécanisme global de la domination sioniste, afin de révéler sa signification. De ce fait, il n'y a pas à proprement parler d'événements : chaque fait qui émerge est finalement prévisible, au sens où il fait partie d'un travail d'orchestration de la suprématie oligarchique. L'actualité, pour être correctement interprétée, doit être reliée au plan d'ensemble, en tant qu'elle en serait un effet de déclinaison. Le même processus se reproduit (celui du judaïsme politique, nourri du ressentiment contre l'avènement de Jésus), c'est donc la même histoire qui se répète - au final, rien n'arrive de nouveau, sinon comme mutation formelle, morphologique, de la domination. Soral, à l'instar de nombreux auteurs d'extrême-droite, fonde son analyse sur un phénomène abstrait dont on ne connaît ni les effets de composition, ni les modes de régulation : il y aurait une coopération naturelle et préconstituée, spontanée, entre les Juifs (avec à leur tête les sionistes), les francs-maçons et les grands capitalistes. Hegel et Marx sont convoqués, au nom du critère de la totalité comme mode d'accès à la vérité du social, ce qui permet à Soral de faire l'impasse sur toute démonstration empirique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
aschrodaschrod   25 juillet 2020
Sur le plan de la méthode, Soral illustre jusqu'à la caricature les écueils de ce qu'il est convenu d'appeler l'"holisme sociologique". Au lieu d'une analyse des modes de structuration, de fonctionnement et d'agrégation de la pluralité des systèmes d'action concrets est présupposée l'existence d'un "Système" macroscopique et unifié, qui coordonnerait l'ensemble des secteurs de la politique, de la société et de l'économie. Il s'agit d'une totalité a priori monolithique par nature , la diversité des champs sociaux est effacée au profit d'une régulation unique, qui cascaderait entièrement jusqu'aux moindres détails de la vie sociale. Dans cette perspective, la réalité sociale est simple : elle est le fait d'un acteur dominant exclusif, plutôt que des effets multiples (et jamais complètement ordonnés) d'un travail d'organisation ou d'éventuelles homologies de fonctionnement créant une certaine cohérence entre les espaces sociaux. La consistance du monde ne relèverait dès lors que d'un effet de contrôle par le haut.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : antisémitismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox