AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2908021595
Éditeur : Terre de brume (24/12/1996)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
De tout temps, l’union du rêve et de l’aventure a séduit les hommes. Cependant, peu d’œuvres présentant ce double caractère ont connu l’étonnante fortune de la Navigation de Saint Brendan. Pendant sept cents ans, sans cesse reprise sous diverses formes, elle a ravi l’Europe entière et a servi de “guide” aux navigateurs cherchant les “Isles Fortunées”.
René-Yves Creston, dans cette édition, après avoir lui-même suivi les étapes de ce voyage, peut l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
OlivOliv   10 février 2017
En écrivant ces lignes, je vois d'ici quelques sourires sceptiques effleurer certaines lèvres de gens "comme il faut", pour qui le marin est cet être insupportable, fantaisiste, violent, brutal, grossier, révolté, incroyant, que sais-je encore ? Tout ceci est faux et vrai à la fois. Le marin, j'entends celui de la vraie marine, celui qui, hier encore, grimpait dans les enfléchures et crochait à pleine poignée dans la toile rigide, celui qui, à la barre, savait domestiquer le grand corps sauvage de bois ou d'acier du navire et jouer au plus fort et au plus malin avec les vents, les courants, les cailloux, ce marin-là est bien autre chose que cela. Le marin, c'est aussi ce tendre qui adore les enfants, qui aime tant tout ce qui peut l'émouvoir : musique, chants, poésies. Rien de plus naïf, de plus crédule, de plus disposé à accepter le surnaturel que l'homme de mer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MicheleTurbinMicheleTurbin   14 février 2015
Voici trois jours que nous naviguons et la barque avance rapidement sur la mer paisible. Mais là-bas elle se gonfle, se tort en vagues monstrueuses et, au milieu de ces eaux tumultueuses, apparaissent la tête hideuse et le corps ondulant d'un immense serpent qui vient vers nous, hurlant plus fort que quinze taureaux en furie. Sa gueule aux mâchoires bordées d'énormes crocs jette des torrents de flammes comme si toutes les bouches de l'Enfer s'étaient dressées à la surface de la mer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dans la catégorie : Divers écritsVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues italiques. Littérature latine>Divers écrits (25)
autres livres classés : marinsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de René-Yves Creston (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
499 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre