AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 470 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Thoune , le 19/04/1934
Biographie :

Jean Ziegler est un homme politique, sociologue, écrivain et polémiste suisse.

Son père était président du tribunal de Thoune et colonel d'artillerie. Son fils, Dominique Ziegler, est auteur et metteur en scène.

Jean Ziegler a un doctorat en droit et un en sociologie. Il fut le rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation du Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations unies de 2000 à 2008, poste auquel lui a succédé Olivier De Schutter. Il est actuellement membre du comité consultatif du conseil des droits de l'homme des Nations unies.

Il fut professeur de sociologie à l'Université de Genève jusqu'en 2002 et à l'université de la Sorbonne à Paris. Il fut conseiller municipal (socialiste) de la ville de Genève de 1963 à 1967. Il fut membre du parlement fédéral suisse (canton de Genève) du 4 décembre 1967 au 27 novembre 1983 et du 30 novembre 1987 au 5 décembre 1999 (parti socialiste). Il est le premier dirigeant de la communauté d'Emmaüs genevoise. Il rencontra l'abbé Pierre à Paris en 1952.

Jean Ziegler est l'auteur de plusieurs livres sur la mondialisation et sur ce qu'il considère être des crimes commis au nom de la finance mondiale et du capitalisme, condamnant en particulier le rôle de la Suisse.
Jean Ziegler est l'auteur de plusieurs livres sur la mondialisation et sur ce qu'il considère être des crimes commis au nom de la finance mondiale et du capitalisme, condamnant en particulier le rôle de la Suisse. Il s'oppose à la théorie libérale du ruissellement, qui justifie l'existence des riches par leur rôle dans la redistribution des richesses (par leur consommation et leurs besoins supérieurs, il créent des débouchés et de l'emploi). Il critique fortement l'action du FMI, qui conditionne ses aides financières à des plans d'ajustement structurels, qui suppose notamment la privatisation des services publics, conduisant souvent, selon lui, à leur dégradation avec des conséquences tragiques pour la santé et l'alimentation pour les pays les plus pauvres. Il rejoint sur ce point Joseph Stiglitz qu'il qualifie néanmoins de « déserteur qui s'attaque à son ancien patron ». Enfin, il accuse les États-Unis (« l'empire américain contre la démocratie planétaire ») d'être le bras armé des multinationales. Il insiste sur la spécificité de leur politique étrangère, et leur refus de nombreuses conventions internationales (contre les mines antipersonnel, contre la sanction judiciaire des crimes de guerre - Convention de Rome, 1998, co
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Ziegler
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Jean Ziegler : « On ne peut ni amender, ni réformer le capitalisme » Entretien avec Daniel Mermet
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (165) Voir plus Ajouter une citation
bilodoh   01 mars 2014
Destruction massive : Géopolitique de la faim de Jean Ziegler
…quand on ne considère pas l’enfant qui meurt comme une simple unité statistique, mais comme la disparition d’un être singulier, irremplaçable, venu au monde pour vivre une vie unique et qui ne reviendra pas, la pérennité de la faim destructrice dans un monde regorgeant de richesses et capable de « décrocher la lune » apparaît encore plus inacceptable. (p. 48)
Commenter  J’apprécie          520
gouelan   19 novembre 2015
L'empire de la honte de Jean Ziegler
Contre les crimes commis par George W. Bush, Ariel Sharon et Vladimir Poutine ( En Irak, en Palestine et en Tchétchénie) se dressent des groupuscules fanatisés de terroristes sanglants. Au terrorisme d’État répond le terrorisme groupusculaire. Et si ses dirigeants sont souvent originaires des classes aisées d'Arabie Saoudite, d’Égypte et d'ailleurs, ses "soldats" se recrutent généralement parmi les populations les plus démunies des shanty towns de Karachi, des bidonvilles de Casablanca ou des hameaux désolés des montagnes de l'Hindou Kouch. L'absurdité des dépenses militaires saute dés lors aux yeux : la misère est le terreau du terrorisme groupusculaire, l'humiliation, la misère, l'angoisse du lendemain favorisant grandement les kamikazes.
Commenter  J’apprécie          400
kielosa   25 octobre 2018
Change le monde : il en a besoin ! de Jean Ziegler
À la table de qui le Juste refuserait-Il de s'asseoir

S'il s'agit d'aider la justice ?

Quel remède paraîtrait trop amer

Au mourant ?

Quelle bassesse refuserais-tu de commettre

Pour extirper toute bassesse ?

Si tu pouvais enfin transformer le monde,

que n'accepterais-tu de faire ?

Qui es-tu ?

Enfonce-toi dans la fange,

Embrasse le bourreau, mais

Change le monde : il en a besoin !



Bertold Brecht
Commenter  J’apprécie          372
Hugo   02 novembre 2013
L'empire de la honte de Jean Ziegler


Un représentant des intérêts du FMI à Jean Ziegler :



"Voyez vous ce que vous faites n'est pas bien...Tous ces jeunes gens, ces jeunes filles qui vous écoutent, sont pleins d'enthousiasme. Ils voudraient pouvoir changer le monde...Je les comprends...Mais c'est dangereux...surtout quand ils tombent entre les mains de gens qui ignorent tout de l'économie mondiale et de ses contraintes...il vous croient...Et après ?" (page 113)



"Dans l'ordre du capitalisme prédateur, qui prospère grâce à la faim et à la dette, les choix sont limités. Ou bien le cosmocrate se comporte comme un être humain solidaire des autres êtres humains...et son empire se défait. Ou bien, il envoie au diable toute compassion et toute sympathie, se conduit en prédateur féroce et cynique...et le retour sur investissement s'accroît, ses profits grimpent au ciel et sous ses pieds les charniers se creusent.

Il n'y a guerre d'autre choix . Et vu les bénéfices personnels confortables que les princes tirent de leur activité, il est peu tentant pour eux de choisir la voie de la compassion et de sortir du jeu." (page 278)



"La proposition fut rejetée à l'unanimité.

Les cosmocrates n'aiment les droits de l'homme que pour autant qu'ils n'entravent pas la machine à exploiter, à broyer les peuples." (page 336)



"Le hasard de la naissance est plus mystérieux encore que celui de la mort. Pourquoi suis-je né en Europe? blanc ? bien nourri ?doté de droits ? promis à une vie libre, relativement autonome et protégée de la torture ? pourquoi moi et pas le mineur de Colombie au ventre rempli de vers..." (page 341)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
Jean Ziegler
gavarneur   27 janvier 2017
Jean Ziegler
Les capitalistes font aujourd'hui un maximum de profits en spéculant sur les aliments de base comme le riz, le maïs, le blé. Les prix explosent, et toutes les cinq secondes, un enfant de moins de dix ans meurt de faim. Aujourd'hui plus que jamais, il faut retourner les fusils.
Commenter  J’apprécie          310
bilodoh   02 mars 2014
Destruction massive : Géopolitique de la faim de Jean Ziegler
Un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné. (p.13)
Commenter  J’apprécie          310
elbrado   22 janvier 2012
L'empire de la honte de Jean Ziegler
La découverte et la diffusion des organismes génétiquement modifiés réalisent un vieux rêve des capitalistes. Celui d'éliminer la concurrence déloyale du vivant. La nature, la vie produisent et reproduisent gratuitement les plantes, les hommes, la nourriture, l'air, l'eau, la lumière. Pour le capitaliste, la chose est intolérable. Pour lui, il ne saurait y avoir de biens publics aux sens strict du terme. La gratuité lui fait horreur.
Commenter  J’apprécie          280
kielosa   22 octobre 2018
Change le monde : il en a besoin ! de Jean Ziegler
" D'abord, ils vous ignorent, puis ils se moquent de vous, puis ils vous combattent, puis vous gagnez. "



Par cette citation du Mahatma Gandhi, Jean Ziegler tient à rendre hommage aux femmes et hommes de bonne volonté qui s'efforcent d'oeuvrer pour une ONU régénérée comme "horizon d'un monde enfin humain".



(page 259)
Commenter  J’apprécie          280
feanora   13 novembre 2012
Destruction massive : Géopolitique de la faim de Jean Ziegler
Que la consommation d'énergie fossile doive être réduite rapidement et massivement, cela ne fait aucun doute. pourtant, la solution ne réside pas dans les agrocarburants, mais bien plutôt dans les économies d'énergie et dans les énergies alternatives propres, telles les éoliennes et l'énergie solaire.



Sur une planète où toutes les cinq secondes un enfant de moins de dix ans meurt de faim, détourner les cultures vivrières et brûler de la nourriture en guise de carburant constituent un crime contre l'humanité.
Commenter  J’apprécie          260
Ziliz   29 septembre 2018
Le capitalisme expliqué à ma petite-fille de Jean Ziegler
- J'ai toujours refusé d'avoir un téléphone portable. Chaque fois [que j'en vois un] je pense au Kivu. Le Kivu, c'est une région merveilleuse de savanes et de lacs qui s'étend au pied des chaînes volcaniques du massif des Virunga, dans l'est du Congo. Là, dans les enclaves minières gardées par des miliciens armés, les sociétés privées exploitent le coltan. Ce minerai, aujourd'hui plus précieux que l'argent et l'or, est utilisé pour les carlingues d'avion, les téléphones portables et mille autres objets essentiels pour les habitants des pays industriels. Seul problème : l'accès à ce minerai est particulièrement difficile, les puits sont parfois si étroits que seuls peuvent y descendre des enfants au corps frêle. Les veines de coltan sont situées à 10 ou 20 mètres sous la terre. La roche est friable, les éboulement sont nombreux. Les enfants sont alors enterrés vivants, étouffés dans les puits. Les recruteurs de main-d'oeuvre pour les seigneurs de ces mines sillonnent inlassablement les villages du Nord-Kivu pour enrôler les enfants. [...]

Au Kivu sévissent la faim, la guerre civile, le pillage par les miliciens, le vol des récoltes de manioc, etc.

[...]

- Mais l'Etat congolais ne fait rien pour protéger sa population ?

- L'Etat congolais n'existe pas au Kivu. A titre d'exemple, le coltan est chargé sur des camions immatriculés au Rwanda, qui passent la frontière - appelée 'la grande barrière' - à Goma, rejoignent Ruhengeri puis Kigali ; ils quittent ensuite le Rwanda, entrent au Kenya et atteignent, sur les bords de l'Océan indien, le port de Mombasa. De là, le précieux chargement rejoint les marchés industriels du Japon, de la Chine, de l'Europe, de l'Amérique du Nord. La mainmise de Glencore, Freeport-McMoRan, Rio Tinto et d'autres sociétés transcontinentales privées prend dans l'est du Congo des formes multiples. [...]

Le seul moment où, dans un récent passé, la grande presse internationale s'est intéressée au Kivu, c'est à Noël de l'année 2000. La fameuse PlayStation 2 de Sony avait disparu des magasins européens suite à une pénurie de tantale, qui provient du coltan.

(p. 49-51)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..