AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2717858784
Éditeur : Economica (30/05/2010)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :

De la révolte des Macchabée aux combats d'Afghanistan, de Little Big Horn à Mogadiscio, des vietminh aux talibans, la guerre de contre-insurrection constitue depuis des siècles le quotidien des armées des grandes puissances. Pourquoi la majorité des récents conflits de ce type ont-ils été perdus par les contre-insurgés ? Comment quelques centaines ou milliers de rebelles ont-ils pu ainsi, à travers le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Birhacheim
  20 novembre 2010
Les colonels de Courrèges, Germain et le Nen sont des praticiens de la guerre mais aussi des théoriciens de la guerre moderne. Ils s'inscrivent dans un courant fort que connaît l'armée française actuellement quant à la publication de travaux de réflexions et de recherche sur la guerre. J'ai déjà largement commenté les publications du colonel Michel Goya par exemple.
S'inscrivant dans une démarche remontant au 19ème siècle dans l'armée française et consistant à rechercher les prncipes de la guerre, les auteurs ont cherché à appliquer cette démarche aux guerres asymétriques telles que nous les connaissons aujourd'hui en Irak ou en Afghanistan: guerres d'embuscades, d'IED, de terrorisme. A cette pratique de la « petite guerre », les occidents se doivent de répondre par la mise en place d'un dispositif de guerre contre-insurrectionnelle. C'est ce à quoi elles s'emploient désormais et ce particulièrement au sein de l'OTAN.
Il est clair que ces guerres se jouent désormais principalement au niveau de l'appui des populations civiles: celles au contact de la guérilla avec la volonté de « gagner les coeurs et les esprits » mais aussi au niveau des opinions publiques occidentales promptes au retrait unilatéral face aux pertes civiles ou militaires. L'insurrection en est d'ailleurs parfaitement consciente.
Les auteurs ont donc fait un travail à la fois historique, méthodologique et bien évidemment militaire sur le sujet en cherchant à dégager donc les grands principes de la guerre contre-insurrectionnelle.
Ils en ont dégagé trois:
* la légitimation de l'action
* l'adaptation au contexte local
* la marginalisation de l'ennemi
La démonstration est brillante et convaincante, appuyée par des notes et une bibliographie rigoureuse. Si on ajoute le fait que l'ouvrage ne compte que 114 pages, on a bien là un condensé de réflexion de haut niveau, clair, direct et précis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
>Administration publique>Art et science militaires>Opérations militaires. Batailles (11)
autres livres classés : guerre asymétriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Hervé de Courrèges (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1746 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre